Infos juin 2009 (3)

 

ab5          MUSIQUE & DETENTE       ab5

                              Eyal Golan "Elohaï"        http://www.youtube.com/watch?v=_Ycj5maR3eE           Israelblue50                          

"Eretz yisrael cheli" "http://www.youtube.com/v/SXd8lT7NRbE&hl=fr&fs=1&rel=0&color1=0x006699&color2=0x54abd6&border=1"></param><param orchardmusic

 "Kineret cheli"   "http://www.youtube.com/v/Dy35bnsTL9s&hl=fr&fs=1&rel=0&color1=0x006699&color2=0x54abd6&border=1"></param><param  orchardmusic      

ab5     ab5      ab5

14 juin 2009
                                Des auteurs israéliens bientôt en Egypte

                                                                             (Par Baptiste Touverey)

Farouk Hosni, le ministre égyptien de la Culture, a donné son accord pour la traduction d’auteurs israéliens en arabe. Le même Farouk Hosni qui, il y a un an, se disait prêt à brûler leurs livres ? Oui. Il faut dire qu’entre-temps il s’est porté candidat à la présidence de l’Unesco. Comme on pouvait s’y attendre, après ce genre de propos, cette candidature a provoqué un tollé. Et voilà donc M. Hosni contraint de faire amende honorable. Ses propos pour le moins douteux ? Il a « solennellement regretté » les avoir prononcés. Il ne s’agissait, selon lui, que d’une simple « hyperbole ». En donnant le feu vert pour la traduction d’ouvrages israéliens, on peut penser qu’il cherche, là encore, à faire taire les accusations d’antisémitisme.Ces dernières années, seuls deux livres israéliens ont été publiés enEgypte, et par un petit éditeur privé. La conclusion de ce nouvel accord pourrait permettre à la culture israélienne de se faire un peu plus connaître, dans un pays où elle a été jusqu’à présent presque complètement boycottée. Les premiers bénéficiaires de cette mesure pourraient être des écrivains comme Amos Oz et David Grossman, tous deux proches du camp de la paix, ainsi que les ouvrages de l’école dite des « nouveaux historiens » israéliens, tels Tom Segev ou Avi Shaim. Notez, toutefois, que cette petite révolution est menée avec prudence. « Ne pouvant pas traiter directement avec les éditeurs israéliens, ce qui aurait déclenché un tollé en Egypte et dans le monde arabe, nous avons décidé de négocier avec les maisons d’édition européennes  » a expliqué Gaber Asfour, directeur du centre national de la traduction. Ainsi les ouvrages d’Amos Oz et David Grossman seront-ils (en théorie du moins) traduit de l’anglais ou du français…

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

                                          Courageux :

Un enfant palestinien l’affirme : Tsahal ne tire pas sur les enfants

                                                      cliquez ici

                                                 

_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

                                         Un collectif de supporters anti boycott organise une

                    ACTION PACIFIQUE DE SOUTIEN A ISRAËL :

                   "J’AIME AUSSI LES PRODUITS D’ISRAËL !"

        le Mercredi 17 juin 2009 à 13 heures précises (devant les caisses)

Une opération pacifiste de soutien aux produits Made in Israël durant laquelle les participants achèteront des produits israéliens.
               Centre Commercial Carrefour Bercy 2 – Place de l’Europe – 94 227 Charenton-le-Pont
          Métro Porte de Charenton (Ligne-8) & Cour St Emilion (Ligne-14) – RER C  Ivry sur Seine
Alliance Général Kœnig soutient cette action pacifique  Venez nombreux ! Contact : kadimafrance@gmail.com

Suggestion pour une autre riposte possible  :  boycotter les magasins qui boycottent les produits israéliens, en dresser la liste, l’éditer sur Internet  et coller des affiches dans les environs des magasins en question faisant état de tels procédés ?
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Philippe de Villiers : « Pour Sarkozy, l’islamisation de l’Europe est inéluctable »

Alors que la campagne des européennes, particulièrement atone, cherche toujours ses thèmes, Philippe de Villiers pousse un coup de gueule sur la Turquie. Pour lui, les élites politiques connaissent bien le phénomène de l’affaiblissement démographique européen et de « l’inéluctable » progression des populations musulmanes sur le continent. Pourquoi êtes-vous autant focalisé sur le thème de la Turquie et de l’islamisation ? Tout simplement parce que nous verrons les premières transformations d’églises en mosquées dans les trois ans qui viennent. En tout cas, c’est ce que m’a dit Nicolas Sarkozy. Quand ? J’ai eu une discussion de fond avec lui à l’Elysée à la fin de l’année dernière ; il m’a dit : « Toi tu as les intuitions, moi j’ai les chiffres. Et tes intuitions sont confirmées par mes chiffres. L’islamisation de l’Europe est inéluctable. » Attention : c’est un processus qui ne se fera pas instantanément, mais qui prendra quelques décennies. Pourquoi cette question vous paraît-elle centrale ? La plupart des hommes politiques ont une douce ignorance de ce qu’est l’islam et se proposent de transformer l’Europe en supermarché des religions concurrentes. Sans prendre conscience que l’islam n’est pas seulement une religion, mais que, confondant le temporel et le spirituel, il impose un droit. Mais derrière cette douce ignorance des hommes politiques, il y a ceux qui savent. Et ceux qui savent ont rédigé le livre vert paru en 2000, qui est un outil stratégique de la Commission de Bruxelles. Il fait le constat suivant : dans les années qui viennent se prépare un effondrement démographique qui porte sur des dizaines de millions de bras manquants. Pour y faire face, l’Union européenne propose un apport de peuplement nouveau – c’est dit en toutes lettres. La réalité c’est que nous allons vers un chassé-croisé avec, d’un côté en Europe l’avortement de masse et la promotion du mariage homosexuel et, de l’autre, l’immigration de masse qu’on appelle maintenant l’immigration choisie et qui ajoute à l’absurdité du déracinement un élément moralement scandaleux qui consiste à piller les élites des pays pauvres.
Vous n’exagérez pas les dimensions du phénomène ? Non. Le fond de la question est simple : l’Europe refuse son propre avenir démographique. Pour cela, elle a une arme redoutable, présente dans la charte des droits fondamentaux annexée au Traité de Lisbonne : la promotion du mariage homosexuel. Ce qui se fait par le principe de non-discrimination et la dissociation du mariage et du sexe des époux (qui figure dans l’article 7 de la Charte des droits fondamentaux). En réalité, il y a deux armes utilisées par les dirigeants européens pour tuer l’Europe démographiquement : la promotion du mariage homosexuel et l’avortement de masse. Et une troisième : le recours à une immigration à 80% islamique pour remplacer le peuplement manquant. Enfin, la Turquie va entrer dans l’Europe : la France dit qu’elle n’y est pas favorable mais il n’empêche. Nous étions à deux chapitres (sur les trente-cinq que compte le processus d’adhésion) il y a deux ans, à dix actuellement et à douze, juste après les élections européennes. C’est sous la présidence française que les deux chapitres les plus importants ont été ouverts. On est en train de tromper les Français en leur expliquant que l’UMP est hostile à l’entrée de la Turquie. En réalité, l’UMP accélère le processus. On voit bien qu’il y a un double langage. D’un côté, on vous dit à titre privé « je suis contre l’entrée de la Turquie », de l’autre, la négociation continue sur l’adhésion, et pas sur le partenariat privilégié. Propos recueillis par Jean-Claude Bésida (Source famillechretienne.fr/Terredisrael)

__________________________________________________________________________________________________

           POGROM ANTI-CHRETIEN OU ANTI-JUIF EN TERRE D’ISLAM ?  

                                              cliquez ici

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

                MUSULMANS CONTRE LA CHARIA, UN NOUVEAU SITE INTERNET

                                                       cliquez ici

______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

                            Un auteur algérien parle des arabes

                                   

                                                 Entrevue traduite par Thérèse Zrihen-Dvir

                      l’interview sur MEMRITV

    Un Auteur Algérien – Anwar Malek sur AlJazeera TV

_______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
14 juin 209

                       DEUX PASSAGERS SUSPECTS SUR LE VOL AF 447 ?

                                                              (par Pascal Ceaux)

Les services de renseignement français ont relevé deux noms correspondant à des personnes connues pour leur lien avec le terrorisme islamiste. Faute de date de naissance, l’identification reste incomplète. L’hypothèse d’un attentat contre le vol Air France 447 reliant Rio de Janeiro à Paris, le 1er juin, n’a pas été totalement écartée, même si elle semble très peu probable. En vérifiant la liste des passagers, les services de renseignement français ont relevé deux noms correspondant à des personnes connues pour leur lien avec le terrorisme islamiste. L’identification est toutefois restée incomplète, faute de connaître la date de naissance des suspects: il pourrait s’agir de simples homonymes. Aucune revendication sérieuse n’a par ailleurs été enregistrée. Au total, 228 personnes ont trouvé la mort dans la plus lourde catastrophe de l’histoire d’Air France. (Source l’Express.fr)

____________________________________________________________________________________________________

Une réaction louable et intelligente à cette tendance largement répandue de vouloir escamoter la raison fondamentale du conflit….!  (Par le Dr Zvi Tenney)

Message à la Radio Suisse Romane envoyé le 5 Juin 2009 :

Messieurs, Mesdames,
13 chaînes de télévisions et autant de radios ont diffusé, en direct, le discours de Barak Obama. La RSR, dans ses infos de l’après-midi du 4 juin 2009, a fait régulièrement une synthèse de cette intervention. Qu’a-t-elle été : Obama rappelle à Israël l’évidence de deux états côte à côte, le gel des implantations. Point. Terminé. On passe à autre chose… Pourtant, et très clairement, Obama a rappelé aux pays arabes
que les Etats-Unis avaient des liens particuliers avec Israël qui perdureront, que le négationnisme était absolument inacceptable et que la violence et le terrorisme étaient un signe de faiblesse. Il a condamné tous ceux qui appelaient à la destruction d¹Israël.

Pourquoi aucune mention de cela dans vos flash. Il est possible que vous n’ayez pas été au courant…. Les non dits sont aussi porteurs d’opinions, Mesdames, Messieurs. Mais n’utilisez pas les ondes pour hisser les vôtres.
Avec mes salutations
Jacqueline Clément-Tanner
Présidente Association Suisse-Israël Vaud  (source Terredisrael)

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
12 juin 2009      
Le maire de Paris en visite dans les territoires palestiniens du 13 au 16 juin prochains

Le maire socialiste de Paris Bertrand Delanoë se rendra dans les territoires palestiniens du 13 au 16 juin, à la fois pour s’informer de la situation et pour renforcer la coopération, a annoncé jeudi la Ville. Le 14 juin, M. Delanoë s’entretiendra à Ramallah avec le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, ainsi qu’avec le Premier ministre Salam Fayyad, du processus de paix et des prochaines évolutions politiques en Palestine. Il déjeunera également avec le maire de la ville, Janet Mikhail. La veille, il aura rencontré Annick-Denise Hamouri, mère de Salah Hamouri, un prisonnier franco-palestinien détenu en Israël depuis mars 2005.

Une partie de la journée du 15 juin sera consacrée aux accords de coopération. M. Delanoë se rendra d’abord à Jéricho pour signer un accord qui portera sur la gestion de la ressource en eau de la ville. A Bethléem, il inaugurera une place et une rue dont l’éclairage et le mobilier urbain ont été réhabilités dans le cadre d’un vaste projet municipal. Une subvention de 73.000 euros avait été votée par le Conseil de Paris pour soutenir ce projet. (Oh, quelle bonne nouvelle ! Voilà, chers amis parisiens, où vont vos impôts ! ) Plus tard, M. Delanoë s’entretiendra à Jérusalem-Est avec Tony Blair, médiateur du Quartet pour le Moyen Orient, et avec l’ancien président des Etats-Unis Jimmy Carter, dans le cadre de leur travail en faveur du processus de paix. A l’issue de ce déplacement dans les Territoires Palestiniens, le maire de Paris rencontrera le président israélien Shimon Peres. Ils évoqueront les perspectives d’évolution du processus de paix dans la région, notamment après les élections législatives au Liban et le changement de position de l’administration américaine. (fort de la nouvelle position de l’Amérique vis-à-vis des terroristes, M. Delanoë ne devait surtout pas perdre cette opportunité de soutenir moralement et financièrement  la mafia terroriste palestinienne !) Son déplacement se terminera par un entretien avec Noam Shalit, père du Franco-Israélien Gilad Shalit, détenu par le Hamas depuis juin 2006 et Citoyen d’Honneur de la Ville de Paris depuis décembre 2008. Les pauvres parents de Guilad sont constamment dupés, mais sont impuissants, pris entre deux états qui, malgré ce qu’ils veulent bien en dire, font semblant de "se préoccuper" du sort du jeune homme et pour dire les choses comme elles sont : il est indiscutable qu’il n’y a aucune véritable volonté politique de le sortir de l’enfer dans lequel il survit depuis plus de 3 ans. (D’après une source AFP – avec mes commentaires)

PAS ETONNANT, DANS CES CONDITIONS, QUE MONSIEUR DELANOË FASSE SEMBLANT DE S’INTERESSER AU CAS DU JEUNE FRANCO-ISRAELIEN GUILAD SHALIT. SANS DOUTE TROUVE-T-IL DAVANTAGE D’INTERÊT A SE RAPPROCHER DES TERRORISTES DU ‘HAMAS ! A PARIS, SA VILLE, M. DELANOË A CEPENDANT CONSENTI A PLACER LA PHOTO DE GUILAD (de dimension très modeste) NON SUR LA FACADE DE L’HOTEL DE VILLE, MAIS  SUR UN SIMPLE TRANSFORMATEUR ELECTRIQUE DANS UN COIN DE JARDIN PUBLIC PARISIEN, BIEN A L’ABRI DES REGARDS DERRIERE UNE HAIE VERDOYANTE !

             merci la Mairie de Paris !  101_9493  Merci la France !  

VU SUR LE SITE OFFICIEL DE LA VILLE DE PARIS, QUI TITRE POMPEUSEMENT "LA DEFENSE DES LIBERTES", ARTICLE DATANT D IL Y A QUELQUES MOIS,  SE VANTANT DE DEFENDRE LES DROITS DE L’HOMME : "En soutien à ceux qui sont privés de liberté à travers des portraits affichés sur la façade de l’Hôtel de Ville et sur la place de la République : Frédéric Nérac, journaliste reporter d’images disparu en Irak; Christian Chesnot et Georges Malbrunot, journalistes puis de Florence Aubenas, journaliste, et de son guide Hussein Hanoun, tous quatre otages en Irak."  ILAN DOIT PROBABLEMENT PORTER UN NOM UN PEU TROP ISRAELIEN POUR AVOIR DROIT AU MÊME TRAITEMENT ! (à lire sur La défense des libertés – Paris.fr )

____________________________________________________________________________^_______________^_______________^_______O_______^__________________________________

TIENS, QUELQU’UN N’A PAS AIME MON JEU DE MOTS SUR LES PALESTINIENS ET LE "GOUFFRE SANS FAIM" ME L’A EFFACE ?? (modérateur ???)

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 

                           Evacués du Goush Katif (Bande de Gaza)en 2005  toujours SDF

150 familles louant des appartements à Ashkelon depuis le retrait israélien de Gaza en 2005 attendent désespérément leurs résidences permanentes, a indiqué mercredi le responsable du groupe. Selon le porte-parole, Shmouel Tal, seulement 4 membres de leur communauté ont commencé à se construire une résidence permanente. Tous les autres se sont vus allouer un terrain d’un demi-dunham (0,5 hectare) mais n’ont pas pris de mesures pour commencer la construction de leur domicile.  Dans le cadre de la commission d’enquête officielle sur le sort des évacués du Goush Katif et du nord de la Samarie, Tal explique qu’il faudrait 300 000 shekels supplémentaires pour la construction de sa maison. Pour lui, la situation désespérée dans laquelle se trouvent beaucoup d’anciens habitants de sa communauté est à reprocher à Yonatan Bassi, le premier responsable de l’administration de Sela pour l’aide aux habitants des implantations de la bande de Gaza et de Samarie du Nord. La plupart des personnes concernées habitaient dans les trois implantations du nord de la bande de Gaza : Elei Sinai, Nisanit et Dugit. Bassi avait promis que les familles pourraient commencer la construction directement après les évacuations, selon Tal, mais il a "délaissé ses responsabilités".

Les problèmes ont commencé tout de suite après leur évacuation, raconte Tal. A la différence d’autres communautés qui ont reçu un logement temporaire de la part du gouvernement, le groupe d’Ashkelon s’est trouvé dans l’obligation de louer des appartements. Ils ont dû débourser jusqu’à 650 dollars par mois alors que le loyer n’était auparavant que de 250 dollars. Alors que le gouvernement et les habitants des implantations s’étaient mis d’accord immédiatement après l’évacuation, il aura fallu un an et demi au gouvernement pour signer un contrat avec la communauté et encore un an pour la préparation des infrastructures.  Tal estime, par ailleurs, que lui et les membres de sa communauté, en grande majorité laïcs, sont désavantagés par rapport aux habitants orthodoxes du Goush Katif car ils n’avaient pas de groupe de pression politique pour défendre leurs intérêts. (Jerusalem Post)

______________________________________________________________________________________________________________
      LE SERMENT D’ALLEGEANCE A L’ETAT JUIF N’EST PEUT ETRE PAS NECESSAIRE
                                                                   par Me B. Ramas-Muhlbach

Le 31 mai 2009, le comité ministériel chargé des lois a rejeté le projet de loi visant à imposer aux citoyens une prestation de serment de loyauté à l’Etat hébreu. En effet, il ne lui est pas apparu judicieux de prévoir (conformément à la proposition du parti Israël Beteinou), une obligation pour les citoyens israéliens, de «jurer loyauté à l’Etat d’Israël en tant qu’Etat juif, sioniste et démocratique, à ses symboles et valeurs, et à servir l’Etat, notamment dans le cadre du service militaire », dont le défaut serait sanctionné par la perte de la citoyenneté israélienne. Le texte décrié visait en fait à contraindre les arabes israéliens à faire vœu d’allégeance à l’Etat juif. Le Parti Israël Béteinou envisageait de subordonner le maintien de la qualité de citoyen israélien à cette loyauté, et de sanctionner un manquement à cette obligation par la perte de la carte d’identité israélienne ou le permis de conduire israélien, voire l’impossibilité d’ouvrir un compte bancaire.

En Droit International, le principe tenant à l’obligation de faire allégeance à son Etat de résidence, c’est-à-dire le fait d’être d’une loyauté sans partage à l’égard de son pays de naissance, est non seulement admis, mais encore obligatoire. Les Etats démocratiques sont d’ailleurs autorisés à retirer la nationalité des ressortissants qui se livreraient à des actes contraires aux intérêts supérieurs de la nation comme par exemple commettre des actes au profit d’une entité ennemi. La raison est simple : il n’est pas concevable pour une personne de jouir des prérogatives attachées à sa qualité de « national » tel le droit à la santé, le droit à l’éducation, le droit de percevoir des allocations familiales, le droit de vote, le droit d’aller et venir librement sur le territoire… si cette liberté est utilisée pour porter atteinte à l’Etat qui les lui a octroyées en commettant actes qui concourent à sa destruction. Les ressortissants d’un Etat… (source IsraelInfos) suite ici : Lire la suite

___________________________________________________________________________________________________________________
 VOILA AVEC QUELS MONSTRES DENUES DE TOUT HUMANITE OBAMA VEUT QU’ISRAËL SIGNE DES ACCORDS !!

 
La folie meurtrière, l’horreur, le mal absolu, voilà tout ce dont sont capables les barbares qui veulent s’approprier Israël : Une famille palestinienne a torturé et pendu sans autre forme de procès son propre enfant soupçonné d’avoir "collaboré" avec l’ennemi : Israël (lire l’article ci-après)   Lire la suite »   Que peut donner de bon une société dans laquelle la vie même de ses propres enfants non seulement n’est pas respectée, mais n’a  absolument aucune valeur, où l’homme descend plus bas que le niveau animal lui-même, où tous les repairs d’humanité sont réduits à néant ? Rien. Incapables de construire, les barbares, c’est bien connu,  ne savent que détruire tout ce qui se trouve autour d’eux.

AUTRE CAS : Le parquet a déposé un acte d’accusation contre Issam Nijam, accusé d’avoir tué de sept balles, sa fille âgée de 23 ans pour sa décision de se marier avec un homme n’ayant pas reçu son approbation.

 
_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
11 juin 2009
  Contre la désinformation des médias et le rétablissement de la vérité  
 
Voici un cas typique de propagation de la rumeur publique à qui on donne corps et qui, de ce fait, devient irréversible, véhiculant des faits qui s’avèrent inexacts :  exemple d’une info trouvée sur JEANMARCMORANDINI.COM, qui ne cite pas ses sources, mais a repris un article diffusé sur de nombreux autres sites… A lire ici :  Décision en juillet pour deux anciens dirigeants de TFJ
 
 
                                              AFFAIRE TFJ : LE TRIBUNAL SE MOQUE DU MONDE !         
 
                                                 Message de Pétition TFJ : "Chers amis,

La Cour d’Appel de Versailles vient de nous informer que le prononcé du délibéré concernant l’Affaire plaidée le 9 mars 2009, fait l’objet d’un troisième renvoi. Selon les informations qui nous ont été communiquées, les motifs de ce nouveau report relèvent, suite au décès d’une des magistrates en mai, de raisons internes à l’organisation des services de la Justice. Ce report met les nerfs de nos amis, Ghislain Allon  et Michaela Heine, à rude épreuve. Les nôtres également ! Il nous faudra donc patienter encore vingt longues journées pour être enfin fixés sur leur sort. Espérant qu’il s’agisse de l’ultime report et que le résultat sera à la hauteur de nos espérances. En attendant, restons mobilisés et vigilants…que ce délai soit mis à profit pour diffuser encore plus largement la pétition et collecter encore davantage de signatures.
                                         CONTINUEZ DE FAIRE CIRCULER LA PETITION
Cliquez ici
http://soutien.ex.tfj.free.fr/?petition=1  Important : Après signature, vous recevrez un mail de confirmation.
 N’oubliez pas de cliquer sur le lien pour confirmer !  En vous remerciant de votre confiance"

 
   LE DELIBERE, QUI DEVAIT AVOIR LIEU LE MERCREDI 10 JUIN A ETE DE NOUVEAU RENVOYE…  AU 1er JUILLET 2009 !!!
  __________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
                                            LE MYTHE DES IMPLANTATIONS
                                                                 par  Charles Krauthammer
Gagnant en 1987 du Prix Pulitzerrécompensant ses célèbres commentaires journalistiques et nominé par le Financial Times, l’un des éditorialistes reconnus du Washington Post depuis 1985.(Ambassade d’Israël) Lire la
traduction française
 
                                                  ISRAËL, UN  GEANT ?
 

20770 km2 et 7,5 millions d’habitants soit 0,27 % de la superficie du Moyen-Orient et 2,14 % de la population de la région. Ce sont les chiffres de la véritable dimension d’Israël qui, confrontés à ceux de la plupart des pays du monde, reflètent les proportions géographiques et démographiques d’un Etat régulièrement placé, du fait des disproportions des médias, au centre de l’actualité.  Israël, c’est un pays grand comme la Picardie au milieu d’une région grande comme l’Europe. (Source : Ambassade d’Israël)  Découvrir Israël en dix proportions…

                                             

MAIS SI  ISRAËL EST TOUT PETIT SUR LA CARTE, IL EST GRAND DANS BIEN D’AUTRES DOMAINES …

     ISRAËL,  UN  SI  PETIT  GEANT !

Depuis quand, Israël, n’a-t-on parlé de toi ?
Depuis que tu es né, fustigé est ton nom.
Et pourquoi fais-tu donc la une des medias ?
Pas un jour ne passe sans qu’on te dise non !
 
Même chus, tes aïeux n’ont cessé d’espérer,
Mais de toi, non jamais les nations n’ont voulu.
Considéré sur ta terre peuple étranger,
Pour la garder toujours se battre il t’a fallu.
 
Aujourd’hui vers toi le monde a les yeux tournés.
Mais depuis la nuit des temps ton peuple souffre,
De n’être sur sa terre chez lui accepté,
Toujours près du bord, mais jamais dans le gouffre.
 
Pris comme prétexte par les uns, les autres,
Cachant ainsi leurs propres insuffisances,
Concentrent leur hargne, leur haine sur l’autre.
Au fil du temps tu amasses les souffrances.
 
Pourtant qui jette un oeil sur la mappemonde
S’aperçoit d’emblée que tu es minuscule,
Le plus petit es tu si loin à la ronde,
Si grand cependant ! Le monde en gesticule.
 
De la taille d’un grand département français,
Pris en étau, tes voisins veulent t’engloutir.
Mais un géant tu es Israël, tu le sais !
Tous t’envient et beaucoup rêvent de t’envahir.
 
Pourquoi donc tout cela, quelle en est la raison ?
Depuis toujours les Juifs ont mauvaise presse,
En vérité mal vus par toutes les nations,
Ils sont empêcheurs de danser en liesse.
 
La morale sévère déplaît au monde
Dès lors qu’il ne peut encore s’y confronter
Et gêne beaucoup, car personne dans le monde
Sans le ridicule ne peut s’y mesurer.
 
Les Juifs sont bel et bien coupables d’exister.
N’étant plus victimes, ils sont et dérangent.
Au massacre de masse d’avoir échappé
Gêne certains que de détruire démange.
 
Tu es, Israël, un miracle et pense
Aux jours où, en guerre, tu faillis bien périr,
Quand, au dernier moment, d’un revers de chance
Gagnas la bataille, évitas le pire.
 
Par ton D.ieu et par ton peuple et par ta terre
Israël, oui c’est sûr tu es bien un géant.
Tu voudrais que ce peuple plus jamais n’erre,
Tu rêves de la paix et tu voudrais vraiment,
 
Que ces frères, ces cousins, ces voisins un jour
Réalisent que la seule solution tient,
Après la haine, en un mot : le mot amour.
Et c’est bien cet espoir qui du moins nous soutient.
 
Avec l’aide d’Hachem, la paix éternelle,
Qu’on le veuille ou non se produira bien.
Tes ennemis devront se soumettre à elle
Et un jour pour de bon se créeront de vrais liens.
 
La libération, la rétraction de l’onde,
Le Mont Sinaï, ce dont, là-bas, D.ieu te fit don :
La Torah, n’a pas été donnée au monde
Mais seulement à toi, peuple que je sais bon.
 
Non, jamais ton pays D.ieu n’abandonnera.
Aujourd’hui finit si tu veux ton errance.
Agis dans le bon sens et alors tu seras
Celui qui pour la paix toujours ensemence. (Maryse) 
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Ce matin, les Echos titrent :

     Un ministre égyptien à Paris pour plaider sa candidature à l’Unesco

 

Après s’être attiré les foudres d’intellectuels juifs, le ministre égyptien de la Culture, Farouk Hosni, gagne mercredi Paris pour plaider sa candidature à la tête de l’Unesco. "M’élire serait une occasion unique, et ne pas le faire serait une perte historique y compris pour Israël", a dit M. Hosni, en butte aux critiques pour s’être dit prêt à "brûler" des livres israéliens. Il a "solennellement regretté" fin mai cette phrase épinglée, avec d’autres, par un trio d’intellectuels juifs, Elie Wiesel, prix Nobel de la paix, le cinéaste Claude Lanzmann et le philosophe Bernard Henri-Lévy.

Se disant harcelé par un député islamiste sur la présence de livres israéliens dans la grande bibliothèque d’Alexandrie, M. Hosni avait répliqué en 2008 que si c’était exact, il "les brûlerait lui-même". Fustigé par Israël, il avait plaidé l’hyperbole, affirmant avoir utilisé "une expression populaire arabe pour montrer l’inexistence de quelque chose". Il admet que, ministre de la Culture depuis 22 ans, il n’a pas oeuvré au rapprochement culturel avec Israël, ayant épousé le refus des intellectuels égyptiens de la "normalisation", en dépit de la paix signée en 1979. "Nous pensons en Egypte qu’on ne peut danser et chanter ensemble quand on voit des attaques sanglantes quotidiennes contre le peuple palestinien", dit-il, "mais après la paix, cela sera tout autre chose".

Quelques gestes ont été récemment consentis: une invitation au Caire du chef d’orchestre Daniel Barenboïm et des traductions envisagées de romanciers israéliens, comme David Grossman ou Amoz Oz. "Ce que je n’ai pu faire en Egypte, je le ferai sans réserve à l’Unesco où je serai le meilleur artisan du dialogue culturel", plaide M. Hosni. Alors qu’il partait favori, M. Hosni sait qu’il aura fort à faire pour rallier à partir du 18 septembre la majorité des suffrages des 58 pays membres du conseil exécutif. Après avoir mené campagne contre lui, Israël a levé son opposition, à la demande explicite du président Hosni Moubarak au Premier ministre israélien Benyamin Nethanyahou. "Nous avons reçu une instruction levant le feu rouge à sa candidature", a confirmé à l’AFP l’ambassadeur d’Israël au Caire, Shalom Cohen, sans cacher sa réserve sur l’action de M. Hosni. Celui-ci estime que ce revirement n’a pas donné lieu à un marché. "Les Israéliens ont compris que je serai le meilleur candidat. Ils ont montré leur bonne foi, et cela va aider dans les temps qui viennent", dit-il.

Mais la controverse sur sa candidature a fait naître des vocations de dernière heure, ouvrant la voie au théâtre d’ombres des négociations onusiennes entre les six groupes des 193 pays de l’Unesco. Ils sont au total neuf à briguer le poste de directeur général de l’Organisation de l’ONU pour l’éducation, la science et la culture occupé depuis dix ans par le Japonais Koïchiro Matsura. "Ma concurrente la plus sérieuse me paraît être Benita Ferrero-Waldner", estime M. Hosni qui escompte obtenir 20 voix au premier tour, et l’emporter au deuxième avec 33 votes. "C’est le tour et le droit d’un candidat arabe", dit-il, notant le soutien des pays arabes, africains et islamiques mais aussi de plusieurs pays européens, asiatiques ou latino-américains. Ancienne ministre autrichienne des Affaires étrangères, qui fut soutenue avec ferveur par le leader d’extrême droite, Jörg Haider, dont elle dénonçait la "démonisation", Mme Ferrero-Waldner est commissaire européenne sortante aux relations extérieures. (source LesEchos.fr, par Alain Navarro)

"Les Israéliens ont compris que je serai le meilleur candidat. Ils ont montré leur bonne foi, et cela va aider dans les temps qui viennent". (cette petite phrase est à retenir : serait-elle l’assurance qu’il aurait déjà d’être élu ou simplement une menace à peine voilée ??)

 GAGEONS QUE M. HOSNI OBTIENDRA GAIN DE CAUSE : ENTRE MENTEURS, ON SE SOUTIENT !

                                   N’élisez pas Farouk Hosni à la tête de l’UNESCO

                                                par  Abdelwahab al-Effendi pour Courrier International

Candidat au poste de secrétaire général de l’UNESCO, le ministre de la Culture égyptien s’est acharné pendant deux décennies à mettre la culture au service du pouvoir, dénonce l’intellectuel soudanais Abdelwahab Al-Effendi. ll y a une grande différence entre demander pardon par un sursaut moral et demander pardon pour gagner les bonnes grâces de quelqu’un. Dans le premier cas, cela s’appelle faire amende honorable ; dans le second, c’est de l’hypocrisie. Les excuses du ministre de la Culture égyptien, Farouk Hosni, publiées le 27 mai dans le quotidien français Le Monde, pour ses déclarations d’il y a un an affirmant qu’il était prêt à brûler tous les livres hébreux dans les bibliothèques de son pays, relèvent de la seconde catégorie. Comme il est convaincu qu’Israël a des relais partout, il pense que les courbettes constituent le plus sûr moyen d’accéder au poste de secrétaire général de l’UNESCO.

Pour commencer, il faut souligner que ses déclarations méritaient effectivement des excuses : elles relevaient d’une bêtise sans bornes. Un livre est source de savoir, quelle que soit sa langue et d’où qu’il vienne ; seuls les ignorants peuvent le nier. Ces propos auraient été indignes d’un chef des services de renseignements ; de la part d’un ministre censé protéger la culture et encourager l’édition, c’est d’autant moins pardonnable. Voilà le coeur du problème … (source Courrier International) pour lire la suite : Monde arabe – N’élisez pas Farouk Hosni à la

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s