PAGE D’ACCUEIL Bienvenue sur le blog louyehi

En ces temps difficiles où nous sommes plongés, je voulais offrir un peu d’espoir à tous, qu’ils soient Juifs ou non, et en particulier à ceux dans le monde qui sont éprouvés dans leur être, dans leur chair, par toutes les atrocités perpétrées à l’aube de ce XXIe siècle, qui s’avère être un siècle de profondes ténèbres. Car l’espoir est universel et ne doit jamais nous quitter quoi qu’il advienne, d’où le nom de ce blog, « louyehi ». Puissent vos souhaits visant à améliorer votre propre vie et celle de toute l’humanité se réaliser !

Afficher l'image d'origine

Voici la traduction de la chanson Noami Shemer, interprétée ici par elle-même. Cette artiste auteur et interprète (1931-2004) était l’une des auteurs-compositeurs les plus importants d’Israël. Elle possédait un sens inné pour la poésie, l’écriture, la composition, mais également pour mettre en musique les textes d’autrui ou encore adapter en hébreu certaines chansons étrangères. :

Puisse cela être

Il y a encore une voile blanche à l’horizon
Face au lourd nuage noir.
Que tout ce que nous implorons se réalise (Kol shè nevaqèsh lu yehi)
Et si le soir au travers des fenêtres
La lumière des bougies de la fête tremble,
Que tout ce que nous implorons se réalise
Que cela soit, que cela soit, de grâce que cela soit.
Que tout ce que nous implorons se réalise
Quelles réponses ouïs-je ?
Le son du shofar et le son des tambourins.
Que tout ce que nous implorons se réalise.
Que soit aussi entendue parmi eux
Une prière de ma bouche.
Que tout ce que nous implorons se réalise.
Si le messager se tient à la porte
Mets une parole bienveillante dans sa bouche.
Que tout ce que nous implorons se réalise.
Si ton être demande à ne mourir
Qu’après la floraison et après la moisson,
Que tout ce que nous implorons se réalise.
Au sein d’un petit quartier perdu
Une petite maison au toit rouge
Que tout ce que nous implorons se réalise.
C’est la fin de l’été, la fin du chemin.
Permets-leur de revenir ici.
Que tout ce que nous implorons se réalise.
Et si soudain des ténèbres éclate
Sur nos têtes la lumière d’une étoile,
Que tout ce que nous implorons se réalise.
Donne alors la sérénité et aussi la force
À tous ceux que nous aimons.
Que tout ce que nous implorons se réalise.

[Source :  Lu Yehi Paroles sur http://www.parolesmania.com/ ]

Lu Yehi , Naomi Shemer – לוּ יְהִי נעמי שמר

« Tout ce qui est nécessaire pour que le mal triomphe est que les hommes bons ne fassent rien »

(Edmund Burke)

« On sait toujours ce que les autres sont pour nous, mais on ne sait jamais ce que nous sommes pour les autres« . (Philippe Claudel – 1962-)———————————————————————————————-

Une réponse à Bienvenue à tous sur le blog louyehi

  1. La deuxieme photo me semble connue !!!
    Sarah

_____________________________

Le jour de la libération de Guilad, tant espéré par Israël et par tout le peuple juif est enfin arrivé ! Qu’Hachem soit béni – Ken yehi ratson !

La photo qui figurait sous chaque édition de notre rubrique L’ESPERANCE EN UN MONDE MEILLEUR est, grâce à D.ieu, obsolète ! Guilad est désormais libre !

101_9493Guilad croupit dans les geôles palestiniennes depuis … jours

GRÂCE A D.IEU, GUILAD EST ENFIN LIBERE DE SES CHAÎNES !

25 juin 2006 -18 octobre 2011 (après 5 ans de captivité Guilad est enfin libre comme l’air !!!)

  D.ieu soit loué ! Guilad est bien vivant !!

  Tout un peuple a prié pendant 5 ans pour que son enfant soit libéré. Hachem a entendu l’ appel de Son peuple et a permis que Guilad soit libéré ! Ce n’est pas le fait de la politique, mais du Ciel, qui ouvre toutes grandes ses portes devant les larmes de ceux qui sont sincères ! Le peuple juif, Israël méritait bien cette libération, même si elle fait polémique, car un enfant a retrouvé ses parents et sa famille et c’est une grande mitsva  !

______________________________________________________

« Ce qu’il y a de mieux dans ce monde, de plus beau, de plus excitant, ce sont les commencements. L’enfance et les matins ont la splendeur des choses neuves. L’existence est souvent terne. Naître est toujours un bonheur« . Jean Lefèvre comte d’Ormesson (1925- )

L’image de Guilad, désormais libre, rendu à la vie, sera donc remplacée par celle  de ce tout petit enfant israélien qui se nomme Or Israel, lumière d’Israël et qui représente l’avenir du peuple israélien, beau et rayonnant de bonté et de droiture. La nation israélienne peut être fière d’enfanter de tels enfants qui feront à leur tour ce que leurs aînés ont fait : Etudier la Torah, honorer notre Créateur et se battre pour leur terre, tout en enseignant l’idée qu’il y a un dieu unique pour tous les habitants de la terre et cherchant la paix pour ce magnifique pays, pépinière de tsadiqim (justes),  peuple de prêtres choisi par D.ieu pour toutes ces raisons.

Juifs, ne croyez pas les myriades de menteurs et de dépravés qui vous calomnient,  mais soyez fiers d’être de ce peuple, soyez fiers d’Israël et défendez votre pays, toujours !

L’ESPERANCE EN UN MONDE MEILLEUR – nouvelle présentation

Camerounais Main Dans La Main   orisrael170907-4     Camerounais Main Dans La Main

Formons un monde meilleur, parce que chacun peut l’améliorer

______________________________________________________

                                            ESPOIR  A  JERUSALEM

                      Dans le jardin en fleurs au soleil du printemps

                           Ce matin, l’enfant, radieux et tranquille

                      Sous ses boucles brunes joue dans les jonquilles.

                             On croirait un ange venu du firmament.

                             A ses côtés, l’oiseau blanc, serein s’est posé.

                    Dans sa main grande ouverte, en un mouvement lent

                         L’enfant charmé alors un grain de blé lui tend.

                              En battant des ailes, l’oiseau apprivoisé

                                 Se pose sur sa main et le grain picore

                           Tout simplement, comme sur une mangeoire.

                             Vois-tu, garçonnet, l’oiseau couleur ivoire,

                                 C’est un émissaire de paix qui encore

                             Espère auprès de toi se ressourcer ce jour,

                                  Car tu es toute tendresse et innocence

                               En ce pays dans la guerre en permanence.

                             La colombe, comme toi, peut porter l’amour.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s