Israël vient en aide, Israël soigne, Isaël sauve ceux qui se déclarent son ennemi !

______________________________________________________

Israël paye 100 millions d’euros d’électricité par an… Pour les Palestiniens !

Le quotidien israélien Maariv rapporte avoir découvert hier, que les contribuables israéliens subventionnent les factures d’électricité des Palestiniens à hauteur d’un demi milliard de shekels par an (100 millions d’euros).

Lors d’une réunion du Comité des Finances, il a été révélé que lorsque Israël déduit les dettes des Palestiniens chaque mois, il ne réclame pas 40% de l’argent dû pour payer une partie de l’électricité.

C’est l’équivalent du budget culturel israélien tout entier.

Pensez-vous que la Banque Mondiale savait tout cela quand ils ont dit que l’Autorité palestinienne est prête à devenir un Etat?

Niso Amzar – JSSNews

Les « Palestiniens » , éternels assistés, constamment insatisfaits, manquent généralement de compétence et de rigueur dans de nombreux domaines, alors comment seraient ils capables de s’occuper de la gestion d’un pays ? 

______________________________________________________

Un patient palestinien atteint de Parkinson sauvé par un hôpital israélien

Dans un effort conjoint du Rambam Medical Center et de l’Autorité palestinienne, un résident palestinien de Judée-Samarie, gravement handicapé par la maladie de Parkinson, a reçu gratuitement un traitement stimulation cérébrale profond. Plusieurs centaines de patients palestiniens sont soignés gratuitement par Israël tous les ans.

Ce mois-ci, un résident de 51 ans est venu au Rambam Medical Center pour une stimulation cérébrale profonde (SCP), dans une thérapie de contrôle des symptômes invalidants de la maladie de Parkinson.

Tarik Sadek Abou Baker, un comptable de profession, a développé une dynamique de la maladie de Parkinson d’apparition précoce à l’âge de 39. Douze ans plus tard, il avait cessé de réagir aux médicaments parkinsoniens. En son nom, l’Autorité palestinienne s’est tourné vers le Centre des troubles du mouvement au Rambam Center, dirigé par le Dr Schlesinger, principal neurologue de l’hôpital.

Le traitement par stimulation cérébrale profond est mis en place pour corriger les troubles du mouvement. C’est un traitement créé par le professeur français en neurochirurgie, Alim-Louis Benabid en 1987. Il est à la disposition de la communauté médicale depuis environ 1999. Ce traitement est arrivé en Israël depuis 2003 et au Rambam depuis 2008. La chirurgie consiste à implanter deux électrodes équipés fils dans le cerveau, chargés par des neurostimulateurs dans la poitrine.

Le Centre des troubles du mouvement au Rambam a traité environ 25 patients avec cette chirurgie au cours des 4 dernières années et est discrètement devenu un expert en la matière. Des demandes venues du monde entier, même de l’Iran, on été faites au Dr Schlesinger.

«Je n’avais jamais vu un patient en si mauvais état que ça », se souvient l’infirmière en charge du palestinien. « Il pouvait à peine bouger ou parler à cause de la rigidité de ses muscles et des tremblements sévères. Cela me fait mal de voir une si jeune personne entièrement désactivé et tremblante, qui ne pouvait rien faire sans assistance. Il est évident qu’il faut des mesures extraordinaires.  »

En Juin, le professeur Menashe Zaaroor, Directeur du Département de neurochirurgie, a implanté les fils et les neurostimulateurs. Trois semaines plus tard, le patient est revenu à l’hôpital. Le docteur et son équipe ont fait de ce patient « un homme nouveau. Il pouvait de nouveau marcher et parler librement. On ne voyait plus aucun signe de sa maladie. »

«Abou Baker est passé de malade à homme en bonne santé. Je suis heureuse pour lui parce qu’il a la force émotionnelle de profiter de ce qu’il a reçu. Je suis heureux pour tous nos patients qui retrouvent leur indépendance » ajoute l’infirmière.

L’épouse du patient, Ginan Salim Abou Baker explique: « Nous avons reçu de bons examen au Rambam Medical Center, et nous avons été très heureux de la semaine dernière parce que mon mari qui avait besoin de moi pour se laver, manger, se coucher, n’a plus besoin de moi aujourd’hui. On ne s’attendait pas à de pareils résultats. »

Lola Perez – JSSNews

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s