Mariage pour tous – Et maintenant… les parents sont les ennemis à abattre !

 

 Philippe de Champaigne (1602-74) : Les enfants Habert de Montmor (1649)

_________________________________________________________

Pour défendre le droit des parents à élever leurs enfants

 

Mon REFUS catégorique à l’imposition de la « théorie du genre » dès l’école élémentaire !

Madame, Monsieur,

 

L’idéologie du genre débarque en catimini dans les écoles élémentaires.

 

Le saviez-vous ? Êtes-vous d’accord ?

 

La loi Peillon veut faire croire à nos enfants, à partir de SIX ANS, que c’est à chacun de décider s’il est un garçon ou une fille.

 

Le saviez-vous ? Pouvez-vous supporter cela sans réagir ?

 

Pour les militants de la théorie du genre, les parents sont les ennemis à abattre, parce que les différences entre les hommes et les femmes sont « construites et socialement reconstruites » par la cellule familiale !

 

Le saviez-vous ? Pouvez-vous rester indifférent à cela?

 

Il est urgent d’agir. Je vous demande de bien vouloir signer ici votre

 

MESSAGE INDIGNÉ DU PUBLIC FAMILIAL AU MINISTRE DE L’ÉDUCATION

 

en lui demandant le retrait immédiat des dispositions sur « l’éducation à l’égalité du genre » et la « lutte contre tous les stéréotypes comme ceux liés au genre » qui se trouvent dans l’article 31 du projet de loi  pour la refondation de l’école.

 

Aidez-moi à submerger de MESSAGES INDIGNÉS les bureaux de M. Peillon, car ce fait accompli confirme une fois de plus la dérive autoritaire du gouvernement Hollande et de ses ministres.

 

S’il vous plaît, joignez-vous à moi et aux milliers d’adhérents d’Avenir de la Culture pour exprimer votre indignation…

 

… contre le débarquement de la « théorie du genre » dans les écoles élémentaires, sans débat et contre le droit des parents à élever leurs enfants en conformité avec la doctrine chrétienne et la loi naturelle.

 

Permettez-moi de vous en dire un peu plus sur cette théorie et sur la façon dont elle est déjà enseignée dans les manuels scolaires utilisés aujourd’hui dans les programmes de SVT (Science de la Vie et de la Terre) en classe de première.

 

Rien n’est trop sale, rien n’est trop pervers :

 

elle nie la réalité physique du sexe masculin ou féminin et prétend que l’identité sexuelle n’est qu’une construction personnelle et changeante ;

 

– en conséquence, l’homosexualité, la bisexualité et la transsexualité sont enseignées comme des “orientations sexuelles” de libre choix ;

 

la masturbation est encouragée et la sexualité ne devrait répondre qu’à la recherche du plaisir, déconnecté de la procréation ;

 

la maternité serait le premier des « stéréotypes » sociaux !

 

Vous le voyez, c’est la négation de la morale, qu’elle soit naturelle ou chrétienne.

 

Il est urgent que vous réagissiez. Les militants de la théorie du genre veulent détruire toute règle morale et imposer leurs dogmes à nos enfants.

 

Jamais nous, parents et grands-parents responsables, n’avons eu autant de mal à protéger nos enfants et nos petits-enfants. Et au lieu de nous soutenir, les hommes politiques torpillent tous nos efforts.

 

Ils travaillent sans relâche à salir le regard de nos enfants. En s’en prenant ainsi à nos petits, ils sabordent l’avenir de notre pays.

 

 Que restera-t-il de notre héritage chrétien quand tout sera détruit dans le cœur de nos enfants ?  Non, je ne veux pas rester le témoin impuissant de ce désastre et, j’en suis sûre, vous non plus.

 

Aussi, je vous demande de signer et de me renvoyer de toute urgence votre

 

MESSAGE INDIGNÉ DU PUBLIC FAMILIAL AU MINISTRE DE L’ÉDUCATION ici.

 

Je compte sur votre indignation.  Aujourd’hui, vous et moi, pour l’amour de nos enfants et petits-enfants devons provoquer un tollé !

 

Vous le savez, l’année 2013 a déjà été marquée par le passage en force de la loi Taubira, cheval de Troie du lobby homosexuel et des défenseurs de la théorie du genre. Le gouvernement a accompli une sorte de coup d’état.

 

La même méthode sera-t-elle choisie pour salir le cerveau des enfants dès le primaire ? Le gouvernement pense-t-il que les Français sont dupes ?

 

En septembre dernier, Najat Vallaud-Belkacem, ministre pour le Droit des femmes, visitait la crèche Bourdarias, à Saint-Ouen, adoubant ainsi de l’autorité gouvernementale la « méthode suédoise » abolissant la différence entre fillettes et garçonnets.

 

Plus récemment, la députée socialiste Sandrine Mazetier a plaidé pour rebaptiser les écoles maternelles, s’imaginant lutter contre une « tyrannie de la maternité », irrémédiablement attachée au corps féminin et en conséquence discriminatoire.

 

Et vous devez vous souvenir que, déjà en janvier dernier, par une circulaire, le ministre Peillon avait mis l’enseignement catholique « sous surveillance » pour empêcher que le projet de « mariage pour tous » y soit discuté.

 

Mais vous pouvez réagir ici ! Savez-vous qu’il y a des millions de personnes qui, comme vous, trouvent que trop c’est trop ? Vous porterez la flamme et démontrerez que les seules batailles perdues sont celles que l’on ne livre pas ! 

 

« Pour se poser, il faut s’opposer ! », écrivait Claudel.

 

C’est pourquoi je m’adresse à vous de toute urgence : je vous en prie, signez votre MESSAGE INDIGNÉ DU PUBLIC FAMILIAL AU MINISTRE DE L’ÉDUCATION ici.

 

 Il est crucial que vous le fassiez dès maintenant. Avec votre aide, Avenir de la Culture mène déjà une campagne permanente d’alerte et de mobilisation.

 

Et vous comprenez bien que nos efforts seront récompensés seulement si vous et moi réussissons à mobiliser des dizaines de milliers de personnes

 

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations toutes dévouées

 

 

Catherine GOYARD

 

Présidente d’Avenir de la Culture

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s