Laissez-nous savoir ! un cours de Rony Akrich

_________________________________________________________

Nombre d’enseignants de la Torah tentent inlassablement de trouver des moyens pour alléger le joug des études. Ils sont souvent persuadés qu’en permettant aux étudiants d’acquérir une certaine quantité de connaissances et ce, de manière simplifiée, c’est à dire sans efforts «outranciers», ils seraient bénis de D.ieu.

Cependant, le bénéfice d’une telle approche reste douteux, car la connaissance doit être fondée et évaluée sur la qualité du  savoir, la compréhension profonde et l’application frénétique de la connaissance dans différents domaines. Ceci est particulièrement vrai lorsque l’on traite des écrits Toraniques, ces derniers devant laisser une empreinte indélébile sur l’élève en matière d’éthique, de comportement, de fidélité et de confiance envers l’Éternel Créateur.

Pour aboutir à de tels objectifs, il est nécessaire d’acquérir des connaissances grâce, non point à des «techniques» favorisant une ingestion de la matière, mais bien sûr l’exigence d’un dur labeur intellectuel.

Cet effort de réflexion, d’analyse nourrit et révèle les excellentes aptitudes de l’être humain à aimer l’intelligence, la sainteté des choses et à un dévouement total au savoir et à la raison.

En revanche, ce qui est obtenu sans peine restera extérieur à l’âme de la personne, figé et n’ayant que peu d’impact sur l’acte et la morale.

Lorsque dans une salle, la tension de l’esprit est prompte à la découverte et l’ambiance s’émeut de la passion d’apprendre, les visages s’embrasent d’une lumière incandescente.

Voici un exercice sortant de l’ordinaire qu’il ne faut guère négliger: savoir préserver cette sollicitude de l’intelligent. Si l’esprit est interpellé par l’équivoque, il conserve malgré tout un lien étroit avec l’émulation de la connaissance au travers du visuel. Un être réfléchi est pourvu d’une énorme capacité d’entendement, inséparable d’une nécessaire attention, cette rencontre-là génère en lui un incroyable à propos d’interrogations.

Ainsi devient-il foncièrement libre de toute emprise et de tout pouvoir, une conscience intelligente devenue sa propre lumière…

Lire la suite : lire

(Source : Terredisrael)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s