La charia s’incruste de plus en plus dans le droit britannique – JOURNAL DE LA DHIMMITUDE DANS LE RESTE DU MONDE

 
Aina_khan
Les Indiens sont beaucoup plus avises que les Anglais :  ils ont rejeté la charria en indiquant qu’ils ne l’adopteraient pas pour leur pays
_________________________________________________________

Ce reportage de France 24 expose l’engouement croissant des juristes britanniques pour la charia, qui infecte de plus en plus le droit anglais. Le Barreau britannique est même allé jusqu’à adopter des recommandations sur la rédaction de testaments conformes à la charia…

La baronne Caroline Cox oeuvre à contrer l’influence croissance des conseils de la charia, au motif qu’ils sont discriminatoires envers les femmes et leur font beaucoup de mal.

En revanche, Julie Billaud, anthropologue en Allemagne, admire la flexibilité du droit britannique, qui s’adapte au multiculturalisme. Mme Billaud mentionne au passage que les Britanniques de l’époque coloniale respectaient les us et coutumes de leurs colonies, contrairement à la France, qui imposait son droit civil.

Or l’Inde, qui a une longue expérience des tribunaux de la charia, vient d’élire un gouvernement ayant promis de faire adopter un Code civil uniforme pour tous les Indiens, et la Cour suprême vient de rendre un jugement statuant que les décisions des conseils de la charia n’ont aucune force exécutoire, qu’elles ne sont pas reconnues par le droit indien…

Lire la suite : La charia s’incruste de plus en plus dans le droit britanniqu

(Source : Poste de veille)

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s