Rachida Dati prise en flagrant délit d’espionnage pour Rabat à Bruxelles

https://i1.wp.com/www.dreuz.info/wp-content/uploads/2017/02/R-Dat.jpg__________________________________________

Il devient de plus en plus évident que Rachida Dati, la députée européenne censée représenter son parti français Les Républicains à Bruxelles, est un agent du Maroc. C’est un courriel révélé par le hacker Chris Coleman qui le confirme. Dans une correspondance datée du 13 novembre 2011, Rachida Dati transmettait à l’ancien ministre marocain des Affaires étrangères, Taïeb Driss-Fihri, par le biais de son attaché parlementaire, une copie du projet de question écrite que la parlementaire projetait de transmettre à la Commission européenne qui s’apprêtait à voter pour ou contre un accord de partenariat liant le Maroc et l’Union européenne ; en réalité, un deal pour piller les richesses halieutiques du Sahara Occidental.

«Je vous prie de trouver ci-joint de la part de Rachida Dati un projet de question écrite qu’elle adressera à la Commission européenne en début de semaine prochaine concernant l’accord de pêche entre l’Union européenne et le Maroc», lit-on dans le courrier électronique signé par Philip Kyle, l’attaché parlementaire de Rachida Dati.

«Elle continuera, par ailleurs, cette semaine à Strasbourg, à rencontrer ses collègues députés européens pour les convaincre de voter contre la recommandation de rejet du protocole d’accord 2011-2012 en Commission parlementaire de la pêche la semaine suivante», précise encore le courriel, pièce à conviction formelle du caractère d’agent du Makhzen de l’ancienne protégée de Nicolas Sarkozy.

L’assistant de la députée rassure les autorités marocaines qu’elles seront mises au courant de l’évolution de la situation au sein du Parlement européen en temps réel pour permettre ainsi à Rabat de réagir en fonction de la suite qui serait donnée au projet d’accord.

«Rachida Dati ne manquera pas de vous tenir informé de l’évolution de ce dossier au Parlement européen et de la réponse obtenue de la Commission européenne», écrivait-elle à ses employeurs à Rabat.

Combien Rachida Dati touche-t-elle contre son travail d’agent du Makhzen ? C’est une question que les contribuables français et européens sont en droit de se poser, notamment en ces temps de grands déballages et de jets tous azimuts de «boules puantes», pour reprendre l’expression en vogue actuellement dans l’Hexagone.

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Source : Algeriepatriotique.com

Rachida Dati prise en flagrant délit d’espionnage pour Rabat à Bruxelles

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s