[Vidéo] Joanna, jeune Danoise d’origine kurde, tue près de 100 djihadistes de Daesh et… risque la prison au Danemark

https://i1.wp.com/static.europe-israel.org/wp-content/uploads/2017/02/Joanna-Palani.jpg__________________________________________________

Une jeune Danoise d’origine kurde pourrait être condamnée à six mois de prison à cause d’une loi danoise sur les «combattants étrangers», alors qu’elle a lutté contre les djihadistes.

Joanna Palani, 23 ans, risque une peine de prison au Danemark pour avoir combattu Daesh. Joanna a quitté le Danemark en 2014 pour rejoindre les forces kurdes en Syrie, où elle aurait tué 100 djihadistes, d’après les informations du bataillon des forces kurdes (YPG) dont elle faisait partie.

Joanna Palani, étudiante en philosophie, a choisi d’aller au bout de ses idées. En 2014, la jeune femme d’origine kurde iranienne est partie en Syrie pour être en première ligne dans la lutte contre Daech. Elle dit être partie combattre Daech en Syrie pour défendre l’Europe et les femmes. Mais depuis son retour, le gouvernement danois la considère «comme une terroriste» alors que Daech a mis sa tête à prix.

https://i0.wp.com/static.europe-israel.org/wp-content/uploads/2017/02/Joanna-Palani-674323.jpg

Elle a combattu aux côtés des Peshmarga en Irak et de l’unité de protection du peuple kurde (YPG) en Syrie. Affirmant avoir tué une centaine de combattants de Daech, elle confiait non sans défiance au magazine Vice en 2016 : «Les combattants de l’EI sont faciles à tuer.»

Si elle n’est pas surprise d’être une ennemie intime de l’organisation terroriste, elle avoue en revanche ne pas comprendre la position de son propre gouvernement qui la considère comme une terroriste.

En effet, en 2015, profitant d’une permission, Joanna Palani est rentrée au Danemark pour rendre visite à sa famille. Mais en revenant dans son pays, elle a écopé d’une interdiction de quitter le territoire, le pays ne permettant pas à ses ressortissants d’aller combattre en Syrie. Elle a été placée en détention préventive et son passeport lui a été retiré.

Libérée en décembre, elle risque une condamnation : «Ceux pour qui j’ai risqué ma vie, sont aujourd’hui en train de me voler ma liberté», a-t-elle confié au Daily Mail.

A son retour, son passeport a été confisqué et une interdiction de voyager lui a été imposée. Dans l’attente de son procès, Joanna a été incarcérée pour avoir violé cette interdiction en se rendant au Qatar en juin.

Voir la vidéo : [Vidéo] Joanna, jeune Danoise d’origine kurde, tue près de 100 djihadistes de Daesh et… risque la prison au Danemark

(Source : Europe-Israël)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s