Morceau d’anthologie

http://jssnews.com/content/themes/jssnews/timthumb.php?src=http%3A%2F%2Fjssnews.com%2Fcontent%2Fassets%2F2017%2F02%2Fhabib-bourguiba-leader.jpg&q=90&w=80&h=63&zc=1

______________________________________________

J’ai comme une vague impression que notre Yéhoudi national (bloggeur) va apprécier ce morceau d’anthologie.

Ce que dit Bourguiba est extrêmement important. Sa lucidité au sujet de ces pays « fabriqués » par l’Angleterre pour complaire au roi d’Arabie Saoudite et petits émirs du Golfe qui les fourniraient en pétrole et leur donnerait une avance confortable sur toutes les autres nations au niveau énergétique, doit être remise au goût du jour.

Ce morceau d’anthologie va en faire enrager plus d’un ! Cela fut déjà le cas à l’époque lorsque après plusieurs déclarations de ce genre, l’homme fort de Tunisie fut traité de « JUIF ».

C’est une insulte absolue chez les musulmans mais la Cour qui devra statuer sous peu sur le cas de Georges Bensoussan, le saura-t-elle ?
La Présidente qui devra rendre un arrêt, a-t-elle quelques notions d’histoire des « juifs en terres arabes » pour rendre un jugement réellement équilibré ?

L’inculture de « la chose juive », la fameuse « question juive » à travers le monde musulman est IGNORÉE par les intellectuels pro-palestiniens.

Tous ou presque n’évoquent jamais le MILLION de juifs obligés de partir en catimini dès la naissance de l’état d’Israel.

Tous ou presque n’ont pas lu ou consulté les archives de l’Alliance Israélite Universelle dans lesquelles on trouve tous les éléments concernant la dhimmitude des juifs en terres arabo-musulmanes : les humiliations continuelles et misères.
Certains rapports de l’AIU arracheraient les larmes de n’importe quel lecteur.

Lorsque Bourguiba conclue que c’est seulement dans les pays arabes que les juifs pouvaient vivre correctement, il commet tout de même son petit viol de l’histoire. Il pense sans doute aux juifs du Maghreb qui ont vécu l’enfer jusqu’à l’arrivée… des FRANÇAIS !

Oui, tout a changé lorsque les français sont arrivés en Tunisie. On n’osait plus s’en prendre trop aux juifs qui demandaient presque tous la citoyenneté française et sortir de leur misère et de leur soumission aux « maîtres musulmans ».

Leur volonté farouche d’étudier dans la première université de l’Alliance Israélite Universelle est émouvante. Mais, cette université fut ouverte aussi aux musulmans qui désiraient étudier. Voilà bien des moments d’histoire que ces tunisiens farouchement antisémites aujourd’hui aiment à oublier !

Grâce aux français, le marché aux esclaves dut fermer boutique ; un exemple parmi tant d’autres.

Alors, lorsque j’entends ce nabot de Macron parler de « crime contre l’humanité » concernant le colonialisme, il est évident que ce type n’a jamais mais alors jamais pris la peine de s’intéresser au Maghreb sous le joug ottoman et des formidables réalisations de la France pour qu’enfin la Tunisie, l’Algérie et le Maroc sortent du moyen-âge dans lequel les turcs les laissaient mariner.

La vidéo de Bourguiba, remettant enfin les pays et l’histoire réelle en place, est un petit bijou qui devrait se balader rapidement sur la toile.

OUI, nous avions une histoire, une terre et un traité, celui de San Rémo en 1920, ratifié par la SDN. Rien n’a été abrogé.

Cette terre est la nôtre et il devient urgent car l’antisémitisme mondial colporté par les arabo-musulmans et par les antisémites « classiques » nous presse d’agir rapidement.

Nos efforts (j’inclus par avance des hommes et femmes de ma connaissance partageant le même cheminement de pensée que moi), pour que ce MANTRA : 2 ETATS POUR 2 PEUPLES fasse partie du passé et que nous revenions aux fondamentaux.

Les arabes requalifiés de « palestiniens » par toutes les nations du monde n’ont absolument aucune base historique pour cette appellation.

Lorsque les « révoltes arabes » de la fin du XIXè siècles, celles du début du XXème siècle eurent lieu contre les juifs revenus sur leur terre ancestrale, la presse mondiale titrait : RÉVOLTES ARABES et non palestiniennes.

Il m’importe plus que jamais que ce mythe qui donne de la force aux antisémites du monde entier, qualifiant à nouveaux les juifs de « voleurs ou de tueurs » alors que cela dure depuis 2000 ans d’histoire chrétienne et 1400 ans de dogme islamique, doit cesser.

Ces deux dogmes issus du judaïsme et contenant des sentences graves sur « le père du monothéisme » AFIN DE REMPLACER et effacer jusqu’au nom d’ISRAËL continuent leurs crimes.
L’alibi « palestinien » est une telle aubaine !

Les arabes prétendument palestiniens ne sont que des instruments des pouvoirs vaticanesques, chrétiens orthodoxes et protestants et enfin musulmans sunnites et chiites.

Encore une fois, il faut se SUBSTITUER aux juifs pour prendre sa place et devenir le verus Israel
(verus, latin = véritable).
Oui. Quelle aubaine ce conflit israélo-arabo-musulman. On peut tranquillement continuer à haïr les juifs, à remplacer les juifs…Tout cela est bénéfique pour asseoir de vagues « légitimités dogmatiques et religieuses ».

Personne, au plus haut degré des nations unies, des cours européennes, des ligues de toutes sortes n’osera dire la vérité : « Nous sommes depuis le début dans une guerre de religions ».

Si l’état juif, exposait devant les membres de l’UNESCO et du monde entier, toutes les preuves archéologiques qu’il possède et qui attestent de son histoire sur la terre d’Israel et le royaume de Judée, je crains que par pur dogmatisme, ils refusent même de se déplacer et de voir de leurs propres yeux toutes ces merveilles.

Voilà maintenant plus de 50 ans qu’ils ont de nouveau réinventé l’homme juif d’Israel ! Il est le juif de toujours : le voleur (de terres), le tueur d’enfants…ignoble et pathétique.

Lorsque les juifs vivaient au milieu de leurs sociétés, cela les dérangeait et ils ne se sont guère privés de les massacrer, de les honnir et d’inventer des contes et légendes sur de prétendus « rites sataniques où des enfants chrétiens puis musulmans saignés par des juifs pour pétrir la matzah de Pessah ». Même les termes « sabbats de sorcières » sont inspirés du saint Shabbat qu’ils appellent dévotement « le jour du Seigneur ». 

La renaissance d’Israël a grandement choqué ces misérables qui aimaient leurs catéchèses antisémite qu’elle fussent chrétienne ou musulmane.

La vidéo que j’ai placée en préambule fera sourire. On y voit notre Léon Zitrone national présenter le JT du 20 heures.

Or, nous sommes en 1973 ! La date n’est pas anodine bien sûr. Précisément le 17 JUILLET 1973.

Moins de trois mois après les déclaration du Président tunisien, la guerre de Kippour éclatait.

La duplicité des arabo-musulmans, n’ayant pas de frontières, c’est le jour le plus sacré pour les juifs  qu’ils attaquèrent. Tant d’hommes moururent ce jour là.

A la maison, très jeune encore, je vis mes parents pleurer abondamment, ensembles. Ça, je ne l’avais jamais vu avant…On leur arrachait le cœur ! On arrachait le mien.

Sans prévenir nos parents, mes frères s’en allèrent dès le lendemain s’inscrire au consulat d’Israel en France pour faire leur devoir. L’honneur et le sionisme commandent à la maison.

C’est sans doute cela que le monde nous envie : Un cœur, une âme, un peuple qui n’a jamais renoncé même dans les pires moments de l’histoire.

Au nom de tous ceux qui sont morts pour que notre Israël renaisse après tant d’errance et de malheurs, nous ne devons pas abandonner le combat. JAMAIS.

Aujourd’hui bien plus encore, nous devons nous rappeler ce moment extraordinaire où nous devînmes un peuple en acceptant les lois morales que le monde entier dut se résoudre à adopter pour le bien commun.

Zakhor « n’oublie jamais qui tu es ».

Nina

Voir la vidéo : Morceau d’anthologie

(Source : JSS News)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s