Les médias sont comme Amalek

https://i2.wp.com/www.dreuz.info/wp-content/uploads/2017/02/16864509_603891793150357_713985962925970065_n.jpg
____________________________________________

La semaine dernière, nous avons lu la paracha Beshalach.

Amalek s’attaquait aux plus faibles d’Israël, aux malades, aux vieillards, aux enfants, aux femmes, etc. c’était un lâche, la quintessence du mal, la haine à l’état brut. Les ennemis d’Israël sont les descendants d’Amalek.

Amalek, c’est aussi les médias. Leur stratégie consiste à dénigrer, diaboliser, accuser, affaiblir, créer le doute et détruire les juifs.

Le plus terrible exemple, Hitler, a commencé aussi avec des mots. Et il y en a eu d’autres tout au long de l’histoire, comme Haman, la Grèce, Rome, l’Eglise chrétienne jusqu’au 20e siècle, Isabelle la Catholique, les Cosaques, le pseudo peuple palestinien, les pays arabes qui ne reconnaissent toujours pas Israël,  l’Iran des mollahs, les islamo-gauchistes, les partis Vert, BDS.

Leur force est dans leur discours de haine, leurs mensonges et leur propagande : l’esprit d’Amalek est vicieux, pervers, hypocrite, lâche et criminel. Chaque jour avec les médias, surtout ceux du Service public (AFP, France 24, France info, France culture, France inter, France 2…)

Depuis toujours, à chaque génération, Amalek réapparaît sous une forme un peu différente certes, mais tout aussi cruelle.

Amalek seul ne parvient pas à réaliser son projet. Comme l’Union européenne, la ligue Arabe ou les Nations Unies, il a besoin de conditions et de moyens qui lui sont favorables. Il s’appuie sur les peuples, et pour cela il travaille l’opinion jusqu’à ce qu’il puisse les entraîner dans son sillage mortel et destructeur, parce qu’il aime le mal et la lâcheté.

Se souvenir de la guerre avec Amalek est l’un des 613 commandements de la Torah.

Cette mitsva montre que quiconque attaque Israël est haï de Dieu…

Comme Amalek a causé un grand tort à Israël en étant le premier à les attaquer, Dieu a ordonné qu’il soit effacé de la terre.

La guerre contre Amalek est la guerre éternelle de l’adversaire contre ceux qui servent Hachem, une guerre dont son origine remonte jusqu’à la première génération sur terre et continuera jusqu’à la dernière, «jusqu’à ce que l’aube de la rédemption éclate».

En 10 ans que des sites internet comme Dreuz, JSS News, Europe Israël et d’autres existent, nous avons gagné des batailles.

  • Les médias n’osent plus dire qu’Israël a créé une prison à ciel ouvert à Gaza depuis que nous avons porté à la connaissance du public que Gaza ne peut pas une prison, puisqu’il a une frontière avec l’Egypte.
  • Ils n’osent plus parler de « drame humanitaire sans précédent » depuis que nous avons montré les photos de marchés débordant de fruits et légumes, du marché aux bijoux, des restaurants gastronomiques, des grand hôtels et des concessionnaires Mercedes.
  • Ils n’osent plus écrire le mot antisionisme depuis que nous avons démontré que l’antisionisme est une forme mutante de l’antisémitisme.
  • Ils parlent de moins en moins du boycott depuis que nous avons fait remarquer que des pays qui volent les terres de leurs voisins ne font l’objet d’aucun boycott : la Turquie, la Chine, la Russie, le Maroc pour ne mentionner que quelques uns.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean Vercors pour Dreuz.info.

Les médias sont comme Amalek

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s