Ce qu’on ne vous dit jamais sur le sport

Résultat de recherche d'images pour "photos : le sport pour perdre du poids"___________________________________________________

Des scientifiques expliquent pourquoi l’exercice physique n’est pas la meilleure manière de perdre du poids

Nous avons tous l’intuition que pour perdre du poids :

  • Il faut s’inscrire dans un club de fitness le 1er janvier
  • S’entraîner 3 fois par semaine
  • Et que, forcément, on finira par perdre du poids…

Mais les choses sont plus compliquées que ça.

J’ai lu plus de 40 études sur ce sujet. La conclusion globale, c’est que l’exercice physique n’est pas efficace pour perdre du poids.

Le Dr Hall, un chercheur américain du National Institute of Health, est catégorique :

« Nous devons changer l’idée que les gens se font de l’exercice physique. Ce n’est pas une méthode pour perdre du poids. Attention, l’exercice physique reste excellent pour la santé. C’est certainement la meilleure chose à faire pour améliorer sa santé (de même qu’arrêter de fumer). Mais cessons de penser que cela permet de perdre du poids. »

Ce qui est certain, c’est que l’exercice physique va vous permettre de :

  • Vivre plus longtemps
  • Vivre plus heureux

Mais pour perdre du poids, il y a mieux (je vais y revenir).

Voici le nombre de calories que votre corps brûle au repos

Pour expliquer ce phénomène, il faut se pencher sur la façon dont notre corps utilise son énergie.

Il faut savoir que sur une journée, seule une petite partie de l’énergie dépensée sert à notre activité physique.

Les calories que nous brûlons tous les jours servent à 3 postes principaux :

  • Notre métabolisme au repos : ce sont toutes les fonctions que notre corps effectue en arrière-plan pour nous garder en vie.
    Cela représente environ 50 % de notre dépense énergétique (soit environ 1100 calories pour un adulte).
  • Notre digestion : tout ce que nous mangeons a besoin d’être décomposé avant d’être assimilé.
    Cela consomme environ 7 % de l’énergie dépensée.
  • Notre activité physique, qui représente 10 à 30 % de nos dépenses énergétiques.

Donc la majorité de notre énergie est dépensée par notre métabolisme au repos (sur lequel nous n’avons pas de contrôle).

Au fond, notre marge de manœuvre sur notre dépense énergétique est assez limitée : 30 % au mieux.

D’autant que notre marge de manœuvre sur nos apports énergétiques (ce que nous mangeons) est de 100 %.

Courir pendant un mois pour perdre seulement 2,3 kg ???

Une étude des National Institutes of Health [1] a calculé qu’un homme de 90 kg qui fait 1 heure de course à pied 4 fois par semaine pendant un mois peut espérer perdre au plus 2,3 kg (toutes choses égales par ailleurs).

Or dans la réalité, les choses ne sont jamais égales par ailleurs :

Les chercheurs ont observé que nous modifions notre comportement et notre physiologie (spontanément) lorsque nous commençons à faire plus d’exercice physique.

Beaucoup se sentent affamés après une séance de sport. Alors on utilise le sport comme excuse pour se servir des portions doubles. Certes, nous brûlons plus de calories, mais nous avalons plus en conséquence. Cela rend plus difficile la perte de poids.

Le sport vous rend paresseux

Par ailleurs, les scientifiques ont observé qu’après une séance de sport, les personnes avaient tendance à en faire moins.

Par exemple, si vous êtes allé courir le matin, vous aurez moins tendance à prendre les escaliers au travail.

On appelle cela un « comportement compensatoire ». Et sans le vouloir, en étant plus fainéant le reste de la journée, nous réduisons l’effet positif de notre séance de sport.

Voici comment votre corps vous empêche de brûler trop de calories

La recherche a permis de découvrir un phénomène parallèle, qu’on appelle « la compensation métabolique ». Au fur et à mesure qu’une personne maigrit, son métabolisme au repos peut ralentir. C’est-à-dire qu’elle brûle moins de calories au repos qu’auparavant…

Une équipe de chercheurs américains a fait paraître une étude fascinante en 2012 : ils ont observé le mode de vie de la tribu Hadza, des chasseurs-cueilleurs de Tanzanie.

Les membres de la tribu Hadza sont tous minces et très actifs. Ils ne sont pas assis à un bureau comme la plupart de nos contemporains. Et pourtant, malgré leur activité permanente, les Hadza ne brûlent pas plus de calories chaque jour qu’un Européen moyen.

Comment est-ce possible ?

Il semble que leur corps s’adapte. Ainsi le surplus d’énergie qu’ils utilisent pour leur activité physique est économisé sur d’autres fonctions du corps. Le corps contre-balance afin d’utiliser au maximum chaque calorie péniblement obtenue.

Comment font-ils pour rester mince ?

Ils mangent relativement peu.

Vous connaissez l’adage :

« 10 secondes en bouche, 10 ans dans les fesses »

En 5 minutes, vous pouvez manger deux croissants. Mais pour brûler cet apport calorique, vous devrez faire une heure de vélo !

Si vous voulez brûler les calories contenues dans 3 verres de vin, vous devrez danser au moins une heure.

Une heure de course permet à peine de brûler les calories d’un Big Mac + frites.

Pour maîtriser son poids, il vaut donc mieux surveiller son alimentation… et utiliser l’exercice physique comme complément. D’autant plus que l’exercice est excellent pour la santé.

Les campagnes anti-obésité vous trompent

Malgré la croissance de l’obésité en France (+ 70 % entre 1997 et 2009 [2]) et dans le monde (2,8 millions de morts par an), les gouvernements continuent de présenter l’exercice physique comme une solution primordiale (aussi importante que l’alimentation – voire plus !).

Je pense au programme « Sport pour lutter contre l’obésité » de Xavier Darcos (ministre de l’Éducation Nationale) et Roselyne Bachelot (ministre de la Santé) [3]. De même pour le programme américain de subvention anti-obésité aux universités (Land Grant) [4].

Sur le site du gouvernement canadien, on retrouve la même idée, à savoir que l’obésité se combat par le sport et l’alimentation (à parts égales) [5].

Sur le site du gouvernement suisse, on peut lire que l’épidémie d’obésité est liée au progrès technique car « l’homme n’est plus obligé de fournir de gros efforts physiques » [6]. C’est justement cette hypothèse qui a été invalidée dans l’étude de la tribu Hadza de Tanzanie citée ci-dessus : les Hadza fournissent de gros efforts physiques, et pourtant leur corps ne consomme pas plus de calories que le nôtre (celui-ci s’adapte pour économiser les calories). Ce que le progrès technique a permis, c’est de produire de la nourriture bon marché en abondance. Tout le monde peut donc manger à sa faim (et même plus qu’à sa faim). C’est ainsi que sont apparues des générations d’obèses.

L’État et les grands groupes main dans la main

L’hypocrisie va si loin que le gouvernement britannique a confié sa campagne anti-obésité à… (tenez-vous bien)… Coca-Cola, Mars et Cadbury !!!

Bien évidemment, les campagnes menées par ces géants des boissons sucrées et des confiseries expliquent aux gens que l’obésité se combat par le sport… alors qu’il serait bien plus efficace d’arrêter le Coca et les barres de Mars.

Coca-Cola associait déjà son image de marque au sport dans ses publicités dans les années 1920. Aujourd’hui les Pepsi, Red Bull, Snickers et les autres sont partout dans le sport : sponsors, parrainages, publicités.

Tout est bon pour laisser croire qu’on peut boire des sodas et manger des sucreries tant qu’on fait du sport à côté.

Au point que Coca-Cola finance les scientifiques prêts à déclarer que l’obésité n’est pas liée à la mauvaise alimentation mais au manque d’exercice [7].

Vous ne serez pas étonné si je vous dis que la campagne anti-obésité de Coca-Cola a consisté à offrir aux adultes et aux enfants des cours de fitness, tennis, zumba dans les parcs publics de Londres [8] et de Chicago [9].

Il faut que cette hypocrisie cesse.

De l’espoir pour les personnes qui ne parviennent pas à perdre du poids

Oui, il est possible de perdre du poids avec l’exercice physique. Mais c’est bien moins efficace que de surveiller ce que l’on mange.

Aller à la salle de fitness, se changer, courir une heure sur un tapis roulant, se doucher, se changer à nouveau et rentrer chez soi… tout cela demande beaucoup d’effort. Certes, vous aurez brûlé beaucoup de calories. Mais vous pouvez effacer ces efforts en 5 minutes, le temps de manger une part de pizza.

Tant de personnes se battent avec leur poids. Tant de personnes disent avoir tout essayé. Tant de personnes sont déçues, découragées…

Cela ne m’étonnerait pas que leur échec soit lié à l’image trompeuse que l’on a du sport. Tant de personnes ont intérêt à nous faire croire que pour mincir il faut faire du sport.

Nos contemporains doivent prendre conscience à quel point il est facile de stocker des calories et difficile de les brûler par le sport.

Certains diront :

« La nature est mal faite… »

« Manger 5 mn et devoir courir 1 heure pour éliminer, c’est trop injuste. »

« Il faudrait que ce qui se mange en 5 mn puisse être éliminé en 5 mn de sport. »

Mais c’est oublier que, depuis la nuit des temps, le problème N°1 des hommes et des animaux est d’avoir suffisamment à manger.

Nos ancêtres chasseurs-cueilleurs ne connaissaient pas le surpoids

La sélection naturelle a donc favorisé la capacité à courir des heures en brûlant le moins de calories possible (pour économiser ses forces).

Le corps humain est donc calibré pour vivre de peu. Il ajuste en permanence ses réserves pour survivre quarante jours sans manger et trois jours sans boire [10].

Nous autres sédentaires, nous devrions nous réjouir de n’avoir ni faim, ni soif, ni froid, et de ne pas avoir à nous épuiser physiquement pour trouver à manger tous les jours.

Au contraire, nous devrions nous réjouir des économies que nous pourrions faire en mangeant moins et en buvant beaucoup d’eau.

Economisez 2 376 euros par an

Considérez ceci :

  1. Un ménage français dépense en moyenne 4 752 euros par an en alimentation [11].
  2. Entre les légumes qui pourrissent, les yaourts périmés et les restes de ratatouille que personne ne veut manger, un ménage jette environ 30 % de la nourriture achetée [12].

    C’est 1 582 euros jetés à la poubelle chaque année !

  3. Même en jetant 30 % de la nourriture achetée, nos assiettes restent archipleines (à en juger par le nombre croissant d’obèses et de personnes en surpoids).

En effet, par rapport aux 2 200 calories recommandées par jour, on constate que la population consomme en moyenne 3 200 calories (+ 45 %).

Pour stopper l’épidémie d’obésité et de diabète dans nos pays, il faudrait donc faire jeter aux gens 50 % de la nourriture qu’ils achètent !

Arrêtons le gâchis.

En optimisant les quantités achetées et la taille des portions à préparer, vous pourriez n’acheter que ce dont votre corps à besoin pour fonctionner.

Votre budget annuel de nourriture (4 752 euros) peut ainsi être divisé par deux – soit 2 376 euros d’économie !

Les petits ruisseaux font les grandes rivières…

Bien à vous,

Eric Müller

Sources :

[1] https://www.niddk.nih.gov/health-information/health-topics/weight-control/body-weight-planner/Pages/bwp.aspxv
[2] http://www.obesite-sante.com/comprendre_l_obesite/obesite_et_surpoids/chiffres_de_l_obesite1.shtml
[3] http://archives.gouvernement.fr/fillon_version2/gouvernement/le-sport-pour-lutter-contre-l-obesite.html
[4] https://www.cdc.gov/obesity/highobesitycounties/
[5] https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/obesite-juvenile/obesite-juvenile.html
[6] https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-22259.html
[7] https://well.blogs.nytimes.com/2015/08/09/coca-cola-funds-scientists-who-shift-blame-for-obesity-away-from-bad-diets/?_r=0
[8] https://www.marketingweek.com/2014/05/27/coke-launches-free-fitness-classes-as-part-of-20m-anti-obesity-drive/
[9] http://www.dailymail.co.uk/news/article-2639940/Critics-slam-Coca-Colas-20m-anti-obesity-stunt-Experts-say-firms-plan-offer-families-free-sports-sessions-attempt-distract-attention-role-health-crisis.html
[10] http://www.bbc.com/news/magazine-17095605
[11] https://www.sofinscope.sofinco.fr/alimentation-budget-juge-trop-eleve/
[12] http://www.endfoodwastenow.org/index.php/issues/consumer-1

(Source : Néo-Nutrition)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s