Israël

http://dossier.universtorah.com/T1T2/vid2112-pourim-tel-aviv-t2__________________________________________________

Pourim à Tel-Aviv de 1928 à 1933

Si Happy in Tel Aviv avait existé il y a 87 ans, voici la vidéo que l’on vous aurait publiée en cette veille de Pourim.

Une rétrospective festive et pleine de vie dans le Tel Aviv des années 1920 où les « Street Parties » faisaient déjà la joie des premiers habitants de la ville blanche.

חג פורים שמח – Bonne fête de Pourim

 Voir la vidéo : Pourim à Tel Aviv de 1928 à 1933

(Source : Univers Torah)

-==-

__________________________________________________

Célébrations traditionnelles du 7 Adar

Chaque année, à l’occasion du 7 Adar, jour anniversaire de la naissance et du décès de Moshé Rabeinou, (Moïse) des milliers de personnes se rendent à Méron pour se recueillir sur la tombe de Rabbi Shimon Bar Yoh’aï.

Depuis samedi soir, les fidèles arrivent nombreux dans la ville pour prier et pour danser sur l’esplanade aménagée sur les lieux. Des familles font le déplacement pour la coupe traditionnelle des cheveux de leur fils qui a atteint l’âge de 3 ans.

Cette coutume est observée parce que dans les livres saints, il est indiqué que l’âme de Rabbi Shimon Bar Yoh’aï contient des parcelles de celle de Moshé Rabeinou.

En Israël, la date du 7 Adar a été reprise par l’Aumônerie générale de Tsahal qui en a fait le Jour du Souvenir pour tous les soldats morts sur le champ de bataille dont le corps n’a jamais été retrouvé.

Le lien avec Moché Rabenou est clair : dans le Séfer Devarim (chap. 34-versets 5 et 6), la Tora relate son décès à l’âge de 120 ans en précisant : « C’est là que mourut Moché serviteur de D., dans le pays de Moab, selon l’ordre de l’Eternel. Et D. l’enterra dans la vallée, au pays de Moab, vis-à-vis de Bet Péor. Personne n’a connu le lieu de sa sépulture jusqu’à ce jour ».

Cette date a été fixée également par la Halah’a comme étant le « Jour de la Hevra Kadisha ». Cette journée, selon la tradition, doit être consacrée à l’étude des lois de l’enterrement et du deuil. C’est l’occasion également, selon un membre des services funèbres d’Israël, de faire son examen de conscience et le bilan de l’année passée.

Célébrations traditionnelles du 7 Adar

(Source : Chiourim.com)

-==-

https://i2.wp.com/www.chiourim.com/wp-content/uploads/2017/03/rav-waknine2.jpeg_________________________________________________

Tibériade : décès du Rav Menashé Vaknin, directeur des Institutions

Rabbi Meir Baal Haness

Le Rav Menashé Vaknin, de Tibériade, est décédé subitement, pendant la nuit, d’un arrêt cardiaque. Les secouristes appelés à son chevet n’ont rien pu faire pour le sauver. Il était âgé de 87 ans.

Il était le fils du Rav Meir Vaknin zts’l, rabbin et président du tribunal rabbinique de la ville jusqu’à son décès en 1975. Dans sa jeunesse, il a étudié à la Yeshivat Hévron de Jérusalem.

Le Rav Menashé Vaknin faisait partie des figures dominantes de Tibériade. Il a fondé au cours des années des jardins d’enfants, un Talmud Tora, une Yeshiva Ketana, un Kollel et une école de filles au sein des Institutions Rabbi Meir Baal Haness qu’il dirigeait.

Sa disparition va créer un grand vide dans les établissements qu’il a créés et dans la ville où il était aimé et apprécié.

Il laisse son épouse Rachel et une nombreuse descendance. Ses obsèques se sont déroulées jeudi après-midi à 13h30 dans le vieux cimetière de Tibériade.

Tibériade : décès du Rav Menashé Vaknin, directeur des Institutions Rabbi Meir Baal Haness  

(Source : Chiourim.com)

-==-

https://i2.wp.com/www.chiourim.com/wp-content/uploads/2017/03/keep-quiet-320x181.jpg__________________________________________________

Documentaire sur l’incroyable histoire de Cznad Szegedi

Un documentaire portant sur la vie d’un homme politique hongrois d’extrême droite découvrant ses origines juives vient de sortir. Sous le titre ‘Keep quiet’, il relate l’histoire de Czanad Szegedi, l’un des fondateurs du parti antisémite Jobbik, qui a découvert tardivement que sa grand-mère maternelle était juive.

Il a appris alors qu’elle avait été déportée à Auschwitz et portait sur son bras un numéro tatoué qu’elle avait toujours caché sous des manches longues.

Ce secret, divulgué en 2012 par l’un de ses rivaux au sein du parti, a totalement changé sa vie.

Dans le documentaire, Czanad Szegedi confie que cette révélation a été pour lui ‘comme un coup de poignard dans son cœur’, ajoutant qu’il avait alors ressenti ‘qu’il n’avait nulle part où se tourner’. Il a alors rencontré un rabbin de Budapest qui raconte dans le film comment il a aidé Czanad Szegedi à retrouver ses racines.

Le documentaire suit Czanad Szegedi pendant plusieurs années, présentant son évolution progressive vis-à-vis du judaïsme. Il montre aussi l’accueil que lui réservent un certain nombre de communautés juives dans le monde, ‘qui ne sont pas toutes convaincues de sa sincérité’.

Documentaire sur l’incroyable histoire de Czanad Szegedi

(Source : Chiourim.com)

-==-

https://i1.wp.com/www.lemondejuif.info/wp-content/uploads/2016/10/airbus_a350_flight_test_canada-216x125.jpg__________________________________________________

Grosse claque pour BDS : Airbus standardise l’impression 3D « Made in Israël » pour ses A350XWB

La société israélienne leader mondial en impression 3D, Stratasys, a annoncé jeudi que le groupe Airbus a normalisé en série sur ses avions A350XWB son système d’impression ULTEM 9085.

« Nous nous réjouissons de notre étroite coopération avec Airbus. Les deux sociétés partagent une vision sur l’application des nouvelles technologies dans la conception et la production pour générer des bénéfices substantiels », a déclaré Andy Middleton, président de Stratasys.

« Les imprimantes 3D réduisent considérablement la durée des cycles de design et de développement, améliorent la communication et la coopération et résolvent les problèmes de coordination entre le design et l’ingénierie. Elles accélèrent la commercialisation et réduisent les erreurs coûteuses », a-t-il ajouté.

ULTEM 9085 est un thermoplastique FDM haute performance, idéal pour la fabrication de composants pour l’aérospatial et l’automobile, et toutes sortes de pièces solides et durables adaptées à une utilisation finale. La résine fonctionne avec les imprimantes 3D Fortus 400mc, 450mc et 900mc.

Katty Scott – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Grosse claque pour BDS : Airbus standardise l’impression 3D « Made in Israël » pour ses A350XWB

(Source : Le Monde Juif.info)

-==-

https://i1.wp.com/www.tel-avivre.com/wp-content/uploads/sites/2/2017/03/voyous.png__________________________________________________

Lynchage effroyable à Rehovot (enregistré en vidéo par les caméras de sécurité)

Sept voyous, tous résidents de la ville Rehovot, ont été déférés au tribunal de Lod. Ils sont accusés d’avoir agressé et poignardé un jeune homme l’abandonnant ensuite au beau milieu d’une rue . Les caméras de sécurité ont filmé toute l’agression….

Ils s’appellent  Dahud Salem (20 ans), David Porter (20 ans), Daniel Tesla (20 ans), Talhon Werkenech (19 ans), David Amira (22 ans), Benjamin Wadgi (20 ans) et Isaac Maharat (24 ans).
Tous ont agressé et poignardé sauvagement un jeune homme sans défense puis ont fui l’abandonnant à son sort. La victime a été transporté à l’hôpital Kaplan dans un état grave.

Heureusement deux policiers alertés, ont poursuivi les voyous et ont pu arrêter deux d’entre eux. L’enquête a permis de mettre la main sur cinq autres mais en regardant la vidéo, on peut facilement dénombrer les voyous, ils sont onze.

Où sont passés les quatre derniers ?

(Voir la vidéo : Lynchage effroyable à Rehovot (enregistré en vidéo par les caméras de sécurité)

(Source : Tel-Avivre)

-==-

https://i2.wp.com/www.tel-avivre.com/wp-content/uploads/sites/2/2017/03/im.jpg           Le cliché des trois parachutistes  en juin 1967. (Photo : David Rubinger/collection de la Knesset) __________________________________________________

Le célèbre photojournaliste israélien David Rubinger est décédé à l’age de 92 ans

Surnommé « le photographe de la nation » par Shimon Peres, David Rubinger est décédé mercredi à Jérusalem à l’âge de 92 ans. Il a couvert pendant 50 ans les guerres et les politiques israéliennes. Son portrait des trois parachutistes israéliens contemplant le mur des Lamentations après la prise par Israël de Jérusalem-Est, lors de la guerre des Six Jours, est restée une des photos  emblématiques du conflit.

Mais sa photo la plus célèbre prise devant le Kotel, il y a cinquante ans, le photographe ne l’aimait pas tellement: ” Je ne sais pas pourquoi cette photo a eu un tel succès. Ce n’est pas une bonne photo”, disait-il. Dans une interview, il raconte comment il a pris la photo : « J’ai entendu des tirs et j’ai couru Kotel 20 minutes environ après l’arrivée des soldats. Je me suis allongé par terre et ces trois soldats sont passés ».

David Rubinger, le photographe de la nation d'Israël, en 2013. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Photographe officiel de la Knesset pendant 30 ans, David Rubinger a photographié tous les dirigeants d’Israël dans leurs intimités. Il a reçu le prestigieux Prix Israël en 1997, en reconnaissance de son travail. Il a aussi photographié toutes  les vagues d’Alyah successives des Juifs d’Europe, du monde arabe, de Russie et d’Éthiopie.

« Rubinger a pris plus d’un demi-million de photographies », écrivait jeudi le quotidien Haaretz.

https://i1.wp.com/www.tel-avivre.com/wp-content/uploads/sites/2/2017/03/Israeli-photographer-David-Rubinger.jpg

Le photographe israélien David Rubinger photographie la «femme du mur» de la même façon qu’il a photographié sa célèbre photo de parachutistes à la fin de la guerre de six jours. 8 août 2012. Photo par Oren Nahshon / FLASH90

A l’âge de de 15 ans, David Rubinger fuit le nazisme pour s’installer en Palestine sous mandat britannique en 1939. A 18 ans, il s’enrôle dans la brigade juive de l’armée britannique. Après la guerre, il rencontre la femme avec laquelle il est resté marié pendant 50 ans. Puis il rencontre Ziona Spivak, sa nouvelle compagne qui fut assassinée 4 ans après. Le  photojournaliste laisse derrière lui deux enfants, cinq petits-enfants et deux arrière-petits-enfants.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s