La pensée de l’homme a-t-elle créé des maladies ?

https://professeur-joyeux.com/wp-content/uploads/2016/12/C-170401.jpg__________________________________________________

On parle de plus en plus de médecine énergétique…

L’idée est de prendre soin non seulement de la matière mais aussi de l’énergie.

En Occident, la médecine peine encore à intégrer cette notion. C’est un peu comme si les travaux d’Einstein n’étaient pas encore connus des hôpitaux et des chercheurs.

Car la fameuse formule E = MC2 nous enseigne que l’énergie peut se transformer en matière et inversement.

Les physiciens quantiques, par leurs travaux, nous ont appris que la matière était structurée et qu’elle n’existait que par le travail de quatre grandes forces :

  • La force nucléaire forte
  • La force nucléaire faible
  • La force électromagnétique
  • La force de gravité.

Ces quatre forces sont véhiculées grâce à des «messagers». Ce sont des particules minuscules que l’on appelle gluon (force nucléaire forte), particules Z et W (force nucléaire faible), photons (force électromagnétique) et graviton (gravité).

Ces forces et ces particules régissent nos vies autant que celles des étoiles et des planètes.

Elles ont donc nécessairement une incidence sur la santé.

Pourtant, la médecine occidentale ne s’intéresse pas beaucoup à cette dimension. En effet, médecins et scientifiques ont souvent une vision mécaniste, voire matérialiste des soins.

C’est la médecine symptomatique qui conduit à une hyperspécialisation et à un découpage un peu arbitraire du corps humain. On soigne les organes à la perfection mais on oublie de prendre en compte le tout.

Médecines traditionnelles et énergie

A l’inverse, les médecines traditionnelles ont, depuis le départ, intégré la notion d’énergie.

En médecine chinoise, on le retrouve dans la notion de Qi, l’énergie vitale qui circule en nous le long des méridiens. En médecine ayurvédique, la théorie des chakras permet de travailler sur l’énergie et la vitalité des patients.

Et lorsque les Occidentaux cherchent à transposer les approches thérapeutiques orientales comme l’acupuncture, ils ne peuvent s’empêcher souvent de les adapter à leur propre vision.

Ainsi, l’acupuncture sera souvent employée comme un médicament : on l’utilise pour jouer sur un symptôme (une migraine par exemple [1]), alors qu’en réalité, elle serait bien plus efficace dans une démarche globale ou en prévention.

Dans la médecine des causes, l’action du soigneur est d’abord préventive. L’idée est de renforcer le terrain dès le début de la vie pour permettre d’éviter les maladies de civilisation le plus longtemps possible.

Car la maladie est généralement liée à au moins trois causes :

  • un déséquilibre (physique ou psychologique) plus ou moins soudain (un accident, une émotion violente ou, au contraire, une lente dégradation),
  • une détérioration du terrain (découlant de la première cause),
  • la rencontre d’un agent pathogène qui fait mouche (ce qui découle des deux premières causes).

On peut donc éviter les maladies, ou amoindrir leurs effets sur nous, en travaillant en amont avec le patient sur :

  • la qualité de l’environnement dans lequel il vit,
  • la qualité de son terrain et de sa vitalité (circulation de l’énergie notamment),
  • et enfin son équilibre émotionnel et relationnel.

C’est là tout le sens de la médecine énergétique qui associe, à des techniques thérapeutiques favorisant une circulation optimale de l’énergie, une diététique rigoureuse et de qualité, et des traitements naturels qui joueront sur les forces régénératrices de notre corps.

Comment développer la médecine énergétique en Occident ?

En Occident, quatre approches dans ce sens ont été développées :

  • L’homéopathie de Samuel Hahnman,
  • La médecine anthroposophique
  • L’ostéopathie
  • La chiropraxie ou chiropratique.

Aujourd’hui encore, elles ne sont que partiellement reconnues.

Alors, comment répondre à ce curieux paradoxe : les Occidentaux ont été les premiers à théoriser et décrire les grandes lois physiques pressenties par les Chinois ou les Indiens, mais ils sont incapables d’en tirer des conclusions pratiques et utiles aux soins de leurs patients ?

Aujourd’hui, la technologie permettant de voir le mouvement des photons (énergie électromagnétique) nous donne la possibilité d’évaluer la vitalité des organes.

La circulation de l’énergie, son évolution dans le corps, etc. sont donc mesurables !

Mais, même cet argument-là ne semble pas convaincre les médecins et les hôpitaux (ou alors très lentement…).

Vous me direz que la réponse est dans les intérêts économiques.

Assurément.

Tous au Corum à Montpellier le 1er avril 2017 !

Il reste un espoir : un nombre grandissant de médecins et de savants sont convaincus du bien-fondé de l’approche énergétique et capables de porter une vision et une méthodologie adaptées à la pensée occidentale.

De plus en plus, ils se réunissent et s’organisent pour diffuser leurs idées et en faire profiter un maximum de patients.

Ils ne cherchent ni argent, ni gloire.

Leur but est essentiellement philanthropique.

Un rassemblement extraordinaire est prévu avec un panel exceptionnel de chercheurs ouverts et compétents, le 1er avril 2017 à Montpellier.

Cet événement se tiendra sous le haut patronage du sociologue Edgar Morin.

Fervent défenseur de la santé naturelle, Edgar Morin se soigne depuis longtemps grâce à la chiropraxie qui lui a permis notamment de soulager une sciatique chronique extrêmement douloureuse.

Il sera donc présent à l’événement qu’il introduira.

Il présentera notamment son appel pour un monde plus juste qu’il a lancé avec l’association Utopia. Vous pouvez retrouver ici les termes de cet appel.

Voici la liste des intervenants prévus :

Professeur Henri JOYEUX
– Professeur honoraire de chirurgie et cancérologue

Il a établi et approfondi le lien entre nutrition, cancer et maladies auto-immunes (20 livres et 500 publications internationales) et bien d’autres sujets pour la santé et le bien-être à tous les âges de la vie.

Ses derniers best-sellers : Lutter contre le Stress, un remède anti-cancer, aux éditions du Rocher, 2016; et Vaccins – Comment s’y retrouver? aux éditions du Rocher, 2015.

Il présentera une conférence sur « Lutter contre le Stress, un remède anti-cancer »


Professeur Jean-Bernard FOURTILLAN
– Professeur honoraire en chimie thérapeutique
– A découvert la véritable hormone du sommeil : la valentonine.

Ses travaux sur l’épiphyse, ou glande pinéale, permettent de comprendre le fonctionnement des glandes hormonales et les régulations du rythme veille-sommeil, altérés lors de dépressions, la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, les troubles du sommeil et de nombreuses maladies psychiques.

Il a publié La glande pinéale et le système Veille-Sommeil – Applications thérapeutiques, aux éditions Fonds Soeur Josefa Menéndez, 2016 ainsi qu’une brochure de 52 planches illustrées et commentées qui accompagne le livre.

Il présentera lors du congrès: “Stress et dérèglement du système veille-sommeil”


Professeur Konstantin KOROTKOV
– Professeur de physique à l’Université d’Etat de Saint-Pétersbourg.
– Ancien professeur en électronique physique à l’Université Polytechnique de Saint-Pétersbourg.
– Docteur en sciences techniques – Ex directeur du Research Institute of Physical Cult. de Saint-Pétersbourg.

Il démontre que nos pensées ont des influences sur notre corps ainsi que sur notre environnement. Il présentera les principes essentiels des instruments quantiques utilisés dans la pratique médicale moderne. Il donnera une vue d’ensemble du développement des études sur la conscience en ce début du XXIème siècle et leurs avantages sur le plan scientifique et pratique pour la santé individuelle.

Sa conférence s’intitule “Médecine Quantique : Santé et Conscience”.


Christian BORDES

– Ostéopathe DO
– Ancien stagiaire des hôpitaux de Toulouse et ex-chargé de cours à l’université de Toulouse.
– Directeur de l’IUMAB (Union Internationale de Bioelectrographie Médicale Appliquée).

Il développe avec le Professeur Korotkov l’idée que notre pensée conscientisée peut directement influencer notre environnement et, plus encore, notre santé. Fort de nombreuses expériences cliniques et de recherches dans le domaine de la bioénergie, il explique comment optimiser la santé à l’aide de nombreux exemples pratiques et concrets.

Il abordera lors de sa conférence : “Se soigner par la pensée : conduite à tenir”


Jacques Collin COLLIN

– Ingénieur et physicien.

Jacques Collin est spécialiste de l’eau et de l’influence de la pensée et de la conscience sur la structure de l’eau et sur notre biologie. Sa conviction est que l’eau va devenir l’énergie du futur. Il est l’auteur de plusieurs livres sur l’eau dont L’eau-delà de l’eau, aux éditions Trédaniel, 2011.

Jacques Collin parlera de: “L’eau, la fondation du monde et la pensée humaine”.


Docteur Claude LAGARDE

– Docteur en pharmacie, biologiste et chercheur
– Spécialiste en micronutrition.
– Directeur de recherches en nutrition cellulaire.

Il a mis en évidence les sept terrains bionutritionnels Chanbio et créé la Nutrition Cellulaire Active ou NCA, en digne héritage du Dr Kousmine et de son ami le Dr Seignalet, avec qui il a travaillé sur la micronutrition pendant plus de 10 ans.

Il a coécrit Perturbateurs endocriniens et maladies émergentes aux éditions Dangles, 2015.

Il interviendra sur “Mode de vie et pensée bases de la santé”.

30% de réduction pour les abonnés à la lettre de l’IPSN !

Le prix d’entrée pour cette journée d’information pour le grand public est de     69 €.

Toutefois, j’ai demandé aux organisateurs du congrès un prix avantageux pour les abonnés à la lettre d’information gratuite de l’IPSN.

Vous bénéficiez donc d’une remise de 20 € sur le billet d’entrée, ce qui vous fait près de 30% de réduction !

Vous pourrez donc accéder à la journée d’information de Montpellier pour seulement 49€.

Pour cela, il vous suffit de rentrer le code promotion “IPSN” sur la billetterie du congrès lors de votre inscription.

Informations et inscriptions ici.

A noter que l’IPSN ne perçoit rien sur les prix d’entrée qui servent exclusivement à l’organisation du congrès et au cocktail du soir auquel tous les participants sont conviés.

En attendant d’avoir la joie de vous retrouver à cet événement, ou aux autres qui s’annoncent, je vous souhaite une belle semaine naturelle !

Naturellement vôtre,

Augustin de Livois

(Source : Institut pour la Protection de la Santé Naturelle)

__

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s