Israël

Résultat de recherche d'images pour "Photos de Shalom Akhshav"___________________________________________________

Le jour où j’ai haï Shalom Archav

Le 2 mars dernier, le site officiel du Fatah dirigé par Mahmoud Abbas « commémorait » l’anniversaire de la mort de Muhamad Drahmah, originaire de Deheisheh. A cette même date en 2002, en pleine 2e Intifada, le terroriste de dix-sept ans avait fait exploser la charge explosive qu’il portait sur lui dans le quartier orthodoxe de Beit Israël à Jérusalem, à l’issue du Shabbat. L’attentat avait fait onze morts, parmi eux quatre enfants d’une même famille, et deux bébés. Plus de cinquante personnes avaient été blessées.

C’est le groupe des « Martyrs d’Al-Aqsa » membre du Fatah de Yasser Arafat qui avait revendiqué la tuerie.

Et jeudi dernier, à l’occasion de la mort du terroriste lors de l’attentat, le Fatah a publié un article à la gloire du terroriste, qualifié de « shahid » et de « héros ».

Sources : LPH

L’article est lapidaire et j’ai besoin de raconter ce qui se passa ce jour là.

Au moment même où l’explosion eut lieu dans le quartier juif orthodoxe de Beth Israël et que mourait une famille entière ainsi que d’autres juifs célébrant la fin du Shabbath, se tenait une manifestation à l’initiative de shalom archav (la paix maintenant).

Une bonne grosse troupe de gauchistes dans laquelle les femmes hurlaient leur désamour d’Israel et « l’occupation des territoires de Judée Samarie ».

Parmi ces hystériques, on pouvait apercevoir un groupe plus offensif que les autres qui concoctait les slogans aussi haineux que ceux qu’on entendit à Paris contre les sionistes.

Soudain, la bombe explose. Il y a un temps d’arrêt, assez court selon mes souvenirs…

On entend les « shalom archav » simplement se poser la question « qu’est ce qui se passe ? D’où ça vient ? ». 

Rien ne semblait ébranler leur envie de continuer de manifester contre l’état d’Israel.

Bon sang ! Hurlais-je à ce moment, devant mon poste de télé. Il n’y a donc rien, pas même une bombe qui puisse arrêter ces gens ?

Ce qui suivit me donna la nausée et me marqua à jamais.

Une grosse partie de la troupe de shalom archav, ayant appris qu’il s’agissait d’un attentat qui s’était produit non loin de leur manifestation MAIS que des juifs orthodoxes en avaient été les cibles, se dirigea vers un centre de soins de Jérusalem Est.

La caméra suit ce groupe de gauchistes et on les voit discuter en riant avec un médecin arabe qui n’a absolument rien à faire. Autour de ce médecin, les secouristes arabes eux aussi, tuaient le temps en lisant et discutant.

Une des manifestantes de shalom archav demanda alors à donner son sang et demanda aux « camarades » d’en faire autant pour leurs « frères palestiniens ».

Le médecin arabe, gêné aux entournures, lui répondit qu’il n’en avait pas besoin. Il crut même qu’il s’agissait d’une blague car lui aussi était au courant que des juifs avaient été tués et blessés non loin de son centre médical.

Les gauchistes israéliens insistèrent lourdement jusqu’à ce que le médecin cède et les fasse asseoir pour prendre leur sang.

La caméra reste présente et on entend les phrases de satisfaction de ces manifestants israéliens expliquer leurs gestes : « Donner notre sang à nos frères palestiniens est plus méritoire et plus utile qu’à ces juifs qui n’arrêtent pas d’attendre le Messie et à rester de force sur des terres arabes ! ».

Ce jour là, cette scène là, je ne l’oublierai jamais. Elle me hantera toujours. C’était possible chez nous ?

Une famille entièrement décimée, enfants, petits-enfants, parents et grands-parents et d’autres bien sûr sans compter ces 50 blessés dont certains l’étaient gravement.

Je ne comprenais plus rien. Je ne comprendrai plus jamais rien de ce mouvement qui ose s’appeler « la paix » maintenant ou plus tard on s’en fiche.

PAIX ? En envoyant des adolescents se faire exploser au milieu de familles ?

Ils étaient heureux les manifestants de shalom archav. Ils étaient palestiniens…

Plus jamais je n’accorderai le moindre crédit à ces gens. J’espère qu’ils paieront ce petit moment de bonheur d’avoir vu des juifs se faire tuer et d’avoir donné leur sang à leurs assassins.

Aujourd’hui, 15 ans après, je revois les visages des manifestants et cette bonhomie du médecin arabe qui insistait pourtant gentiment en leur disant que pour le moment…il n’avait pas besoin de sang pour son centre de soins.

J’ai vu des juifs haïr des juifs au point de se réjouir de leurs morts à quelques dizaines de mètres d’eux. Et ils sont… pacifistes…

Nina

Le jour où j’ai haï Shalom Archav

(Source : JSS News)

-==-

https://i1.wp.com/www.tel-avivre.com/wp-content/uploads/sites/2/2017/03/gisbert.pngScreen Shot Youtube ONPC _______________________________________________________

En images, Franz-Olivier Giesbert : « La Palestine est une terre juive, il faut le dire »

Franz-Olivier Giesbert était l’invité de l’émission du samedi soir « On n’est pas couché » sur France 2, pour présenter son dernier livre « Belle d’amour », un roman qui se situe au moyen-age à l’époque des Croisades et du roi Louis IX (Saint Louis).

A travers ce roman, Giesbert évoque les guerres de religions du moyen age et essentiellement les rapports entre le christianisme et l’islam. De manière romanesque, Franz-Olivier Giesbert, revient donc sur l’histoire des croisades et sa genèse : le Saint Sépulcre saccagé d’abord par les Arabes musulmans puis les Turcs qui en interdisent l’accès aux pèlerins et les invasions sarrasines qui provoquent la riposte chrétienne via les croisades.

« Sans minimiser les massacres perpétrés par les Croisés », dit Giesbert : »J’ai chercher à rétablir une certaine vérité sur les Croisades ».

Puis le journaliste s’emballe : « Ce que je dis là, personne n’ose le dire, on le dit pas, il y a beaucoup de choses qu’on dit pas, par exemple, on n’a pas le droit de dire non plus que la Palestine  est une terre juive…. on m’a prévenu de faire attention à ce que je vais dire, mais je le dis : les Juifs ont été en Palestine pendant 12 siècles et après il y a une série d’invasions, les perses, les romains, les turcs les Arabes….. mais au départ c’était une terre juive, ça reste une terre juive », voici, mot pour mot ce qu’a lancé Franz-Olivier Giesbert sur le plateau d’une émission politique de divertissement du médiatiquement correct.

Tel-Avivre – La rédaction –

Regardez le courage de Franz-Olivier Giesbert à la 43 eme minute

Voir la vidéo :  En images, Franz-Olivier Giesbert : « La Palestine est une terre juive, il faut le dire »

(Source : Tel-Avivre)

-==-

-==-

Pile of Decaying Garbage Left Lying Around. Vector Illustration.

Dans les poubelles de JSS, un paquet de Strigoïs

Pas de polémique ? Si, je casserai donc les pieds à ceux qui ne m’ont pas à la bonne mais comme on dit aux US : enough is enough !

Voici, ce qu’il m’arrive de lire grâce à mon nouveau statut d’écrivaine de billets pour JSS.

D’habitude, je lis en diagonale vu que les tarés dans le genre que vous allez lire sont légions. 

C’est donc à titre d’exemple que vous allez goûter au commentaire d’un de ces ravagés du bulbe qui viennent tous les jours lâcher leur haine sur JSSnews.com !

S’il est vrai que notre cher Gally n’est pas épargné, je tiens à lui rendre les honneurs comme à un véritable soldat du net qu’il est. Il s’en fout et je crois que cette « zen attitude » en fait un homme d’exception.

Moi, vous vous en doutez, je suis bien incapable de laisser couler. Les tarés comme disait Audiard,

 » il faut les traiter, les soigner, les éparpiller façon puzzle ! ».

Voici donc in extenso un commentaire parmi des centaines :

Hhhhhhh je pense la que mon commentaire a été effacé Pour une raison : c’est la vérité que vous négligez et que vous ne voulez pas admettre 😃. Toi surnome yehoudi tu pense que l’armée juive peut régler le soit disant faux problème en moins d’une matinée , bordel de merde 😜 . Les sionisme ( je vais pas dire Israël prsq Ca un nouveau terme qui Pour moi n’existe pas ) Ca fait des années qu’ils essaient de battre et de chasser nos frères palestiniens mais en vain , sachant très bien que le peuple palestinien n’ont pas les mêmes moyens « armes.. » , mais C est avec le courage , la dignité et la volonté qui nexiste pas chez vous , un jour le drapeau de notre chère Palestine va flotter fièrement 🇵🇸🇵🇸🇵🇸 .

Et je vais réécrire encore une fois que Israël n’existe pas c’est un assemblés des juifes indesirables du monde qui été chasser de l’Europe , et qui veulent mnt occupe le Territoire palestinien 😂😂

 

Vous noterez au passage, chers lectrices et lecteurs de JSS news, que décidément nos « strigoï » qui viennent lâcher leur venin ont de gros problèmes d’orthographe. C’est une marque de « strigoï ».

Vous ne savez pas ce que sont les « strigoï » ? : Une infection due à un ver parasite qui les transforme les humains en vampires, plus particulièrement en Strigoïs. Sous la direction du vieux chasseur de vampires et survivant de la Shoah Abraham Setrakian, qui a déjà eu affaire à cette maladie, une équipe se met en place afin de protéger les leurs et la ville entière d’une antique menace. Les Strigoïs dans la série « the strain » furent des supplétifs des nazis.

Relisons une seconde la phrase alambiquée, certainement un mixte entre le patois Strigoï et le francaoui : « Les sionisme ( je vais pas dire Israël prsq Ca un nouveau terme qui Pour moi n’existe pas ).

Rahh et mouarf ! Si « le frère de service » a des problèmes avec le terme ISRAËL, nous le comprenons fort bien mais je pense qu’une maladie dégénérative atteint les Strigoïs : ils ont une mémoire très réduite et même s’ils lisent le Coran régulièrement, ils doivent zapper coûte que coûte car leurs vies en dépendent, les termes « Banou Ysrael » qui veut dire Fils d’Israel du temps où le prophète était encore à Woodstock-la-Mecque et dans son trip baba-cool, puis « Al Yaouds » quand il décida d’éliminer les juifs physiquement car ils ne voulaient pas le reconnaître comme prophète et se convertir.

Qu’est ce que cela veut dire Ya Strigoï ?

Que LE CORAN EST SIONISTE ? Marchallah !!!

Les fils d’Israel sont repartis chez eux et les arabes qui osent se qualifier de Palestiniens ne sont guère autre chose que des bédouins venus en nombre pour profiter de l’aubaine lorsque des juifs lassés d’être tués sont revenus sur leur terre ancestrale.

Comment ça le Coran est faux ?

C’est haram ô Strigoï de dire de telles choses ! Tu me feras 15 douas et tu rallongeras ton Ramadan d’au moins une semaine pour purifier ton âme que le Shaytan essaye de souiller par de tels mensonges.

Pour le reste de ta prose indigeste, un conseil : retourne en CE1, c’est un minimum…Ta chère Palestine que tu serais incapable de désigner sur une carte, n’a rien de commun avec ton Algérie ou ton Maroc natal.

Israël est une réalité. Elle (nous la féminisons car nous aimons nous démarquer de votre nature anti-femmes), sera toujours une réalité.

Le système auto-nettoyant arabe fonctionne à plein régime. Des arabes qui tuent d’autres arabes, c’est une histoire vieille comme le monde.

Tes chers palestiniens n’en demandent pas tant. Au fond, tout ce qu’ils veulent c’est pouvoir rester sur place car tous les régimes arabo-musulmans dans le monde leur foutent une trouille monstrueuse.

Pour justifier un budget venant des pays occidentaux, ils créent une musée ! Travail ardu car une fausse culture pour un musée, ce n’est pas évident. A telle enseigne qu’ils n’arrivent même pas à remplir un seul mur. C’est dire si faire un mixte des cultures bédouine, syrienne, égyptienne, irakienne, libanaise est un dur labeur.

C’est pas donné à tout le monde de raconter des bobards qui tiennent la route n’est ce pas mon gros !

Elle n’existe simplement pas cette « culture palestinienne ». C’est fait pour les bobos de gauche et les gogos comme toi qui se fichent pas mal que des millions de gosses musulmans soient en train de crever de faim au Soudan, Yemen, Nigéria.

Dans les territoires de Judée Samarie, ils se gavent mon pauvre Strigoï !

Dolce Gabana, Dior, Saint-Laurent et toutes les marques de luxe ont envahi les trottoirs de Ramallah alors « tes frères » ne sont tes frères que lorsqu’ils veulent empoisonner les juifs.

Les autres ? Ils peuvent bien crever mon Strigoï…T’en as rien à faire.

C’est rien que des pauvres noirs c’est ça ? Même musulmans tu n’en as rien à battre…

Moi, j’enrage…Savoir que des mômes crèvent littéralement de faim alors que des gros nazes hurlant « free palestine » se gavent à s’en péter la panse, toi et tes potes vous me donnez vraiment la nausée.

Elle est précisément là notre différence à jamais. Vous adorez, vous, les Strigoïs, le sang, le meurtre et les massacres.

Nous autres, nous adorons la vie parce que de notre côté, elle est belle…Même avec autant d’ennemis et de vampires tels que vous, nous la sanctifions chaque instant.

Attends donc patiemment de voir ton lupanar paradisiaque. Nous préférons le vin d’ici que l’au-delà. 

Celle-là, faut un minimum d’intelligence et d’humour pour la piger et en plus…c’est de Pierre Dac, un juif ! Décidément…Nous sommes incontournables, c’est con pour toi !

 

Nina – Femme, juive, sioniste, décomplexée et amoureuse de la vie comme il est écrit.

PS : Je note que souvent, les tarés dans ton genre s’en prennent presque exclusivement à Yéhoudi et Gally. Si les lecteurs connaissaient la dose de haine que vous véhiculez en coulisses, ils seraient infectés. Vous schlinguez vraiment mes pauvres strigoïs. Vraiment.

Dans les poubelles de JSS, un paquet de Strigoïs

(Source : JSS News)

-==-

La dégringolade de l’euro face au shekel laisse prévoir un départ massif des retraités français d’Israël

Lors de mes permanences parlementaires, tout comme dans les nombreux emails que je reçois, les français d’Israël – principalement les retraités, manifestent grandement leurs inquiétudes. Et elles sont tellement justifiées que j’en ai parlé, pour la énième fois, avec notre député, M. Meyer Habib ; il y a quelques jours.

En 10 ans, le cour de l’Euro face au Shekel est passé de 1 EUR = 5,96 shekels (en 2007) à 1 EUR = 3,82 shekels (jeudi 2 mars après-midi).

En d’autres termes, un retraité français arrivé en Israël, avec une retraite de 2000 euro, est passé de 11.920 shekels de revenus il y a 10 ans à 7.640 shekels aujourd’hui. Pendant ce temps, les loyers et le coût de la vie en Israël (en général) n’ont fait qu’augmenter.

Dès lors, comment survivre dans ce pays où il n’existe quasiment aucune aide, avec des revenus qui ne suffisent plus ? Pour beaucoup, la solution envisagée est la yérida, littéralement « la descente » vers la France.

Malheureusement, il n’existe pas vraiment de solutions à ce problème financier et Jérusalem fait de son mieux pour faire retomber le cours du shekel (par exemple en rachetant des centaines de millions de dollars de devises étrangères). Mais la conjoncture et les probables crises politiques à venir en France et en Allemagne, ne vont pas rentrent les choses meilleures. Certains imaginent d’ailleurs un euro à 3,40 shekels d’ici un an.

Meyer Habib m’a promis d’évoquer, encore une fois, le sujet avec Benjamin Netanyahu lors de leur prochaine entrevue. Mais il est peu probable que la situation ne s’améliore pour autant. Le seul espoir actuel concerne les élections françaises: est-ce que le prochain Président augmentera enfin (après plus de 5 ans) les retraites ? Et de quel pourcentage ?

En attendant, il est important pour la communauté franco-israélienne de se serrer les coudes et d’aider nos parents, dans la mesure du possible.

Jonathan-Simon Sellem
conseiller-consulaire

La dégringolade de l’euro face au shekel laisse prévoir un départ massif des retraités français d’Israël

(Source : JSS News)

-==-

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s