CONSEQUENCES DES GRANDES INVASIONS BARBARES DU XXIe SIECLE – 15 mars 2017

C’était en 1990, avant que la droite et le centre ne trahissent le peuple français_____________________________________________________

Petit rappel des faits, à la veille des élections :

Il y a 27 ans, RPR et UDF défendaient encore des idées de droite, et assumaient sans complexe des positions anti-immigration lucides, pour protéger la nation.

Giscard, Chirac, Juppé, Alliot-Marie, Longuet, Bayrou, Madelin, Sarkozy et bien d’autres, n’avaient pas encore succombé à la dictature du politiquement correct.

C’est ainsi que lors des Etats généraux de l’opposition à Villepinte, consacrés à l’immigration, droite et centre déclaraient :

« La France ne peut plus être un pays d’immigration »

« la France ne doit pas être considérée comme un simple espace géographique sur lequel plusieurs civilisations pourraient coexister »

« fermeture des frontières » et « suspension de l’immigration » étaient au menu.

« On ne peut tolérer que des clandestins puissent rester en France. […] Il faut tout mettre en œuvre pour que les décisions de reconduite à la frontière soient effectives. » Et chasse aux faux réfugiés.

« La très grande majorité des dossiers déposés à l’Ofpra s’avère injustifiée (de l’ordre de 90 %), ces demandes n’étant qu’un prétexte pour bénéficier des avantages sociaux français. »

« Il faut conditionner le séjour des étudiants étrangers en France à un déroulement normal du cursus universitaire : le titre de séjour doit être renouvelé annuellement en tenant compte des résultats obtenus »

« Le regroupement familial, qui pose par son ampleur des problèmes très réels de logement, de scolarisation  et d’encadrement so­cial ne doit plus être automatique”

“ L’accès aux soins médicaux et hospitaliers par des étrangers en situation irrégulière doit être vigoureusement combattu “

« l’immigré chô­meur, ne devrait plus percevoir des allo­cations chômage mais une allocation pour le retour sous forme de capital ou de rente ».

« Il convient d’envisager de réserver certaines prestations sociales aux nationaux »

« La fécondité des étrangères très supérieure à celle des Françaises (3,2 enfants contre 1,84) et spécialement celle des Maghrébines (entre 4 et 5 enfants) », « l’automatisme actuel d’acquisition de la nationalité pour les jeunes nés en France de parents étrangers n’est pas bon »

« la nationalité doit être demandée par le jeune étranger : elle n’est plus accordée automatiquement »

« la lutte des races  remplacerait maintenant bien souvent la lutte des classes » dans les banlieues.

« Les élus…doivent avoir leur mot à dire quant au nombre d’immigrés qu’ils accueillent sur leur territoire », afin de « tenir compte du seuil de tolérance qui existe dans chaque immeuble ».

« L’école n’est pas un lieu d’expression multiculturelle. »  « Les cours de “langues et cultures des pays d’origine” doivent être facultatifs et déplacés en dehors des horaires scolaires. »

« l’islam n’apparaît pas conforme à nos fondements sociaux et semble incompatible avec le droit français »

« Il y a bien incompatibilité entre l’islam et nos lois. »

« C’est à l’islam et à lui seul de s’adapter afin d’être compatible avec nos règles. »

« Ce n’est pas aux pouvoirs publics d’organiser l’islam ».

« On n’intègre pas des communautés mais des individus »

« Il convient de s’opposer à toute tentative communautaire qui viserait à instaurer sur le sol français des statuts personnels propres à certaines communautés. »

« Les activités cultuelles doivent être exclues de la compétence des associations relevant de la loi de 1901. »

« La mainmise de l’étranger sur certaines de ces associations est tout à fait inacceptable »

« La création de lieux de culte doit se faire dans le respect du patrimoine architectural de la France » – ce qui exclut les minarets !

Tel était le discours musclé et décomplexé de la droite et du centre en 1990.

Hélas, ils ont tous, sans exception, retourné leur veste et trahi le peuple, ouvrant les frontières chaque année davantage, cédant à tous les communautarismes, déroulant le tapis vert à un  islam toujours plus envahissant et exigeant.

27 ans après les Etats généraux de Villepinte, la société est au bord du chaos, ruinée par l’immigration, rongée par les communautarismes et menacée par le terrorisme islamiste.

Et maintenant qu’ils ont tout détruit, qu’il ont ruiné la France et l’ont menée  au bord de la guerre civile, alors qu’ils n’ont plus aucune solution tant le mal est profond, ils osent dire que c’est Marine qui nous amènerait la ruine et la guerre civile si elle était élue !

Ils n’ont pas de programme pour sauver le pays, à part diaboliser Marine !

C’est dire combien tous ces losers sont des fourbes.

Ils ont la trahison et la perfidie gravées dans leur ADN.

Les reconduire aux affaires équivaudrait à signer l’arrêt de mort de la nation.

-==-

______________________________________________________

Fiché S, un ressortissant afghan veut tuer tout le monde avec sa « kalach », il appelle son fils Djihad…

Quelques lignes dans la rubrique « faits divers » de Nice Matin nous en disent long sur l’état du journalisme  de la presse subventionnée et sur l’état de dhimmitude de nos élus, deux ensembles dont l’intersection est immense, (ceux que les maths modernes ont marqués autrefois  comprendrons) :

« Un ressortissant afghan de 30 ans a été incarcéré, condamné vendredi soir à 18 mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Grasse.

Se heurtant à des difficultés administratives, notamment pour son fils placé en pouponnière, l’individu a menacé publiquement de se rendre au tribunal de Grasse et de tuer tout le monde avec une kalachnikov.

Paroles en l’air sous le coup de la colère ? Le parcours de cet ancien imam de la mosquée de Cannes-la Bocca  pose question.

La mère de son enfant, femme dont il est séparé, a été incarcérée au retour d’un séjour en Syrie. Leur enfant a été prénommé « Djihad »… »

http://www.nicematin.com/faits-divers/un-fiche-s-voulait-se-rendre-au-tribunal-de-grasse-pour-tuer-tout-le-monde-avec-une-kalachnikov-120689

L’article est remarquable : édulcoration du langage, sottise infinie et langage infiniment châtré pour décrire ce qui détruit notre pays et qui devrait déchaîner des paroles de révolte. Car l’olibrius qu’on décrit, presque affectueusement comme  colérique, accumule tout de même de quoi titiller un plumitif en mal de papier à sensation : il est fiché S, il veut massacrer tout le monde à la Kalach, son ex dulcinée s’est fait poisser à son retour de Syrie et leur marmot répond au doux nom de Djihad ! Et de quel nid cet oiseau de malheur vient-il donc ? De la récente mosquée de Cannes-la Bocca qui avait dû s’en défaire à regret car ses prêches étaient tout de même un peu trop urticants pour l’exercice d’une taqqyia de bon aloi : http://archives.nicematin.com/cannes/limam-de-cannes-la-bocca-licencie-apres-un-preche-trop-politique.1900354.html

On ne remerciera jamais assez le précédent maire UMP Bernard Brochand qui a offert le terrain municipal avec à la clé un bail emphytéotique de 99 ans à un euro !  Le site islamique Des Dômes et des Minarets nous explique que « Neuf ans et 2 millions d’euros auront été nécessaires pour en arriver là. Les deux millions d’euros ont été entièrement financés par un généreux donateur saoudien » :

http://www.desdomesetdesminarets.fr/2014/02/10/la-nouvelle-mosquee-de-cannes-la-bocca-enfin-ouverte-2/

Et, comme d’habitude, insatisfaits, les Musulmans de Cannes-la Bocca se plaindront que la Mairie a eu des exigences insupportables : « Dès la signature du bail entre l’association et la municipalité, celle-ci avait posé des conditions plus qu’humiliantes pour qu’il soit validé. Le cahier des charges imposé par la mairie « exige un financement transparent et d’origine française (que les services de l’État doivent vérifier) » Pire ! « il émet des conditions destinées à éviter toute contradiction avec les lois ou les usages. Pas de minaret, pas de muezzin, par exemple »! Le Maire UMP de Cannes s’ingère scandaleusement dans les affaires du culte musulman, eux qui prétendent le respect du « principe de laïcité »!

http://www.desdomesetdesminarets.fr/2013/07/23/la-nouvelle-mosquee-de-cannes-la-bocca-victime-de-lislam-de-france/

Pour connaitre  le degré d’amour, de tolérance et de paix enseigné dans cette récente caserne islamique, tournons nous vers l’excellent site islamineurope.unblog.fr qui nous apprend que : Le cheikh Saïd Ibnou Abderrahman, imam de la Mosquée, a été formé par l’Institut Européen des Sciences Humaines (IESH) de Château-Chinon, qui, sous ce titre pompeux, abrite un établissement formant les prédicateurs de l’UOIF, la branche politique de la confrérie des Frères Musulmans en France.

L’IESH est étroitement associé aux dirigeants du Conseil Européen de la Fatwa et des Recherches (CEFR) (hard-copy), dont le dirigeant n’est autre que le prédicateur égyptien antisémite Youssef Al-Qaradawi, qui appelle dans ses sermons et ses discours télévisés du monde arabo-musulman, à l’extermination des Chrétiens et des Juifs.

Apprécions ce prêche dispensé dans ce lieu, certainement à même de faire des fidèles d’excellents citoyens amoureux des « valeurs républicaines » encensées par nos élus confis en « Vivrensemble » :

« Le rôle de l’homme n’est pas de dormir, et d’attendre l’heure de manger, c’est de sortir, d’aller travailler, suer, donner la subsistance, le halal. La femme va être complémentaire à cet homme là. Elle va venir l’aider dans un domaine où il ne peut pas être au four et au moulin comme on dit. Donc, elle va l’aider par d’autres tâches, et ce n’est pas dénigrant lorsque l’on dit que la femme c’est : »la cuisine », « fait à manger », et son mari vient l’aider. Ce n’est pas dénigrant, chacun son rôle. Et c’est ainsi que la vie est ainsi faite depuis des siècles. Et on veut maintenant changer les choses ? Ceux qui ont voulu retourner les choses, on a vu comment cela s’est retourné contre eux. »
[08:01]
sermon de l’imam Saïd Ibnou Abderrahman à la Mosquée IQRAA de Cannes

L’imam explique que la femme ne doit pas « outrepasser ses droits », elle est complémentaire à l’homme. Pendant qu’il part travailler, sa femme doit s’occuper de la cuisine et faire à manger.
De quels droits est-il question ici ? De quelle législation ? La charia islamique ? Et qu’en est-il du droit français ?
L’enseignement dispensé aux Fidèles Musulmans cannois, citoyens français, vous semble-t-il compatible avec les valeurs de la société civile occidentale ? Par ailleurs, quel impact sur le long terme, peut générer l’ingérence de l’UOIF (Frères Musulmans) et du wahhabisme sur les structures de la vie en société cannoise, et sur les jeunes Musulmans de l’école coranique de la Mosquée ?

Il est inquiétant et problématique de constater que les responsables de la municipalité offrent ainsi une porte d’entrée à l’endoctrinement de la communauté musulmane cannoise aux prédications de conférenciers proche des Frères Musulmans qui viendront discourir dans les locaux de la Mosquée. »


David Lisnard (sur la photo à gauche), maire UMP de Cannes, instigateur du projet de la Mosquée IQRAA (en collaboration avec l’ex-maire UMP Bernard Brochand à droite sur la photo) se félicite de son oeuvre,  l’avènement d’une société islamique où la femme sera cantonnée au rôle de femme au foyer, et l’ingérence de l’Islam politique militant dans les affaires cultuelles et sociales de la ville. »

Photo de l’inauguration

La Grande Mosquée IQRAA de Cannes a ouvert ses portes le 7 février 2014 et a été inaugurée le 11 avril 2014 en présence de l’ex-maire UMP Bernard Brochand, du cheikh wahhabite saoudien Saleh Kamel (au centre) et de l’imam du lieu de culte Saïd Ibnou Abderrahman (à gauche de Saleh Kamel)

http://islamineurope.unblog.fr/search/Cannes

http://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/alpes-maritimes/cannes/la-mosquee-de-cannes-la-bocca-vient-d-etre-inauguree-457873.html

Mais, relayé par Les Echos (1), le Maire David Lisnard se veut rassurant et d’une extrême vigilance… sans rire ! Selon lui, il  « a négocié ses conditions : un prêche en français et en arabe en termes identiques, ainsi que la promotion des valeurs républicaines. « A la moindre entorse, je peux dénoncer le contrat « , dit-il.» Monsieur Lisnard prend vraiment les gens pour des idiots !! louyehi

L’édile s’est-il fait rouler dans la taqqyia ou bien a-t-il été mal informé ? Peut-être  n’a-t-il pas eu le temps de lire le coran, trop pris par ses obligations,  ou plutôt  a-t-il négligemment fermé les yeux pour flatter un électorat non négligeable… Ces quatre propositions étant tout à fait compatibles, le résultat est là, terriblement présent, terriblement musulman.

Danielle Moulins

Quelques liens :

(1)https://www.lesechos.fr/02/12/2015/LesEchos/22078-047-ECH_la-verite-sur-le-financement-des-mosquees-francaises.htm :

 « Parmi les pays du Golfe, l’Arabie saoudite est l’un des plus actifs par le biais de la Ligue islamique mondiale ou de mécènes privés comme à Cannes-La Bocca, où le cheikh Saleh Kamel a versé 2 millions d’euros pour la mosquée Iqraa.

http://www.fdesouche.com/443877-cannes-06-inauguration-de-la-mosquee-de-la-cannes-la-bocca

Au sujet de l’autre mosquée de Cannes :

« Un jeune imam, interdit de fréquenter tout lieu de culte à Cannes et Grasse dans le cadre de l’état d’urgence, a contesté mercredi devant le tribunal administratif de Nice toute appartenance à une mouvance salafiste, fermement soutenu par le recteur de la Grande mosquée de Cannes. »

« Le recteur de la grande mosquée de Cannes, Mustapha Dali, s’est pour sa part félicité devant le tribunal d’avoir employé depuis un an cet homme, qui étudie pour l’obtention d’un doctorat et dont il connaît les professeurs. « On confond radicalité, avec rectitude et rigueur ! », estime-t-il.

« On est en train de tuer sa vie et sa renommée », a plaidé Me Emmanuel Di Mauro, l’avocat de l’imam franco-algérien de 32 ans, Afif, qui estime que son avenir professionnel est brisé par l’arrêté préfectoral pris le 24 novembre dernier. « S’il est un danger pour la République, pourquoi pourrait-il aller prêcher à Antibes ? C’est malhonnête », a souligné l’avocat, notant que son client se retrouvait sans ressources. La note blanche du renseignement français n’apporte « aucune preuve que ce monsieur est salafiste », estime Me Di Mauro. »

La préfecture évoque de son côté « des faits graves qui présentent un caractère de vraisemblance  suffisante ».

L’homme, « connu pour son fondamentalisme religieux », pourrait conduire à « une déstabilisation au sein de la mosquée de Cannes de 450 fidèles », a avancé François-Xavier Lauch, sous-préfet des Alpes-Maritimes. » :

http://www.monacomatin.mc/vie-locale/interdit-de-frequenter-sa-mosquee-un-imam-saisit-le-tribunal-administratif-3323?t=MDJjMjA0NTg3NjU2MTdiYjgxNWYzZDA1N2NkOTM3NGJfMTQ4OTQwMTQwMzQ5NF8zMzIz

Fiché S, il veut tuer tout le monde avec sa kalach, il appelle son fils Djihad

(Source : Riposte laïque)

-==-

Drame de l’autodéfense à Marseille : pour PBLV, c’est la faute aux fachos______________________________________________________

Un quartier dans  le Nord de Marseille. Peut-être Saint Antoine. Un quartier connu pour craindre un peu.

Une trocante ou plutôt un Easy Cash ou un Cash Converter, c’est-à-dire une de ces boutiques où l’on amène sa vieille chaîne Hi fi que l’on vous paye – ou pas – en liquide.

La boutique a déjà été victime de braquages et les employés traumatisés. L’un d’eux garde même une arme dans le tiroir-caisse, au cas où.

Nous sommes lundi 13 mars, un jour qui s’annonce comme les autres.

Le fils de l’un des employés, nous l’appellerons Kevin,  vient rendre visite à son père,  et avant de partir pour le  lycée, se rend aux toilettes du magasin. Juste à ce moment-là, un individu portant un masque de carnaval, entre, brandit une arme, et demande la caisse. L’employé,  apeuré, lui dit de rester calme, ouvre le tiroir-caisse et lui remet la somme qu’il contient. A ce moment précis, le fils revient. Le braqueur surpris se tourne vers lui et  pointe vers lui son arme. Le père affolé crie à son fils de se cacher : Planque-toi Kevin, planque-toi. Tétanisé, le fils reste sur place, l’agresseur tient toujours son armé pointée sur  lui, le bras tendu. Le père se saisit du revolver caché dans le tiroir et tire. Le braqueur tombe et meurt presque sur le coup.

La police arrive sur les lieux de la scène. Le commerçant profondément choqué, s’explique. Il menaçait mon fils de son arme.

La Police montre d’emblée une attitude hostile envers l’employé, et par un curieux glissement sémantique, minimise l’agression. C’était un jouet, lui rétorque l’officier de police, d’un ton accusateur.  Curieux de la part d’un policier. La loi ne fait pas de différence entre une arme factice et une réelle, tant elles sont semblables.  La victime n’était qu’un gosse, continue le policier.  Entendez, 17, 18 ans. Vous l’avez tué d’une balle en plein cœur, assène-t-il enfin. Il est vrai que vous lui avez explosé la rate aurait moins ému les télespectateurs.

Le commerçant s’effondre en pleurs. Son fils est à côté du cadavre et découvre qu’il s’agit  de son pote. Oui, le gosse était son pote. Noir. Oui, le pote était Noir, sans jeu de mots.  Le tableau s’assombrit encore pour l’employé.

PBLV ne lésine devant aucun moyen. PBLV ose tout, c’est à ça qu’on la reconnaît.

Fin de l’Acte I, changement de décor:

L’employé en garde à vue dans les locaux de la Police reçoit la visite de l’avocat commis d’office, qui lui explique que son geste relève tout à fait de la légitime défense et qu’il n’a agi que pour protéger son fils.  L’employé, effondré, reste emmuré dans sa culpabilité. Il est à craindre que le télespectateur  lui aussi soit insensible aux propos de l’avocat,  lequel est connu pour être une sombre  crapule du milieu marseillais. Ses propos sont  donc immédiatement entachés de suspicion  et totalement inaudibles.

Les habitués  auront reconnu l’épisode du lundi 13 mars de l’indétrônable feuilleton Plus belle la vie, PBLV pour les fans.

PBLV a des principes, PBLV a des valeurs et le fait savoir au moyen des ficelles les plus grosses et de la malhonnêteté la plus éhontée.

Dans PBLV,  qui a déjà traité plusieurs fois du sujet à sa manière bien à elle, l’autodéfense ne saurait avoir droit de cité. Du tout. En aucun cas, en aucune circonstance. C’est non négociable.

C’est ainsi que  très vite, le braquage à main armée est minimisé, voire rendu inoffensif, une simple bêtise de gamin.

Mais ce n’est pas tout. Second Acte du drame:

Les réseaux sociaux, s’emparent de l’affaire. Les commentaires se déchaînent :

C’était un fiché S ?

Encore le crime d’une racaille !

Bravo, tu es un héro (orthographe réaliste choisie à dessein par les scénaristes).

Cela fleure bon l’extrême-droite. D’ailleurs, les pseudos ne laissent pas place au doute. Pensez, l’un d’eux signe Patriote, un autre Charlemagne, indices rédhibitoires  d’un fascisme décomplexé.  La preuve, les intègres journalistes de la presse locale réagissent aux twitts hyperviolents, et se mettent en tête de faire un article pour contre-attaquer. Très vite, du braquage, le sujet est dévié  aux soutiens fascisants du commerçant.

Pour PBLV,  seuls des fachos d’extrême-droite peuvent soutenir un commerçant qui se défend, et n’hésitent pas à répandre leur haine dans les réseaux sociaux où il se déchaînent sans retenue dans l’ombre propice de l’anonymat.

Les twitts éclipsent le braquage et deviennent le véritable problème de société.

Familière de ce procédé qui est devenu sa marque de fabrique, PBLV, traite en apparence des problèmes de notre société et de ses faits divers, rendant sa version des faits d’autant plus crédible qu’elle multiplie les effets de réel, comme celui de passer plus ou moins à l’heure d’un JT, d’être synchrone avec la date calendaire, de se dérouler dans des lieux réels. En réalité, le feuilleton, par glissements plus ou moins habiles, transmet des messages extrêmement biaisés pour ne pas dire de la propagande.

Et ça marche. Il suffit de lire la réaction de spectateurs sur les forums et  ces mêmes réseaux sociaux que la série dénonce pour voir comment elle réussit à susciter l’adhésion.

Florence Labbé

Drame de l’autodéfense à Marseille : pour PBLV, c’est la faute aux fachos

(Source : Riposte laïque)

-==-

Encore une attaque à la hache par un « déséquilibré », nos gouvernements nous mentent_____________________________________________________

Encore une attaque à la hache par un « déséquilibré », nos gouvernements nous mentent

Daniel Greefield, un journaliste dont je lis souvent les articles, a fait un « pot pourri » de divers attentats, principalement en Allemagne et en France, pour aboutir au même résultat quant à l’attitude des pouvoirs en place… en particulier des Ministres de l’Intérieur des deux côtés du Rhin. Est-ce encore possible que les gens se laissent berner de la sorte ?

Encore une attaque à la hache par un « déséquilibré »

Nos gouvernements nous mentent et rejettent toute logique.

http://www.frontpagemag.com/fpm/266081/another-axe-islams-crazy-train-daniel-greenfield

Dans une gare de Düsseldorf, Fatmir, un réfugié musulman du Kosovo, est passé à l’attaque armé  d’une hache. Au rang de ses victimes : plusieurs adultes et une adolescente de 13 ans. Du déjà vu, mais pour les pouvoirs publics, ce drame ne pouvait être dû qu’à la drogue et à des problèmes psychologiques.

Il y a pas mal de musulmans en Allemagne qui prennent le train et qui font leur possible pour que leurs actions les mènent tout droit vers ces 72 vierges sur d’éblouissants chameaux blancs, par les montagnes de musc du paradis islamique. En juillet dernier déjà, un réfugié musulman avait  pris une hache pour agresser des passagers dans un train à Würzburg en criant « Allahu Akbar ».

Muhammad Riyad, mineur afghan non accompagné, était demandeur d’asile. Il a conclu son séjour en Allemagne en poignardant une famille de Hong Kong. Son motif fut vivement débattu. Le Ministre bavarois de l’Intérieur, Joachim Herrmann, a insisté sur le fait qu’il n’était pas djihadiste de l’ISIS. Il a nié que ISIS y était pour quelque chose alors qu’un drapeau ISIS avait été trouvé dans sa chambre.

Le ministre avait promis de suivre toutes les pistes pour déterminer le motif de l’attaque. Pour l’aider, ISIS avait publié une vidéo de Muhammad brandissant un couteau tout en jurant « de massacrer les infidèles ». « Ils vous abattront dans votre propre cour et s’installeront dans vos maisons, faisant fi de vos lois et prenant vos terres. Nous vous prendrons pour cibles dans chaque village, dans chaque ville et dans chaque aéroport ». Malgré cet indice accablant, le ministre de l’Intérieur allemand, Thomas de Maizière, a soutenu que l’attentat se situait « dans une zone touffue entre une conduite désordonnée et un acte terroriste ».

Pauvre Muhammad. Il avait fait tout ce qu’il pouvait. Il avait le drapeau ISIS. ISIS lui avait fait une vidéo. Il avait crié « Allahu Akbar ». Et les pouvoirs allemands ne voulaient toujours pas croire qu’il était terroriste islamique ! Qu’aurait-il dû donc faire ? Aller signer un acte devant notaire et en faire envoyer une copie à Angela Merkel par le calife d’ISIS ?

Un musulman peut publier une vidéo affirmant qu’il est vraiment terroriste et il ne sera toujours pas cru. Les terroristes islamiques pourraient plus facilement conquérir l’Europe que de convaincre les gouvernements européens qu’ils existent réellement. Muhammad, ainsi qu’il s’est avéré ultérieurement, n’était ni mineur ni d’Afghanistan. Il avait menti pour avoir une meilleure chance d’être accepté comme réfugié. La découverte d’échanges de messages avec ISIS a démontré qu’il avait été poussé à employer une hache, pas un couteau, sans doute suite au peu de succès d’attaques antérieures au couteau par des musulmans en Allemagne.

L’an dernier en mai, un attaquant armé d’un couteau criant « Allahu Akbar » et « vous mécréants devez mourir » avait agressé des passagers dans une gare près de Munich. Là cncore le Ministre bavarois de l’Intérieur, Joachim Herrman, a blâmé « l’état mental » de l’attaquant ; les actions de ce dernier ont été attribuées à l’abus de drogues et à des problèmes psychologiques.

En février, Safia, un adolescent musulman, a poignardé un policier à l’arrière du cou. L’attaque a eu lieu à la gare de Hanovre. Safia avait agi pour ISIS. Après l’attaque de Würzburg, le Ministre allemand de l’Intérieur, Thomas de Maizière, a énuméré 12 mesures antiterroristes a prendre. Aucune d’elles ne comprenait la sécurisation de la frontière et l’expulsion de migrants. Tout au contraire, la ministre a exhorté tout le monde à continuer l’accueil de réfugiés.

C’est d’un ridicule à tomber sur la tête !

On dirait qu’il existe une catégorie de problèmes psychologiques propres aux musulmans, qui les amène à se diriger vers la gare la plus proche avec une hache ou un couteau. Ainsi, en France, un terroriste musulman s’est rendu à la gare de Carcassonne ; il avait une machette et un couteau. Son plan était de tuer des touristes américains et anglais avant de s’en prendre aux soldats et aux policiers. Alors même qu’il était fiché S, l’enquête en a fait une victime de problèmes psychologiques…

Une jeune fille de 19 ans a été poignardée à la gare routière à Rennes, comme « sacrifice » pour le Ramadan. L’agresseur a été conduit vite fait dans un établissement psychiatrique. Mohamed Boufarkouch a attaqué une famille à Garde-Colombe avec un couteau. Pour se justifier, il a crié « Allahu Akbar ». Cette attaque, comme tant d’autres, a été qualifiée d’œuvre d’un déséquilibré ayant des problèmes psychologiques.

Quiconque ayant influencé Muhammad lui avait suggéré de foncer dans la foule au volant d’une voiture. Oui mais voilà, il n’avait pas pris le temps d’apprendre à conduire. Quand des musulmans non-terroristes ne ressentent pas le besoin compulsif de poignarder les gens dans une gare, ils sont victimes d’une contrainte les entraînant à leur foncer dessus en voiture. Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, le « déséquilibré » qui a tué 86 personnes en les écrasant avec son camion lors des fêtes du 14 juillet à Nice, a attribué ses actions à des problèmes de drogue, d’alcool et de psychologie. Malgré son soutien pour ISIS et ISIS prétendant qu’il était l’un des leurs, les médias n’on fait que nier qu’il s’agissait d’un terroriste islamique.

Les actions du terroriste musulman qui a foncé sur plus de 11 personnes à Dijon en criant « Allahu Akbar » ont également été attribuées à une maladie mentale. Il était souvent décrit comme « confus ». Peut-être pensait-il qu’il était censé écraser des gens dans un autre pays. Le Ministre de l’Intérieur, alors Bernard Cazeneuve, l’avait  qualifié de « très instable ». Il y a juste quelques chose à propos des Ministres de l’Intérieur : ce sont des incapables qui se rejettent la réalité.

Raouf El-Ayeb, terroriste musulman tunisien, a foncé au volant de sa voiture sur des soldats en faction devant une mosquée à Valence. Il avait annoncé qu’il voulait tuer un soldat français et devenir martyr. Le disque dur de son ordinateur contenait de nombreux fichiers sur le djihadisme, mais peu importe, les pouvoirs l’on qualifié de « confus ». Même si, dit-on, la conduite en France n’est pas des plus faciles, Raouf ne pouvait pas prendre le groupe de soldats pour une autoroute.

Au Québec, Martin Couture-Rouleau est également devenu confus. Il s’est converti à l’islam, a pris le nom de Ahmad et a foncé avec sa voiture sur deux soldats canadiens. Il a été tué en chargeant les policiers avec un couteau de chasse. Les médias ont fait de leur mieux pour blâmer les problèmes psychologiques et l’usage de drogues.

Dernièrement, on dirait que tous les terroristes musulmans souffrent de problèmes de drogue, d’alcool et de psychologie. Parfois, ils sont juste confus. Surtout s’ils foncent sur les gens au volant d’une voiture. D’autres fois, ils sont victimes d’une indisposition unique qui les convainc qu’ils recevront 72 vierges au paradis s’ils poignardent suffisamment de non-musulmans. On pourrait donner un nom à cette indisposition : « Allahuakbarisme ».

Pendant sa présidence, Obama avait donné des ordres au FBI pour que des suspects terroristes potentiels obtiennent une aide psychiatrique. Selon les responsables de ce plan, il offrirait une « porte de récupération » aux terroristes, à moins, bien sûr, qu’ils ne soient déjà « confus » et tabassent leurs psychiatres.

Pourquoi tant de gens avec des problèmes de drogue et de psychologie, qui sont musulmans, se dirigent-ils vers la gare la plus proche avec une hache ou un couteau ? Pourquoi ne voit-on pas des foules d’hindous, de bouddhistes et de juifs faisant de telles choses dans les trains de banlieue en Allemagne ? Pendant combien de temps les Européens écouteront-ils leurs Ministres de l’Intérieur leur dire que c’était un loup solitaire victime d’hallucination et qui souffrait de dépression ? Mais qui est vraiment à côté de la plaque ici ? Est-ce le terroriste musulman qui se ballade avec une hache dans une gare ou les pouvoirs publics qui insistent pour que, peu importe combien de fois cela s’est déjà produit, c’est l’œuvre d’un loup solitaire victime de problèmes de drogue et psychologiques qui n’ont aucun lien avec le terrorisme ?

Et qui, en fin de compte, n’a pas la tête sur les épaules ?

Les journalistes qui insistent pour que les terroristes musulmans ne soient que des « déséquilibrés confus » quand ils conduisent et ne se rendent pas compte d’avoir heurté une foule de gens, ou ceux assez stupides pour croire de telles balivernes ? Nous ne souffrons pas d’une flambée de terroristes mabouls. Les terroristes musulmans savent exactement ce qu’ils font. Ce sont les responsables politiques qui les laissent faire, qui mentent au grand public et couvrent leurs crimes ; ce sont eux qui ont complètement perdu la tête.

Encore une attaque à la hache par un « déséquilibré », nos gouvernements nous mentent

(Source : Résistance Républicaine)

-==-

https://i1.wp.com/static.resistancerepublicaine.eu/wp-content/uploads/2016/07/bourdin.jpg_____________________________________________________

Prix du « Journaliston Go » pour Jean-Jacques Bourdin sur Radio Macron Couscous pour l’ensemble de son œuvre

Amis patriotes il est plus que temps de rejouer au Journaliston Go. En effet, plus l’élection présidentielle se rapproche et plus la merdiacratie socialaud capitalisto mondialiste pro Macron se déchaîne contre Marine et sa volonté de redresser notre pays.

J’en veux pour preuve le récent échange Philippot-Lapix lors de l’émission C-à-vous du 6 mars ou encore la mise en œuvre du Décodex par le journal « L’immonde », véritable outil de censure de l’information, de manipulation des esprits et répugnante et liberticide réponse du pouvoir à l’énorme succès rencontré par la libération de l’information (à ne surtout pas confondre avec l’information de Libération) sur les sites de la blogosphère patriote comme Résistance Républicaine, Riposte Laïque, Boulevard Voltaire et tant d’autres.

Notre chasse a donc des chances d’être fructueuse et n’hésitez pas à nous remonter vos plus belles prises. Un petit rappel pour ceux qui ne connaissent pas encore le jeu :

http://resistancerepublicaine.eu/2016/09/16/jai-mieux-que-pokemon-go-amis-patriotes-jouons-au-journaliston-go/

 

L’entrée du jour

Jean-Jacques Bourdin sur Radio Macron Couscous pour l’ensemble de son œuvre. Florilège de ce que l’on entend par exemple lors d’une émission « normale » chez Bourdin le jeudi 8/2/2017 à 8h00 :

  • Un reportage sur Alep en Syrie : Pour JJ Bourdin les terroristes islamistes qui ont été virés par les troupes de Bachar El Assad sont des « forces rebelles», des « forces d’opposition ». Allez JJ encore un petit effort et tu vas bientôt les qualifier de « forces de libération »… Et quand ils vont bientôt revenir chez nous, tu iras les accueillir en libérateurs ?
  • Puis l’interview du frère du « jeune Théo » par Bourdin en personne. Un grand moment de compassion avec au final un sondage vicelard dont Bourdin a le secret pour savoir s’il s’agit d’un « crime raciste », histoire de ne surtout pas en rajouter. Car JJ enfin, en journaliste honnête, impartial, soucieux de ne relater que les faits, tous les faits et rien que les faits, n’aurais-tu pas dû relever ces quelques bizarreries concernant « l’affaire Théo » et émettre ainsi certaines réserves à l’antenne avant de poser cette question insultante pour notre peuple, d’un crime raciste ?
    • Bizarre non les premières conclusions de la Police des Polices qui a rapidement mené l’enquête, conclusions qui indiquaient qu’il n’y avait probablement pas eu de viol. Alors que tous les merdia dont tu fais partie, n’ont pas hésité eux à violer la présomption d’innocence des policiers pour en faire des tonnes sur le sujet.
    • Bizarre non, ce garçon allongé sur le dos à l’hosto lors de la visite de « Moi rectum normal » ? Alors qu’avec les horribles blessures infligées telles que décrites par les merdia, il n’aurait pu se tenir qu’installé sur le ventre ou à la rigueur sur le côté.
    • Bizarre les deux versions de l’altercation. Selon la police lors du contrôle d’un autre « jeune », le « jeune Théo » serait intervenu et aurait dit au policier : « laisse-le, j’m’en bats les couilles de ton contrôle » et il aurait donné des coups de poing. Alors que selon le «jeune  Théo », lui-même aurait dit « Laissez ce jeune sinon vous allez envenimer la situation »… Envenimer ? vraiment ? Envenimer, é ? er ? avec deux n ? avec deux m ? …Sans rire !

Et quand quasiment un mois après l’affaire (dont on ne parle plus d’ailleurs) on en connaît un peu plus sur les protagonistes, le frère qui serait impliqué via une association dans un détournement présumé de fonds publics (et dont le Théo aurait d’ailleurs profité) , le tonton ministre au Congo et le fait à présent reconnu par l’IGPN qu’il ne s’agit décidément pas d’un viol, ton petit sondage de l’époque JJ pour savoir s’il s’agit d’un « crime raciste » me donne envie de vomir.

  • Et puis l’émission ce jour-là se termine en apothéose avec l’interview de la pleureuse Malek Boutih qui revient bien sûr sur « l’affaire Théo », avec tous les poncifs habituels sur le racisme, la brutalité policière, la discrimination, la misère sociale, le chômage, le désœuvrement, le manque d’argent et de subventions dans les quartiers et pour finir cette question hallucinante de Bourdin à Boutih :  « Vous ne croyez pas que tous les politiques sont responsables de cela ? » Et toi JJ avec ton information viciée tu n’es pas un petit peu responsable ?

Et ça continue avec Bourdin et l’interview de David Rachline le vendredi 10 février pour commenter la prestation de Marine la veille dans « L’émission politique » de France 2. Bourdin prend soin de préciser en préambule qu’il n’a pas regardé l’émission (pourquoi JJ c’était trop nauséabond ?) et donc ne fait que lire les propos de Marine qui lui ont été rapportés. Mais dis-donc  JJ alors qu’on prétend animer une émission politique à la radio dont le titre est Bourdin 2017, donc très, très orientée sur la campagne présidentielle, ne pas prendre le soin de visionner, même en différé, une émission phare de la campagne sur une chaîne publique avec la candidate donnée par les sondages en tête du premier tour, ça ne friserait pas la faute professionnelle, voire l’emploi fictif ?

Mais ce qui fait aussi de JJ Bourdin un gagnant pour le Journaliston Go de ce jour, c’est le ton de grand inquisiteur qu’il emploie systématiquement à l’encontre des patriotes : « Florian Philippot, je voudrais que vous me regardiez », « Vous me regardez , vous me regardez bien », « Est-ce que vous croyez , est-ce que vous croyez que Patrick Drahi* me donne des ordres. Est-ce que vous croyez que Patrick Drahi m’appelle ».  Comediante !!!

Mais non JJ, Drahi ne te donne pas d’ordre,  Drahi ne t’appelle pas, Drahi ne rédige même pas ce que tu dois dire à l’antenne, Drahi te verse juste en fin de mois ton gros salaire…

Ou encore ce vendredi 10 mars avec David Rachline : « ici, dans mon émission  c’est moi qui pose les questions ! ». Comediante !!!

Et enfin ce mardi 14 mars où JJ explique à Louis Aliot qu’il ne comprend pas l’acharnement des pro-Marine à dénoncer le côté partisan des média et en particulier RMC et BFM TV qui roulent pour Macron. Il va même jusqu’à demander à Louis Aliot si l’indépendance des journalistes sera respectée en cas d’élection de la présidente du Front National.   Il va réussir à nous faire pleurer. Comediante !!!

* RMC  appartient à Drahi l’un des soutiens de « Micron » qui lui a permis de racheter SFR, le préférant à Bouygues, quand il était ministre de l’économie de Hollande.  

Thierry la Fronde

Prix du « Journaliston Go » pour Jean-Jacques Bourdin sur Radio Macron Couscous pour l’ensemble de son œuvre

(Source : Résistance Républicaine)

-==-

https://i1.wp.com/static.resistancerepublicaine.eu/wp-content/uploads/2017/03/648x415_illustration-mariage-mixte.jpg_____________________________________________________

Djihad par le ventre de nos femmes : 27% de mariages mixtes en France en 2015, dont 37% concernent un Français et un Maghrébin

Bref, un mariage sur 3 est une union mixte et le plus grand nombre de ces unions concernent un Français ( et plus souvent sans doute une Française ) et un Maghrébin, musulman dans l’immense majorité des cas… Une autre façon d’islamiser la France, par le ventre de ses femmes…

On savourera l’explication de dhimmi du démographe de service, Magali Mazuy, qui prétend, sans rougir de honte que si les unions mixtes augmentent ce serait parce que le nombre de mariages autres aurait baissé en France…

Christine Tasin

Bref, le Grand remplacement, toujours un mythe ?

L’amour des différences. Ces dernières années, les mariages mixtes* ont gagné du terrain en France. C’est ce que souligne une étude de l’Insee parue ce lundi, qui montre qu’en 2015 ils s’élevaient à 75 800 sur les 282 600 unions célébrées en France ou transcrits dans les registres de l’état civil (soit 27 %). 20 Minutes explique cet essor.

Toutes les catégories de mariages mixtes progressent-elles ?

Dans le détail, « les mariages mixtes représentaient 6 % des unions célébrées en France en 1950 contre 14 % en 2015 », relève Marie Reynaud, chef d’unité des études démographiques et sociales à l’Insee. Mais selon, Magali Mazuy, démographe à l’Ined, « si les mariages mixtes sont plus visibles, c’est parce que le nombre total de mariages célébrés en France a beaucoup baissé depuis les années 1970 ». Quant aux mariages mixtes célébrés à l’étranger transcrits dans les registres de l’état civil, ils étaient au nombre de 42 000 en 2015. « Leur nombre a progressé de 2000 à 2006 et s’est stabilisé depuis, avec des fluctuations d’année en année », précise Marie Reynaud.

Un essor qui s’explique par les flux migratoires…

« Ces statistiques sur les mariages mixtes reflètent les flux migratoires en France. Car, en toute logique, les personnes qui migrent se retrouvent sur le marché matrimonial. C’est pour cela que 37 % des unions mixtes célébrées dans l’Hexagone en 2015 ont uni un conjoint français avec une personne d’une nationalité du Maghreb, 22 % un Français avec un Européen et 14 % un Français avec un ressortissant d’Afrique subsaharienne », indique Magali Mazuy. « Les périodes d’études ou de travail en France sont parfois l’occasion pour les personnes étrangères de rencontrer un conjoint français, renchérit Marie Reynaud. Un phénomène déjà observé précédemment dans la société française. Exemple, en 1977, 31 % des mariages mixtes unissaient un Italien ou un Espagnol avec un Français, car après la Seconde Guerre mondiale, l’immigration dans notre pays provenait essentiellement de ces deux pays », souligne-t-elle.

Fait intéressant : en 2015, 49 % des mariages mixtes unissaient une femme étrangère et un homme français, contre 38 % entre 1950 et 1980. « Cette évolution s’explique par le fait que de plus en plus de femmes migrent seules pour faire des études ou travailler, notamment. En 2015, elles représentaient d’ailleurs 50 % des étrangers résidant en France », note Jean-Luc Richard, maître de conférences en sociologie et démographie à l’université de Rennes-I et professeur au CNRS.

Mais aussi par la politique migratoire de la France…

Hormis pour les Européens qui peuvent séjourner librement en France, la situation administrative des étrangers en couple avec un Français est complexe. Ils doivent disposer d’un visa long séjour « le plus souvent pour les études, le travail ou des raisons familiales », précisele site service-public.fr. « Alors que deux Français ou deux Européens ont le choix entre le concubinage, le mariage et le Pacs pour faire reconnaître leur conjugalité, un non-Européen en couple avec un Français ne bénéficie pas de ce choix. Car le Pacs ne donne pas lieu de plein droit à la délivrance d’un titre de séjour. En revanche, il est un élément d’appréciation des liens personnels du ressortissant étranger en France. Il ne donne pas non plus accès à la nationalité française contrairement au mariage (au bout de quatre ans). Cela explique aussi la forte proportion de mariages mixtes liant un Français à un non-Européen », souligne Magali Mazuy.

Et par l’augmentation des Français vivant à l’étranger…

« En 2015, plus de 2 millions de Français vivaient à l’étranger. Et cette proportion a augmenté de 10 % ces cinq dernières années. Ces derniers, qui étudient ou travaillent, font parfois des rencontres amoureuses et se marient sur place, avant de faire transcrire leur union à l’état civil français », observe Jean-Luc Richard.

Mais encore par les Français qui épousent une personne issue du pays de leurs parents

« Ce phénomène est plus rare que dans les années 1980. Mais il existe encore. Des Français dont les parents sont nés au Maghreb, par exemple, ont un réseau relationnel étoffé dans le pays d’origine de la famille et vont se marier avec une personne de là-bas », indique Jean-Luc Richard.

*Mariages conclus entre une personne de nationalité française et une autre de nationalité étrangère.

http://www.20minutes.fr/societe/2029723-20170313-pourquoi-mariages-mixtes-progressent-france

Fallaci

27 % de mariages mixtes en France en 2015 dont 37% concernent un Français et un Maghrébin

(Source : Résistance Républicaine)

-==-

Nos agriculteurs sont désespérés et Hollande offre formation et 500 euros mensuels aux clandestins____________________________________________________

Nos agriculteurs sont désespérés et Hollande offre formation et 500 euros mensuels aux clandestins !!

Je sais, je sais ! La sphère de la bien-pensance va nous assommer de xénophobes, racistes, sectaires…. et surtout avec aplomb nous écraserons de leur : « ça ne se fait pas d’opposer les misères… » ; mais quand même :

Le désespoir des agriculteurs européens / 04/10/10/2015 (NOUS SOMMES EN 2017 et ce fléau perdure déjà depuis plus de 2 décennies)???
http://fr.novopress.info/193116/desespoir-agriculteurs-europeens/

Quelques derniers articles dénoncent et la voix de Marine Le Pen s’élève pour crier ce crime qui se comprend par des revenus de parfois 340€ mensuels pour un travail de jusqu’à 70 heures semaines ; revenu qu’explique les prélèvements de l’État pour financer les pojets politiques de la caste régnante quelle soit UMP/LR ou PS, ou UDI…
____________________________________________________
Le gouvernement offre une formation et 500€ mensuels aux… migrants !
14 mars 2017
AUTEUR : Gaëtan Dussausaye – (Directeur National du Front National de la Jeunesse)
:: http://www.frontnational.com/2017/03/le-gouvernement-offre-une-formation-et-500e-mensuels-aux-migrants/

Communiqué de presse de Gaëtan Dussausaye, Responsable des Jeunes avec Marine, Membre du Comité Stratégique de la campagne

Alors que la France compte 2 millions de jeunes ni salariés, ni stagiaires, ni en formation, que 3 millions de jeunes vivent sous le seuil de pauvreté, le gouvernement a décidé d’offrir aux jeunes migrants la « garantie jeune », soient une formation professionnelle et 471 euros mensuels.

Cette extension aux migrants de la « garantie jeune », instaurée par la loi Travail de Myriam El Khomri, constitue un véritable pied de nez à cette jeunesse française qui souffre socialement, physiquement.

Aux côtés de Marine Le Pen, les Jeunes avec Marine réclament la mise en œuvre de la priorité nationale dans l’accès à l’emploi, au logement et aux aides sociales. Citoyenneté et solidarité étant liées, le gouvernement n’a pas à se préoccuper de l’insertion dans la société d’individus voués à retourner dans leurs pays d’origine.

Marcher sur des oeufs

Nos agriculteurs sont désespérés et Hollande offre formation et 500 euros mensuels aux clandestins

(Source : Résistance Républicaine)

-==-

https://i2.wp.com/static.resistancerepublicaine.eu/wp-content/uploads/2016/02/el-khomri.jpg    Ils ne sont pas venus pour travailler, madame El Khomry, et vous le savez très bien ! Ne prenez donc pas, vous aussi, tous  les Français pour des abrutis !! louyehi _____________________________________________________

El Khomry propose l’accès à l’emploi pour les clandestins parisiens mais pas pour les 200 000 chômeurs français…

Les clandestins parisiens encouragés vers l’emploi

http://www.frontnational.com/2017/03/les-clandestins-parisiens-encourages-vers-lemploi/

Communiqué de Presse de Wallerand de Saint Just, Secrétaire de la fédération du Front national de Paris

Myriam El Khomri, ministre du chômage de François Hollande, lance aujourd’hui à Paris un nouveau volet de la « Garantie jeunes », un des multiples plans censés accompagner vers l’emploi de jeunes précaires. Mais, nouveauté de l’expérimentation inaugurée aujourd’hui par la ministre en personne, pour la première fois, ce sont des « réfugiés » qui vont être concernés, vingt clandestins pris en charge et hébergés par l’Etat dans la capitale.

Il y a aujourd’hui près de 200 000 chômeurs, toutes catégories confondues, dans la seule ville de Paris. Un chiffre en augmentation constante d’après les données de la Préfecture de région. L’immense majorité d’entre eux sont des chômeurs de catégorie A, les plus précaires. Les demandeurs d’emplois sont près de 1 million en Ile-de-France suivant les derniers chiffres officiels. Là encore le chiffre est en augmentation.

Ce simple constat rend particulièrement indécent cette nouvelle initiative du gouvernement, pour l’instant embryonnaire, mais immanquablement destinée à s’élargir et à priver encore un peu plus d’emploi les Français en difficulté au profit des migrants illégaux. Il ne faudra pas compter sur Fillon ou Macron pour revenir sur ces élucubrations. Seule Marine Le Pen assurera une juste et légitime priorité à l’emploi pour nos compatriotes, notamment par le biais de son engagement 38, la création d’une taxe additionnelle sur l’embauche de salariés étrangers.

Marcher sur des oeufs

El Khomry propose l’accès à l’emploi pour les clandestins parisiens mais pas pour les 200000 chômeurs…

(Source : Résistance Républicaine)

-==-

En Hongrie, des patrouilleurs frontaliers interdisent le franchissement de la frontière____________________________________________________

En Hongrie, des patrouilleurs frontaliers interdisent le franchissement de la frontière

En Hongrie aussi, des patrouilleurs frontaliers ont été institués et Orban a aussi décidé que les migrants seraient en détention préventive dans l’attente de l’examen de leur demande d’asile dans des zones de transit.
http://www.leprogres.fr/france-monde/2017/03/07/en-hongrie-les-migrants-systematiquement-mis-en-detention

« Libé » caricature, naturellement, en parlant de prison, alors qu’il n’y a là aucune peine.
http://www.liberation.fr/planete/2017/03/07/la-hongrie-va-remettre-tous-les-migrants-en-prison_1554023

La prison a un caractère infamant que n’a pas la détention préventive.
Cela explique qu’on puisse interner administrativement une personne qui ne semble plus avoir toute sa tête pour éviter un passage à l’acte dangereux et ce, contre sa volonté et afin de la soigner.
De la même manière, nous pourrions enfermer ainsi les « radicalisés » plutôt que les assigner à résidence avec une large liberté de mouvement (le tueur de Nice aurait pu commettre ses crimes monstrueux même s’il avait été assigné à résidence, ce qu’il n’était pas, ayant réussi à passer entre les mailles du filet).

Il s’agit de protéger le peuple hongrois selon Orban, en raison du risque terroriste. Il n’hésite donc pas à lier migration et terrorisme, mais « Libé » ne parle pas de l’islam dans son article.

Orban n’avait pourtant pas tergiversé sur les raisons du refus d’accueillir des migrants :
1/ il considère que ce sont des migrants économiques ;
2/ au surplus, il ne veut pas de migrants musulmans car il a déclaré qu’il ne voulait pas d’islam dans son pays.
http://www.europe1.fr/international/pour-orban-lislam-fixe-les-regles-dun-autre-monde-2530839

Maxime

En Hongrie, des patrouilleurs frontaliers interdisent le franchissement de la frontière

(Source : Résistance Républicaine)

-==-

https://i1.wp.com/www.dreuz.info/wp-content/uploads/2017/03/Screen-Shot-2017-03-15-at-07.21.05.pngBras de fer des djihadistes avec les peuples occidentaux qu’ils envahissent et à qui ils veulent imposer leurs lois politico-islamistes : Ces scélérats nous auront à l’usure et ils en ont bien conscience, c’est pourquoi ils tentent… et si on laisse faire, ils ont gagné une bataille de plus…  ! louyehi _____________________________________________________

 MAC DONALD A LA SAUCE ISLAMISTE : Prière musulmane devant des enfants au Mc Donald’s

De toute façon, manger Mac Do est déjà très, mais vraiment très mauvais pour la santé physique, alors avec les prières musulmanes en prime, c’est aussi la santé mentale qui est atteinte ! Et si vous voulez sortir vos enfants pour les distraire, allez plutôt au parc, au grand air, là aussi il y a des jeux prévus pour eux.  louyehi

Vous pensiez tout connaître de McDonald’s ? Détrompez-vous !Bienvenue au McDonald’s de la ville de Brossard, au Québec.

Des familles venues manger avec leurs enfants et leur permettre de passer un bon moment dans l’aire de jeux ont eu la désagréable surprise de participer, contraintes et forcées, à un spectacle grotesque.

Une femme musulmane, dans un geste de conquête qui ne dit pas son nom (le coran stipule que là où un musulman a prié, la terre doit devenir musulmane), et pour marquer le terrain et imposer sa présence aux habitants, au lieu de s’intégrer comme le font tous les immigrants du monde à part les musulmans, décide de faire sa prière dans l’aire de jeux — au milieu des gosses.

Je suis certain que la prochaine étape, ils demanderont — non, ils exigeront — un coin mosquée au McDo.

Prière musulmane devant des enfants au McDonald’s

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Yoann Saby pour Dreuz.info.

Prière musulmane devant des enfants au McDonald’s

(Source : Dreuz.info)

-==-

https://i0.wp.com/www.chiourim.com/wp-content/uploads/2017/03/Sbarro.jpg____________________________________________

Les Etats-Unis ont l’intention de réclamer à la Jordanie l’extradition de la terroriste Ahlam Tamimi, complice de l’auteur de l’attentat-suicide commis dans le restaurant Sbarro. C’est elle qui l’a conduit sur le lieu de son crime.

Cette attaque meurtrière, perpétrée dans le centre-ville de Jérusalem le 9 août 2001, a causé la mort de 15 personnes dont deux avaient la nationalité américaine, ce qui explique la démarche des USA.

Parmi les victimes, on comptait sept enfants et une femme enceinte. L’explosion a fait également 130 blessés.

Tamimi a été jugée et condamnée par un tribunal israélien à 16 peines de prison à perpétuité mais elle a été libérée au bout de 12 ans dans le cadre de la transaction Shalit et a été expulsée vers la Jordanie.

Il faut souligner que Tamimi n’a jamais exprimé le moindre regret. Bien au contraire, elle a osé dire, en arrivant en Jordanie que ‘si c’était à refaire, elle se comporterait de la même façon ». Elle avait ajouté que ‘les combattants du Jihad étaient toujours prêts à mourir en martyr, à se faire arrêter ou à réussir dans leur mission’.

Puis elle avait précisé : « J’ai réussi à surmonter l’obstacle de la prison et j’ai été libérée. Pourquoi devrais-je le regretter ? » Elle avait ensuite proféré des menaces à l’encontre d’Israël.

Les USA réclament l’extradition de la terroriste de Sbarro

(Source : Chiourim.com)

-==-

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s