CONSEQUENCES DES GRANDES INVASIONS BARBARES DU XXIe SIECLE – 27 mars 2017

https://i0.wp.com/islamisation.fr/wp-content/uploads/2017/03/main-square-in-dijon.jpg_____________________________________________________

Dijon : radicalisée, une musulmane sème la terreur dans la rue, couteau en main

Lu dans Le Parisien du vendredi 24 mars :

Les services de police de Dijon (Côte-d’Or) ont interpellé, vendredi, une jeune femme qui menaçait les piétons avec un couteau. Selon nos informations, elle est connue de la Direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI) pour être radicalisée. Lire la suite dans Le Parisien

Dijon : radicalisée, elle sème la terreur dans la rue, couteau en main

(Source : Observatoire de l’islamisation)

-==-

______________________________________________

Propos tenus par l’opportuniste Eric Besson, ex-ministre de la république :
Résultat de recherche d'images pour "photos de l'ancien ministre Eric Besson"

Je suis un mauvais Français, puisque blanc d’origine européenne

Déclaration d’un ministre de la république (Éric Besson – 2009) : « La France n’est ni un peuple, ni une langue, ni un territoire, ni une religion. C’est un conglomérat de peuples qui veulent vivre ensemble. Il n’y a pas de Français de souche, il n’y a qu’une France de métissage ».

Je ne suis pas un Français de souche, mais je suis un Français de « souche européenne », donc un Français « assimilé », comme l’ont été, et le sont, tous les espagnols, italiens, polonais, portugais, etc.

Donc je suis un « mauvais » Français puisque j’appartiens à cette France « blanche » dont la couleur n’est plus à la mode.

Aujourd’hui le « blanc » est sombre dès sa naissance.

Je suis un de ces Français né avec une lourde dette à payer, avant même de venir au monde, d’ouvrir les yeux, c’était déjà mon héritage : le devoir de mémoire et la repentance pour tous les crimes commis par la France : l’esclavage, la colonisation, la torture (puisque seuls les Français ont torturé) et j’en passe…

Je suis un de ces Français qui devrait avoir honte d’être raciste (puisque le racisme ne peut être que « blanc »), puisque je n’accepte pas tous les migrants, puisque je discrimine à l’emploi, puisque je ne souhaite pas que les musulmans puissent exercer librement leurs mœurs et coutumes, etc.

Je ne suis pas un « bon » Français puisque mes origines ne sont ni maghrébines ni africaines et que je refuse que l’on m’impose une autre civilisation !

C’est cette remise en cause de notre identité qui est grave. On veut nous faire douter de sa réalité en insinuant qu’elle n’existe pas, qu’elle n’a jamais existé, et cela afin qu’elle s’efface progressivement et disparaisse.

Notre propre identité est donc en danger vital et il s’agit là d’un choc culturel, d’une perte de nos valeurs qui ne peut qu’engendrer soit un désenchantement, soit une violence.

Cette perte d’identité se produit toujours par la présence d’une trop importante population étrangère qui tente d’imposer, d’opposer même, sa propre identité à la nôtre.

Or cette volonté ne peut se réaliser qu’en détruisant la nôtre, qu’en détruisant notre culture car il ne faut jamais perdre de vue qu’une société humaine est avant tout culturelle.

Nos valeurs ont été créées par notre histoire, nos révolutions, nos évolutions et elles sont indissociables de notre culture.

Elles sont nées et se sont imposées en Europe. Elles sont la civilisation européenne et pas celle des autres civilisations.

Liberté, Egalite, Fraternité, Démocratie, Laïcité, etc. ne sont pas des valeurs universelles et il est utopique de vouloir les transmettre, ou les imposer, ni par humanisme ni par violence.

Tout comme il est utopique de tenter d’imposer à notre civilisation européenne les valeurs d’une autre civilisation, l’islamisme par exemple !

Ce sont justement ses valeurs et son identité qui identifient un peuple.

Chaque peuple a sa propre identité.

Nous savons immédiatement que nous traversons un pays asiatique, africain, arabe, etc. par son architecture, ses vêtements, son urbanisme, ses traditions culinaires, son ambiance, sa musique, ses danses, etc. Or, dans certaines banlieues, dans certains arrondissements, dans certains quartiers, dans certaines rues, de France nous ne retrouvons plus l’appartenance à notre propre identité.

Elle est aujourd’hui mise au placard et nos valeurs balayées.

Sommes-nous encore un peuple ? Sommes-nous encore Français ?

Avons-nous encore le droit de vivre notre propre identité ? N’est-ce pas ce premier droit qui conditionne tous les autres ?

Le XXe siècle a été le siècle des idéologies : le communisme, le fascisme, le socialisme, le capitalisme, le nationalisme, le libéralisme, le mondialisme et tous ces « ismes » ont provoqué, et provoquent, la mort de millions d’innocents.

Prenons garde que le XXIe siècle ne soit pas celui du retour du plus ancien de tous ces « ismes » : l’islamisme, qui signifierait la fin de notre civilisation !

Manuel Gomez

Je suis un mauvais Français, puisque blanc d’origine européenne

(Source : Riposte laïque)

-==-

Canada : l’imam Trudeau prépare l’instauration de la charia _____________________________________________________

Canada : l’imam Trudeau prépare l’instauration de la charia

La motion-103 contre l’islamophobie qui a été adoptée par le gouvernement canadien de Justin Trudeau n’est pas une loi à proprement parler. Elle n’a pas de pouvoir contraignant pour l’instant. Toute forme de discrimination est déjà interdite au Canada. L’adoption cette motion par le parlement était tout à fait inutile en termes de protection contre la discrimination des personnes. Nous n’avons pas le droit de tenir des propos haineux contre les juifs, les protestants, les témoins de Jehova, les musulmans, les hindous, les bouddhistes, les catholiques, etc. Un propos haineux n’est pas une critique, cependant. Il doit véhiculer des incitations à la perpétration d’actes de violence (crime contre la personne ou la propriété). Par contre, nous pouvons décrier telle ou telle religion, parce que nous n’adhérons pas à ses préceptes et que rien n’a le droit de les imposer à la société ou aux citoyens. On ne peut pas commettre des actes de discrimination contre une personne, comme lui refuser un emploi, un logement, des soins de santé sur un critère racial, religieux ou sexuel. Cependant, il n’existe pas d’interdits sur la critique des religions, toutes croyances confondues; les religions n’ayant pas le statut d’une personne et l’islam, celui d’une race ou d’une ethnie. Mais attention! Cela pourrait bien changer avec les travaux consultatifs mis en place par le gouvernement canadien à la suite du vote de cette motion-103.

En effet, cette motion-103 sert de justification au gouvernement Trudeau pour engager des travaux devant mener à des recommandations qui pourront modifier, par le vote du parlement, nos lois et règlements actuels. Cette motion a été contestée par les partis d’opposition, parce qu’elle portait spécifiquement et seulement sur l’islam, non pas sur toutes les autres religions. Pourquoi insister autant sur l’islam et pourquoi ne pas y inclure les autres religions aussi, clamait-on dans l’opposition? Tant qu’à y être, embourbons-nous jusqu’au cou dans le délire religieux! De plus, on a décrié le fait que cette motion ne définissait pas le terme islamophobie. Les conservateurs estimaient que le terme islamophobie devait être défini afin de pouvoir appuyer la motion-113. Une suggestion qu’avait faite également l’ancien ministre libéral de la Justice, Irwin Cotler, un membre éminent de la communauté juive canadienne et un parlementaire qui s’est impliqué plus que quiconque contre le racisme. Trudeau est plus catholique que le Pape! À moins que le Vatican n’ait déménagé à La Mecque en ce mois de mars 2017. Le député conservateur de Louis-St-Laurent, Gérard Deltell, estime que M-103 était une manœuvre partisane de la part des libéraux. Ces derniers ont refusé d’amender leur motion pour éviter de la « diluer » selon leurs dires. Tout et n’importe quoi. Monsieur Deltell avait affirmé à cet effet : « Écoutez, lorsqu’il est question d’islamophobie, c’est très difficile à définir exactement et ça peut porter atteinte, à un certain degré, à la liberté de parole ». Quant aux bloquistes, de leur côté, ils n’étaient pas d’accord avec le fait qu’il y a un « climat de peur et de haine » au Canada à l’endroit de l’islam, tel que le stipule le libellé de la motion-103. Sur ce point, les bloquistes ont tout à fait raison. Cependant, si M-103 amenait des dérives qui viendraient limiter les libertés fondamentales des non-musulmans, cela va amener une haine de l’islam d’un bout à l’autre du Canada, a mari usque ad mare.

Toujours est-il que suite à l’adoption de la motion-103 par le gouvernement Trudeau, le Comité permanent du patrimoine canadien entreprendra des études pour tenter de trouver une approche pangouvernementale afin d’éliminer les formes de discriminations fondées sur le racisme et la religion. Mais quelle religion ?

Voici le libellé de la motion adoptée :
Que, de l’avis de la Chambre, le gouvernement devrait :
a) reconnaître qu’il faille endiguer le climat de haine et de peur qui s’installe dans la population;
b) condamner l’islamophobie et toutes les formes de racisme et de discrimination religieuse systémiques et prendre acte de la pétition e-411 ((sur l’islamophobie)) à la Chambre des communes, ainsi que des problèmes qu’elle a soulevés;
c) demander que le Comité permanent du patrimoine canadien entreprenne une étude sur la façon dont le gouvernement pourrait
(i) établir une approche pangouvernementale pour la réduction ou l’élimination du racisme et de la discrimination religieuse systémiques, dont l’islamophobie, au Canada, tout en assurant l’adoption de politiques fondées sur les faits, qui soient d’application globale et axées sur la communauté,
(ii) recueillir des données pour contextualiser les rapports sur les crimes haineux et pour évaluer les besoins des communautés touchées; le Comité devrait présenter ses conclusions et ses recommandations à la Chambre dans les 240 jours civils suivant l’adoption de la présente motion, pourvu que, dans son rapport, le Comité devrait formuler des recommandations que pourra appliquer le gouvernement afin de mettre davantage en valeur les droits et libertés garantis dans les lois constitutionnelles, y compris la Charte canadienne des droits et libertés.

http://quebec.huffingtonpost.ca/2017/03/23/la-motion-sur-lislamophobie-adoptee-a-ottawa_n_15568124.html

À quand la charia au Canada ? Pour bientôt. La motion C-103 n’est que la première étape pour hisser la religion ou une religion au-dessus de nos lois civiles et nos libertés de citoyens occidentaux.

http://quebec.huffingtonpost.ca/david-rand/motion-m103-recriminalisation-blaspheme_b_15266794.html

Cecile Comeau

Canada : l’imam Trudeau prépare l’instauration de la charia*

(Source : Riposte laïque)

-==-

Comment Fillon et les autres nous arnaquent avec le « solde migratoire »_____________________________________________________

Comment Fillon et les autres nous arnaquent avec le « solde migratoire »

ARTICLE : La manipulation de François Fillon et du Figaro sur le « solde migratoire »

AUTEUR : Michel Janva – (Salon Beige)

==================================================

La manipulation de François Fillon et du Figaro sur le « solde migratoire »
26/03/2017

Lors de L’Emission Politique hier, François Fillon a été interpellé par le maire FN d’Henin-Beaumont sur l’immigration. Pour tenter d’alléger son bilan d’environ 200 000 titres longs séjours délivrés chaque année sous le quinquennat de son gouvernement, François Fillon a rétorqué qu’il faut mieux prendre le chiffre du solde migratoire de 140.000. L’auditeur moyen se trouvait peut-être rassuré, sans savoir que les émigrations retranchées concernent surtout les natifs français diplômés cherchant du travail à l’étranger. Le Figaro a sauté sur l’occasion pour faire un procès en falsification de chiffres envers Steve Briois.

Dans son livre « Assimilation, la fin du modèle français » (éditions du Toucan, 2013) la directrice de recherche à l’Institut national d’étude démographique (INED), organisme d’état, Michèle Tribalat, fait litière de cet artifice utilisé pour tenter de camoufler l’immigration massive. Après un chapitre technique rempli de chiffres officiels, elle conclut :

Malgré l’imbroglio qui caractérise la statistique sur l’immigration étrangère en France, ses difficultés d’ajustement aux évolutions et les freins mis à l’exploitation la plus judicieuse possible d’un appareil statistique très déficient, il semble que, comme dans d’autre pays européens, le solde migratoire global combine un solde négatif des natifs ou des nationaux et un solde positif des immigrés ou des étrangers. C’est pourquoi il apparaît si faible en France. Toute argumentation fondée sur le solde migratoire global- estimé par l’Insee comme un résidu de l’équation démographique annuelle- pour relativiser l’importance de l’immigration étrangère est donc irrecevable. Sa pratique est néanmoins courante comme on va le voir dans le prochain chapitre » (page 51)

Ce qui est étonnant, c’est que Le Figaro défend l’utilisation du solde migratoire… alors qu’il invite très souvent la démographe Michèle Tribalat dans ses colonnes en lui reconnaissant son expertise ! Ou comment se prendre les pieds dans le tapis.

Mais plus gênant encore pour François Fillon, Claude Guéant, son propre ministre de l’Intérieur, parlait lui aussi des 200 000 titres longs séjours sans utiliser ce solde trompeur, pour évoquer le caractère massif de l’immigration :

VIDEO : L’immigration annuelle de la taille d’une ville comme Rennes (sur BFMtv – Bourdin) ; invité Claude Guéant, son propre ministre de l’Intérieur du gouvernement Fillon.

Il est évident que les étrangers extra-européens, une fois ayant obtenu le précieux sésame du titre de séjour automatiquement renouvelable tous les dix ans, ouvrant le droit à la panoplie d’aides (RSA, Allocations, scolarité, CMU…) n’ont nullement envie de retourner dans leurs pays d’origine en crise (Maroc, Algérie, Tunisie, Turquie etc.).

Pour en savoir plus sur le bilan migratoire du précédent gouvernement de droite, télécharger le dossier complet Bilan migratoire gouvernemental 2002-2012 de l’Observatoire de l’islamisation https://app.box.com/files/0/f/0/1/f_1747878040 

Source : l’Observatoire de l’islamisation.

 http://islamisation.fr/2017/03/24/la-manipulation-de-fillon-et-du-figaro-sur-le-solde-migratoire/ 

Comment Fillon et les autres nous arnaquent avec le « solde migratoire »

Marcher sur des oeufs

(Source : Résistance républicaine)

-==-

Londres, 3 piétons à nouveau fauchés par une voiture cette nuit, mais ce ne serait pas du terrorisme…

Cela s’est passé hier soir. 4 hommes en garde à vue, rien que cela… Des couteaux retrouvés sur le lieu du crime, aucune information sur l’origine des agresseurs… Mais rien à voir avec le terrorisme…

Deux couteaux ont été retrouvés à l’endroit où une voiture a renversé trois piétons près de Londres. La police écarte pour le moment la piste terroriste.

Police officers cordon off the territory near the U.K. Parliament in London where an assailant attacked a police officer and pedestrians

© SPUTNIK. ALEX MCNAUGHTON

Un vent de panique a soufflé cette nuit à Islington, près de Londres, alors qu’une voiture a foncé sur une zone piétonne dans une rue fréquentée, faisant trois blessés, révèle le quotidien britannique The Daily Mail. L’incident est survenu peu avant 23 heures samedi sur la route d’Essez, dans la partie nord de Londres, suite à quoi le conducteur a tenté de fuir à pied.Deux hommes et une femme ont été hospitalisés, leur pronostic vital ne serait pas engagé.

La police a retrouvé sur les lieux deux couteaux, un se trouvant sur la route, l’autre à l’intérieur du véhicule. Les forces de l’ordre ont en outre précisé qu’elles ne considéraient pas l’incident comme une attaque terroriste.

« Deux hommes ont été arrêtés en lien avec des lésions corporelles graves et pour possession de lames. Ils sont en garde à vue », a indiqué le porte-parole de la police, ajoutant que l’enquête se poursuivait.

Ce matin, la police a annoncé sur Twitter avoir placé en garde à vue deux autres personnes en lien avec l’incident.

https://fr.sputniknews.com/international/201703261030623619-londres-islington-voiture-renverse/

Laveritetriomphera

(Source : Résistance Républicaine)

-==-

L’heure d’été rrosistes !!! Poseur de bombes ignorant le changement d’heure  !

L’heure d’été rrosistes !!! Poseur de bombes ignorant le changement d’heure !

Cadeau du jour, ce superbe dessin -et sa légende- de Tcho.

Puissent les musulmans allumés être nombreux à oublier cette invention occidentale, l’heure d’été, et à se tromper dans la programmation, se faisant sauter en beauté et débarrassant le monde d’un être malfaisant.

Je rêve des 300 militaires envoyés en Estonie… Avec une petite formation, ils ne pourraient pas nous débarrasser chacun d’un fiché S, un de ceux dont les tribunaux ne savent pas quoi faire, les assignant à résidence en attendant qu’ils aillent tranquillement décapiter l’un des nôtres comme ce fut le cas pour les assassins du père Hamel.

Nous sommes en guerre, le principe de précaution voudrait, non, veut, non exige que soient expulsés ou exterminés par nos barbouzes ceux qui nous menacent. En attendant de réformer la loi et de rétablir la peine de mort pour les djihadistes et ceux qui se préparent à le devenir.

Christine Tasin

L’heure d’été rrosistes !!! Poseur de bombes ignorant le changement d’heure !

(Source : Résistance Républicaine)

-==

Il n’est pas pensable qu’un juge se penche sur le coran, on ne doit juger que les actes !_____________________________________________________

Il n’est pas pensable qu’un juge se penche sur le coran, on ne doit juger que les actes !

Je me refuse à examiner une doctrine religieuse : je ne veux juger que des actes

Dans cet article http://resistancerepublicaine.eu/2017/03/25/lidealisme-de-notre-justice-est-notre-probleme-principal/   la position d’Antiislam et de Maxime qui veulent que le juge se plonge dans la doctrine religieuse serait un retour en arrière de plusieurs siècles:

Elle me fait souvenir d’une remarque fort juste de Renan au sujet de l’histoire d’Israël : « Juger, c’était répondre à des gens qui venaient interroger dieu ». (Renan, Histoire des peuples d’Israël).

Dans la Bible, versus Ancien Testament, [oui « Ancien » parce qu’il y a un codicille où « Dieu » déshérite les Juifs, j’aimerais bien vous expliquer mais c’est très compliqué d’autant qu’un héritier, un espèce de bâtard, un enfant naturel, illégitime, un certain mohamet, conteste le testament…], dans les Psaumes notamment les juges sont clairement assimilés à des dieux.

Pourquoi, ne pas aller plus loin dans vos théories et sur le plan de la procédure revenir au chêne de saint Louis ?

Revenir au Jugement de Dieu !!!

Car finalement c’est cela que vous proposez.

Sauf cas exceptionnel, l’application d’une règle de droit suppose une interprétation.

Cette interprétation n’a rien de scientifique mais de nos jours elle est devenue ou essaie de devenir logique ce n’est pas pour revenir aux oracles !

Le droit doit s’en tenir aux attitudes extérieures des personnes.

Comme le formule si bien Kant le droit est hétéronome c’est à dire qu’il ne peut être admis qu’un juge soit à la fois juge et partie; alors que la religion qui n’est rien d’autre qu’une morale (qui vaut ce qu’elle vaut dans ses préceptes) est un objet totalement antinomique de la démarche judiciaire révolutionnaire de 1789, de Beccaria (principe de légalité) et tutti quanti des Lumières.

La religion est autonome : CHACUN est son propre juge.

La foi du saint ne saurait concerner le droit !!! Il faudrait pour un peu de neutralité un juge AMORAL pour juger des moralités religieuses !!!

Par ailleurs, la laïcité d’un droit, le code civil est laïque, n’empêche pas de reconnaitre les convictions religieuses de l’individu comme un FAIT.

D’ailleurs la loi de 1905 est une reconnaissance de FAIT de la religion.

Ce que le juge doit juger ce sont des FAITS.

Pour ma part, je trouve scandaleux au titre de la liberté d’expression que l’on puisse interdire des livres comme Mein Kampf car ce qui compte ce sont les ACTES : EUX SEULS DEVRAIENT ÊTRE Jugés.

Nous sommes ce que nous faisons !!!

Interpeller une religion dans un procès c’est faire revenir l’ARBITRAIRE dans le jugement.

A quoi servirait de motiver un jugement si la morale en constitue le fondement ?

Aucune fondation ne peuvent se faire sur du mouvant, de l’aléatoire !

Quelle autorité aurait cette chose jugée ?

Maxime pour éviter cet écueil veut s’adresser à des « experts » de la religion: Quel désaveu du droit !

Le juge écarté au profit d’un technicien de la religion.

Où serait l’objectivité , la NEUTRALITÉ tant recherchée, de l’expert ! Déjà que nous avons des Chapelles scientifiques qui rendent difficile l’interprétation des experts sur les faits qu’ils leurs sont soumis, alors imaginez si les chapelles étaient religieuses !

S’adresse-t-on à Mme Irma, ou Mme Soleil pour éclairer un juge !?

Cela serait  la risée de la justice !

Je pense que nous devons nous concentrer sur les actes et non sur les doctrines que nous devons connaître bien sur mais sans plus. La liberté de penser doit être TOTALE.

Pas de délit d’OPINION. Et, l’encadrement de la liberté d’expression ne doit pas aboutir à l’illicéité de l’idée !

Avec l’islam notre problème fondamental c’est son CULTE, ses MANIFESTATIONS EXTÉRIEURES qui devraient IMPÉRATIVEMENT ÊTRE SOUMISES AU RESPECT DE L’ORDRE PUBLIC !

Il n’est pas pensable qu’un juge se penche sur le coran, on ne doit juger que les actes !

(Source : Résistance Républicaine)

-==-

Simple assignation à résidence pour entraînement para-militaire et consultation de sites djihadistes____________________________________________________

Simple assignation à résidence pour entraînement para-militaire et consultation de sites djihadistes !!

L’arrêt suivant du Conseil d’État, rendu le 17 mars 2017, confirme l’assignation à résidence d’un couple (qui attend d’ailleurs un enfant…).
Facebook demeure un outil important visiblement pour les services des renseignements. Je pense qu’il ne faut pas hésiter à faire des signalements.
On apprend aussi que des personnes favorables au djihad se sont livrées à des entraînements paramilitaires au bois de Marpent dans le Nord.

A priori,

aucune poursuite pour intelligence avec l’ennemi en temps de guerre n’a été entreprise. Aucun emprison-nement ne paraît donc envisagé…

Pas étonnant, aucune décision n’a été rendue ces dernières années dans ce domaine. Y aurait-il un manque de « candidats » ? 

A titre de comparaison, 11.000 personnes furent exécutées à la Libération pour collaboration avec l’ennemi en France, dont 800 environ légalement

(source : wikipédia).

Il faut une impulsion politique pour que ça change : on connaît la position de Marine le Pen à ce sujet et elle a parfaitement raison à cet sujet, quoi qu’en aient dit certains médias pour la décrédibiliser.
http://www.la-croix.com/Journal/Marine-Le-Pen-confirme-fondamentaux-parti-2017-02-05-1100822641
Par ailleurs, comment est-il possible qu’on puisse accéder en France à des sites relayant la publication « Dar al islam » ? Qu’attend-on pour en empêcher l’accès ? Cela dit, c’est peut-être un bon moyen pour repérer ceux qui doivent l’être, mais si c’est pour leur laisser autant de liberté, à quoi bon?

N° 408899
Juge des référés
https://www.legifrance.gouv.f/affichJuriAdmin.do?oldAction=rechJuriAdmin&idTexte=CETATEXT000034230359&fastReqId=550036426&fastPos=1

(…) M. et Mme E…sont proches de la mouvance islamiste, fréquentent des personnes en lien avec l’organisation dite “Etat islamique“, consultent régulièrement des sites relayant les activités et mots d’ordre de cette organisation terroriste, et consultent également la publication “Dar Al Islam“ prônant la guerre sainte et publiant des consignes à l’usage des individus projetant de commettre des attentats entre autres sur le territoire de la République. L’exploitation du téléphone portable de Mme E…a fait apparaître qu’après les attentats commis à Paris le 13 novembre 2015 elle a écrit un message où il était indiqué notamment : “C’est pas encore la fin du monde, j’imagine même pas quand çà le sera mort de rire“ et que “les gens morts faisaient des choses futiles comme regarder un match ou écouter de la musique “ en souhaitant qu’“Allah leur fasse miséricorde mais non beaucoup d’entre elles auront l’enfer pour destination“ et que “si ces personnes sont mortes c’est parce que c’était la volonté d’Allah“.

Quant à M.E., il a notamment publié sur son compte Facebook des images et textes favorables au djihad mené en Syrie, et s’est livré avec des personnes partageant la même idéologie à des entrainements paramilitaires dans le bois de Marpent (Nord).

Une perquisition administrative conduite à leur domicile, le 21 novembre 2015, a conduit à la saisie, sur l’ordinateur familial, de supports informatiques comportant plusieurs centaines de fichiers relatifs à l’organisation mentionnée ci-dessus. Compte-tenu de l’ensemble de ces éléments, M. et Mme E… doivent être regardés comme représentant une menace d’une particulière gravité pour la sécurité et l’ordre publics laquelle justifie qu’ils fassent l’objet d’une surveillance renforcée impliquant que soient prises à leur endroit des mesures d’assignation à résidence.
12. Il résulte également de l’instruction, en premier lieu, qu’une autre perquisition du domicile de M. et Mme E…, diligentée le 20 septembre 2016, a donné lieu à une exploitation de l’ordinateur familial ayant permis de trouver trace de multiples consultations de sites djihadistes. En deuxième lieu, les intéressés ont en novembre 2016 changé de domicile sans solliciter au préalable, ainsi qu’ils y étaient tenus, l’autorisation de l’autorité administrative. Enfin, M. E…a méconnu une autre de ses obligations résultant de son assignation à résidence et a été condamné, à ce titre, le 27 janvier 2017 à un mois de prison ferme par le tribunal de grande instance d’Avesnes-sur-Helpe. Ces faits, au regard de la menace que M. et Mme E… représentent pour la sécurité et l’ordre publics, constituent des éléments tout à la fois nouveaux et complémentaires par rapport à ceux qui avaient initialement fondé l’intervention des assignations à résidence dont les intéressés ont fait l’objet et justifient la prolongation pour trois mois de ces mesures au-delà de la durée de douze mois.
13. Au regard des modalités dont les mesures d’assignation à résidence sont assorties, M. et Mme E…critiquent la décision du 3 janvier 2017 par laquelle le ministre de l’intérieur a rejeté la demande d’aménagement des conditions d’assignation formée par M. E…, au motif que celles-ci rendraient difficile l’exercice d’un emploi pour lequel il postulerait au sein de la société de restauration rapide “ K One “. Ils contestent également la décision du 24 janvier 2017 par laquelle le ministre de l’intérieur a modifié les conditions de l’assignation à résidence de M. E…pour lui interdire d’avoir des contacts directs ou indirects avec M. B…D…, gérant de la société “ K One “. Il résulte toutefois de l’instruction que M. D… est placé sous contrôle judiciaire du chef de financement d’une entreprise terroriste au motif qu’il a transmis des fonds à un membre de sa famille combattant au Moyen-Orient dans les rangs de l’organisation dite “ Etat islamique “, et que l’établissement de restauration en cause est défavorablement connu des services de police, dès lors qu’y est fréquemment relevée la présence de personnes appartenant à la mouvance salafiste. Il s’en suit, comme l’a relevé le ministre, que la fréquentation de M. D…et l’exercice de l’emploi auquel prétendait M. E…auraient permis à l’intéressé de nouer des contacts ou d’intensifier ses relations avec des personnes se réclamant de l’idéologie djihadiste. Les mesures ainsi prises sont par suite justifiées eu égard au but poursuivi et ne sont pas disproportionnées. Si toutefois M. E…devait ultérieurement faire état d’une nouvelle promesse d’embauche, il appartiendrait à l’autorité administrative d’apprécier quels aménagements à l’assignation à résidence justifierait l’exercice par l’intéressé d’une activité professionnelle insusceptible de menacer la sécurité et l’ordre public.
O R D O N N E :
La requête de M. et Mme E…est rejetée.

Villeneuve

Simple assignation à résidence pour entraînement para-militaire et consultation de sites djihadistes

(Source : Résistance Républicaine)

A ce sujet, la seule méthode qui règlerait tous nos problèmes, mais à utiliser en urgence : 

Images intégrées 1

économies, gain de temps,       tranquillité et efficacité garantis

-==-

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s