Israël

https://i1.wp.com/www.chiourim.com/wp-content/uploads/2017/03/blair-17.jpg

_____________________________________________________

Tony Blair au congrès de l’AIPAC : « Israël est un pays merveilleux »

Le congrès de l’AIPAC, lobby pro-israélien aux Etats-Unis, qui a ouvert ses portes dimanche à Washington, accueille à sa tribune de nombreuses personnalités politiques qui prennent la parole devant près de 15 000 personnes.

Parmi celles qui ont déjà prononcé un discours se trouve l’ancien Premier ministre britannique Tony Blair (1997-2007) qui a ensuite occupé les fonctions d’émissaire du Quartet pour le Proche-Orient entre 2007 et 2015. Le Quartet,  qui réunit les USA, l’Onu, l’Union européenne et la Russie a été fondé en 2002 pour ‘jouer un rôle de médiateur dans le processus de paix entre Israël et les Palestiniens’.

Dans son allocution prononcée dimanche soir (heure israélienne) lors de la séance d’ouverture, Blair a notamment déclaré qu’il fallait « changer d’approche afin de parvenir à un règlement politique entre Israël et les Palestiniens ». Il a ajouté : « Nous ne réussirons pas à faire la paix par l’ancienne voie, il nous faut prendre une nouvelle direction afin de pouvoir progresser ».

Il a évoqué, dans ce contexte, le rapprochement entre Israël et les Etats arabes, estimant que c’était ainsi que les relations avec les Palestiniens pouvaient s’améliorer. Il a rappelé que dans la conjoncture actuelle, Israël et les gouvernements arabes partageaient de nombreux intérêts stratégiques’.

Il a précisé : « Si nous voulons réussir, nous devons baser ce nouveau partenariat également sur des valeurs humaines fondamentales de dignité, de respect et de tolérance pour tous. »

Evoquant ensuite la question iranienne, il a appelé à une ligne plus dure face à la République islamique.

Blair a conclu son intervention en indiquant qu’il venait de rentrer d’une visite en Israël, où il s’était déjà rendu à maintes reprises depuis qu’il avait quitté ses fonctions de Premier ministre du Royaume Uni. Il s’est alors exclamé : « C’est un pays merveilleux et je l’aime beaucoup ».

Blair au congrès de l’AIPAC : ‘Israël est un pays merveilleux’

(Source : Chiourim.com)

-==-

https://i2.wp.com/www.chiourim.com/wp-content/uploads/2017/03/jumelles-dvora-hanna.jpg_____________________________________________________

Deux sœurs jumelles décèdent à l’âge de 103 ans

Deux sœurs jumelles au destin semblable viennent de décéder à l’âge de 103 ans à quelques jours d’intervalle. Devora et Hanna sont nées un an avant la Première Guerre mondiale dans une bourgade de Lituanie et elles sont montées en Israël à l’âge de 20 ans.

Elles se sont mariées pratiquement en même temps et se sont installées dans deux Kibboutzim voisins, l’une à Afikim et l’autre à Kinnereth.  Elles ont eu chacune quatre enfants, ont travaillé dans le même domaine et étaient très liées affectivement. La semaine dernière, Devora est décédée, et elle a été suivie de quelques jours par sa sœur Hanna, qui s’est éteinte samedi.

La fille de Devora, Osnat, a déclaré : « Dans la vie et dans la mort, elles n’ont jamais été séparées ».

Pendant toutes ces années, elles sont restées très proches et malgré leur affaiblissement, ces derniers temps, elles continuaient à se soucier l’une de l’autre ». Elles ont quitté ce monde en laissant une belle descendance.

Devora et Hanna avaient cinq frères et sœurs. Seul l’un d’entre eux est monté en Israël. Les autres sont restés en Lituanie et ont été assassinés par les Nazis pendant la Shoah.

Deux sœurs jumelles décèdent à l’âge de 103 ans

(Source : Chiourim.com)

-==-

https://i1.wp.com/www.chiourim.com/wp-content/uploads/2016/04/birkathailanot1-320x202.jpg

______________________________________________________

1er Nissan : Bénédiction sur les arbres fruitiers en fleurs

A partir du 1erNissan, symbole du printemps et du renouveau de la nature, on doit dire une bénédiction sur des arbres fruitiers en fleurs pour remercier D. de la beauté de la floraison. Cette Mitsvah est profondément ressentie en Israël où l’attachement à la terre est sensible et très fort.

C’est donc depuis Roch Hodech Nissan, que la bénédiction peut-être récitée, précédée de psaumes et d’un texte d’introduction.

Normalement, ce rite ne doit être observé qu’au mois de Nissan mais dans certains cas précis, comme par exemple quand un arbre n’a pas encore fleuri, on peut exceptionnellement le reporter à une date ultérieure.

La Halakha a fixé que seuls les arbres fruitiers peuvent être bénis. Selon certains décisionnaires, on ne peut pas réciter cette Beraha le Shabbat et les jours de fête.

En Israël, certains propriétaires de jardins ont pris l’habitude d’accrocher aux branches d’un de leurs arbres le texte de la bénédiction pour permettre aux passants d’accomplir la Mitsvah.

Si vous souhaitez connaître les détails des lois de Birkat Hailanot, vous pouvez consulter sur www.techouvot.com:

http://www.techouvot.com/resume_des_lois_de_birkat_hailanot-vp37732.html

1er Nissan : Bénédiction sur les arbres en fleurs

(Source : Chiourim.com)

-==-

https://i1.wp.com/www.chiourim.com/wp-content/uploads/2015/03/pessah0-320x202.jpg____________________________________________________

Le mois de nissan est le septième à partir de tichri, et le premier dans l’ordre de la Tora où il est appelé « tête des mois » ou « premier des mois ». Il est également appelé « mois du printemps » (Chemoth 34, 18), en hébreu : ‘hodèch ha-aviv, ce mot ha-aviv étant parfois considéré comme acronyme de av ha-yod beth (« père des douze [mois] »). Le mois de nissan est placé sous le signe zodiacal du Bélier.

L’événement dominant de ce mois étant la fête de Pessa‘h, au premier soir de laquelle était offert au Temple le sacrifice de l’agneau pascal, cette corrélation avec ce signe du zodiaque n’a rien d’étonnant, et elle est ainsi mise en valeur par Ramban/Nahmanide (ad Chemoth 12, 3) : « Si Hachem nous a ordonné d’égorger et de manger cet agneau, c’est pour bien montrer que ce n’est pas à ce signe que nous devons d’avoir été libérés de l’esclavage, mais à un ordre divin qui nous a prescrit de tuer l’animal qui était l’objet du culte idolâtre des Egyptiens. » Le mot « nissan » vient de l’araméen « nisnou » (« floraison »), et il ne serait pas sans rapport avec le verset : « Les fleurs (ha-nitsanim) sont apparues sur la terre » (Cantique des cantiques 2, 12). On le relie également au mot « nèss » (« miracle ») : La sortie d’Egypte a été le plus grand de tous les miracles que Hachem a réalisés en faveur d’Israël. Le nom nissan apparaît à deux reprises dans le Tanakh : – « Au premier mois, qui est le mois de nissan, la douzième année du roi Assuérus, on jeta le pour, c’est-à-dire le sort, devant Haman… » (Esther 3, 7). – « Et il arriva au mois de nissan, la vingtième année du roi Artaxerxès, comme le vin était devant lui, que je pris le vin et le donnai au roi… » (Néhémie 2, 1). En nissan sont morts les fils d’Aaron, Nadav et Avihou, ainsi que Miryam et Josué. Et c’est en ce même mois qu’a disparu le puits qui fournissait les enfants d’Israël en eau dans le désert (Tour Ora‘h ‘hayyim 580).

Jacques KOHN zal

Le mois de Nissan

-==-

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :