CONSEQUENCES DES GRANDES INVASIONS BARBARES DU XXIe SIECLE – 6 avril 2017

    . ______________________________________________________

A lire ou à relire : En catimini, Belkacem signe un accord pour enseigner l’arabe dans les écoles françaises

-==-

Naja t Belkacem s’accroche à son programme d’arabisation des petits Français

Najat Belkacem s’accroche à son programme d’arabisation des petits français comme un morpion s’accroche à sa touffe.

Comme s’il en allait de sa vie et pour prouver une fois de plus qu’elle est bien d’abord arabe puis musulmane et, finalement, française de papier parce qu’elle a trouvé un abruti de français qui l’a épousée pour lui offrir une nationalité qu’elle ne méritait pas.

La petite vipère arabo-musulmane ne veut pas quitter le gouvernement sans avoir laissé l’empreinte de sa sale patte quand, dans un mois pile-poil, elle aura dégagé de notre espace vital qu’elle a pollué pendant les quelques années que lui ont offertes, à dessein, les collabo-socialistes.

Eh oui ! A dessein. Car l’arabisation de notre progéniture est indispensable à ceux-là pour mener à bien le grand chambardement qui amènerait la France à devenir, le plus rapidement possible, la première grande puissance arabo-musulmane européenne.

Comme si nous n’existions pas, comme si nos actions dans notre volonté de rejeter avec force tout ce qui s’apparente à l’islamisation de notre pays, cette bougresse haineuse s’est rendue en Tunisie où elle a signé, le 31 mars dernier, avec le ministre tunisien de l’éducation (?) une convention pour l’enseignement de l’arabe dans nos écoles primaires en France.

Ainsi donc, le programme 2017 de l’Education nationale, selon les très arabo-collabos Hollande, Belkacem et Cazeneuve, verra des professeurs tunisiens qui ont été recrutés pour venir enseigner en France, dès la rentrée, en septembre.

Comme on manque d’arabes, de musulmans, de migrants, de visas, sur le territoire national, voilà ces traîtres en fin de mandat, qui en recrutent directement chez les « colonisés » d’hier dont les ressortissants déjà installés chez nous se plaignent sans cesse de la xénophobie, de l’islamophobie, du racisme des Français.

C’est aussi bien que nous ayons eu vent de cette énième trahison de la part de ceux-là suffisamment à temps, car nous pourrons choisir, dans trois semaines, ceux qui rejettent ces projets destructeurs de notre identité.

Macron, lui, l’a déjà mille fois déclaré. Il sera le président des Algériens, des Marocains, des Comoriens, bref il sera le président des étrangers pas celui des Français, trop sectaires à ses yeux. Il prévoit même de faire partir tous ceux qui auront eu l’outrecuidance de soutenir Marine le Pen.

Un exode pour trente pour cent de Français se profile à l’horizon du 7 mai si cet énergumène socialiste venait à emporter l’élection.

Il va sans dire que les autres candidats de son espèce lui apporteront toute l’aide possible même s’il est vide de tout projet, ne tenant compte que de son souhait dans le maintien et l’expansion de l’espèce arabo-musulmane dans notre pays. Il en va ainsi de Hamon, Mélenchon, Asselineau et, pourquoi pas, Fillon. Ne parlons pas des verrues insignifiantes qui ont le cœur chez les arabes plus que chez les Français.

Mais ce n’est pas tout. Quand on parle d’exode, il est important de se référer au dernier exode vécu par la France et les Français, il y a tout-juste, 55 ans.

Devront-ils, ces Français, choisir entre la valise et le cercueil ?

Si on en juge par le précédent encore dans nos mémoires, l’un ne va pas sans l’autre quand on a affaire aux arabo-musulmans.

Trente pour cent de ces patriotes – ça fait un paquet de millions tout de même – auxquels devront s’ajouter quelque 500 mille familles juives qui seront certainement plus exposées que nous.

La dernière opération antisémite aux cris de mort aux Juifs ayant eu lieu, en plein état d’urgence, dans un Paris-capitale-de-la-France, avec la bénédiction des préfet et maire de la ville.

Au train où vont les choses, il est urgent de signifier à tous ces vendus que nous avons l’intention de conserver la France aux Français.

Nous sommes Français parce que nous aimons la France.
Nous sommes Français parce que la langue française que nous pratiquons est la seule langue officielle de notre pays.
Nous sommes Français parce que nous respectons et approuvons sa constitution et sa loi.

Que la Belkacem aille faire ses valises. Elle n’est pas la bienvenue chez nous. El Khomri, non plus. Tous ces arabo-musulmans qui ont fait croire pendant des années qu’ils venaient s’installer en France parce qu’ils aimaient la France sont de vils menteurs.

Ils sont restés des musulmans arabo-africains, avec l’amour pour leur pays et leur religion chevillés au cœur et au corps.

Mais cela ne nous aurait pas dérangés s’ils n’avaient eu, pour seul but, pour seule obsession, de transformer notre France européenne, judéo-chrétienne, en une colonie arabo-musulmane.

S’il y a 55 ans, vous aviez le droit de dire : « nous ne savions pas », vous ne pouvez plus le dire aujourd’hui.

Car vous avez, tous, été les témoins de la sauvagerie, de la barbarie, dont sont capables ces gens-là, lâchés dans la nature, les rues, les cités de notre pays.

Danièle Lopez

Belkacem s’accroche à son programme d’arabisation des petits Français

(Source : Riposte laïque)

-==-

https://i2.wp.com/static.resistancerepublicaine.eu/wp-content/uploads/2017/04/Capture-d%E2%80%99%C3%A9cran-2017-04-06-%C3%A0-06.34.10-813x1024.png______________________________________________________

2006 : meurtre d’Ilan Halimi par le gang des barbares                             2017 : meurtre de Sarah Halimi par un fou d’Allah

2006: meurtre d’Ilan Halimi par le gang des barbares. 2017: meurtre de Sarah Halimi par un fou d’Allah

On trouve sur facebook des témoignages de voisins de la victime précisant que le harcèlement durait depuis des jours et que la malheureuse aurait été défenestrée aux cris de Allah akbar…

Le BNVCA (Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme ) apprend avec effroi qu’une dame âgée de 66 ans de confession juive Sarah Lucie Halimi, a été retrouvée morte, mardi 4 avril 2017 à 4h40 du matin, au bas de son immeuble de la rue de Vaucouleurs (Paris 11).

Elle a vraisemblablement été défenestrée depuis le 3ème et dernier étage du bâtiment, par son voisin, âgé de 27 ans, très connu des services de police pour avoir commis de très nombreux délits.

Immédiatement suspecté, il a été interpellé par la police judiciaire de Paris. Le criminel et son frère actuellement incarcéré, ont déjà été poursuivis pour trafic de stupéfiants.

Pour le BNVCA il s’agit d’un meurtre avec préméditation.

Selon des sources proches de la victime, l’auteur se serait introduit la nuit, par effraction dans l’appartement de sa voisine, en passant par la fenêtre côté jardin.

Le BNVCA demande que toute la lumière soit faite sur cet assassinat, en vérifiant scrupuleusement si le crime est crapuleux, ou a été commis par vengeance ou idéologie.

Nous attendons de l’enquête qu’elle précise si le caractère antisémite doit on non être écarté. Pour le BNVCA l’état mental du suspect pouvant relever de la psychiatrie n’enlève rien à sa responsabilité.

Le BNVCA présente ses condoléances à la famille de Mme Halimi, et l’assure de toute sa sympathie et de tout son soutien.

http://jssnews.com/2017/04/05/2006-meurtre-dilan-halimi-par-le-gang-des-barbares-2017-meurtre-de-sarah-halimi-par-un-fou-dallah/

Note de Christine Tasin

On aimerait que le BNVCA prenne un peu plus de place, dénonce l’antisémitisme lié à l’islam… et dénonce dans la foulée la trahison de la Licra qui fait le jeu des ennemis des juifs. Mais il est vrai que l’on n’entend pas parler du BNVCA sur les plateaux télévisés qui ne font place qu’à la LICRA.

Note de Pikachu 

Christine, votre remarque concernant la Licra est juste mais ce n’est pas la mission du BNVCA. et concernant l’islam, ça a été toute l’oeuve du BNVCA depuis le début des années 2000, de tenir des statistiques sur l’antisémitisme grimpant, venant d’arabo-musulmans. `

A l’époque, le gouvernement socialiste avec Daniel Vaillant comme ministre de l’intérieur, s’était donné pour mission de pousser sous le tapis tout ce qui pouvait mettre à jour cet antisémitisme musulman (on se souvient des trouvailles de l’époque : « il n’y a pas d’insécurité, mais un sentiment d’insécurité » ou encore, Vaillant qui se vantait d’avoir infléchi la courbe de l’insécurité : la courbe grimpait toujours, sous son mandat, mais avec un taux d’accélération moindre).
Bref, le BNVCA est tout sauf bien-pensant, au contraire, ce fut le canal qui permit de mettre à nu les mensonges de la bien-pensance et le baillon qu’elle imposait. Je me souviens très bien de cette époque, à laquelle on demandait à la communauté juive de souffrir en silence au nom de la concorde civile, quand les synagogues brûlaient de nouveau en France.

2006: meurtre d’Ilan Halimi par le gang des barbares. 2017: meurtre de Sarah Halimi par un fou d’Allah

(Source : Résistance Républicaine)

l’état mental du suspect pouvant relever de la psychiatrie n’enlève rien à sa responsabilité. (trop facile d’excuser ces vermines en leur collant l’étiquette de déséquilibrés ! Les musulmans ont la haine de l’autre, et surtout celle du Juif. C’est dans la haine qu’ils sont élevés et tant qu’ils seront chez nous, le nombre de ces crimes odieux iront en s’amplifiant ! L’unique solution serait, bien sûr celle-ci,  le coran et l’individu ayant commis un crime :

Images intégrées 1
Dans un avenir sans doute assez proche, les Français devront donc se charger eux-mêmes d’éliminer comme ils le pourront ce genre de vermine ! louyehi)

-==-

Image associée

Sarah Lucie Halimi, une tsadéquète sauvagement assassinée par l’un de ces horribles zombies islamistes nourris du coran, ce livre haineux qui devrait absolument être interdit dans nos pays, certainement pas d’origine divine, mais écrit par des prédateurs sanguinaires pour former d’autres monstres qui tuent pour le plaisir. Cet ignoble assassin ne mérite pas le nom d’humain et mériterait de connaître le même sort que sa pauvre victime, c’est tout ce qu’on peut lui souhaiter ! Mais nous savons pertinemment qu’il ne finira pas ses jours en prison, puisqu’il est l’un de nos pires ennemis que nos pourris de dirigeants protègent lâchement au détriment des innocents. Tout comme le meurtre d’Ilan Halimi, celui-ci a été bien prémédité. Il devrait par conséquent recevoir un châtiment exemplaire. Mais si les tribunaux que nous savons lâches, irresponsables et corrompus ne le condamnent pas sévèrement, le Ciel s’en chargera, et alors, justice sera rendue.  louyehi

Enterrement de Shalom Sherki à Givat Shaul - 16 avril 2015 (Crédit : Judith Zaffran/Times of Israel)

Le cimetière de Givat Shaul, à Jérusalem, où a été enterrée Sarah Lucie Halimi ce jeudi matin à 11h30. Illustration.(Crédit : Judith Zaffran/Times of Israël)

Affaire Halimi bis : Sarah défenestrée par l’un de nos trop nombreux monstres musulmans radicalisés

Il hurle « allahou akbar »

L’auteur est un musulman âgé de 27 ans dont les parents sont voisins de la victime depuis près de 30 ans. Il a pénétré dans le domicile de la victime dans la nuit du 3 au 4 avril et aurait, selon les témoins, hurlé « allahou akbar » au moment des faits.

Ce qui lui a valu d’être immédiatement considéré comme un « déséquilibré » selon la méthode de gestion des musulmans radicaux décidée par le gouvernement français. »

Lire l’article en entier : Affaire Halimi bis : Sarah défenestrée par 1 radicalisé

(Source : JForum)

Résultat de recherche d'images pour "enterrement de Sarah Halimi"

-==-

Inscription en fac : priorité à l’inscription des migrants, responsables du seul prétendu baby-boom ?_________________________________________________

Les traîtres et islamo-collabo : Inscription en fac : priorité aux  migrants !!!

http://resistancerepublicaine.eu/2017/04/02/grace-a-bel-kacem-macron-le-cancre-sera-prioritaire-votre-bon-eleve-de-fils-ne-sera-pas-affecte-ou-il-veut/

« Pendant ce temps, on trouve même des places pour les clandestins dans les facs, pendant que nos jeunes sont obligés de faire des heures de transport pour aller loin de chez eux ou de changer de ville, avec les frais que cela suppose ».
Pour réagir à cette réflexion de Claude, je relève un article qui évoque l’explosion des demandes d’inscription en université en le justifiant par un soi-disant baby boom de l’an 2000.
http://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/vienne/poitiers/poitiers-demandes-inscription-universite-explosent-1224521.html
Je me demande si ce ne sont pas plutôt, aussi voire surtout, les migrants fraîchement arrivés qui s’inscrivent…
On peut trouver sur le net un article très développé à ce sujet et qui aborde aussi la question des conséquences financières de cet accueil :
http://theconversation.com/accueillir-et-accompagner-des-refugies-a-luniversite-le-cas-de-nanterre-74417

Verra-t-on se produire en province les mêmes difficultés qu’en région parisienne quant au manque de places ?
http://www.leparisien.fr/societe/pour-m-inscrire-c-est-mort-14-09-2016-6118369.php
http://etudiant.aujourdhui.fr/etudiant/info/universites-faute-de-place-les-etudiants-ne-parviennent-pas-a-s-inscrire.html

Ces migrants resteront-ils en France à l’issue de leurs études dans un contexte d’emploi particulièrement tendu ? Qui ira reconstruire leur pays ?

Il serait en tous cas intéressant de mener une petite enquête autour de ce supposé « baby boom ».
Est-ce que vraiment toutes les familles ont été autant inspirées qu’on le dit par l’an 2000 pour procréer comme des lapins, ou bien n’est-ce pas simplement dû au fait que le grand remplacement commençait à produire ses effets ?

En 2002, on nous donnait l’exemple de Laeticia Casta notamment, mais quid des autres… était-elle vraiment représentative du phénomène ?
http://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/la-france-en-plein-baby-boom_1359535.html

On nous sortait des phrases du type : « la France, historiquement malthusienne, est désormais le pays d’Europe le plus nataliste : les Français ont eu peur de mourir ! ». Mais bien sûr, et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d’alu… ou la cigogne la couche du bébé à la poubelle.

Et on nous expliquait qu’avec la baisse du temps de travail, les femmes trouvaient le temps de procréer. Il me semble quand même qu’un bébé demande quand même plus que 4 heures par semaine d’attention et de temps libre…

Finalement, y a-t-il vraiment eu le baby boom qu’on nous décrit, c’est-à-dire une explosion de la démographie des Français de souche (sinon une comparaison sur le long terme n’a guère de sens), baby boom qu’on a invoqué régulièrement pour expliquer les inscriptions en hausse dans les collèges, lycées et maintenant Facultés ?
http://www.la-croix.com/Archives/2010-09-16/Education.-La-generation-du-baby-boom-des-annees-2000-entre-au-college-_NP_-2010-09-16-385469
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/09/03/01016-20150903ARTFIG00367-les-enfants-du-baby-boom-saturent-les-lycees.php

Maxime

Inscription en fac : priorité à l’inscription des migrants, responsables du seul prétendu baby-boom ?

(Source : Résistance Républicaine)

-==-

Le curieux et affolant projet pour l’école de Macron_____________________________________________________

Je cite Macron, son discours sur France Culture. Accrochez-vous.

Extrait :

« Il faut réussir à tresser trois choses.

Premièrement, un objectif cognitif : c’est-à-dire comment on apprend le mieux l’Histoire, on fixe mieux l’Histoire dans l’esprit d’un enfant, puis d’un adolescent. Donc en effet, d’abord commencer à lui donner des repères dans le temps, des figures et puis tresser cela avec plus de complexité.

La deuxième chose, c’est de réussir à construire, ou déconstruire, le rapport au temps et à la vérité. Et donc, réussir à faire comprendre l’historiographie dans cette approche de l’Histoire. »

En toutes lettres. Mot pour mot.

Bref « Il faut construire ou déconstruire le rapport au temps et à la vérité. » Ce qui est la même chose, à moins que ce ne soit le contraire.

Note de Christine Tasin

Avec Macron, construire et déconstruire, c’est la même chose. Mais ça on l’avait déjà remarqué…

Je vous laisse imaginer les programmes d’histoire avec un Macron aux manettes… Je tresse, tu tresses, il tresse… mais le plus inquiétant, n’est-ce-pas cette obsession du clan Hollande pour « la vérité » ? Surtout en histoire…

On croyait avoir touché le fond avec Belkacem mais le pire est toujours possible, finalement.

Philippe Bergeron

Le curieux et affolant projet pour l’école de Macron

(Source : Résistance Républicaine)

-==-

https://i1.wp.com/www.dreuz.info/wp-content/uploads/2017/04/nouveau-drapeau-europ%C3%A9en.jpg

 

Dans une interview au quotidien Il Giornale.it, le Professeur Giovanni Sartori, expert en sciences politiques au niveau international et scrutateur attentif des menaces qui pèsent sur l’Occident, à savoir l’immigration incontrôlée, l’islam conquérant et la folle inconscience de l’UE, déclare : «Nous somme soumis à une invasion».

Professeur, notre futur se joue sur ces paroles.

«Sur ces paroles, en France, les intellectuels de gauche commencent à parler comme leurs collègues de droite. Le multiculturalisme a échoué, les flux migratoires des pays musulmans sont insoutenables, l’islam ne peut pas s’intégrer dans l’Europe démocratique… Je dis cela depuis des décennies.»

Vous aussi, vous parlez comme la droite.

«Gauche, droite, cela ne m’intéresse pas. Ce qui m’importe, c’est le bon sens.

Je parle d’expérience, car j’étudie ces faits depuis des années. J’essaye de comprendre, quels sont les mécanismes politiques, éthiques et économiques, qui règlent les rapports entre l’islam et l’Europe, afin de proposer des solutions au désastre dans lequel nous nous sommes engouffrés. ».

Quel désastre ?

«S’imaginer que l’on puisse intégrer pacifiquement une vaste communauté musulmane, fidèle à un monothéisme théocratique, qui refuse de séparer le pouvoir politique du religieux dans une société occidentale démocratique est une grande illusion. Sur ce fantasme s’est déclenchée la guerre, de moins en moins larvée, dans laquelle nous vivons.»

Pourquoi ?

«Parce que l’islam, au cours de ces trente dernières années, s’est réveillé de manière aiguë. Il a enflammé ses adeptes, prêts à se faire exploser, assistés par de nouvelles technologies de plus en plus dangereuses. C’est un islam incapable d’évoluer. C’est un monothéisme théocratique, figé au 7e siècle, incompatible avec le monothéisme occidental. Après la victoire de Vienne en 1683, ces deux réalités se sont ignorées, aujourd’hui, elles s’affrontent à nouveau.»

Les sociétés libres occidentales sont fondées sur la souveraineté du peuple. L’islam se fonde sur la souveraineté d’Allah

Pourquoi est-il impossible de cohabiter ?

«Parce que les sociétés libres occidentales sont fondées sur la démocratie, sur la souveraineté du peuple. L’islam se fonde sur la souveraineté d’Allah. Et si les musulmans exigent d’appliquer ce principe en Occident, le conflit est inévitable.»

Selon vous, l’intégration du musulman dans nos sociétés serait donc impossible ?

«Depuis 630 après Jésus-Christ, l’histoire n’a aucun souvenir d’une intégration d’islamiques réussie au sein de sociétés non musulmanes. Voyez l’Inde ou l’Indonésie.»

Donc si dans leurs pays, les musulmans vivent sous la souveraineté d’Allah sans problème, par contre en Occident…

«Par contre, si l’immigrant musulman en Occident continue à adhérer à un tel principe et refuse nos valeurs éthiques et politiques, cela signifie qu’il ne pourra jamais s’intégrer. En Angleterre et en France, la troisième génération de musulmans est la plus fanatique et la plus violente.»

Et le multiculturalisme…

Le Chinois continue à être Chinois même après 2 000 ans et cohabite tranquillement dans nos villes avec ses traditions et ses coutumes

«Qu’appelle-t-on le multiculturalisme ? Que signifie-t-il ? Le multiculturalisme n’existe pas. La gauche, qui brandit sans cesse ce terme, ne connaît rien de l’islam, elle tient des discours d’ignorants. Le Chinois continue à être Chinois même après 2000 ans et cohabite tranquillement dans nos villes avec ses traditions et ses coutumes. De même pour les Européens de confession juive. Mais les musulmans, non. Dans la sphère privée, ils ont le droit de professer leur religion, mais politiquement, ils doivent accepter notre loi sur la souveraineté populaire, sinon, ils n’ont rien à faire en Occident.»

Si un bien-pensant de gauche entend ces paroles, il vous traitera de xénophobe.

«La gauche est scandaleuse. Elle n’a pas le courage d’affronter le problème. Elle a perdu son idéologie et pour paraître progressiste, elle s’accroche honteusement à la cause néfaste des “portes ouvertes à tous”. La solidarité, c’est bien, mais ne suffit pas.»

Que faut-il faire ?

«Etablir des règles et les faire respecter. L’immigration vers l’Europe atteint des chiffres insoutenables. Tout migrant doit être muni d’un visa, de documents en règle, d’une identité claire. Les clandestins, comme toutes les personnes vivant illégalement dans un pays, doivent être expulsés. Et ceux qui restent ne peuvent obtenir le droit de vote, car si on leur octroie, les musulmans créent leur parti politique et grâce à leur taux de natalité mortel pour nous, d’ici trente ans, ils auront la majorité absolue. Et nous, devenus minoritaires chez nous, nous serons obligés de vivre sous la loi d’Allah, la charia. J’ai vécu trente ans aux USA. J’avais tous les droits, à l’exception du droit de vote et pourtant je vivais très bien.»

https://i2.wp.com/www.dreuz.info/wp-content/uploads/2017/04/5-enfants.jpg

Et les débarquements massifs de migrants sur nos côtes ?

«Chaque urgence traverse différentes étapes de crise. Nous sommes arrivés au dernier stade : celui de la guerre. Nous sommes les agressés, soyons clairs, et en état de guerre, on se défend avec toutes les armes mises à disposition, des drones aux torpilles.»

Que dites-vous là ?

«Je dis qu’en état de guerre, on ne respecte pas les eaux territoriales. On envoie des avions sur les côtes libyennes, on coule les bateaux vides avant leur départ. C’est le seul moyen de dissuasion à l’invasion de l’Europe. Après deux, trois attaques, ils renonceront. Ainsi, s’ils veulent entrer en Italie, ils seront obligés de chercher d’autres voies, plus faciles à contrôler.»

Pour certains intellectuels, c’est toujours l’Occident le responsable.

«Ce sont des intellectuels stupides, autodestructeurs. Je sais aussi que l’Inquisition fut une horreur. Mais cette période de fanatisme, l’Occident l’a surmontée depuis des siècles. L’islam non. L’islam est incapable d’évoluer. Et il restera toujours figé au 7e siècle. C’est un monde immobile, qui n’est jamais entré dans la société industrielle, même les pays les plus riches, comme l’Arabie saoudite. Ils ont le pétrole et une fortune colossale, mais ne fabriquent rien et achètent à l’étranger n’importe quel produit fini. Le symbole de leur civilisation n’est pas l’industrie, mais le marché, le souk.»

Selon certains, le contact, l’échange entre civilisations différentes seraient une source d’enrichissement.

«S’il existe un respect réciproque et la volonté de vivre ensemble, cela pourrait être le cas. Autrement, il n’y a aucun enrichissement, mais la guerre. Une guerre, dont l’arme la plus puissante, est celle de la démographie, entièrement en leur faveur.»

Et l’Europe, que fait-elle ?

«L’Europe n’existe pas. On a jamais vu une institution politique plus stupide que cette Europe. Elle favorise l’immigration de personnes, prêtes à travailler pour un salaire inférieur à celui de la main d’œuvre européenne, dévastant ainsi l’économie continentale, favorisant le chômage de nos concitoyens et la pauvreté.»

Quelle serait votre Europe idéale ?

«Une Europe confédérale, composée seulement des sept premiers membres, dont le Président devrait aussi être le directeur de la Banque européenne et une seule Cour suprême, comme aux USA. L’actuelle Europe de Bruxelles, qui compte 28 états (bientôt plus que 27) et 28 langues différentes, est une entité défunte. Cette Europe, qui veut continuer à s’étendre, en intégrant aussi des pays musulmans, tout en ne sachant pas se défendre contre le fanatisme islamique, est ridicule et irresponsable.»

Comment cela va-t-il se terminer avec l’islam ?

«Quand on en arrive à la bombe humaine, au martyre pour la cause d’Allah, cela signifie que l’affrontement s’approche de son point culminant.»

Merci, Professeur Sartori.

En complément à cette déclaration lucide, j’aimerais citer un extrait de l’entretien accordé par le Père Boulad à Philippe Pellet :

«L’Islam a vis-à-vis de l’Europe un sentiment ambivalent : fascination et rejet. Amour et haine.

En psychologie, on connaît cela, l’ambivalence. L’Islam a d’autant plus de haine et de rejet qu’il admire l’Europe, car il voudrait être comme elle. Mais il n’y arrive pas, à cause des contraintes de la religion dans laquelle il se débat, qui l’empêche d’ouvrir son esprit et d’entrer dans ce processus des valeurs de droits de l’homme, de démocratie et de réflexion critique. Alors ce qu’on n’arrive pas à imiter et à être, on le démolit, par dépit face à un défi qu’on n’arrive pas à relever.

Le monde arabe est complexé par rapport à son retard culturel et civilisationnel. Alors beaucoup de musulmans veulent être comme les Européens, mais comme ils n’y arrivent pas, ils réagissent par la haine et le dépit.

Je souhaiterais citer l’exemple d’une enseignante française, qui a pendant 20 ans enseigné dans cinq lycées des quartiers chauds musulmans des banlieues autour de Paris.

Elle a tout essayé, elle a donné le meilleur d’elle-même pour enseigner la culture et la langue française, les valeurs de la république, l’histoire. Elle dit avec beaucoup de peine et de dépit qu’elle n’a reçu en contrepartie que rejet, refus, haine, rancœur, agressivité de ses élèves.

Pas un seul lycée mais cinq.

La troisième génération qui était censée s’intégrer ne veut pas de la France.

Ce qu’ils veulent c’est l’argent, le bien-être, la couverture sociale, mais ils ne veulent absolument pas être Français. Je comprends tout à fait la réaction de l’Australie qui dit : vous êtes les bienvenus chez nous si vous voulez vous intégrer, mais si vous ne voulez pas, rentrez chez vous immédiatement. C’est ce que l’Europe n’arrive pas à faire, n’a pas le courage de faire, c’est pour cela qu’elle est en train de s’autodétruire»

En outre, les bureaucrates européens de l’UE s’affairent à supprimer la liberté d’expression, afin de promouvoir des politiques d’immigration désastreuses. Nous ne pouvons pas accepter que la fierté et les accomplissements de la civilisation judéo-chrétienne de l’Europe soient détruits par le mensonge et l’aliénation du multiculturalisme qui nous est imposé de force, soi-disant pour notre bien. Nous devons réagir, comme le dit si bien cette courageuse chanson québécoise contre l’islamisation.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

Source : Ecco perché integrare l’islam resta soltanto un illusione. Il Giornale.it (traduit et adapté par Rosaly)

Père Boulad : «Si jamais il n’y a pas un changement en profondeur en France avec les prochaines élections, nous allons vers une guerre civile»– Le Salon Beige.

A lire aussi : La criminelle illusion du XXIe siècle : intégrer l’islam à la société occidentale

-==-

https://i1.wp.com/www.dreuz.info/wp-content/uploads/2017/04/13267841_1063756093708639_7886778705610478108_n.jpgRègle d’or d’une méfiance ô combien justifiée envers l’islam : ne crois jamais un musulman, quoi qu’il dise. Sa langue ne sait prononcer que des mensonges ! louyehi ___________________________________________________

Même si certains sont sincères, ne rêvons pas… 80 musulmans réfugiés en Allemagne se convertissent au christianisme : une nouvelle manière d’endormir les pays hôtes par la trop fameuse taqyia ?

80 musulmans se sont convertis au christianisme dans un camp de réfugiés allemand, rapporte Info Chrétienne.

L’un d’entre eux a témoigné que « dans l’islam, on vit toujours dans la peur, la peur de Dieu, la peur du péché, la peur du châtiment, alors que Christ est un dieu d’amour ».

Si seulement ce genre de conversion pouvait se multiplier, que ce soit vers le christianisme, le judaïsme ou le bouddhisme qui sont des religions de paix d’amour et de tolérance, des religions qui ne posent jamais aucun problème, l’humanité se porterait tellement mieux : il y aurait déjà moins d’attentats, moins de morts, moins de conflits.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Yoann Saby pour Dreuz.info.

80 musulmans réfugiés en Allemagne se convertissent au christianisme

-==-

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s