Bombardements des Etats-Unis en Syrie, on peut dire : Bravo Donald Trump, enfin un homme d’Etat humain et qui sait prendre ses responsabilités !

https://i2.wp.com/www.dreuz.info/wp-content/uploads/2017/04/C8yEIC3VoAAydEt.jpg
_____________________________________________
Jeudi soir vers 20h40 heure de New-York, la marine américaine a bombardé la base aérienne syrienne de Shayrat près de Hom d’où était partie l’horrible attaque à l’arme chimique dirigée par Assad contre sa population civile à Khan Sheikhoun, et qui fait des centaines de morts.

59 missiles Tomahawks (Missiles Tomahawk d’attaque terrestre ou TLAM) ont été tirés depuis deux navires américains basés à l’est de la Méditerranée : le USS Porter et le USS Ross.

La base aérienne a été presque totalement détruite, et le dépôt d’armes chimiques voisin a été soigneusement évité pour ne pas provoquer un désastre.

Voici une vidéo montrant les tirs depuis un des deux navires de guerre américains :

Les Etats-Unis ont pris des mesures exceptionnelles pour limiter les pertes humaines, et selon un premier rapport, le nombre de victimes ne serait que de quatre soldats.

Les frappes ont permis de détruire des hangars, des stocks de carburant, un centre logistique, des bunkers de stockage de munitions, des systèmes de défense anti-aériens, des radars, des pistes de décollage.

https://i1.wp.com/www.dreuz.info/wp-content/uploads/2017/04/IMG_4874.jpg

L’armée américaine a prévenu l’armée russe par des canaux diplomatiques directs avant l’attaque, en partie pour éviter que des soldats russes ne se trouvent sur la base. L’armée israélienne a également été prévenue, et probablement d’autres armées des pays voisins.

Le Président Trump a déclaré que le monde avancé ne pouvait pas tolérer les atrocités commises par Assad. Ce fou dangereux a lancé une attaque chimique au gaz sarin sur des hommes, des femmes, des enfants et même des bébés qui sont morts dans des souffrances horribles.

https://i0.wp.com/www.dreuz.info/wp-content/uploads/2017/04/C8yW7p8V0AAogpS.jpg

Le Président Trump a appelé les puissances occidentales à se joindre à lui dans ce combat contre la barbarie.

Le Pentagone, dans un communiqué publié il y a deux heures, a indiqué :

« Cette frappe est une réponse proportionnée contre l’acte abominable d’Assad. La base de Shayrat a été utilisée pour stocker des armes chimiques [JPG : souvenez-vous qu’Obama, ce clown, avait pompeusement annoncé qu’Assad avait obéi à ses ordres et avait livré l’ensemble de ses armes chimiques aux Russes] et des avions militaires. Les services de renseignement américains avaient établi que l’attaque chimique déclenchée le 4 avril par Assad était partie de cette basse aérienne de Shayrat. La frappe aérienne a eu pour but de décourager le régime d’utiliser de nouveau l’arme chimique. »

Au-delà du communiqué du Pentagone, la réponse de Trump à Assad envoie un message clair à la Syrie, à la Chine, à la Russie et à la Corée du Nord, et je crois qu’il est le bon. Notons qu’il répond également à un nouveau regroupement des pays arabes qui ont senti en Trump l’allié sûr contre le danger iranien.

La Russie vient de demander une réunion d’urgence du Conseil de sécurité, et a déclaré dans un communiqué que cette frappe n’est qu’une distraction des morts provoquées par les Etats-Unis en Irak, une violation des lois internationales, et qu’elle détériore sérieusement les relations entre les Etats-Unis et la Russie.

Les Démocrates et médias qui depuis 5 mois diffusent le hoax que Poutine a aidé Trump a être élu viennent subitement de recevoir 59 missiles Tomahawks de rappel à la réalité !

  • Le ministre australien de la Défense vient de déclarer : Nous soutenons la frappe « hautement ciblée » des Etats-Unis en Syrie.
  • L’Arabie saoudite vient de diffuser un message de « soutien total à cette frappe américaine contre la Syrie ».
  • L’armée israélienne a été prévenue que l’attaque allait être déclenchée, et le président et le Premier ministre ont apporté leur soutien total aux décisions américaines.
  • La Première ministre britannique a annoncé son « plein soutien » aux frappes américaines.
  • La Turquie a déclaré que les frappes américaines sont « positives ».

Notons encore que l’attaque s’est produite alors que le Président américain recevait le président chinois Xi Jinping à Mar-a-Lago en Floride, et 24 heures après la rencontre de Trump avec le roi de Jordanie.

Sur les radios françaises, des abrutis qui se bombardent experts sont interrogés par des journalistes encore plus incultes qu’eux sur le plan géopolitique, et affirment avec pédanterie que les Etats-Unis auraient dû attendre le feu vert des Nations Unies pour frapper la Syrie.

Ces abrutis qui se bombardent experts ont sans doute déjà oublié qu’il y a seulement 24 heures, la Russie a mis son veto à la condamnation de la Syrie par le Conseil de sécurité à l’initiative du président français, suite à l’attaque chimique ordonnée par Assad.

Et ces abrutis qui se bombardent experts n’ont sans doute pas non plus remarqué quel entrain les Nations Unies ont montré pour empêcher le demi-million de morts de Syrie.

Notons aussi que la situation en Syrie est extrêmement complexe : Ce n’est pas une guerre où le bien et le mal s’affrontent, mais où le mal affronte le mal, et Obama porte une responsabilité extrêmement lourde dans le demi-million de morts, et particulièrement dans la dernière attaque chimique : il avait tracé une ligne rouge à ne pas dépasser par Assad, et lorsqu’Assad l’avait dépassée en utilisant l’arme chimique contre des civils, le flamboyant Obama avait été tout péteux et n’avait rien fait.

Notons que l’opposition au régime se réjouit des frappes américaines et en demande encore, que les anti-Trump accusent maintenant le président d’être influencé par néo-conservateurs Américains après l’avoir accusé d’être influencé par Poutine : cela n’arrêtera jamais.

La crise des migrants va prendre un nouveau tournant.

Les réactions de l’Iran, de la Syrie, du Hezbollah, de la Turquie et de la Russie dans les heures qui viennent vont sans doute façonner la suite.

On ne sait pas à ce stade si le Président Trump entend intensifier les opérations ou s’il s’agissait d’une mise en garde sérieuse, mais l’on sait que Trump est conseillé par les meilleurs stratèges militaires et généraux américains, et que la confiance est forte et réciproque, contrairement à Obama qui écoutait ses conseillers gauchistes et se méfiait de ses conseillers militaires.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Bombardement des Etats-Unis en Syrie : la bonne réponse, enfin

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s