CONSEQUENCES DES GRANDES INVASIONS BARBARES DU XXIe SIECLE – 8 avril 2017

https://i0.wp.com/cdn.static01.nicematin.com/media/npo/1440w/2016/06/rcapqr26q109_fc_gendarmerie.jpg
_______________________________________________

Il agresse et menace un gendarme : « Je vais violer tes enfants et décapiter la famille »

«Je sais où tu habites, je vais violer tes enfants et décapiter la famille.»

Pour avoir adressé cette phrase à un des gendarmes qui venait l’interpeller, mardi à Bormes-les-Mimosas, un homme de 35 ans a écopé d’une convocation devant le tribunal correctionnel en comparution immédiate.

Il faut dire qu’il l’a accompagnée d’insultes diverses, de tentatives de coups et de crachats. De quoi énerver les militaires, appelés à l’origine pour calmer un individu en état d’ébriété faisant du scandale dans un bar.

«Je sais que j’ai un souci avec l’alcool. Ça me cause beaucoup de problèmes», bredouille à la barre le prévenu.

Déjà connu de la justice pour de similaires cocktails mêlant ivresse, insultes, outrage et rébellion, cet ancien marin devenu saisonnier dans la restauration a ajouté cette fois-ci la présence de cannabis et de cocaïne dans la recette.

«IL A L’ALCOOL MAUVAIS»

«Très inquiétant et très désagréable» pour le ministère public, qui a requis hier dix-huit mois de prison dont six avec un sursis mise à l’épreuve.

De leurs côtés, deux gendarmes se sont constitué partie civile et réclament 2.000 euros de dommages et intérêts pour préjudice moral.

«Il a l’alcool mauvais», se désole l’avocat de la défense, estimant qu’il serait sévère de retenir contre son client des propos prononcés par une personne «ayant perdu son discernement» à cause de la boisson.

Le tribunal a prononcé une peine d’un an de prison, dont six mois avec un sursis mise à l’épreuve pendant deux ans, avec obligation de se soigner, de travailler et d’indemniser les gendarmes agressés à hauteur de 800 euros chacun.

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Source : Varmatin

Il agresse et menace un gendarme: « Je vais violer tes enfants et décapiter la famille »

(Source : Dreuz.info)

-==-

Communiqué

Ce matin, Haïm Korsia – Grand Rabbin de France, Joël Mergui – Président du Consistoire, Ariel Goldmann – Président du FSJU, Robert Ejnes – Directeur Général du CRIF et le SPCJ ont été reçus par Monsieur François Molins – Procureur de la République de Paris et les personnes chargées de l’enquête concernant le meurtre de Sarah Halimi Attal zal.

Cette rencontre, obtenue à la demande des Institutions centrales de la communauté juive, avait pour but de faire connaître la vive émotion que suscite ce drame et toutes les interrogations profondes qui l’accompagnent.

Il a été expliqué de façon très claire que « l’enquête en cours a pour but de parvenir à la manifestation de la vérité et déterminer si la circonstance antisémite doit être retenue ».

A cette date, selon les premiers éléments de l’enquête et sur la base des premiers témoignages « rien ne permet de retenir le caractère antisémite et rien ne permet de l’exclure. L’enquête se poursuit et toutes les pistes sont ouvertes ». Un juge d’instruction va être désigné.

Le temps de l’enquête est long car il impose d’entendre tous les témoins, notamment les membres de la famille qui sont dans la semaine de deuil en Israël et qui seront entendus à leur retour, de saisir et exploiter tous les éléments d’indice sur le lieu du crime, toutes les analyses des échanges avec la Police et autres communications, toutes les investigations dans le passé de l’auteur des faits.

Ce temps est essentiel et incompressible pour qu’aucun détail ne soit laissé inexploité.

La vive émotion que ce drame inspire à tous est immense et chaque minute qui nous distancie des résultats de l’enquête augmente la tourmente. Toutefois nous faisons pleine confiance aux hommes et femmes qui œuvrent à cette enquête.

L’enquête ne peut se faire sur les réseaux sociaux, le mélange d’informations provenant de témoins directs avec des récits « revisités » par des commentateurs, le mélange d’informations vérifiées et avérées avec des informations supposées, imaginaires, voulues ou encore déniées, créent une confusion qui dessert la recherche de la vérité. Or chaque information ou témoignage peut être décisif. Tous ceux qui pensent pouvoir contribuer à l’enquête doivent se manifester auprès des enquêteurs et leur délivrer toutes les informations dont ils disposent. C’est là que leur témoignage sera le plus utile.

Nos pensées et prières accompagnent la famille et les proches de Sarah Halimi zal.

Le CRIF
Le Consistoire
Le FSJU
Le SPCJ

L’assassinat sauvage du Docteur Sarah Halimi (zal), par Joël Mergui

Lorsque nous avons appris que le docteur Sarah Halimi (zal) avait été défenestrée à son domicile, par un voisin,  dans la nuit de lundi à mardi dernier, dans le 11 arrondissement, nous nous sommes aussitôt entretenu avec le Préfet de Police, le commissaire de police du 11e arrondissement et le procureur de la République pour faciliter l’inhumation de la défunte dans les meilleurs délais et concilier le respect de nos traditions religieuses avec les exigences de l’enquête criminelle en cours.

Le comportement de l’assassin immédiatement arrêté sur les lieux, comme les circonstances particulières qui entourent ce crime horrible nécessitant des éclaircissements, nous avons contacté le Premier ministre et le ministre de l’Intérieur pour que toute la lumière soit rapidement faite sur cette terrible affaire, dont la communauté juive et la communauté nationale attendent de connaître la vérité dans un contexte où les rumeurs alimentent la peur et où les silences entretiennent les non dits sur l’antisémitisme et le djihadisme.

L’assassin de 27 ans, violent à l’égard de  sa famille et de son voisinage immédiat le jour des faits, a t-il agi sous l’emprise de la drogue ou dans le but antisémite de tuer sa voisine juive, c’est la question qui reste aujourd’hui encore à éclaircir après l’entrevue de ce matin avec le Procureur de la République, que nous avions sollicitée avec tous les responsables des grandes institutions juives.

François Molins, en qui nous avons toute confiance pour avoir instruit de nombreux dossiers d’antisémitisme et de terrorisme reste ouvert à toutes les pistes et ne manquera de nous informer de tous les développements à venir.

Notre émotion reste vive notamment en raison de faits troublants et de la personnalité de l’assassin qui connaissait de longue date la victime.

Sarah Halimi (zal) a été inhumée jeudi matin à Jérusalem, la levée du corps avait réuni sa famille, ses amis, le rav Rottenberg dans les institutions duquel elle travaillait, Maître Alex Buchinger, une foule d’endeuillés venus lui rendre hommage et moi-même.

Aujourd’hui que les derniers devoirs lui ont été rendus, nous restons dans l’attente des conclusions des enquêtes policières et psychiatriques pour que la vérité soit clairement établie et que justice soit rendue. Il est légitime que notre communauté, doublement meurtrie par les attentats anti-juifs et anti-français de ces dernières années, exprime son besoin de clarté et de vérité, particulièrement dans le contexte des élections nationales à venir, pour lesquelles nous ne voudrions pas que nos inquiétudes ni notre douleur soient instrumentalisées. En cette veille de Pessah, c’est à la famille que nous pensons d’abord et adressons nos plus sincères condoléances.

Marches blanches en mémoire de Sarah Halimi

Dimanche 9 avril à 11h00

L’assassinat par défenestration de Mme Sarah Halimi nous a toutes et tous horrifiés et interpellés.

Nous pensons à sa famille, à ses amis, à celles et ceux qui l’ont connue et à qui nous voulons témoigner notre indéfectible soutien dans cette épreuve.

Pour eux mais aussi pour l’ensemble de nos compatriotes, nous voulons que justice soit rendue et nous voulons la vérité. Nous voulons connaître les circonstances exactes de ce drame. Nous ne nous résignons pas à voir cette tragédie réduite à un simple fait divers.

Déterminés et vigilants, nous appelons toutes celles et ceux qui sont attachés à la dignité humaine et à la recherche de la vérité et qui sont, comme nous, terrifiés par ce drame à se rassembler ce dimanche 9 avril pour une marche silencieuse qui se dirigera vers le domicile de Mme Sarah Halimi afin de lui rendre un dernier hommage et d’exiger ensemble la justice.

Par respect pour la victime, la Marche blanche sera silencieuse. Il n’y aura ni banderole, ni discours. Les participants sont invités à se munir d’une rose blanche.

A Paris  :Métro Belleville

A Marseille : Devant la Préfecture de Région – Boulevard Paul Peytral 13006 Marseille

-==-

Sarah Halimi : un journal israélien accuse la France de mentir par peur d’une victoire de Marine_____________________________________________________

Sarah Halimi : un journal israélien accuse la France de mentir par peur d’une victoire de Marine

Concernant la triste affaire de l’assassinat de Sarah Halimi par un terroriste islamiste, j’ai cru bon de présenter quelques articles de la presse israélienne. J’ai cru bon de le faire suite à l’enfumage (« fake news » aurait dit Trump) du Crif.

Le premier est vraisemblablement la première « fuite » relatant ce drame. Il s’agit d’un article provenant d’une source très sectorielle : un site de presse propre à la communauté juive orthodoxe d’Israël.


http://www.bhol.co.il/117574/חשד-יהודייה-נדחפה-אל-מותה-מקומה-בפריז.html  (05/04/2017 – 01:17) – Yanki Farber

Suspicion : une femme juive morte après avoir été jetée du troisième étage d’un immeuble dans le 11ème arrondissement de Paris.

Dans la nuit de lundi à mardi, le corps d’une femme juive de 66 ans a été retrouvé sans signes de vie, en bas de l’immeuble dans lequel elle habitait, dans le 11ème arrondissement de Paris. Un témoin oculaire a rapporté : j’ai vu un homme en train de la jeter du balcon.  La police a ouvert une enquête et arrêté un suspect.

Mardi matin, le corps d’une femme juive de 66 ans a été retrouvé inanimé, au pied de l’immeuble dans lequel elle habitait, dans le 11ème arrondissement de Paris, la capitale française. Selon toute vraisemblance, elle aurait été précipitée dans le vide par son voisin de 27 ans (qui a été arrêté) et à ce stade, les autorités prévoient une autopsie. C’est en tout cas, l’information qui a été transmise à notre rédaction.

D’après l’enquête préliminaire de la police, il semblerait que dans la nuit de lundi à mardi, aux environs de 4:30 du matin, un voisin de l’immeuble est monté dans son appartement, ce qui l’aurait réveillée et poussée à fuir en direction du balcon. Menahem Peretz, le représentant de Zaka (ndt : un service israélien qui rassemble les morceaux épars des victimes d’attentats) et membre de la « compagnie du dernier devoir » (ndt : service religieux qui rend les derniers devoirs aux défunts tels que la toilette mortuaire) a raconté à notre journal qu’un témoin oculaire a déclaré à la police avoir vu le suspect en train de précipiter cette femme du balcon.

A ce stade de l’enquête,  la police examine le mobile du crime et cherche à comprendre à quelles fins le suspect fit effraction dans l’appartement.

[…]


http://www.bhol.co.il/117626/רצח-היהודייה-בפריז-פרטים-חדשים-נחשפים-התחננה-על-חייה.html  (05/04/2017 – 22:34) – Elie Shlesinger

Assassinat de la femme juive à Paris : « Elle implorait pour sa vie tandis que les policiers se tenaient coits à l’extérieur »

Alors que la dépouille de la défunte est en route pour Israël, de nouveaux détails arrivent à notre connaissance concernant l’effroyable drame de Paris, au cours duquel madame Sarah Halimi, de mémoire bénie, a été assassinée. Selon ses proches qui se sont entretenus avec notre journal, l’assassin l’a poignardée pendant son sommeil en criant « Allah Akbar ».

Alors que la dépouille de la défunte est en route en cet instant précis (mercredi), vers Israël, de nouvelles informations se font jour sur le drame épouvantable de Paris au cours duquel madame Sarah Halimi a été assassinée. Selon ses proches qui se sont confiés à notre journal, il s’agit bel et bien d’un attentat terroriste.

Selon un intervenant ayant accès de près aux informations de cette affaire et qui fut sur les lieux du crime, « le suspect arrêté est le voisin de la victime, qui se trouvait seule dans son appartement du troisième étage, dans un immeuble du 11ème arrondissement de Paris ». Il s’agirait d’un jeune musulman de 27 ans qui habite chez ses parents, au deuxième étage. « D‘après les voisins, il se serait radicalisé, ces derniers temps, pour devenir un musulman pieux » dit-il, « la nuit du meurtre, il serait mit à crier et à faire beaucoup de bruit. Ses parents et les voisins auraient alerté la police, mais ceux qui seraient arrivés sur place n’étaient que de simples policiers de quartier ».

Selon lui, « les policiers n’ont pas voulu l’affronter et ont décidé d’attendre l’arrivée d’une unité d’intervention spécialisée appelée en renfort. Alors que les policiers attendaient à l’extérieur de son appartement, il a grimpé par le balcon au troisième étage, a brisé la fenêtre et s’est introduit dans l’appartement ».

Selon l’interlocuteur qui s’est confié à notre journal, « le suspect a poignardé la femme tout en hurlant ‘Allah Akbar’ suite à quoi, alors qu’elle implorait grâce, il l’a trainée puis jetée du troisième étage. »

« La Police l’a interpellé, mais ce n’est que l’après-midi que la famille fut avertie [ndt: on peut se demander quelle est la raison de ce délai : une stratégie de communication a établir préalablement peut-être?]  nous dit cette personne. Notre journal a été informé du fait que le suspect avait par deux fois dans le passé purgé des peines d’emprisonnement pour délits de violence.

[…]


Journal de la septième chaîne : http://www.inn.co.il/News/News.aspx/343801 (06/04/2017 07:25) – Ido Ben Porat

« On a voulu maintenir le silence sur cet attentat »

Sarah Lucie Halimi, juive parisienne, a été poignardée dans son sommeil et précipitée du troisième étage. L’assassin a crié « Allah Akbar ». Son enterrement aura lieu ce matin, à Jérusalem.


Journal nrg : http://www.nrg.co.il/online/1/ART2/873/273.html (06/04/2017 16:33) – Tsvika Klein

« Les autorités font l’impasse sur l’antisémitisme afin de prévenir une victoire de Le Pen »

Sarah Halimi, juive parisienne, a été assassinée par un voisin, d’origine musulmane qui l’a défenestrée. Il serait question d’un fait divers de nature antisémite, mais d’après le rabbin de la grande synagogue de la ville, « plus il y a de violence musulmane, plus le parti de Le Pen progresse, et certains veulent l’éviter ».

La police française a arrêté hier (mercredi) un résident parisien musulman âgé de 27 ans soupçonné du meurtre de sa voisine juive. Le corps de la victime, Sarah Halimi, âgée de 67 ans, a été trouvé mardi matin, allongé dans la rue de son lieu de résidence, dans le 11ème arrondissement de Paris et à l’heure actuelle, la police enquête sur les circonstances du meurtre.

Le Rabbin de la grande Synagogue de Paris, Rav Moïse S.,  a dit aujourd’hui à NRG et à 360 : « on prétend que l’assassin est un déséquilibré et qu’il l’a tirée de son sommeil pour la défenestrer du troisième étage ». Selon lui, « Dans le service de sécurité de la communauté juive, on n’est pas encore fixé. S’agit-il ou non d’un acte d’antisémitisme ? Ils sont encore en train d’étudier la question ». Ceci dit, il a tout de même raconté : « Il y a des personnes qui ont témoigné que le suspect a crié ‘Allah Akbar’ au moment où il a défenestré madame Halimi ».

Selon le Rav S., « Nombreux sont ceux, dans la communauté juive, qui pensent qu’il s’agit d’une agression antisémite: nous sommes très sensibles au sujet. Personnellement, je ne sais pas encore quel est le motif du meurtre, mais ça n’a pas l’air bon. » Un porte-parole du BNVCA a lui aussi dit « Bien que le quartier dans lequel Sarah résidait soit un quartier en proie à la délinquance, il est probable que le meurtre soit dû à une haine d’ordre idéologique». En outre, il a été porté à notre connaissance que madame Halimi, avait par le passé, déposé plainte pour harcèlement antisémite contre un proche du suspect.

Cependant, bien qu’il soit question d’un meurtre d’inspiration raciste, le Rav S. dit qu’il y a quelques entités, dans les hautes sphères des autorités françaises, qui tentent de minimiser les agressions de ce type : « De nombreuses personnes dans la communauté juive ne veulent pas porter de tels faits à la connaissance du public et faire savoir qu’il s’agit d’antisémitisme, pour ne pas que Marine Le Pen puisse remporter les élections« . Toujours selon lui, plus il y a d’événements antisémites ou violents de la part des Musulmans, plus le parti de Le Pen se renforce.

[…]

Pikachu

Sarah Halimi : un journal israélien accuse la France de mentir par peur d’une victoire de Marine

(Source :JSS News)

-==-

Les deux mon capitaine !

Lorsqu’on a les détails ignobles qui ont précédé la défenestration de Sarah Halimi, on reste bouche bée devant le silence des médias.

Une source proche de l’enquête de police a fourni quelques éléments plus précis sur l’assassinat de Sarah Lucie Halimi hy’d mardi, rue Vaucouleurs dans le 11e arrondissement de Paris.

https://i1.wp.com/jssnews.com/content/assets/2017/04/Sarah-Halimi.jpg

https://i2.wp.com/jssnews.com/content/assets/2017/04/tx05xtwv__w470h264q95.jpeg

Le meurtrier est un musulman de 27 ans qui vit avec ses parents au 2e étage de l’immeuble. Les voisins de la famille confirment qu’il s’est récemment « radicalisé », devenant un musulman très pratiquant. Avec son passé déjà lourd de comportements violents, le cocktail était prêt!

La nuit du meurtre, l’individu s’est bruyamment disputé avec sa famille dans leur appartement, ce qui a poussé des habitants à appeler la police. Cette dernière a dépêché des hommes mais qui ont préféré ne pas intervenir et appeler des forces du RAID en se contentant de rester devant la porte du domicile du terroriste. Entre temps, ce dernier a grimpé au 3e étage de l’immeuble par la façade extérieure et s’est introduit de force dans l’appartement de Sarah Lucie Halimi en forçant et brisant la fenêtre.
Il est ensuite dirigé vers la chambre à coucher et a frappé la malheureuse femme de plusieurs coups de couteau en criant « Allah ou-Akhbar ». Elle l’a supplié de l’épargner, mais il l’a ensuite traînée de force vers le balcon et l’a défenestrée du 3e étage.

Lors de la levée du corps à Paris se sont notamment exprimés le Rav Itshak Katz et son beau-frère Rav Mordehaï Rothenberg, responsables de la communauté ‘Yad Mordehaï’ pour laquelle avait travaillé la malheureuse victime. Ils ont notamment évoqué son dévouement sans limites pour l’éducation juive orthodoxe de ses enfants, sa profonde crainte de D.ieu. Des membres du Consistoire de Paris, Joël Mergui en tête, étaient présents également.
Sarah Lucie Halimi sa été inhumée jeudi à 11h30 au cimetière de Guivat Shaoul à Jérusalem.
Beh’adrei Haredim

 

Récapitulons chers lecteurs.

Voilà une femme juive, tranquillement en train de dormir chez elle.
Au 2ème étage un « opprimé musulman radicalisé et multi-carte » selon la nouvelle nomenclature policière, qui hurle contre ses parents, sans doute pas assez pieux selon ses nouveaux critères.

Grosse engueulade familiale et les voisins appellent la police.

Cette dernière, au lieu de forcer la porte où se trouvait Sarah Halimi, attend LE RAID !

Question : Que se serait-il passé si la police avait tenté de pénétrer de force au lieu d’attendre le RAID ? Aurait-elle pu sauver la pauvre femme qui hurlait de terreur derrière la porte ?

« L’opprimé musulman radical » a donc eu le temps de grimper au 3è étage, de frapper violemment Sarah et de la défenestrer tandis que la police attendait…LE RAID !

Aurions-nous loupé quelque chose ? Les hurlements « Allahouakbar » derrière la porte ne donnaient-ils pas de raisons supplémentaires aux forces de police pour tenter de briser la porte et d’entrer flingues en mains ?

J’avoue ma perplexité. Il faut attendre une enquête sans doute.

Durant ces interminables enquêtes, les choses se tasseront puisque nous sommes hélas pour la pauvre Sarah (z’l), en période électorale et qu’il ne serait pas…pertinent d’avoir ENCORE un crime antisémite à discuter dans les médias.

Justement…Les médias…Ils n’en parlent pas ou peu. Les titres sont vagues et « une femme défenestrée par un voisin déséquilibré dans le 11è arrondissement de Paris », c’est RIEN…La totale vacuité ! Il ne faut pas empêcher les dernières conférences des coureurs de fond pour la magistrature suprême.

Une pauvre juive mourant sauvagement sous les coups et jetée par la fenêtre en plein Paris, qui en a à foutre ?

Peut-être que la mosquée d’à-côté, la fameuse mosquée salafiste où tout le monde se radicalise aurait son mot à dire ? J’ai vu des musulmanes passer de la modernité au hijab et au total look « boîte-aux-lettres » en quelques mois après avoir fréquenté cette mosquée de la rue Oberkampf.

Compte tenu du nombre de musulmans « multi-cartes » (ce qui veut dire qu’ils ont un palmarès de crimes et délits divers), souvent déséquilibrés par les mariages consanguins qui durent depuis des siècles, que pouvons-nous conclure sinon qu’à tout moment, un ou une ou des juifs peuvent être assassinés sans que cela n’attire l’attention de nos compatriotes. MERVEILLEUX !

A ce rythme, les juifs ne leur suffiront plus et les attentats du Bataclan, Nice, Charlie prouvent qu’au moins des goys vont aussi mourir. Peut-être alors…cela attirera les médias ? Nos compatriotes peut-être ? Qui sait ?

Que ta mémoire soit vengée chère Sarah. Comme l’a dit ton fils durant tes funérailles à Jérusalem, « je suis sûr que tu t’es battue maman… ».

Chers lecteurs et lectrices, demeurant en France, n’hésitez pas. N’hésitez plus.

Si vous devez rester dans ce pays, apprenez à vous défendre et à vivre comme nos frères et sœurs de Judée-Samarie.

La mère d’Ariel Sharon avait l’habitude de dormir avec une hache sous son oreiller. Toujours prête à donner une raclée à un allahouak qui viendrait inopportunément chez elle. Elle avait raison.

Il est temps de vous armer mentalement et…autrement pour ne pas vous laisser faire par le premier « cinglé » venu.

Vos vies sont précieuses et il n’est pas écrit qu’on devait attendre de se faire tuer sans combattre. 

Apprenez aussi à vos enfants à aller dans des cours de self-défense et à s’armer aussi psychologiquement, peu importe l’âge qu’ils ont.

NOUS NOUS DÉFENDRONS SEULS ! Nous avons une vieille habitude désormais d’être seuls devant l’adversité alors unissons-nous pour ne plus laisser un pourri qu’on nous présente comme « fragile psychologiquement » assassiner encore nos frères et sœurs où qu’ils se trouvent.

Avec tous ces éléments, je me demande encore ce que fichent nos « juifs de cour » pour que cette affaire reste un banal fait-divers. C’est une honte ! Rien de nouveau bien sûr…

A vous de jouer les aminches, faites en sorte de dire à tous vos proches et amis que le temps est venu de ne plus se laisser surprendre.

Nina

-==-

Algrange, le maire Patrick Péron invite SNIPER qui appelle à brûler la France et à tuer les Français_____________________________________________________

Algrange : le maire PCF Péron invite Sniper qui appelle à tuer les Français

Il n’a pas d’états d’âme, le maire communiste d’Algrange (Moselle), Patrick Péron…  Par ailleurs, aussi, Vice-Président  de la Communauté d’agglomération du Val de Fensch… Il n’y a pas de petits profits, les mauvaises langues disent qu’il reçoit 35000 euros mensuels pour ses bonnes oeuvres…

Quant à avoir une conscience… Il est sans doute copain comme cochon avec les maires qui font des terroristes palestiniens des citoyens d’honneur de leur ville, comme celui d’Aubervilliers et tant d’autres dégénérés.

Bref, le citoyen Patrick Péron organise un festival à Algrange. Jusque-là tout va bien…

Mais…

Mais l’invité d’honneur sera le groupe de rap Sniper…

Sniper, vous connaissez ?

Voici quelques extraits de Nique le système  (désolée je ne vous mets pas la video, avoir du Rap directement sur notre site, ce n’est pas imaginable…)

Niquer l’systeme, ils auront le feu car ils ont semé la haine, qu’on les brûle, qu’on les pende ou qu’on les jette dans la Seine,
Elle cherche à brûler nos racines,  (les racines africaines, vive l’intégration !) mais ya des soldats, des vrais guerriers dans l’ghetto
J’aimerais être dans la peau de ce flingue tenu dans la main d’un beur qui se verrait caler Le Pen
J’aime pas ce pays la France et le latin ,son systeme son baratin
On est en guerre, fréro, et c’est juste un simple fait divers  (contre les Français)

Voici des extraits de La France

Pour mission exterminer les ministres et les fachos
La France est une garce et on s’est fait trahir
On nique la France sous une tendance de musique populaire
Les frères sont armés jusqu’aux dents, tous prêts à faire la guerre (vous aurez compris contre qui…)
Faudrait changer les lois et pouvoir voir
Bientôt à l’Élysée des Arabes et des Noirs au pouvoir
Faut que ça pète !
Frère je lance un appel, on est là pour tous niquer
La France aux français, tant qu’j’y serai, ça serait impossible
Leur laisser des traces et des séquelles avant de crever.
Faut leur en faire baver v’la la seule chose qu’ils ont mérités
T’façon j’ai plus rien à perdre, j’aimerais les faire pendre
MON SEUL SOUHAIT DÉSORMAIS EST DE NOUS VOIR LES ENVAHIR

Et c’est une Christine Tasin qui est condamnée pour avoir dit « islam assassin » et que les « vrais musulmans avaient l’ordre du Coran de conquérir les terres non musulmanes »…

Et voilà les contribuables d’Algrange, et sans doute de tout le Val de Fensch (il a bien dû vendre que le festival allait concerner toutes les communes du coin…) qui financent avec leurs impôts de tels déchets.

Il est vrai aussi que Sniper n’aime pas du tout, du tout le FN et ne manque pas une occasion de crier sa haine de Le Pen, comme dans une des chansons ci-dessus.. Ceci explique sans doute cela  ?

A vous, Résistants, d’empêcher ce scandale, faites circuler sur les réseaux sociaux,  protestez  :

Mairie d’Algrange 03 82 84 30 13

https://www.ville-algrange.fr/contact.php

Val de Fensch  http://www.agglo-valdefensch.fr/Contact2

Préfecture de la Moselle 03 87 34 87 34

http://www.moselle.gouv.fr/Contactez-nous

Et préparez la riposte, il va falloir aller en masse à Algrange les 2 et 3 juin prochains si le Préfet n’interdit pas d’ici là au vu des risques de trouble à l’ordre public que cette énième provocation des maires félons va susciter.

Christine Tasin

http://resistancerepublicaine.eu/2017/04/08/algrange-le-maire-patrick-peron-invite-sniper-qui-appelle-a-bruler-la-france-et-a-tuer-les-francais/

Algrange : le maire PCF Péron invite ‘Sniper’ qui appelle à tuer les Français

(Source : Riposte laïque)

-==-

Publicités

Une réponse à “CONSEQUENCES DES GRANDES INVASIONS BARBARES DU XXIe SIECLE – 8 avril 2017

  1. A reblogué ceci sur josephhokayem.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s