CONSEQUENCES DES GRANDES INVASIONS BARBARES DU XXIe SIECLE – 10 avril 2017

Julie, 43 ans. Photo DR – Pourquoi nos filles s’entichent-elles de ces monstres ? Pourquoi se laissent-elles prendre au piège ? Voilà un enfant qui se retrouve orphelin ! louyehi          _____________________________________________________

Akil, clandestin tunisien massacre Julie, 43 ans, de 53 coups de couteau

L’autopsie de Julie, 43 ans, qui avait été retrouvée sans vie dans son appartement de la rue Lépante à Nice, révèle 53 coups de couteau.
Voisins et policiers, tous sont encore sous le choc du drame qui s’est noué le soir du vendredi 17 mars, dans un appartement de la rue de Lépante, dans le centre-ville de Nice. Julie Puzenat, discrète et jolie quadragénaire, mère d’un petit garçon, a été massacrée, d’après les résultats de l’autopsie. Elle a reçu 53 coups de couteau dont sept mortels, a confirmé le procureur de la République, Jean-Michel Prêtre.Le meurtrier présumé, d’abord placé en hôpital psychiatrique en raison de son agitation et d’un risque de suicide, (pourquoi n’a-t-on pas laissé se suicider cet être immonde ? Cela aurait débarrassé la société d’un de ses déchets et sans doute sauvé des vies d’innocents comme cette pauvre femme ! Il est sûr que d’ici quelques temps, on le relâchera et il sera à même de commettre d’autres crimes – Dès lors qu’il s’agit d’un musulman, il est systématiquement protégé en faisant croire qu’il est dément. NON IL EST TOUT SIMPLEMENT MUSULMAN ET IL APPLIQUE LES PRECEPTES DU CORAN, un livre à lire par tous les journaleux qui accordent du crédit à la thèse de la folie. louyehi) a finalement été entendu par les enquêteurs de la brigade criminelle de la Sûreté départementale.

Présenté à un juge d’instruction dans le cadre d’une enquête pour meurtre aggravé, il a été placé sous mandat de dépôt.

>>LIRE AUSSI. Femme poignardée à mort dans le centre-ville de Nice: le suspect n’était pas si dément

LES AVERTISSEMENTS DES PROCHES DE JULIE

La première expertise psychiatrique estimait que le meurtrier était accessible à une sanction pénale. Ce qui semble se confirmer avec son incarcération en milieu carcéral traditionnel.

Son agitation au moment du drame était, semble-t-il, davantage liée à la prise conjuguée d’alcool et de cocaïne, plutôt qu’à son état mental.

Le drame qui a coûté la vie à la jeune femme s’est déroulé dans le huis clos d’un trois-pièces, au fond de la cour intérieure du 11, rue de Lepante. L’homme, avec qui Julie avait entretenu une liaison au cours des derniers mois, ne supportait pas la rupture.

Julie Puzenat en avait peur et avait confié à des amis qu’elle se sentait menacée. Ses proches lui avaient conseillé de ne pas fréquenter cet homme, mais la jeune femme n’avait pas tenu compte de ces avertissements.

Quand des voisins ont composé le 17 pour alerter Police secours, une patrouille a fait diligence. Malheureusement, les policiers ne sont pas parvenus à défoncer à temps la porte palière. Ils ont entendu, impuissants, la victime se faire mortellement agresser. (Bravo la police : performante encore une fois !)

« Pourquoi lui a-t-elle ouvert sa porte ? » s’interroge une voisine, effondrée.

De source policière, un équipage de police secours avait déjà été dépêché sur place à la suite d’un précédent signalement. La brigade criminelle de la sûreté départementale poursuit les investigations notamment sur le suspect, un ressortissant tunisien, déjà connu par le passé pour des faits de violence.

PAR CHRISTOPHE PERRIN Mis à jour le 05/04/2017 à 20:41 Publié le 05/04/2017 à 09:30nicematin.com

(Source : JForum)

-==-

A lire aussi : En réalité, la marche de protestation contre le massacre de Sarah Halimi n’était pas si tranquille que cela puisque les petites racailles ont osé la troubler : Paris : la marche blanche pour Sarah Halimi entre des insultes de « sales juifs » et des jets de bouteille

Nice, agression dans une synagogue : plusieurs blessés

Allemagne, Leipzig : arrestation d’un réfugié marocain qui s’apprêtait à commettre un gros attentat terroriste à Berlin

En visite d’adieu, B. Cazeneuve offre plus de 135 millions d’euros de subventions à Tunis

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s