CONSEQUENCES DES GRANDES INVASIONS BARBARES DU XXIe SIECLE – 14 avril 2017

Afficher l'image d'origine

UOIF : l’inquiétant congrès musulman, remarquable journal de TV libertés ce soir ______________________________________________

Ne pas oublier que Macron-Mélenchon aiment l’islam et l’UOIF…

______________________________________________________

UOIF : l’inquiétant congrès musulman, remarquable journal de TV libertés ce soir

UOIF : l’inquiétant congrès musulman, remarquable journal de TV libertés ce soir

 

(Source : Résistance Républicaine)

-==-

https://i1.wp.com/static.resistancerepublicaine.eu/wp-content/uploads/2017/04/Enfant-tu%C3%A9e.jpg _____________________________________________________

Ils pleuraient sur Aylan, le petit réfugié noyé à cause de son père, silence radio sur la fillette de 11 ans abominablement démembrée à Stockholm par un musulman

Tous les enfants se valent-ils ? Ou bien les petits musulmans sont-ils plus précieux aux yeux de nos gouvernements que les petits occidentaux ? louyehi

Les médias de la propagande officielle vous ont inondé de la photo du petit Aylan !

https://i0.wp.com/static.resistancerepublicaine.eu/wp-content/uploads/2015/09/enfantsyrienmort1.jpg

Vous savez pourquoi !

Ces mêmes média vous ont-ils montré la photo de la fillette tuée à Stockholm ? Attention, la photo est abominable.

https://i1.wp.com/static.resistancerepublicaine.eu/wp-content/uploads/2017/04/fillette-stockholm-448x293.jpg

Vous avez la réponse !

Est-ce que tous les enfants se valent ?

De toute évidence, la presse nous donne la réponse !

Vous la voyez souriante, elle ne l’est plus…

Elle avait 11 ans !

Voici ce que le multiculturalisme suédois a fait comme d’autres font :

Vous savez aussi pourquoi !

Les Suédois pleurent, apportent des fleurs et allument des bougies… et manifestent contre le TERRORISME !

Un rassemblement spontané a rassemblé 20 000 personnes à Stockholm, en hommage aux victimes de l’attentat au camion-bélier commis en plein centre-ville vendredi.

«Nous vaincrons». Des milliers de Suédois ont manifesté leur rejet du terrorisme dimanche à Stockholm, deux jours après un attentat meurtrier au camion-bélier qui a tué quatre personnes. Selon la mairie de Stockholm, plus de 20 000 personnes ont participé à la «manifestation pour l’amour» initiée sur Facebook.

Le profil du principal suspect de l’attentat, qui a fait 15 blessés, se précise. Cet Ouzbek de 39 ans, arrêté quelques heures après le drame, devait être expulsé de Suède après le rejet l’an dernier de sa demande de permis de séjour. Il manifestait «de l’intérêt pour des organisations extrémistes comme l’État islamique», a déclaré un chef de la police nationale, Jonas Hysing, au cours d’une conférence de presse dimanche matin. Il est soupçonné d’avoir été au volant du poids lourd qui a foncé dans la foule, avant d’encastrer le véhicule dans la façade d’un grand magasin.

L’attentat, dont la méthode rappelle celle employée à Nice, Berlin et Londres, a profondément bouleversé le pays. Bras dessus, bras dessous près de drapeaux suédois en berne, la foule a observé une minute de silence. «La peur ne peut régner, le terrorisme ne peut jamais gagner», a lancé le maire de Stockholm, Karin Wanngård. «Nous vaincrons grâce à l’ouverture et la sollicitude».

La police a révélé que les quatre victimes étaient deux Suédois, un ressortissant britannique et un ressortissant belge — une femme selon le chef de la diplomatie belge, Didier Reynders. Une fillette suédoise de 11 ans a perdu la vie, a précisé son entourage. Parmi les blessés, neuf – huit adultes et un enfant – étaient encore hospitalisées dimanche matin, dont quatre dans un état grave, selon les autorités sanitaires.

  http://www.leparisien.fr/international/en-images-stockholm-des-milliers-de-suedois-manifestent-contre-le-terrorisme-09-04-2017-6839658.php

En somme, un peuple lobotomisé, soumis, résigné !

Même pas fichu de protester contre ces phrases innommables du maire de Stockholm : «La peur ne peut régner, le terrorisme ne peut jamais gagner», a lancé le maire de Stockholm, Karin Wanngård. «Nous vaincrons grâce à l’ouverture et la sollicitude». (des propos lâches et irresponsables ! La honte ! louyehi)

Sans commentaire…

A craindre que le nôtre le soit aussi !

Note de Christine Tasin

Qui connaît le prénom de cette petite fille assassinée ?

Tout le monde connaissait et connaît encore le nom de Aylan…

Ne pas parler de l’enfant de Stockholm,  ne pas la nommer, c’est la renvoyer dans le néant, cela ajoute encore à l’horreur de sa disparition. Medias et politiques silencieux en ne parlant pas d’elle la tuent une seconde fois. Et c’est impardonnable

Son nom, que tout le monde le connaisse et ne l’oublie :

Ebba Akerlund 

Jean-Paul Saint-Marc

Ils pleuraient sur Aylan, silence radio sur la fillette de 11 ans démembrée à Stockholm par un musulman

La petite Ebba Akerlund serait         encore en vie si on avait appliqué la déclaration des Droits de l’homme de 1789

Ebba Akerlund est une victime du « droits-de-l’hommisme », qu’on appelle ainsi faute de mieux.
Le « droits-de-l’hommisme » est-il aux droits de l’homme ce que l’islamisme est à l’islam ?

Cela reste à démontrer, car la langue française a pendant bien longtemps mis sur le même plan « l’islamisme » et l’islam. C’était avant que la plupart des médias et politiques fassent la distinction. « L’islamisme » semble même avoir précédé « l’islam » dans le discours scientifique :
http://resistancerepublicaine.eu/2016/09/05/document-de-1697-islam-et-islamisme-sont-deux-synonymes/
http://resistancerepublicaine.eu/2016/09/03/par-definition-un-islamiste-est-un-adepte-de-lislam-un-musulman/

En revanche, il est certain que le « droits-del’hommisme » est aux droits de l’homme ce que le fascisme est au patriotisme. C’est une dérive malsaine d’une doctrine saine.

1- Le « droits-de-l’hommisme » exalte les droits de l’homme au détriment des préoccupations légitimes d’intérêt général : le respect de l’ordre public, c’est-à-dire la sécurité et la salubrité publiques, la dignité de l’être humain. Il isole trop l’individu du reste de la collectivité, dont les justes intérêts sont sacrifiés.
La dérive « droits-de-l’hommiste » peut se produire quand un gouvernement et/ou un parlement ne prennent pas des mesures suffisantes pour garantir un équilibre entre les droits individuels consacrés par des textes d’un niveau supérieur (international ou constitutionnel) et les préoccupations d’intérêt général qui les tempèrent dans ces textes. Elle peut aussi découler d’une malfaçon de ces derniers textes, lorsqu’ils ne fixent pas assez de limites aux droits qu’ils consacrent, ou les pervertissent.

2 – A cet égard, la perversion des droits de l’homme peut notamment résulter du fait que les primo-occupants, citoyens, autochtones ou assimilés, sont mis sur le même plan que les étrangers, ou que les étrangers sont eux-mêmes tous mis sur le même plan.
De ce point de vue, nous ne distinguons plus, contrairement à ce que faisaient les Grecs anciens, le « xenos », à qui ils devaient l’hospitalité (passagère, par définition), à la fois hôte et étranger, l’étranger relatif, et le « barbaros », l’étranger absolu, parlant une langue incompréhensible, aux usages radicalement différents de ceux de la cité dont il était conçu comme un ennemi, appartenant à une civilisation inférieure (même s’il y pouvait y avoir alors un certain préjugé dans l’application de cette idée, son principe est intéressant), à combattre et non pas à accueillir.

Certes, il ne faut pas tomber dans l’excès des premiers temps de la Rome antique où, avant l’émergence du droit des gens (jus gentium), un étranger, quel qu’il soit, n’avait aucun droit dans la cité et pouvait être réduit à l’esclavage, par exemple, tant il ne faut pas faire à autrui ce qu’on n’aimerait pas qu’on nous fasse dans la même situation (d’où l’article 11 du code civil depuis Napoléon : la condition de l’étranger en France est celle du Français dans son pays).

Cependant, admettre, comme le fait l’article 3 de la CEDH, qu’on ne puisse expulser l’étranger dès lors qu’il provient d’une zone troublée rend la France indirectement responsable – et comptable – des conflits dans le monde quelle qu’en soit la source.

La CEDH fixe certes des limites au droit de l’individu de ne pas être expulsé dans ces conditions, mais elle ne manifeste aucun souci d’équilibre, notamment numérique, entre les populations autochtones, citoyennes ou assimilées (notamment étrangers bénéficiant d’un titre de séjour de longue durée, par exemple pour raison familiale), et les populations soudainement immigrées. Il n’existe aucun verrou « grand remplacement » dans la CEDH. La CEDH peut être invoquée pour réaliser un grand remplacement de population.

Ses exigences dans le domaine du maintien de l’ordre public sont aussi en-deçà de ce qu’impliquerait le principe de précaution en période de terrorisme islamique mondial.

Or, comme les pays musulmans sont en général ceux dont la situation internationale est en permanence critique, du fait principalement d’une incapacité à faire coexister des parties de leur population entre elles ou de dérives dictatoriales, l’immigration soudaine provient en grande partie de ces pays.

Il faut donc remettre en cause les implications actuelles de la CEDH. Il est indispensable de renégocier le texte ou tout simplement même le dénoncer. Nous avons déjà la Déclaration de 1789 qui était parfaite. La ratification de la CEDH en 1974 et l’ouverture du recours individuel en 1981 ne peuvent guère trouver de justification rationnelle depuis que le contrôle de constitutionnalité est possible a priori et a posteriori. Pour l’instant, l’UE n’a pas encore adhéré à la CEDH, mais si elle le faisait, ce serait un motif de plus pour se défier de l’Union européenne.

En résumé, on ne peut pas dire que tout ait été fait pour éviter qu’Ebba décède.

La faille, si l’on comprend bien la situation relatée par la presse, viendrait d’un manque de diligence de l’Administration suédoise qui aurait tardé à expulser le « principal suspect » (titre destiné à préserver la présomption d’innocence…) alors qu’il avait été condamné à quitter le pays.

Toutefois, elle peut venir aussi, en amont, des textes internationaux le protégeant, notamment dans le cas où la décision d’expulsion est intervenue sans que soit pris le texte réglementaire fixant le pays d’expulsion. En effet, si ce dernier est contesté en justice, c’est à ce moment seulement que l’article 3 de la CEDH peut interférer et empêcher l’expulsion.

Dans tous les cas, la mort d’Ebba aurait pu être évitée en suivant ce qu’impliquent les droits de l’homme et non le « droits-de-l’hommisme ».

On ne pourra jamais s’y habituer. Ceux qui nous prescrivent de s’y habituer ont du sang sur les mains.

Ebba Akerlund serait encore en vie si on avait appliqué la déclaration des Droits de l’homme de 1789

Maxime

(Source : Résistance Républicaine)

-==-

10000 fusils d’assaut destinés aux terroristes… Ni Fillon, ni Macron, ni Hamon n’entendent sonner le Glas_____________________________________________________

10 000 fusils d’assaut destinés aux terroristes… Ni Fillon, ni Macron, ni Hamon n’entendent sonner le Glas

Ci-joint les deux pages que notre ami Alexis a écrites ce dimanche de Rameaux. Sublime; mais terriblement inquiétant, tant cela nous montre tellement de faits convergents.

Quant à la morale dans les guerres, elle donne toujours raison aux vainqueurs.« Vae victis » ne date pas d’hier…

Pour qui sonne le glas…

Einstein a écrit : « L’Amérique est la seule société qui soit passée de la barbarie à la décadence, sans passer par la civilisation ! ».

Le Président Trump vient d’en donner la mesure : Passant outre le congrès, la référence à l’ONU, et toute enquête préliminaire, il vient d’attaquer la Syrie. En cela il est dans la tradition de la crapule Yankee. Bush avait fait de même pour s’emparer des richesses irakiennes, en prétextant des armes interdites qui n’existaient pas ! Le monde lui en a-t-il tenu rigueur ? Avez-vous vu notre république s’en indigner ? Trump peut compter sur la même complaisance. La République Française ayant glorifié le parjure gaulliste en Algérie est prête à la servitude tout Azimut.

C’est ainsi que notre président Fantoche a montré une fois de plus sa virilité verbale en exigeant, avant toute enquête, la guerre contre Bachar el Assad , alors que sa virilité réelle ne s’est exercée jusqu’ici qu’avec des concubines de passage. Mais c’est trop d’honneur que de consacrer davantage de papier à ce malfaisant de passage. L’important, c’est que Poutine n’ait pas répondu à la provocation en détruisant les destroyers lanceurs de missiles, comme il en avait le pouvoir. Mais en s’abstenant il a renversé la situation au profit du droit. C’est aujourd’hui Trump qui est en accusation devant l’ONU, et on ne voit pas comment, sans se désavouer, l’ONU pourrait justifier l’initiative de la ganache Américaine, contraire à ses règles ! En sus, en dénonçant l’accord Russo-Américain, sur l’espace aérien de Syrie, Poutine peut désormais faire abattre tout avion allié qui violerait l’espace syrien sous quelque prétexte que ce soit. S’il n’y a pas recul des Yankees, on peut désormais tout craindre, d’un conflit dont Einstein, en prévoyant la fin de notre civilisation, a pu dire : « Je ne sais pas comment se fera la troisième guerre mondiale, mais je sais que la quatrième se fera avec des bâtons et des pierres ! »

C’est qu’aujourd’hui, l’Empire du crime ne peut plus se complaire à répéter les gloires d’ Hiroshima et Nagasaki, sans riposte. C’est qu’en sus, l’Iran étant partie de l’affaire, la Chine ne peut en supporter la destruction, car l’Iran est la principale source de son énergie. Et peut-être se souvient-on qu’il y a une dizaine d’années, les stratèges militaires chinois avaient conclu qu’en cas de conflit généralisé, le combat devait être immédiatement porté hors des frontières de Chine, ce qui suppose l’occupation par eux du Moyen Orient. Car cela est possible par les 200 millions de soldats que Mao prétendait pouvoir mettre en ligne : les Yankees ne pourraient répondre que par le feu nucléaire, mais ils ne sont pas les seuls à le posséder ! Sommes-nous en train de voir se mettre en place, ce que l’on craint de l’Apocalypse ?

Il est bon de se souvenir que si la guerre est un projet coranique constant, c’est l’Amérique qui en a précipité l’action, en exploitant ignominieusement le moyen Orient, en faisant déposer le Shah d’Iran, et en fortifiant les Etats les plus rétrogrades de la planète comme le Qatar et l’Arabie Saoudite. Et les musulmans n’avaient pas tout à fait tort en désignant l’Amérique comme : « Le grand Satan » ! Il est donc tout à fait possible qu’avec le fameux gaz Sarin, nous soyons en présence d’un montage de la C.I.A., qui n’en est pas à une saloperie près, car les informations ont circulé sur des bonbonnes de gaz qu’auraient possédé les rebelles, et que leur auraient fourni les Yankees ! Quelques commentateurs ont souligné qu’il était invraisemblable que Bachar el Assad, qui est sur le point de réussir la reconquête de son pays, se soit risqué à un tel recours, même s’il en avait les moyens. Mais bien sûr, la morale Yankee, comme la Hollandienne, s’accorde à désigner les coupables plutôt que de les chercher…

Ceux qui se sont réjouis de la défaite d’Hillary Clinton, car elle représentait une somme colossale d’infamies capitalistes, ne peuvent ignorer que l’actuel président des Etats-unis est une brute belliqueuse, dont le visage de verrat satisfait ne trompe pas. Obama était lui, un fantoche prudent, qui avait reculé devant une escalade incontrôlable. Certes, l’Amérique, depuis Lincoln qui fut assassiné pour s’en être pris à la dictature financière, est gouvernée par les puissances d’argent qui jouent à la démocratie factice entre Républicains et Démocrates. La seule différence entre leurs personnages c’est que la bestialité des Clinton était couverte d’un vernis mondain qui masquait l’infamie. La bestialité de Trump est, elle, brute de décoffrage. Comment en espérer quelque sagesse ?

Ces évènement ont masqué une information capitale qui a donné trente pages sur Internet ! Celle de la découverte en Espagne d’une énorme cache de 10 000 armes islamiques, capables, ont dit les autorités Espagnoles, d’équiper une division.

L’affaire m’a paru si énorme qu’un instant j’ai cru à un montage réalisé avec de gros moyens. Mais non, c’était Europol qui relatait l’affaire (WWW.youtube.com/embed/mK88389xPgx). Et d’ailleurs je ne vois pas dans le secteur nationaliste qui pourrait disposer de pareils moyens. Nous sommes donc peut-être plus près de l’« évènement » que nous ne le pensions. Il serait imbécile de penser qu’avec un Hollandisme qui juge le Coran compatible avec la république, les Coraniques n’aient point établi en France un semblable potentiel de guerre, et qu’ils n’aient point les troupes nécessaires pour manier les Kalachnikov ! Faudra-t-il donc cela pour que les braillards de « Même pas peur ! » découvrent à quel point Sarkozistes et Hollandiens leur ont menti ? Et les soi-disant offices de « désislamisation » mis en place par notre régime infect, que sont-ils en fait ? Avez-vous entendu des déclarations anti-islamiques de ces soi-disant repentis, qui vivent très confortablement, grâce au socialisme, l’attente de prendre part au très saint « Djihad » ? Ce qui nous attend, c’est, à une échelle supérieure, ce qui vient de se passer en Égypte ! Mais il est évident que malgré leurs déplorations officielles, nos laïcistes au pouvoir ne peuvent que se réjouir de l’extermination des Chrétiens.  Bergé, qui, tient le « Monde » sous sa férule, n’a-t-il pas dit clairement face aux manifestations Catholiques « Pro-vie » : « Si une bombe explose sur les Champs à cause de la Manif pour tous, ce n’est pas moi qui pleurerai » Mais bien sûr, nul tribunal républicain n’a pensé qu’il pouvait s’agir d’une incitation au meurtre !

Rompant avec le lâche silence des « biens pensants », les propos équivoques du Pape, l’obédience au régime de quantité de prélats franc-maçonnés, et la lecture du Coran dans nos églises, voici que le Cardinal Africain Sarah, une des hautes autorités de l’Église, de visite en France, nous fait part de ses inquiétudes sur la situation de l’Europe : « Elle a perdu ses racines. Or, un arbre qui n’a plus de racines, il meurt ! Et j’ai peur que l’Occident meure ! Il y a beaucoup de signes. Plus de natalité. Et vous êtes envahis quand même, par d’autres cultures, d’autres peuples qui vont progressivement vous dominer en nombre, et changer totalement votre culture, vos convictions, vos valeurs… ».

En Hexagonie, ni Fillon, ni Macron, ni Hamon n’entendent sonner le Glas… Et il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre ! Mais cette fois-ci, les gredins qui ont proclamé l’Islam compatible avec la république ne trouveront pas un « Massilia » pour fuir l’épreuve qu’ils auront amenée ! Mais c’est vrai qu’il pourront réchapper à la tuerie des infidèles en criant avec les envahisseurs : « Allah Akbar ! » après s’être faits circoncire !

Alexis Arette.

PS : Le Massilia était le navire sur lequel s’embarquèrent lors de la défaite de 1940, un certain nombre de politiques responsables du désarmement français, pour tenter d’en fuir les conséquences en se réfugiant en Afrique du nord. A leur débarquement, il fallut les protéger contre la colère du peuple.

Complément de Claude T.A.L.

Les passagers du  » Massilia  » étaient en grande partie des personnes qui voulaient continuer la guerre depuis l’Afrique du Nord.
Parmi eux,
– Jean Zay, irréprochable, assassiné par la milice
– Georges Mandel, irréprochable, assassiné par la milice
– Pierre Mendes- France, irréprochable, qui a fini par arriver à Londres où il s’est engagé dans les Forces Aériennes Françaises Libres
– Edgar Pisani, irréprochable, qui,revenu en France, s’est engagé dans un maquis et a participé à la libération de Paris

Pour les plus connus.

Ceux du  » Massilia  » ont été qualifiés de  » déserteurs  » par un régime qui venait de capituler devant l’ennemi.

Pour mémoire : le 2 août 1940 , De Gaulle a été condamné à mort pour
« Trahison. Atteinte à la sûreté extérieure de l’Etat. Désertion à l’étranger en temps de guerre, sur un territoire en état de guerre et de siège. »

http://www.gaullisme.fr/2010/08/03/2-aout-1940-vichy-condamne-a-mort-le-general-de-gaulle/

Jean Lafitte

10 000 fusils d’assaut destinés aux terroristes… Ni Fillon, ni Macron, ni Hamon n’entendent sonner le Glas

(Résistance Républicaine)

-==-

      ______________________________________________________

Explosions à Dortmund : le suspect, un Irakien de 25 ans était « surveillé depuis longtemps pas la police »

Le quotidien Bild affirme ce jeudi que la personne retenue par la police faisait l’objet d’une surveillance depuis longtemps et aurait tenu des propos « suspects » dans une conversation téléphonique.

« Nous pensons que c’est un acte motivé par le terrorisme« , a déclaré le parquet fédéral allemand, ce mercredi. Après l’attentat contre l’équipe de football du Borussia Dortmund, mardi 11 avril, deux suspects « de la mouvance islamiste » sont visés par les enquêteurs. L’un d’entre eux a été arrêté et placé en garde à vue.

Selon le quotidien Süddeutsche Zeitung, il s’agit d’un Irakien de 25 ans résidant à Wuppertal, ville située comme Dortmund dans la région de la Ruhr. L’autre suspect laissé en liberté est un Allemand de 28 ans habitant à Fröndenberg.

Le quotidien Bild affirme ce jeudi que la personne retenue par la police faisait l’objet d’une surveillance depuis longtemps. L’homme aurait tenu des propos « suspects » dans une conversation téléphonique, faisant penser aux autorités qu’il pouvait dissimuler des explosifs chez lui. Toutefois, les enquêteurs n’ont rien trouvé à son domicile, ajoute le journal. La justice a jusqu’à jeudi soir pour décider d’un éventuel placement en détention ou d’une remise en liberté.

Mais si la région est connue pour abriter une mouvance islamiste importante, et concentre nombre de procédures contre d’anciens djihadistes revenus d’Irak ou de Syrie, les enquêteurs demeurent encore prudents.  Lire la suite dans L’ Express

Explosions à Dortmund : le suspect, un Irakien de 25 ans était « surveillé depuis longtemps par la police »

(Source : Observatoire de l’islamisation)

-==-

_____________________________________________________

17 393 individus sont inscrits au fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation terroriste

Le Sénat publie ce 12 avril 2017 un rapport intitulé Les collectivités territoriales et la préventions de la radicalisation  :

« La mesure de la radicalisation n’est évidemment pas une science exacte. On ne peut guère se fonder que sur les signalements traités par l’UCLAT pour avoir une vue globale de la situation.

Les chiffres qui suivent sont actualisés à la date du 1er mars 2017 ; ils prennent en compte les individus signalés par les services et le Centre national d’assistance et de prévention de la radicalisation (CNAPR), qui gère la plateforme téléphonique nationale de signalement, ainsi que les « objectifs »

LES CHIFFRES DE L’UCLAT

1. Individus inscrits au fichier de traitement des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT)

Au total, 17 393 individus étaient inscrits au FSPRT, dont :

– 7 400 individus signalés par les préfectures via les États-Majors de Sécurité (EMS) ;

– 5 346 individus signalés par le public via le CNAPR ;

– 5 799 objectifs inscrits par des services de police ou gendarmerie.

Tous ces individus ne sont pas nécessairement contrôlés en permanence. Un certain nombre d’entre eux sont dits « clôturés » : les services estiment qu’ils ne nécessitent plus de surveillance, mais ils demeurent au FSPRT du fait des signes de radicalisation ayant été constatés. D’autres encore sont dits « en veille » : ils ne nécessitent plus de suivi actif mais restent néanmoins attribués à un service.

2. Origine des signalements validés par le CNAPR

Sur 5 651 signalements validés par le CNAPR :

· 3 939 provenaient d’appels au numéro vert ;

· 770 provenaient du formulaire internet du site du ministère de l’Intérieur ;

· 941 provenaient des courriels des services de police et de gendarmerie36(*).

Par ailleurs, 2 046 individus ont été formellement identifiés sur une zone de combat en Syrie et en Irak et 249 individus présumés décédés ont été recensés.

Répartition totale des signalements CNAPR + EMS depuis le 29 avril 2014

17 393 individus sont inscrits au fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation terroriste

(Source : Observatoire de l’islamisation=

-==-

_____________________________________________________

Congrès 2017 de l’UOIF : une liste des conférenciers plus hexagonale mais toujours inquiétante

La liste des conférenciers du Rassemblement annuel de l’UOIF du 14 au 17 avril est en ligne sur le site de l’évènement :
Nabil Ennasri.

Ancien élève de l’UOIF dans son Institut IESH. Nous avions parlé de lui en 2009 dans un article : « Suite à la relaxe d’un gendarme ayant tué un cambrioleur maghrébin en délit de fuite, le 1er octobre 2009, par la Cour d’assise du Gard, (alors qu’il était encore élève de l’école d’imams de l’UOIF) Nabil Ennasri publiait un texte enflammé sur Oumma.com, premier site musulman de France intitulé « A quand les prochaines émeutes en France ? » Son article se termine par cette phrase :

 « Qu’on ne s’étonne pas alors si une autre flambée de violences, plus dure et plus violente, risque d’embraser à nouveau les banlieues françaises. En tout cas, vous ne pourrez pas dire qu’on ne vous aura pas prévenu… »

Lors de l’interdiction de séjour en 2012 de plusieurs orateurs extrémistes au congrès de l’UOIF, Nabil Ennasri, dans une conférence donnée devant des Musulmans et retransmise par l’association « Havre De Savoir«   s’indignait : « Vous avez également vu ce qui s’est passé cette semaine, le Cheikh Al-Qaradawi, le Cheikh Mohamed Al-Masri que l’on interdit comme ça de manière brutale et frontale. En plus de ça, on dit que ce n’est pas seulement ces deux cheikhs, mais tous les autres ! » 01:58 . Rappelons que Qaradawi , fervent soutien du Hamas, voit la Shoa comme un « châtiment divin » , et espère que la prochaine extermination des Juifs se fera « par la main des musulmans » (source).

Hassan Iquioussen

sera un des orateurs vedettes.  Dans une conférence, il qualifie Youssef Al Qaradawi, qui préconise de tuer les homosexuels, les apostats et les israéliens, comme le  « pape de l’islam » car  » il est le savant qui fait l’unanimité chez la majorité des savants » (propos tenus dans une conférence intitulée « Trois savants exceptionnels » du 4 février 2016). Dans notre ouvrage Mosquées Radicales, nous avons exposé ses positions :

  • Négateur du génocide arménien.
  • « 12 balles dans la tête, peloton d’exécution » pour les apostats critiquant l’islam.
  • Pour lui « les évêques, les curés, les rabbins exploitent les petites gens en prenant leur fric, abusent de leurs femmes« .
  • Favorable au rétablissement du califat politique.
  • Préconise le jihâd guerrier au sens du juriste hanbalite Ibn Qayyim (conférence du 14 juillet 2013 à St-Louis de La Réunion).

Larbi Kechat :

Islamiste algérien proche ami du chef des Frères Musulmans algériens Mahfoud Nahnah (1942-2003). Imâm de la mosquée parisienne Addawa’  de 1989 à 2014. Il invita à plusieurs reprises Hani Ramadan pour y tenir des conférences. Rappelons qui est Hani Ramadan en citant un de ses prêches : « Le monde musulman est en ébullition. Cette force peut et doit être orientée vers un Etat islamique, un Etat appliquant le Coran et la Sunna.(…) Les musulmans ne retrouveront jamais leur bonheur perdu s’ils ne reviennent pas au jihad et ne cherchent pas à établir un Etat Islamique ». (Hani Ramadan, Sermons du vendredi rappels et exhortations, éditions Tawid, 2011, page 465.)

Hani Ramadan était d’ailleurs orateur lors du congrès UOIF de 2014 comme le rapportait RTL.

Ahmed Jaballah,

ex président de l’UOIF, est annoncé en tant que conférencier. On se rappelle de sa phrase inquiétante : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. » (cité dans le livre de Fiamenta Venner, OPA sur l’islam de France, Calman-lévy, 2005)

Moncef Zenati,

 

 

pur produit de l’UOIF, formé à l’IESH, a traduit des livres de Yussef Al Qaradawi et Hassan Al Banna en français. Pour Zenati, la charia est supérieure qualitativement aux lois humaines (droit positif) « La Charia correspond à la Loi Divine. La Charia correspond à l’ensemble des Lois, toutes les Lois, concernant tous les domaines. […] Le droit positif reflète l’imperfection de l’être humain et sa faiblesse » (Conférence « Qu’est-ce que la charia ? » du 12 avril 2014 à Paris). Il s’opposa vigoureusement  au « Forum mondial pour une réforme islamique » lancé par les musulmans réformistes Ghalib Bencheikh et le converti Félix Marquardt.

https://i2.wp.com/islamisation.fr/wp-content/uploads/2017/04/17634879_10212922584844310_8069184867284757238_n.jpg

https://i1.wp.com/islamisation.fr/wp-content/uploads/2017/04/17523600_10212922586564353_6938665458018543923_n-768x278.jpg

La chaine saoudienne Iqraa est partenaire de l’évènement.

Nous avions réalisé un reportage lors du congrès 2014 où nous avions repéré une littérature djihadiste importante, préparant les esprits à un djihad armé contre les mécréants.

En n’interdisant pas ce congrès et l’UOIF, le gouvernement français prépare des lendemains très sombres pour la France.

Observatoire de l’islamisation- 12 avril 2017.

Congrès 2017 de l’UOIF : une liste des conférenciers plus hexagonale mais toujours inquiétante

(Source : Observatoire de l’islamisation)

-==-

_____________________________________________________

Liste exhaustive des 177 mosquées salafistes avec noms et adresses

Une liste mise à jour le 6 avril 2017 par les musulmans eux-mêmes sur l’annuaire des mosquées. Sur ces 177, il faut en soustraire 20 qui ont été fermées administrativement : Voir la liste 

Pour comprendre ce qu’on y enseigne, lire l’enquête Mosquées Radicales paru aux éditions DMM fin 2016.

Liste exhaustive des 177 mosquées salafistes avec noms et adresses …

(Source : Observatoire de l’islamisation)

-==-

_____________________________________________________

Mise au point : Macron veut « associer à notre projet de société » les juges islamiques de Mayotte !!

Tout part de cette interview diffusée sur Mayotte Première, le 22 mars dernier. Mohamadi Bacar Mcolo, présenté comme « directeur de campagne » du comité local Halo Na Macron (traduction mahoraise de « En Marche ») est interrogé sur les engagements du candidat à l’égard de ce territoire d’Outre-mer. « On lui a fait certaines propositions, qu’il a prises en compte, c’est pourquoi nous le suivons » explique-t-il (à 3 minutes dans la vidéo). « Concrètement ? » lui demande le journaliste. Mohamadi Bacar Mcolo répond : « Par exemple, les cadis [juges musulmans]. On sait très bien qu’ils ont été dépouillés de leurs pouvoirs sur le plan local. Le cadi est un pilier de la cohésion sociale à Mayotte, Emmanuel Macron est d’accord pour remettre ces pouvoirs-là. »

Cette interview a déclenché un tollé, et les journalistes ont voulu en savoir plus. LCI a recueilli les précisions de l’équipe de campagne d’Emmanuel Macron :

« Il y a des réalités locales dans certains territoires que nous ne pouvons pas nier, les cadis de Mayotte en font partie. Néanmoins, l’engagement d’Emmanuel Macron, c’est que les lois de la République s’appliquent à toutes et tous, que les infractions aux lois de la République soient sanctionnées, et que la laïcité s’impose à tous », explique-t-on dans l’équipe de campagne d’Emmanuel Macron, qui s’est rendu le 26 mars dans ce département d’outre-mer.

« Nous ne voulons pas donner un pouvoir aux religieux mais plutôt les associer à notre projet de société, solliciter leur soutien afin d’assurer la cohésion sociale de la population mahoraise. Il s’agit d’un rôle de médiateur social, de conseil et d’accompagnement de l’action publique. Cela n’a rien à voir avec la charia ou la répudiation », a appuyé Hakim Nourdine, porte-parole d’En marche ! à Mayotte. Le rôle de médiateur des cadis est en effet reconnu par le conseil départemental de Mayotte, 19 juges de paix musulmans ayant intégré le service de médiation sociale en 2016. Source

Mise au point : Macron veut « associer à notre projet de société » les juges islamistes de Mayotte

(Source : Observatoire de l’islamisation)

-==-

L’Amérique sous l’horrible et barbare loi de la charia

La femme médecin Jumana Nagarwala, 44 ans, est accusée d’avoir excisé plusieurs fillettes âgées de 6 à 8 ans, a indiqué le bureau du procureur fédéral pour l’Est du Michigan dans un communiqué. L’urgentiste hospitalière aurait pratiqué ces mutilations génitales dans un cabinet médical de Livonia, dans la banlieue de Detroit.

https://i2.wp.com/jssnews.com/content/assets/2017/04/fleur3.jpg

Cette révélation qui fait la « une » de certains journaux aux USA semble avoir ému un peu la population américaine si sûre de ses droits féministes.

Cette femme, urgentiste de métier, se faisaient quelques « rallonges d’honoraires » en excisant des petites filles entre 6 et 8 ans.

Grâce à cette information, des associations pour le droit des femmes, ont pu quantifier les dégâts et ils sont assez parlants.

On dénombre pas moins de 500 000 fillettes excisées aux USA.

Comme les médias français tentent de minimiser le phénomène qui est pourtant « nouveau » aux USA, on devrait sourire devant autant d’incrédulité et de méconnaissance à l’égard de cette pratique que les journalistes pointent comme étant une pratique courue en Afrique Sub-Saharienne.

Or, ceci est absolument FAUX !

On compte plus de 97 % de femmes excisées en Egypte ainsi qu’en Libye et dans d’autres pays arabes mais bien sûr…les chiffres n’intéressent que très peu les Human Right Watch ou Amnesty International.

https://i1.wp.com/jssnews.com/content/assets/2017/04/excision.jpgUne excision en Egypte

Ces grandes ONG jouissant de mannes financières énormes n’ont de compassion qu’à l’égard des palestiniens oubliant par la même occasion, les palestiniennes qui subissent coups, mariages forcés et crimes d’honneur jusque sur le sol israélien.

A ce propos, on se demande pourquoi l’état d’Israël n’en fait pas plus au sujet de toutes ces femmes qu’on retrouve mortes et jetées ici et là par leurs familles pour venger l’honneur de celles-ci.

La loi doit être la même pour tous, Israël plus qu’ailleurs !

Selon Shelby Quast, directrice aux Etats-Unis de l’organisation Equality Now pour la défense des femmes, Jumana Nagarwala est « sans doute le premier médecin » jamais inculpé aux Etats-Unis pour excision. Des médecins ont fait l’objet d’enquêtes sans que cela n’ait cependant débouché sur des inculpations, a-t-elle ajouté. D’autres enquêtes sont toujours en cours.

Allons bon ! Nous en sommes au début des découvertes pour les américains de la religion d’amour, paix et tolérance !

Lorsque au fil des ans ils apprendront les us et coutumes de l’islam, ils seront tout comme nous, d’abord écœurés puis sans doute un peu plus combatifs.

Il suffit d’attendre comme pour les attentats…

Nina

L’Amérique sous la chariah

(Source : JSS News)

-==-

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s