CONSEQUENCES DES GRANDES INVASIONS BARBARES DU XXIe SIECLE – 23 avril 2017

https://i0.wp.com/www.dreuz.info/wp-content/uploads/2017/04/France_Paris_Police_Shot_17791.jpg-bc364_c0-261-2889-1945_s885x516.jpg______________________________________________________

Terrorisme islamique : la France est désarmée, physiquement, intellec-tuellement et moralement, par Guy Millière

L’attentat qui a coûté la vie à un policier et en a grièvement blessé un autre, sur les Champs Elysées, à Paris, vient montrer une fois de plus que le danger constitué par le terrorisme islamique est un danger majeur, et, même, le danger majeur, aujourd’hui, non seulement pour la France, mais pour le monde occidental…

Lire l’article  : Terrorisme islamique : la France est désarmée, physiquement, intellectuellement et moralement

(Source : Dreuz.info)

-==-

https://i0.wp.com/www.dreuz.info/wp-content/uploads/2017/04/119884409-.jpgPuisqu’on vous dit que ce n’est pas un dieu, mais une idole démoniaque à l’image de l’islam,  une secte qui veut se faire passer pour une religion, image idyllique qui se dément un peu plus à chaque crime, mais que peu d’entre nous veulent reconnaître !! louyehi ____________________________________________________

Quand la lettre du coran tue, par Hélios d’Alexandrie

Hélios d’Alexandrie commente l’article du Père Henri Boulad : « J’accuse« 

En Égypte, le Dimanche des rameaux, plus de quarante chrétiens, femmes, hommes et enfants ont été offerts en holocauste au dieu de l’islam. Allah se réjouit des flaques de sang, des lambeaux de chair et des corps déchiquetés par les bombes humaines. « Tuez les partout où vous les trouverez… » telle est l’injonction qu’il a prononcée de sa propre bouche, et qui a été pieusement transcrite dans ce fameux verset dit de l’épée. Parole sacrée entre toutes, valable pour tous les temps et tous les lieux, elle a désigné les ennemis d’Allah, ces chrétiens égyptiens priant en Église, que rien ne distingue des centaines de millions d’infidèles, qui à travers les siècles ont été pieusement immolés au cri d’Allah Akbar.

L’islam ! Cette religion inhumaine, dressée sur une montagne de deux cent soixante-dix millions de cadavres

Avec cet article criant de vérité, Père Henri Boulad ne déroge ni à son habitude ni à sa réputation : il fait voler en éclats un tabou soigneusement enfoui sous d’épaisses couches géologiques de rectitude politique, de lâchetés, de mensonges et de trahisons. Son acte d’accusation ne s’embarrasse pas de détours ni de précautions oratoires, il va droit au but et désigne le coupable, le seul, celui par qui tout le mal arrive, l’islam ! Cette religion inhumaine, dressée sur une montagne de deux cent soixante-dix millions de cadavres, et dont la soif de sang n’a d’égal que son obsession d’étouffer toutes les manifestations du génie humain.

L’islam est coupable mais il s’est entouré partout de nombreux complices et auxiliaires ; leur cheval de bataille c’est le mensonge sous toutes ses formes. Mentir sur la nature conflictuelle et violente de l’islam, sur sa nuisance au quotidien, sur ses crimes passés et présents, sur son hostilité congénitale, sur la haine dont il abreuve ses adeptes les plus observants, sur ses échecs historiques dans tous les domaines, sur ses projets de domination de la civilisation occidentale, etc. Le mensonge est l’ingrédient essentiel sans lequel la tyrannie de l’islam ne peut être établie.

Les esprits programmés par l’islam sont irrémédiablement détraqués et corrompus, la réalité n’a plus de prise sur eux

Mais la pire des tyrannies est celle que l’islam exerce sur les esprits. Elle transforme des êtres humains, des hommes jeunes et moins jeunes, des femmes et même des enfants en combattants voués corps et âmes à sa cause. Les esprits programmés par l’islam sont irrémédiablement détraqués et corrompus, la réalité n’a plus de prise sur eux, leur éthique naturelle se volatilise, leur humanité se décompose. C’est ainsi qu’ils deviennent les instruments volontaires du projet de conquête de l’islam, prêts à tuer et à mourir en échange du paradis.

Quand l’apôtre Saint-Paul a dit: « la lettre tue », il faisait œuvre de prophète. Il anticipait alors le coran et les fleuves de sang répandus à l’instigation de ses versets. La lettre du coran a tué sans mesure, elle continue de tuer sans restriction, et elle continuera de tuer encore et encore tant que son empire sur les esprits ne sera pas aboli.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hélios d’Alexandrie pour Dreuz.info.

Quand la lettre du coran tue, par Hélios d’Alexandrie

-==-

https://i2.wp.com/cdn.bvoltaire.fr/media/2015/01/gun-charge-load-1470x660.jpg

____________________________________________________

Il est temps de mener la guerre qui nous a été déclarée

Les islamistes doivent être combattus avec la plus grande fermeté et la plus grande détermination.

L’attentat islamo-terroriste perpétré jeudi soir sur les Champs-Élysées par le nommé Karim Cheurfi, déjà condamné en 2001 à vingt ans de réclusion criminelle pour avoir fait feu sur trois policiers – peine ramenée à cinq ans par la cour d’assises du Val-de-Marne en 2007 -, intervient comme une violente piqûre de rappel à destination de ceux qui prétendent diriger la France.

Au-delà de la douleur et de la colère légitimes suscitées par ce drame, au cours duquel un policier a perdu la vie et deux autres ont été grièvement blessés, se pose en effet une fois de plus le problème de la réalité et de l’importance de la menace terroriste et des réponses qui lui sont apportées.

Sujet tabou chez certains candidats tout au long de la campagne, nul ne peut ignorer désormais qu’une guerre nous a bel et bien été déclarée, qu’elle est menée par un ennemi que l’on n’ose nommer, et que si l’un de ses soldats a été abattu jeudi après avoir fait (hélas) de nouvelles victimes, son armée est bien présente, prête à nous frapper, encore et encore.

Karim Cheurfi n’est, en effet, pas un cas isolé. Comme la plupart de ceux qui ont commis des attentats sur notre territoire, son passé judiciaire est symptomatique du profil de ceux qui ont décidé de nous livrer bataille, et ne saurait se justifier par aucune autre raison que le choix délibéré qu’il a fait de passer à l’acte.

Il a été interpellé en février 2017 et placé sous le régime de la garde à vue au motif qu’il préparait un attentat contre des policiers et tentait de se procurer des armes.

Libéré à l’issue, c’est donc le plus tranquillement du monde qu’il a pu mener à bien son projet morbide.

J’espère que ceux qui sont responsables de cette situation auront l’occasion d’expliquer aux familles des victimes que c’est au nom de l’État de droit, ou des « valeurs de la République », que des bombes à retardement dont la dangerosité est avérée circulent librement dans notre pays, prêtes à exploser à tout moment.

Je leur souhaite de trouver les mots, à défaut du courage et de la détermination qui eussent permis d’éviter le sort des victimes, car il était évitable.

Le laxisme, voire le clientélisme (ce qui est plus grave encore), a permis à une idéologie mortifère de prospérer dans notre pays au point même que nos services chargés de lutter contre le terrorisme n’ont plus les moyens d’y faire face efficacement.

L’ennemi est connu. Il est temps de le désigner clairement, de faire cesser cet avantage inacceptable qu’il a sur nous tous, les victimes potentielles, et de traiter le mal à la racine en poursuivant jusqu’à l’ensemble de ses ramifications.

Les islamistes doivent être combattus avec la plus grande fermeté et la plus grande détermination. Aucun d’entre eux ne doit plus se sentir en sécurité dans notre pays. Il est temps que la peur change de camp, que la sécurité des Français soit assurée par tous les moyens possibles, et que nous mettions à la tête de l’État la seule candidate ayant promis de mener cette guerre qui nous a été déclarée.

Policier

(Source : BOULEVARD VOLTAIRE)

-==-

 

Publicités

Une réponse à “CONSEQUENCES DES GRANDES INVASIONS BARBARES DU XXIe SIECLE – 23 avril 2017

  1. A reblogué ceci sur josephhokayem.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s