Soirée de Macron au très huppé restaurant La Rotonde : pas encore élu, déjà bling-bling !!

https://i2.wp.com/www.dreuz.info/wp-content/uploads/2017/04/macron-rotonde.jpg                                                  _____________________________________ ________________

Dimanche soir, Emmanuel Macron a invité ses amis bobos socialistes et proches à célébrer sa victoire au premier tour (23,86 %) à La Rotonde, brasserie huppée du quartier de Montparnasse.

Le tout Paris du « petit milieu parisien » profiteur qui ne connaît pas la crise, mais explique, cynique, au peuple qui n’arrive pas à joindre les deux bouts qu’ils sont là pour les soutenir – entre deux cuillers de caviar – était invité :

Jacques Attali,

Line Renaud,

Pierre Arditi,

François Berléand,

Stéphane Bern,

Erik Orsenna…

Ceux qui y voient une ressemblance avec un certain 6 mai 2007, quand Nicolas Sarkozy avait fêté sa victoire au Fouquet’s, sur les Champs-Elysées ne se trompent pas. Seule différence, alors qu’en 2007 les médias en remettaient une couche, là ils le défendent. Va comprendre Charles !

Egal à lui-même, lorsque certains lui ont fait remarquer que la petite sauterie pour célébrer la victoire, c’était peut-être un peu prématuré, Emmanuel Macron a répondu :

« Moi, j’ai pas de leçon à recevoir du petit milieu parisien »…
milieu parisien qui était à l’intérieur du restaurant et faisait la fête avec lui. Va comprendre Charles !

Et Macron que vous allez devoir vous cogner pendant 5 ans ajoute :

« Si vous n’avez pas compris que c’était mon plaisir ce soir d’inviter mes secrétaires, mes officiers de sécurité, les politiques, les écrivains, les femmes et les hommes qui depuis le début m’accompagnent, c’est que vous n’avez rien compris à la vie. »

Je vous dis tout : Macron n’a pas tout dit. S’il n’est pas allé faire sa sauterie au Fouquet’s, c’est parce qu’il est fermé pour travaux.

5 ans de sauteries, faudra vous y faire.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Soirée de Macron au très huppé restaurant La Rotonde : pas encore élu, déjà bling-bling

Il semble avoir les dents bien longues, ce « prétendant au trône » ! Attention qu’il ne raye pas trop le parquet du palais de l’Elysée s’il est élu, déjà assez abîmé par ses prédécesseurs dont le dernier en date est encore en action !

Par ici la bonne soupe… On se rue sans vergogne sur cette idole grisante et adulée nommée « pouvoir », avec tout ce qu’elle comporte comme avantages personnels. Mais parmi ces polichinelles en baudruche qui ont défilé devant les Français ces dernières semaines, lequel se soucie vraiment de l’avenir de la France et des Français ? Qui aura vraiment l’envie et le courage de défendre contre l’envahisseur qui menace chaque jour un peu plus de l’avaler toute crue, cette pauvre France tombée si bas ? Ce ne sont pas ceux qui le crient sur les toits qu’il faut forcément croire. Ce n’est de toutes les façons certainement pas le cas de Macron, puisqu’il est maintenant notoire qu’il roule lui aussi pour l’ennemi, que la classe des bobos gauchos ne veut pas reconnaître comme tel, et bien pire encore, qu’elle ose défendre bec et ongles !

En réalité, il reste malheureusement très peu d’amoureux de la France, c’est l’amère constatation que l’on peut faire aujourd’hui. Personnellement, je pense que ceux-là ont déjà été éliminés. Qui nous donnera enfin quelqu’un capable et digne de diriger le pays non pour lui-même, mais pour l’amour de la France ? Ceux-là, existent sans doute, du moins on est en droit de le croire, mais on leur a très peu laissé la parole. Comment ce ènième personnage adhérent du « système », de plus tout droit sorti de LENA, ce « filleul politique » de Hollande qui ignore totalement ce que gagner sa vie durement signifie peut-il prétendre diriger une France qui se paupérise chaque jour un peu plus ? Comment pourrait-il comprendre les Français qui doivent se battre de plus en plus durement pour gagner leur vie et sans lesquels on ne pourrait entretenir grassement ces coucous que nous accueillons chez nous ? Avec Macron à la barre, le bateau France dont la coque prend déjà l’eau de toutes parts ne risque-t-il pas tout simplement d’être englouti tout de go par les flots ravageurs d’un pouvoir qui snobe le peuple ?  louyehi 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s