La double conscience des Français

https://i1.wp.com/www.dreuz.info/wp-content/uploads/2017/04/img_3525.jpg_____________________________________________________

Lorsque Le Monde publiait les sondages montrant que 70% des Français n’avaient plus confiance dans les médias, j’avoue que je ne comprenais pas bien pourquoi le quotidien du soir, acteur principal de la débâcle de la presse, spécialiste de la dissimulation des réalités qui contredisent ses thèses, ne cachait pas les preuves du délit, ces chiffres dérangeants et qui lui faisaient honte.

Lorsque je vois comment les Français se sont fait rouler par les médias en qui ils ne croient pas et ont voté pour Emmanuel Macron, je comprends.

Une forme de double conscience habite les cerveaux décérébrés hexagonaux : « on n’a plus confiance, mais on boit leurs paroles ».

Je l’avais observé avec mes amis juifs français qui ont – à juste raison – de l’AFP le plus grand dégoût parce qu’elle invente une réalité déformante d’Israël et recycle le narratif du Hamas en dépêche d’agence. Les mêmes amis se sont empressés de hisser celle qu’ils affublent du sobriquet Agence France Palestine au rang d’autorité morale irréfutable, lorsqu’elle diffuse ses serial mensonges sur Donald Trump.

Dans ce contexte de renoncement peu glorieux à la vigilance, la victoire de Macron prend tout son sens.

  • Nous l’avons dénoncé parce qu’il n’avait pas de programme ? C’est lui qui a raison : les Français ne les lisent pas.
  • Nous avons dénoncé ses contradictions, ses phrases vides et ses volte-faces ? C’est lui qui a raison : les femmes ont voté pour son look séduisant et les cadres supérieurs pour son côté jeune loup aux dents longues.
  • Nous avons noté que les cadres du Parti socialiste ne se seraient jamais rangés derrière un homme qui appliquera autre chose qu’une politique socialiste ? Macron est encore dans le vrai : les Français sont politiquement des enfants, politiquement immatures, idiot l’arriviste sans scrupule qui ne profite pas d’eux.

Aux Etats-Unis non plus, nous n’avons plus confiance dans le médias. La dernière étude Gallup indique qu’à peu près autant d’Américains que de Français pensent que les journalistes ne sont pas honnêtes, qu’ils ne disent pas la vérité et ne rapportent pas « les faits de façon complète, précise et honnête » (source).

Là où les deux peuples diffèrent

L’attitude des Américains a été conforme à leur défiance : ils ne sont pas tombés dans les pièges – et croyez moi sur parole, ce qu’a pris Fillon est une pichenette à côté de ce qu’ils ont réservé à Donald Trump, y compris 7 accusations de harcèlement sexuel, un procès contre l’université Trump pour tromperie, la mise en scène de ses faillites, et les continuelles dénonciations d’antisémitisme, racisme, suprématisme blanc, homophobie, sexisme, islamophobie.

Et Trump a été très largement élu contre l’ex-première dame, politicienne respectée et aguerrie.

Aussi ridicule et suicidaire qu’il soit, je respecte le choix des Français : ils n’ont pas voulu s’informer. Et ce ne sont pas les informations qui manquaient.

Ils vont se réveiller avec une gueule de bois. Plus vite encore qu’avec Hollande. Souvenez-vous comment vos compatriotes ont critiqué les décisions du nouveau président Hollande -qui ne faisait qu’appliquer ce qu’il avait annoncé durant sa campagne.

A propos, vous-ai-je dit que Facebook est devenu la machine de formatage des cerveaux la plus insidieuse et la plus efficace des médias : personne ne se méfie d’eux. Je vous en reparlerai.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

La double conscience des Français

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s