Chanson de Noami Shemer sur la guerre de Kippour

Une chanson israélienne écrite par Naomi Shemer sur la guerre de Kippour. Elle y exprime le sentiment  de se sentir en même temps chez elle et sur le champ de bataille.

image
(Source : Israelforever)
Traduction française :
Il y a encore une voile blanche à l’horizon
Face au lourd nuage noir.
Que tout ce que nous implorons se réalise (Kol shè nevaqèsh lu yehi)
Et si le soir au travers des fenêtres
La lumière des bougies de la fête tremble,
Que tout ce que nous implorons se réalise
Que cela soit, que cela soit, de grâce que cela soit.
Que tout ce que nous implorons se réalise
Quelles réponses ouïs-je ?
Le son du shofar et le son des tambourins.
Que tout ce que nous implorons se réalise.
Que soit aussi entendue parmi eux
Une prière de ma bouche.
Que tout ce que nous implorons se réalise.
Si le messager se tient à la porte
Mets une parole bienveillante dans sa bouche.
Que tout ce que nous implorons se réalise.
Si ton être demande à ne mourir
Qu’après la floraison et après la moisson,
Que tout ce que nous implorons se réalise.
Au sein d’un petit quartier perdu
Une petite maison au toit rouge
Que tout ce que nous implorons se réalise.
C’est la fin de l’été, la fin du chemin.
Permets-leur de revenir ici.
Que tout ce que nous implorons se réalise.
Et si soudain des ténèbres éclate
Sur nos têtes la lumière d’une étoile,
Que tout ce que nous implorons se réalise.
Donne alors la sérénité et aussi la force
À tous ceux que nous aimons.
Que tout ce que nous implorons se réalise.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s