Victor Lanoux, de son vrai nom Victor Nataf, nous a quittés

https://i0.wp.com/www.tel-avivre.com/wp-content/uploads/sites/2/2017/05/lanoux.png____________________________________________________

Né le 18 juin 1936 à Paris d’un père d’origine juive tunisienne, Victor Nataf  débute au cabaret en 1961, avant d’arpenter les planches des théâtres parisiens. Sa véritable identité, « Victor Robert Nataf », est changée en « Victor Lanoux », nom qu’il conservera tout au long de sa carrière. C’est en 1973 qu’il fait sa première apparition au cinéma, dans «L’Affaire Dominici».  Victor Lanoux souffrait de problèmes cardiaques depuis 2007, date à laquelle il avait fait un grave malaise. La disparition de Victor Lanoux laisse un grand vide…

A 22 ans, le jeune homme, diplôme d’ouvrier en poche, devient machiniste aux studios de Boulogne après avoir été parachutiste pendant la guerre d’Algérie. Là, il assiste au tournage de « Notre Dame de Paris », qui met en scène Anthony Quinn. Le déclic opère : Victor se met à rêver de cinéma. Il décide alors de suivre des cours. Avec un ami, un certain Pierre Richard, il débute dans le métier en écumant les cabarets de Paris. Pendant cinq ans, le duo joue ses propres sketchs, souvent en première partie… de Georges Brassens.

Quelques rôles au cinéma suivront. Mais il faut attendre 1972 avec « l’affaire Dominici », puis 1975 avec « Cousin, Cousine » de Jean-Charles Tacchella, pour que l’acteur accède à la notoriété. Ce dernier rôle lui vaut d’ailleurs une nomination aux Cesar. D’importants rôles se succèderont : celui de Pierre Lardatte dans « Adieu Poulet » ou encore celui de Bouly dans « Un éléphant ça trompe énormément » et « Nous irons tous au paradis » d’Yves Robert. Mais l’homme est un touche-à-tout : à côté du cinéma, il s’adonne à une autre de ses passions, le théâtre, allant jusqu’à lui-même écrire et mettre en scène plusieurs pièces, comme « Le Tourniquet » et « Le Péril bleu ou méfiez-vous des autobus », dans les années 80. Pendant cette même période, l’acteur aide financièrement son ami Christian Varini à reprendre la salle de spectacle le Point-Virgule, à Paris.

Nommé aux Césars en 1976 pour son rôle dans «Cousin Cousine», Victor Lanoux aura au total tourné dans une cinquantaine de films.

En 1998, il endosse ce qui est l’un de ses rôles les plus mémorables, à la télévision cette fois-ci : Louis Roman, le fameux brocanteur de « Louis la Brocante » sur France 3. Au-delà de son rôle fleuve de Louis Roman, Victor Lanoux est un acteur qui cachait aussi des fêlures qui ont fait de lui l’homme qu’il était. On l’oublie parfois mais Victor Lanoux n’était pas que le héros de Louis la Brocante sur France 3 (la série a duré de 1996 à 2014). Il était aussi le Comissaire Laviolette de 2006 à 2016. Pour la chaîne du service public, il était un véritable monument. Anne Holmès, directrice de la fiction à France 3, explique la peine qu’elle ressent aujourd’hui. « Louis la brocante lui ressemblait beaucoup, un homme chaleureux et capable de petits coups de gueule. C’était de l’exigence. Victor Lanoux était intransigeant sur ses textes, ses rôles, les castings. A chaque épisode, il se remettait en cause, ce n’était pas quelqu’un qui venait pour cachetonner. Il travaillait beaucoup, y compris en amont. Et après, il voyait les montages et m’appelait pour m’en parler. » Il était aussi généreux : « On tournait à Lyon et à chaque fois qu’on arrivait Victor avait réservé un super resto pour tout le monde. C’était un homme généreux, un mec bien. »

En plus d’être l’acteur principal de la série, Victor Lanoux en était également l’un des différents auteurs. Richard Nataf son fils qui a écrit une dizaine d’épisodes de Louis La Brocante avoue que son père avait toujours un regard sur l’écriture des scénarios de Louis La Brocante, avant d’ajouter « ce qui est bien normal puisque c’est lui qui porte le film ». Selon le scénariste, son père était quelqu’un de très à l’écoute et attentif, « qui ne se braque avec personne ».

Victor Lanoux, de son vrai nom Victor Nataf, nous a quitté

(Source : Tel-Avivre)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s