M. Macron, ce qui pose problème, c’est Laurence Haïm – pas les juifs de France !

https://i2.wp.com/jssnews.com/content/assets/2017/05/haimlau-768x442.png____________________________________________________

TF1 diffusait lundi soir un documentaire exceptionnel (pour sa qualité) sur les coulisses de la campagne électorale d’Emmanuel Macron.

On y découvre les 200 derniers jours de campagne du président-élu, ses moments forts qu’ils soient bons ou mauvais (à l’exception de l’affaire Saou). Et au cours de l’extrait sur la colonisation en Algérie (« un crime contre l’humanité »), une juive de cour, pas vraiment intelligente ni même pertinente, Laurence Haïm, prends la parole.

« Ce qui pose problème c’est le terme crime contre l’humanité, il y a un monopole », explique la porte-parole de M. Macron, Laurence Haïm. « Il y a un copyright », coupe Sibeth Ndiaye, la responsable presse de M. Macron. « C’est marrant, car Haïm (probablement Korsia, le Grand Rabbin de France), lui, ne pense pas qu’il y a un copyright », réagit M. Macron. Mais pour Laurence Haïm, « il y a un problème sur l’expression « crime contre l’humanité », qui, pour beaucoup de gens dans la communauté juive ne peut être défini que par rapport à la Shoah ».

https://www.youtube.com/watch?v=aDDmY6hsKXM

Pourtant, non seulement c’est faux (les juifs ne définissent-ils pas les génocides arméniens et darfouris comme des crimes contre l’humanité ?), mais en plus les juifs n’étaient pas plus choqués que les autres minorités en France. D’ailleurs, la scène suivante, qui montre des pied-noirs, des harkis, des anciens combattants français et des militants FN, le prouve.

Mais peut-être que dans l’esprit de Haïm, les électeurs FN sont juifs ? Ce qui est, par ailleurs, faux (il suffit de rappeler que M. Macron a obtenu un score de Bouteflika en Israël, 96% des suffrages).

Quoi qu’il en soit, et puisque M. Macron est en train de composer son gouvernement, les juifs l’enjoignent à ne placer ni M. Ferrand (qui finance l’organisation illégale BDS), ni Laurence Haïm, au sein de son équipe gouvernementale. Ce serait, pour le coup, une très mauvaise chose aux yeux de la communauté juive de France.

Ariel Melles

M. Macron, ce qui pose problème, c’est Laurence Haïm – pas les juifs de France !

(Source : JSS News)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s