Hidalgo-Taubira-Aubry : les Trois Grâces sortent du bois…

_____________________________________________________

Je ne connais pas grand-chose au monde du foot, mais je sais tout de même qu’à une certaine époque (j’ignore laquelle à vrai dire !) se tient le Mercato qui voit des joueurs quitter tel club pour rejoindre tel autre, tout cela moyennant de « gros sous ». Aujourd’hui nous sommes en quelque sorte en « fin de saison » politique, et quelle saison ! La pire des cinq dernières décennies, avec à l’horizon peut-être pire encore !!

Vous l’aurez sans doute remarqué, dans les partis politiques de tous bords c’est le grand chassé-croisé, un Mercato politique, en quelque sorte. Cela en deviendrait comique s’il ne s’agissait malheureusement de notre avenir, qui lui n’a rien de réjouissant, grâce aux 66%- en réalité d’ailleurs compte-tenu des abstentions, bulletins blancs et nuls – c’est seulement environ 40% d’abrutis qui ont voté Macron ! Ils ne tarderont sans doute pas à déchanter !

Mais ce qui nous intéresse aujourd’hui est une info plutôt comique après l’explosion en vol du PS, ramené à la portion congrue avec un score de son représentant aux présidentielles de 6,…%. Information révélée par la Lettre quotidienne du 11 mai de Valeurs Actuelles :

Christiane Taubira, Anne Hidalgo et Martine Aubry ont lancé “Dès demain”, un «mouvement d’innovation » ouvert à « tous les humanistes qui croient encore en l’action ». En effet, dans une tribune publiée dans le Monde, 160 signataires, parmi lesquels Christiane Taubira, Martine Aubry, Anne Hidalgo, des intellectuels et des artistes, appellent leurs concitoyens à un « sursaut », en annonçant le lancement de ce « grand mouvement d’innovation pour une démocratie européenne, écologique et sociale ».

Le trio magique, le tiercé gagnant, à n’en pas douter !

A droite (sur la photo, pas en politique) donc : Martine Aubry, grande amie des musulmans en général, et d’ Amar Lasfar en particulier. Quoique ces relations amicales avec le recteur de la mosquée de Lille-Sud, nouveau président de l’UOIF se soient quelque peu distendues.

Martine Aubry « qui s’emmerde dans une ville où tout le monde est pareil, qui trouve génial une ville avec 35% de maghrébins ».

Martine Aubry qui, après avoir lancé « Macron, ras-le-bol » a finalement envoyé 60 000 courriers aux Lillois les invitant à voter Macron…

Martine Aubry, mise récemment en examen pour diffamation d’un élu FN Lillois.

Au centre (sur la photo, toujours) Christiane Taubira une vieille connaissance, que nous n’avons que trop connue, ex Garde des Sceaux, pour notre plus grand malheur ! Plus préoccupée par le sort des racailles en prison que par leurs victimes ! Responsable de trop de malheureuses victimes de « déséquilibrés » et voyous en tous genres, qui auraient dû normalement se trouver encore en prison, là où était leur vrai place, mais ayant bénéficié de réductions de peine se trouvaient en liberté. Championne du laxisme judiciaire, et d’une justice à deux vitesses. Fustigeant les adversaires du candidat socialiste, l’ancienne garde des Sceaux a épinglé sans le nommer Emmanuel Macron, qui incarne selon elle la « tentation de papillonner, de picorer ici et là, de transformer un programme en happening et de confondre un projet avec un biopic ».

Elle est à l’origine de la loi tendant à la reconnaissance de la traite et de l’esclavage en tant que crime contre l’humanité. Mais Madame Taubira « oublie » l’existence de la traite arabo musulmane, antérieure à la traite atlantique, ayant fait davantage de victimes, et qui existe encore de nos jours ! Madame Taubira a une mémoire sélective ! Indépendantiste convaincue, elle a pourtant été candidate à l’élection présidentielle de 2002. Cherchez l’erreur.

Enfin, à gauche, Anne Hidalgo, maire de Paris depuis mars 2014. Lorsqu’elle est arrivée aux affaires, il y a trois ans, la dette parisienne, gonflée par les folies de Bertrand Delanoë, atteignait 3,4 milliards d’euros, ce qui était déjà très lourd. En décembre prochain, selon les chiffres de Bercy, elle flirtera avec les 6 milliards. Et au rythme où vont les choses, elle devrait dépasser 7,5 milliards en 2020.

Championne des manifestations : citoyennes, festives, conviviales, ludiques… j’en oublie peut-être… Des trucs qui ne servent à rien sinon à dépenser l’argent des contribuables. Madame « Je suis Charlie », sauf quand c’est elle que l’on caricature, là alors elle n’est plus Charlie et intente des procès, pas très cohérente Madame Hidalgo ! Cela n’est pas très fair-play, mais le fair-play n’est pas une qualité très répandue en politique.

Mais le pire est suspendu au-dessus de la tête des Parisiens, et peut-être au-delà. En effet une délégation du comité international olympique (CIO) a débarqué ce samedi à Paris pour évaluer la candidature olympique de la capitale aux jeux de 2024. A deux mois du vote, le maire de Paris n’a sans doute rien dit de l’état financier calamiteux dans lequel se trouve la ville. Et où elle trouvera les 145 millions d’euros qu’elle a promis d’investir pour accueillir l’événement ?? Un souhait : pourvu qu’on ne les ait pas !!!

Pour se faire élire en mars 2014, elle avait pris l’engagement solennel de ne pas augmenter les impôts durant sa mandature…paroles, paroles, paroles !

Voilà un petit aperçu des personnages du mouvement lancé par le trio que l’on pourrait appeler « Les trois Grâces »…

Le changement c’est maintenant ? Ou bien on reprend les mêmes et on continue ?? Qui est tenté?

Oriana Garibaldi

Hidalgo-Taubira-Aubry : les Trois Grâces sortent du bois…

(Source : Riposte laïque)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s