Trump à Ryad : l’Occident n’a toujours rien compris à l’islam…

Trump à Ryad : l’Occident n’a toujours rien compris à l’islam     _____________________________________________________

Une fois de plus, l’Occident prouve qu’il est un piètre élève qui ne retient jamais l’histoire, la vraie, pas celle distillée par l’oligarchie politico-médiatique, car en s’alliant avec le monde sunnite, il accuse ouvertement les chiites d’être les parrains du terrorisme islamique, alors que la réalité est tout autre.
Eh bien, le terrorisme islamique mondialisée est bien l’œuvre de l’islam sunnite quoi qu’en pensent les protecteurs occidentaux des monarchies pétrolières wahhabites ;

Une fois encore, l’Occident et notamment les Etats-Unis s’inscrivent en contre-sens de l’histoire et refusent de regarder la réalité en face, parce qu’ils sont tout simplement obnubilés par la masse des pétrodollars détenus par les parrains du terrorisme islamique. Et au nom de la cupidité qui les animent, ils préfèrent regarder ailleurs et désigner un autre ennemi et notamment l’Iran bien que les mollahs iraniens ne soient pas des amis des droits de l’homme. Il faut être naïf pour les croire sur parole, car eux aussi obéissent aux injonctions d’Allah mais d’une façon subtile. Hélas, ils savent manier la takkia à la perfection.

  Ils n’ont à la bouche que la parole mensongère du serpent – louyehi

Il n’est plus à démontrer que

le terrorisme aveugle qui endeuille l’humanité est l’œuvre de l’enseignement coranique

et que ceux qui le commettent sont dans leur grande majorité des sunnites. Pour preuve, la Qaeda et Daesh, et leurs succursales respectives, ne sont-elles pas d’obéidiance sunnite et plus particulièrement salafo-wahhabite ?

En allant à Ryad ( Arabie saoudite) faire la moisson des contrats (plus de 380 milliards de dollars dans un premier temps), le président américain Trump a réhabilité les sponsors de l’islamisme. Il a carrément pardonné aux Saoudiens et aux Qataris leur soutien prouvé aux groupes djihadistes.
Son voyage à Ryad ( et c’est sa première visite officielle à l’étranger) en dit long sur ses intentions réelles. Lui qui a fait de la lutte contre le terrorisme islamique, sa priorité, lors de sa campagne électorale, préfère privilégier – maintenant qu’il est aux commandes – les intérêts immédiats de l’Amérique que de s’attaquer aux racines du mal. Une fois encore, il a mené en bateau tous ceux qui ont cru à son discours enflammé (à vrai dire de circonstance) , car on ne combat pas le terrorisme islamique en dédouanant le coran et les hadiths qui sont les deux instruments du djihad. Et pire encore, on ne combat pas son prétendu ennemi par des arguments stériles, sans fondement idéologique.

Son choix d’inaugurer en compagnie du roi Salmane, dans la capitale saoudienne, d’un centre dédié à « la lutte contre le radicalisme et à la promotion de la pensée modérée » est une caution délibérée donnée au régime wahhabite qui est le principal pourvoyeur de l’idéologie djihadiste dans le monde. Qui dit mieux ?

Mais de qui se moque Donald Trump ?

Il est vrai qu’il est un homme d’affaires pressé et que le temps pour lui, est avant tout une question d’argent. Par conséquent, le régime saoudien continuera à sévir contre les femmes, les laïcs, les apostats et les mécréants en toute liberté grâce à la baraka de la fatwa de hadj Trump.

Mais la réponse aux agissements irréfléchis du président américain ne s’est pas faite attendre. L’attentat meurtrier de Manchester où des enfants ont été massacrés au nom du califat, est venu lui rappeler que l’islam porte dans son sein la haine de tout ce qui n’est pas musulman et notamment des Juifs et des Chrétiens. Toute autre discussion n’est que la masturbation de l’esprit qui ne fait pas avancer le combat contre le terrorisme islamique.

N’est-il pas écrit dans le coran, sourate 9 verset 29 : « Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdissent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, en état d’humiliation » ?

Alors aux Occidentaux qui scandent « pas d’amalgame », il est encore temps d’ouvrir les yeux sur le vrai danger qui guette l’humanité, à savoir l’islamisme guerrier.

Ce n’est pas avec un esprit occidental ouvert à tous les vents qu’on combattra le terrorisme islamique et encore moins avec un président américain qui ignore tout des méandres de l’islam. Alors le moment est venu de faire participer au combat contre les adeptes du djihad ceux qui ont réellement la capacité de compréhension de l’idéologie mahométane et de son sectarisme haineux et notamment les apostats de l’islam.

N’en déplaise aux islamo-compatibles, l’islam a pour doctrine un totalitarisme global et de surcroît sacré qui veut l’imposer au monde entier. Et tant que l’Occident ne mettra pas aux pas les idéologues et les parrains de ce totalitarisme islamique qui sont connus, ce n’est pas avec des câlins, des bougies et des discours de circonstance qu’il parviendra à l’éradiquer.

Hamdane Ammar

Trump à Ryad : l’Occident n’a toujours rien compris à l’islam

(Source  Riposte laïque)

LONGUE VIE AUX APOSTATS DE L’ISLAM !

SOUHAITONS QU’ILS SOIENT DE PLUS EN PLUS NOMBREUX. CEUX-LA SONT NON SEULEMENT DES ÊTRES HUMAINS A PART ENTIERE, MAIS BIEN PLUS : CE SONT DES « MENSCH » que nous devons admirer, des hommes courageux, endoctrinés, comme les autres, mais qui ont su laisser se révéler l’âme humaine qu’ils ont en eux – et combattre le mal, malgré l’endoctrinement acharné dont ils ont fait l’objet depuis leur naissance, malgré les fatwas de mort venant des musulmans qui sont, pour eux, une menace constante.

Les autres, les mahométans, ne sont que des zombis destructeurs que nous espérons bien un jour chasser de nos pays, voire, éradiquer de cette pauvre terre qu’ils mettent épisodiquement et actuellement encore à feu et à sang pour en finir avec les guerres de conquête, le djihad, et être en mesure, non plus de survivre sous leurs menaces continuelles, mais de vider les prisons et les villes et villages de nos pays de ces êtres cruels, viles et sanguinaires, et de revivre enfin plus sereinement !

Français, ne vous laissez pas avoir par leur taqyia quand des voilées vous font de grands sourires dans la rue, vous parlent gentiment, vous disent même bonjour sans vous connaître (ce qui m’est arrivé hier encore) : ce ne sont que pièges grossiers pour mieux vous tromper et tromper votre vigilance : tous ceux qui portent des signes ostensibles se réclamant de l’islam sont des ennemis du monde libre.

Nous devons donc être très vigilants pour ne pas tomber dans le piège de la « sympathie » apparente que nous tendent certaines des combattantes de l’islam pour nous leurrer : le foulard, le voile, le niqab… sont leur uniforme de combat. Nous devons donc toujours avoir à l’esprit que les musulmans ont lancé leur djihad contre nous. C’EST UNE GUERRE SOURNOISE ET TOTALE.

louyehi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s