Florence Drory, la candidate d’En Marche ! aux législatives des Français de l’étranger, invalidée

https://i2.wp.com/www.dreuz.info/wp-content/uploads/2017/06/rep.png____________________________________________________

D’autres avant Florence Drory ont fait les frais de la rigueur du Code électoral et ont vu leur victoire aux législatives invalidée par le Conseil constitutionnel, suite à une infraction, ou des comptes de campagnes irréguliers.

Florence Drory, la candidate d’En Marche !, vient de commettre une infraction et elle en fera les frais.

Candidate dans la 8e circonscription des Français de l’étranger (Italie, Turquie, Israël, Grèce, Chypre, Malte, Vatican…), Florence Drory a fait appel à un organisme d’Etat, Business France, pour la promotion de sa campagne en Italie, en totale infraction avec les règles électorales, et plusieurs de ses concurrents ont demandé à leurs conseils de déposer plainte pour cette entorse invalidante.

Un faux pas fatal

A Milan, Business France, établissement public placé sous la tutelle du ministère de l’Economie, du ministère des Affaires étrangères et du Développement international et du ministère de l’Espace rural et de l’Aménagement du territoire, a assuré la promotion d’un événement en mentionnant la candidate et le Comité de soutien d’En marche Milan (emails ci-dessous) :

https://i1.wp.com/www.dreuz.info/wp-content/uploads/2017/06/4.png

https://i0.wp.com/www.dreuz.info/wp-content/uploads/2017/06/3.png

Evidemment, les services de l’Etat ne sont pas autorisés à se mettre à la disposition d’un candidat, fût-il celui du parti politique du Président de la république, et c’est bien naturel, car l’Etat doit respecter une stricte neutralité entre les différents candidats : il est au service de tous, et non du parti de gouvernement.

Démarche illégale donc, et si par le plus grand des hasards la candidate remportait l’élection (ce qui, au vu de ce qu’il se passe pour En Marche! en Italie, en Grèce et en Turquie relève du domaine de l’impossible) – elle serait invalidée.

Ce dimanche 4 juin, une semaine en avance sur la métropole, en Italie, en Grèce, en Israël et en Turquie, les Français de l’étranger devront se rappeler que voter pour une candidate qui va être invalidée revient à retourner dans les bureaux de vote dans 12 mois. Ce que personne ne souhaite.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info

Florence Drory, la candidate d’En Marche! aux législatives des Français de l’étranger, invalidée

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s