Israël – 5 juin 2017

____________________________________________________

La candidate d’ « En Marche » dans la 8ème circ. des Français de l’étranger, Florence Pavaux Drory soutenue par Charles Enderlin, n’aime guère le Judaïsme et les Juifs pratiquants

Législatives : La candidate de la « République En Marche » dans la 8ème circonscription des Français de l’étranger, Florence Pavaux Drory soutenue par Charles Enderlin, n’aime guère le Judaïsme et les Juifs pratiquants.

Dans la 8ème circonscription des Français de l’étranger, comprenant notamment Israël où il  a le plus grand nombre d’électeurs, la candidate présentée par la « République En marche » face au député sortant Meyer Habib, UDI, est Madame Florence Pavaux Drory.

Cette candidate vivant pourtant à Jérusalem a plusieurs fois manifesté son mécontentement face au Judaïsme et aux juifs pratiquants comme l’illustrent ces copies d’écran de ces posts sur Facebook :

https://i0.wp.com/static.europe-israel.org/wp-content/uploads/2017/05/IMG_1483.jpg

Florence Pavaux Drory sur Facebook

Madame Drory est ainsi scandalisée que l’on ait autorisé des Rabbins à allumer des bougies de Hanoukka dans une zone publique à Roissy…

Mais madame Drory devrait savoir qu’on allume des bougies d’Hanoukka partout dans le monde y compris devant la Mairie de Paris et sous la Tour Eiffel…

De la même façon, Madame Drory s’indigne que l’on ferme les épiceries le jour de Shabbat à Jérusalem… En revendiquant aux non-croyants le droit de vivre.

Madame Drory qui prétend vouloir représenter les Français Juifs vivant en Israël risque fort de déplaire à tous ceux qui sont partis en Israël vivre leur Judaïsme.

Enfin, et cela résume très bien qui est Madame Drory, le journaliste antisioniste Charles Enderlin, auteur du faux reportage sur France 2 sur la prétendu mort d’un enfant palestinien, apporte son soutien à Florence Pavaux Drory… Un soutien fort gênant pour tous ceux qui aiment Israël

Lire la suite : La candidate d’En Marche dans la 8ème circ. des Français de l’étranger, Florence Pavaux Drory soutenue par Charles Enderlin, n’aime guère le Judaïsme et les Juifs pratiquants

© Moshé Anielewicz pour Europe Israël News

-==-

https://i2.wp.com/www.chiourim.com/wp-content/uploads/2017/06/ban-top-rav-lau.png_____________________________________________________

Le Rav Israël Meir Lau évoque les moments forts de sa carrière

Le Rav Israël Meir Lau, ancien grand rabbin d’Israël (1993-2003), qui vient de fêter son quatre-vingtième anniversaire, a quitté jeudi dernier son poste de grand rabbin de Tel Aviv qu’il occupait depuis 2005.

Le Rav Lau, rescapé de la Shoah, est le président du conseil d’administration du mémorial Yad Vashem, à Jérusalem. Il est également titulaire du Prix Israël qui lui a été décerné en 5765 (2005) pour son œuvre et sa contribution à l’Etat d’Israël.

A l’occasion de sa retraite, le Rav Lau a accordé dimanche soir une interview à la chaine de radio Galei Tsahal. Il a tenu à souligner avant tout que son départ ne signifiait pas pour autant l’interruption de ses activités.

Au cours de l’entretien, il a évoqué certains souvenirs datant de l’époque où il était grand rabbin d’Israël, parlant notamment des accords d’Oslo signé en 1993, pendant son mandat, entre le Premier ministre de l’époque Itshak Rabin et le chef de l’Olp Yasser Arafat.

Il a précisé que d’après le traité, la Tombe de Rachel, à Betlehem, devait être cédée aux Palestiniens. Il a indiqué que Shimon Péres, ministre des Affaires étrangères, était en faveur du maintien de Kever Rachel sous souveraineté israélienne alors que Rabin estimait qu’il fallait y renoncer.

Le Rav Lau a raconté qu’il avait alors utilisé pour la première fois le numéro de téléphone personnel que lui avait confié Rabin pour l’appeler et lui demander de renoncer à son projet. Finalement, Rabin l’a contacté un peu plus tard pour lui dire qu’il avait changé d’avis et que ‘l’on ne se séparait pas de sa mère’.

Rappelons dans ce contexte que le Rav Menahem Poroush z’l, alors député de l’Agoudat Israël, avait rencontré Itshak Rabin à la même époque en compagnie du député Hanan Porat z’l (parti national religieux) pour lui présenter la même requête dans des termes similaires. Le Rav Poroush avait ensuite versé des larmes en parlant de ‘notre mère Rachel’. Rabin, ébranlé par cette demande, avait alors annoncé qu’il allait reconsidérer sa décision et il avait annoncé un peu plus tard que le Kever Rachel restait sous contrôle israélien.

Claire Dana-Picard

Le Rav Israël Meir Lau évoque les moments forts de sa carrière

(Source : Chiourim.com)

-==-

https://i1.wp.com/www.chiourim.com/wp-content/uploads/2017/05/Nicholas-Winton-rescapes.jpg_____________________________________________________

Prague : monument en hommage à Sir Winston, qui a sauvé 669 enfants avant la Shoah

Un monument vient d’être érigé à Prague en hommage à Sir Nicholas Winton, citoyen britannique qui a organisé depuis la Tchécoslovaquie, juste avant la Seconde Guerre mondiale, le sauvetage de 669 enfants dont la plupart étaient juifs.

Sir Nicholas Winton a sauvé ces enfants d’une mort quasi certaine et a ensuite gardé le silence sur ses exploits pendant un demi-siècle.

Au total, huit trains ont quitté Prague pour rejoindre l’Angleterre.

L’opération a été intitulée le Czech Kindertransport. Des dizaines de rescapés qui doivent la vie à Sir Nicholas Winton ont fait le déplacement pour assister à l’inauguration de ce mémorial, appelé ‘Farewell Memorial’, qui est une réplique d’une ancienne porte de train datant de 1939.

Nicholas Winton a bénéficié d’une longue vie : il est décédé en 2015 à l’âge de 106 ans, le jour anniversaire du départ d’un train en 1939 transportant depuis Prague le plus grand nombre d’enfants : 241. Son gendre a raconté qu’il s’était éteint paisiblement dans son sommeil à l’hôpital de Wexham.

Prague : monument en hommage à Sir Winton, qui a sauvé 669 enfants avant la Shoah

Claire Dana-Picard

(Source : Chiourim.com)

-==-

https://i1.wp.com/www.chiourim.com/wp-content/uploads/2013/08/avion_elal.jpg_____________________________________________________

Tragédie à bord d’un vol El-Al entre Israël et New-York

Un événement tragique s’est produit dans la nuit de dimanche à lundi à bord d’un vol de la compagnie aérienne israélienne El Al qui assurait la liaison entre Tel Aviv et New York.

Une femme juive de 65 ans, de santé fragile, a soudain perdu connaissance et a cessé de respirer. Elle était accompagnée de plusieurs membres de sa famille.

Ils rentraient chez eux après la célébration d’une Bar Mitsva en Israël.

Ses proches, qui l’entouraient, ont alerté immédiatement l’équipage qui s’est chargé d’entrer en contact sans tarder avec une association juive newyorkaise, Misaskim, qui se charge toujours des formalités dans de tels cas face aux autorités fédérales et au bureau des médecins légistes de New York.

Celle-ci a envoyé plusieurs représentants à l’aéroport Kennedy (JFK) de New York. Ces derniers étaient présents lors de l’atterrissage de l’appareil, vers minuit, pour accueillir et aider la famille.

D’après le site ‘Yeshiva World News’ qui a fait part de l’information, la défunte souffrait depuis quelques mois d’une maladie grave et avait été hospitalisée pendant une longue période au cours de l’année. Elle faisait partie de la communauté juive d’origine syrienne (Alep) du quartier de Flatbush.

Claire Dana-Picard

Tragédie à bord d’un vol El-Al entre Israël et New York

(Source : Chiourim.com)

-==-

https://i2.wp.com/www.chiourim.com/wp-content/uploads/2016/08/kotel_16_0.jpg_____________________________________________________

Israël Katz : ‘Le train de Tel Aviv arrivera au Kotel’

Le ministre des Transports et des Infrastructures nationales Israël Katz (Likoud) a adressé un message très clair, depuis Jérusalem, au Premier ministre Netanyahou qui s’est envolé dans la journée pour Washington et doit rencontrer mercredi le nouveau président américain Donald Trump à la Maison Blanche.

Prenant la parole à la Conférence de Jérusalem, organisée par le journal Besheva, il a estimé qu’Il fallait régler avec l’administration Trump les questions concernant Jérusalem et les implantations de Judée-Samarie. Mais avant tout, a-t-il souligné, Israël doit œuvrer pour le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem, promis par Trump au cours de sa campagne.

Katz a tenu à rappeler que ‘les Palestiniens et leurs alliés tentaient de réviser l’histoire pour nier le lien et l’attachement d’Israël avec Jérusalem’. Puis il a déclaré : « Non à un Etat palestinien, oui à une grande Jérusalem, unifiée sous souveraineté israélienne. Non au gel, oui à l’extension, au développement et à la consolidation des localités juives de Judée et de Samarie ».

Katz a ajouté que le gouvernement devait parvenir à un accord pour conférer la souveraineté israélienne à toutes les localités autour de Jérusalem dans le cadre d’une grande Jérusalem métropolitaine. Il a précisé, dans ce cadre, que la construction devait être permise sans restriction à Jérusalem.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s