Enquête sur « l’affaire Las Vegas » de Macron, perquisition aux Mutuelles de Bretagne pour Ferrand : la justice se réveille ?

https://i2.wp.com/www.dreuz.info/wp-content/uploads/2017/06/SIPA_00797070_000016.jpg_____________________________________________________

France Inter vient d’annoncer que le parquet de Paris a ouvert ce lundi une enquête préliminaire pour favoritisme, complicité et recel, concernant la soirée à 380 000 euros de Macron à Las Vegas le 6 janvier 2016, tandis que le JDD annonce qu’une enquête préliminaire dans l’affaire Ferrand a déclenché une perquisition aux Mutuelles de Bretagne, et des auditions sont prévues.

Pour un retournement, c’est un retournement. Ou bien un bel écran de fumée pour nous enfumer.

  • Affaire Macron

L’enquête est confiée à l’OCLCIFF (Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales) suite à un signalement de l’Inspection générale des finances, envoyé le 8 mars, jour où le Canard Enchaîné révélait l’existence d’un rapport sur cette soirée à près de 380 000 euros organisée sans appel d’offres.

L’événement avait permis à Emmanuel Macron de tenir la vedette devant quelque 500 personnalités.

L’enquête devra déterminer si l’agence Business France pouvait se dispenser d’un appel d’offres et confier l’organisation de cette soirée à Havas. L’organisme de promotion des entreprises françaises à l’étranger a reconnu la semaine dernière que, « au vu des délais », le choix du prestataire, Havas, « avait été fait selon une procédure pouvant potentiellement être entachée d’irrégularité ».

Mais Michel Sapin, l’ancien ministre de l’Économie, avait rétorqué qu’il appartenait à Business France, « si elle considérait que les délais étaient trop courts, de dire qu’elle ne pouvait pas organiser l’événement selon les règles ».

C’est la même société Business France qui a assuré la promotion de la campagne électorale aux législative pour les Français de l’étranger en Italie de la candidate d’En Marche! en totale infraction avec les règles électorales.

  • Affaire Ferrand

Une enquête préliminaire a été ouverte dans le cadre du dossier Richard Ferrand, selon Le Télégramme. Une longue perquisition a eu lieu au siège des Mutuelles de Bretagne et les premières auditions sont prévues cette semaine.

Les enquêteurs sont restés quatre heures au siège des Mutuelles de Bretagne, jeudi dernier à Brest (Finistère), afin de trouver des éléments pouvant nourrir l’enquête préliminaire ouverte dans le dossier de la louche affaire Richard Ferrand.

Selon Le Télégramme, les enquêteurs ont saisi de nombreux documents.

Le parquet de Brest veut vérifier les faits rapportés par la presse concernant les malversations rapportées par les médias sur le ministre de la Cohésion des territoires quand il dirigeait les Mutuelles entre 1998 et 2012 et sa compagne.

Premières auditions cette semaine

Les premières auditions doivent débuter cette semaine. Le Télégramme évoque la direction des Mutuelles, le notaire qui avait piloté l’opération immobilière, ainsi que le commissaire aux comptes en charge du dossier. Tous devront répondre à une question, centrale, dans cette affaire : quelles ont été les conditions d’acquisition (par la compagne de Richard Ferrand, avocate et, par ailleurs, conseil des Mutuelles sur les questions de droit du travail) et de location de l’immeuble brestois où les Mutuelles de Bretagne ont établi un centre de soins, en 2011.

  • Une autre affaire Macron avance

    Anticor n’a pas jeté l’éponge, concernant la déclaration de patrimoine de Macron.

    L’association Anticor, qui cherche à lutter contre la corruption dans le monde politique, avait été éconduite lorsqu’elle avait demandé à la Haute autorité pour la transparence d’ouvrir une enquête sur une affaire impliquant le leader d’En marche ! : sa déclaration de patrimoine.

    Une pétition en ligne publiée sur le site chance.org avait récolté plus de 16 000 signatures.

    La pétition a été adressée au parquet national financier et au procureur de Paris, et Anticor réclame que toute la lumière soit faite sur “les scandales Macron”.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Sources :

https://www.franceinter.fr/justice/emmanuel-macron-a-las-vegas-une-enquete-ouverte

http://www.valeursactuelles.com/politique/alerte-la-justice-ouvre-une-enquete-preliminaire-sur-laffaire-las-vegas-de-macron-73057

A lire aussi : « Un sauveur viendra. Nous l’appellerons Emmanuel » (Isaïe, 7,14)

Un candidat En Marche ! mis en cause pour violences

A lire aussi : Un candidat En Marche ! mis en cause pour violences

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s