Golan : un seul missile décapite les chefs de l’Etat islamique

https://i0.wp.com/jforum.fr/wp-content/uploads/2017/06/al-Shagara_SyriaENG.jpg
______________________________________________

Un seul missile décapite le commandement de Daesh à la lisière du Golan.

Un unique missile de provenance mystérieuse, qui a pu être tiré depuis le sol ou depuis les airs, tôt mercredi matin, le 7 juin, a éradiqué d’un trait d’un seul la totalité du commandement de l’Etat Islamique sur le Golan syrien, selon les sources des renseignements militaires de Debkafile. L’entièreté des 16 chefs correspondant aux « officiers supérieurs » des deux mille membres de l’armée de Khaled Ibn al Waleed, le bras armé des opérations de Daesh sur le Golan syrien, étaient présents à l’intérîeur du bâtiment pris pour cible dans la ville d’al-Shagara, situé dans le triangle où se rencontrent les frontières israéliennes, syriennes et jordaniennes, juste ne face de la Mer de Galilée (Lac de Tibériade) dans le Nord d’Israël.

Ce missile non-identifié a explosé au beau milieu d’un hall d’entrée où se rassemblait les plus hauts échelons du commandement de Daesh dans le secteur, en vue de rompre le jeûne quotidien au cours du mois du Ramadan et mettre sur pied les plans à venir. Aucun d’entre eux n’a survécu.

Parmi eux, on trouve le chef du groupe,

l’Emir Abu Dajana al-Idlibi,

l’Emir Général du Bassin de Yarmouk,

Abu Mohammed al-Makdessi ;

l’Emir militaire, commandant des opérations,

le Général Abu Udai al-Homsi et

l’expert en explosifs du groupe, qui avait al double-casquette de dirigeant religieux, Abu Ali Shabat.

Ils opéraient sous ces pseudonymes afin de dissimuler leurs véritables identités en tant qu’anciens officiers de l’armée irakienne qui ont servi dans les forces armées du disparu sans regrets Saddam Hussein. Ils ont aussi occupé des positions de commandement supérieur au Centre de Commandement syrien de Daesh à Raqqa, quand le « Calife » de Daesh Abu Bakr Al Bagh a décidé de les transférer sur le Golan syrien afin de servir de fer de lance aux attaques qu’ils étaient en train de planifier et qui devaient se dérouler à l’intérieur d’Israël et de la Jordanie.

Cela n’a pris que quelques heures à Al-Baghdadi pour remplacer Magdessi à la tête de l’armée de Khaled Ibn al-Waleed par un homme neuf, Mohamed al-Refaei (alias Abu Hshem al-Askari).

debka.com

Golan : un seul missile décapite les 16 chefs de Daesh©

(Source : JForum)

Publicités

Une réponse à “Golan : un seul missile décapite les chefs de l’Etat islamique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s