Trump mouche le maire musulman de Londres, Macron se tait…

Afficher l'image d'origine_____________________________________________________

Avec Hollande on avait écopé d’un queutard m’as-tu-vu, avec Macron on a hérité d’un coq. Un coq qui gueule tous les matins pour le plaisir sans jamais rien apporter de positif, pas même un œuf ! Un coq, c’est jamais qu’une volaille qui ne pense qu’à b… sa basse-cour. Ce coq-là, c’est l’emblème de la France qui se fait plumer.

Il a tout pour lui, ce mec. Il se prend pour un cador. Prétentieux, fanfaron, inconsistant et, pour ne rien gâcher, mini président nous joue les débardeurs dans un bras de fer avec Trump. Bras de fer qui a fait l’événement de la semaine, repris en boucle par tous les médias avec force images, comme si, par miracle, avec l’arrivée de Macron sur la scène internationale, la puissance d’un chef d’État se mesurait dans ses poignées de mains.

Beurk !
Ils n’ont jamais honte de rien ces gens qui nous gouvernent ?

Lui qui nous a prédit des attentats musulmans à la pelle sur notre territoire, est plutôt silencieux, depuis Londres.

On se demande ce qu’il a pu dire à l’Anglaise Teresa. Aurait-t-il ajouté dans ses condoléances : « ils n’auront pas notre haine », que cela ne nous étonnerait pas. Comment pourrait-il faire autrement, lui qui, dès son mandat, a choisi une flopée de musulmans pour représenter son parti à l’Assemblée ?

Par contre, le grand Trump, lui, n’a pas hésité à fustiger le maire de Londres, le très musulman Sadiq Khan – dont la femme porte foulard et se tient trois pas en arrière de son maître, les yeux baissés.

Parce que le Sadiq machin a eu l’audace de dire aux Londoniens de ne pas s’alarmer s’ils voient beaucoup de policiers dans la ville. Ben, non ! Pourquoi devraient-ils s’inquiéter ? Des policiers dont les 70 ou 80% ne sont pas armés peuvent défendre et protéger la population, n’est-ce pas ? On ne voit pas pourquoi les Anglais auraient peur de sortir de chez eux !

Mais que pouvaient-ils attendre d’un maire musulman qu’ils ont élu ? Qu’il leur disent : ‘’Mes frères en religion sont des criminels. Je le sais, j’appartiens à la même religion’’ ?
Il a quand même dit à peu près la même chose en déclarant que : ‘’Trump ne pourra pas diviser nos communautés.’’

Sauf que, dans ces communautés, il y a environ 10 000 personnes soupçonnées de collusion avec les terroristes et qu’elles ne peuvent être ‘suivies’ par les services de police (une responsable anglaise sur Euronews).

Par exemple, ils savaient, depuis au moins l’an dernier, que l’un des terroristes, le Pakistano-anglais, militait pour les terroristes de Daech, comme on peut le voir sur cette photo, dépliant le drapeau de l’état islamique à Regent Park.

Et ne nous y trompons pas. La France est exactement dans le même cas de figure que le Royaume-Uni. Nous avons quantité de musulmans pro-Daech, chez nous, que les services de sécurité du territoire ne peuvent pas surveiller mais qu’on laisse libres de vaquer à leurs occupations.

Trump a raison. Nous devons impérativement empêcher le flux d’importation, dans nos sociétés, de tous ces adeptes criminels. Et commencer par fermer les mosquées dont trop de maires, soucieux de se faire réélire, favorisent les implantations.

Et en finir avec le politiquement correct. Et là, il a cent fois raison.

Ces gens qui tuent se réclament de l’islam. Ils nous ont prouvé qu’ils respectaient les principes du Coran. Qu’ils les appliquaient à la lettre. Ceux qui l’ont lu peuvent en témoigner. Alors, pourquoi ne pas dire ce qu’ils sont ? Ce sont des criminels musulmans.

Laissons aux autres musulmans, ceux qui ne pratiquent pas le Coran à la lettre, ceux qui se disent, seulement, musulmans parce qu’ils ne mangent pas de cochon, laissons à ceux-là le soin de se démarquer de leurs frères criminels. Ce n’est pas à nous de le faire, c’est à eux, et à eux seulement, que revient cette charge.

Nous n’avons pas à faire le tri pour épargner ceux qui ne pensent pas comme les terroristes. S’ils sont en désaccord ou s’ils condamnent leurs crimes, ils doivent le dire haut et fort. Et il y en a qui ont le courage de le faire et de le dire. C’est aussi simple que ça.

C’est, d’ailleurs, tellement simple, qu’on ne les entend pas beaucoup, voire pas du tout !

Alors, encore une fois, que devons-nous penser de ce mutisme général des musulmans qui ne se reconnaissent pas dans les criminels qui tuent du Français, de l’Anglais, de l’Allemand, de l’Israélien et de l’Arabe ?

Les seules manifestations que nous avons eues de leur part étaient des revendications contre les ‘’Occidentaux’’ qui allaient guerroyer dans les pays musulmans. Ou la Palestine. Forcément, quand il s’agit de condamner le Juif, ils sont tous d’accord. Ou revendiquer le droit de s’habiller à la musulmane parce que leur religion prime sur tous les us et coutumes occidentaux. C’est tout.

Et ils sont tous, devenus terriblement religieux et croyants, vous aviez remarqué ? Ils prient dans les rues le vendredi ou dans les cités qu’ils ont envahies. Pour qu’on leur construise un peu plus de mosquées. Mais s’ils sont devenus si religieux… c’est qu’ils lisent le Coran. S’ils lisent le Coran, ils savent ce qui y est prôné. Alors, pourquoi devrions-nous faire comme s’ils ne savaient pas ?

Toutes ces lois que nous ont pondues les socialistes, et les autres aussi mais principalement eux, les ont confortés dans leur droit à ne pas être critiqués. La religion musulmane ne doit pas être controversée. Pourquoi ? Qu’a-t-elle de plus que le judaïsme ou le christianisme ou le bouddhisme ? A part des criminels qui sévissent de par le monde, en son nom, on ne voit pas ce que cette religion a de particulièrement sacré ?

C’est ça qui a donné le politiquement correct qui tue chaque jour un peu plus nos valeurs, nos libertés, notre démocratie.

Oui, Trump a entièrement raison. Le politiquement correct encourage les terroristes criminels musulmans à passer de plus en plus fréquemment à l’acte.

Alors, ‘frères’ musulmans, si vous les condamnez, c’est à vous de parler pour délier les langues de nos dirigeants et médias. Quand cent musulmans diront : ‘’un terroriste, c’est de la merde’’, peut-être qu’un journaliste reprendra votre commentaire. Et d’autres suivront.

Et peut-être commencerons-nous à sortir de ce cercle infernal du terrorisme criminel.

Rotrude Martel

Trump mouche le maire musulman de Londres, Macron se tait…

(Source : Riposte laïque)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s