LA GUERRE MUSULMANE CONTRE L’OCCIDENT ET LES CONSEQUENCES DES GRANDES INVASIONS BARBARES DU XXIe SIECLE – 20 juin 2017

https://i1.wp.com/static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/06/attaque-du-19-juin-2017-Paris.jpg______________________________________________________

A lire aussi : Champs-Elysées : Ces gens-là commencent à nous seriner gravement…

______________________________________________________

Le déséquilibré fiché S des Champs-Elysées est mort : tant mieux !

Aujourd’hui lundi 19 juin 2017, un véhicule a volontairement percuté un fourgon de la gendarmerie mobile, à proximité du rond-point des Champs-Élysées, à Paris. L’impact a été tel que la voiture s’est embrasée et l’assaillant – dont il ne serait pas trop hasardeux de soupçonner quelque accointance avec Daech, puisque fiché S ! – a été extrait du véhicule par les gendarmes. Dans un état critique, il est fort heureusement mort à l’heure qu’il est. Des fois qu’on l’aurait soigné et libéré dans cinq ans pour qu’il en rajoute une louche !

Des démineurs sont aussi intervenus pour contrôler la voiture-bélier, possiblement piégée. Une vraie pochette-surprise terroriste en somme, puisque le daechien présumé était en possession de deux armes de poing, une kalachnikov et une bonbonne de gaz, cette dernière sans doute pour faire un barbecue après la rupture du jeûne !
On rappellera que le lieu de l’attentat est très fréquenté, particulièrement par beau temps. De plus, à proximité se trouve le Grand Palais, qui abrite des expositions au rayonnement international, dont celle, actuellement, dédiée au sculpteur Auguste Rodin, à l’occasion du centenaire de sa mort. C’est dire s’il serait jouissif pour ces assassins, qu’on traite si prudemment – eu égard au sort réservé récemment à un agriculteur abattu comme un chien enragé, et qui ne cherchait qu’à fuir et certainement pas à écraser les forces de l’ordre ! –, de tuer des touristes venus des quatre coins du monde, en plus des flics évidemment !

Sur LCI, justement, cette prudence obsessionnelle, au moment où on apprenait la nouvelle de ce énième attentant, on pouvait la constater notamment dans la bouche de Bruno Bonnell, récemment élu député dans la 6e circonscription du Rhône et tombeur de Najat Vallaud-Belkacem. En effet, l’élu évoquait la « culture du respect » pour parler en fait de l’omerta dans les cités, que j’avais évoquée sur Boulevard Voltaire, après les attentats du 13 novembre 2015 à Paris : http://www.bvoltaire.fr/lomerta-cites-face-terrorisme/
La novlangue macro-mondialiste est donc bien maîtrisée, merci monsieur Bonnell !

Et, quand j’entends çà et là d’ineptes appels à la vigilance citoyenne, je me marre : ce n’est pas notre vigilance qui nous sauvera la peau mais des policiers, gendarmes et militaires autorisés à abattre ces vermines sans craindre un éventuel procès en sorcellerie raciste ou je ne sais quelle autre absurdité. C’est aussi autoriser certains citoyens à s’armer pour protéger leurs semblables de ces sectateurs d’Allah qui ne sauraient être reconnus comme Français, voire comme êtres humains. Et pendant que je parle, Pierre Cassen, un dangereux fiché FMLP (Foutez-moi la paix !), a les faveurs d’une justice qui n’a visiblement que ça à faire !

Geoffroy Lejeune, de Valeurs actuelles, a donc raison : il faut neutraliser, en les incarcérant en amont, les fichés S. Et tant pis pour la présomption d’innocence. Toutes choses qui n’ont pas empêché un idiot d’évoquer, sur le plateau de LCI, d’autres menaces que les musulmans. C’est vrai que les indépendantistes bretons sont particulièrement virulents ces derniers temps !
Il est 17h42.

Charles Demassieux

Le déséquilibré fiché S des Champs-Elysées est mort : tant mieux !

(Source : Riposte laïque)

-==-

Calais : les « migrants » ont tué un chauffeur polonais, Macron-Collomb criminels

Calais : les « migrants » ont tué un chauffeur polonais : MACRON-COLLOMB CRIMINELS !

Consternation. Révolte. Tristesse. Haine.

Ces salopards de migrants qui ne respectent pas la loi, qui veulent passer en force ont trouvé malin de faire un immense tas de détritus sur l’autoroute, à 4 heures ce matin, pour faire un barrage leur permettant de prendre d’assaut les camions immobilisés.

C’était sur l’autoroute Dunkerque-Calais. Sur l’A16.

Le barrage a, comme de juste, provoqué un accident…

Une camionnette a percuté un des camions immobilisés, a pris feu et son chauffeur est mort.

Le malheureux. Sa famille polonaise ne sait pas encore, on est incapable d’identifier le corps pour le moment…

Les malheureux.

Malheureux automobilistes coincés dans cet enfer.

Malheureux routiers qui doivent, pour gagner leur pauvre croûte passer au travers de ces barrages, subir les agressions…Et le même barrage, au même endroit, avait déjà été installé par les mêmes, la nuit précédente… Sans accident cette fois.

9 clandestins érythréens ont été interpellés ce matin dans l’un des poids lourds bloqués par le barrage. Ils sont en garde à vue. Je prends les paris. Il y a mort d’homme, mais ils resteront bien moins longtemps en garde à vue que le maire de Champignolles qui a dit ses 4 vérités à NKM.

Et rien n’est fait pour nettoyer au Kärcher les délinquants qui s’obstinent, restent là, rôdent, mettent la vie de tous en danger.

Et rien n’est fait pour nettoyer au Kärcher les associations qui aident, protègent ces délinquants et sont même grassement subventionnées avec nos sous.

Plus que jamais l’article que j’avais écrit en mars 2016 est d’actualité. J’y interpellais Cazeneuve, l’invitant à user de manière forte, dissuasive avec les « migrants ».

La seule solution c’est donc que le Ministre de l’Intérieur donne l’ordre de tirer dans le tas des contrevenants avec des balles paralysantes, anesthésiantes, voire de vraies balles s’il n’y a pas moyen de les arrêter autrement.

Et cet ordre il ne le donnera pas. Mieux, il a donné l’ordre de suspendre l’évacuation… Les illégaux, les barbares ont gagné. En agressant camionneurs et forces de l’ordre ils ont imposé leur loi à Cazeneuve, à la France. Quelle honte ! Quelle faute, impardonnable !

Comment un Ministre de l’Intérieur digne de ce nom peut-il accepter que ses CRS soient moqués, nargués, agressés, défiés avec de vrais cris de bêtes ?

Quand on a face à soi des bêtes, parce qu’ils se comportent comme des bêtes, pire même que des bêtes, le devoir des dirigeants est de dire stop et d’imposer la loi, notre loi. Parce que ce qui se passe à Calais ressemble de plus en plus à un djihad de conquête…

Tirer dans le tas des migrants qui agressent et mettent en danger la vie d’autrui, ça c’est le boulot de Cazeneuve. (sinon, ceux des citoyens qui sont équipés pour devront s’en charger eux-mêmes !! louyehi)

Supprimer toutes les subventions aux associations qui, à Calais, encouragent les migrants à résister, à lutter, et leur mettent sans doute bâtons et frondes dans les mains, ça c’est le boulot de Valls.

On ne pourra jamais attendre 2017 et l’espoir d’une alternative politique en laissant pourrir et même dégénérer Calais.

La force, la brutalité, l’imposition de la loi, aux migrants comme aux « no borders », c’est la seule solution. Avant que la guerre qui commence à Calais. n’embrase tout le pays.

http://resistancerepublicaine.eu/2016/03/01/calais-tirer-dans-le-tas-des-fauteurs-de-trouble-cest-la-seule-solution/

La LDH avait porté plainte contre moi pour cet article… J’ai été relaxée.

Que s’est-il passé depuis ?

Le duo tragi-comique Hollande-Cazeneuve a essayé de vider la jungle de Calais en offrant aux délinquants un bonbon  » nourris, logés, blanchis, pris en main, ils allaient pouvoir s’installer dans les campagnes françaises, demander un statut de réfugié qui les mènerait très vite à pouvoir s’installer et vivre en France avec même un emploi à la clé, histoire de les dissuader de vouloir aller en Angleterre ».

Le duo tragi-comique Macron-Collomb  a pris la suite ( que ceux qui voient la différence nous fassent signe ) et n’a rien changé.

Au contraire. La preuve ?

Les délinquants osent l’impensable. Faire un barrage sur l’autoroute, en pleine nuit, juste pour être sûr d’immobiliser un camion, de le prendre d’assaut et de se donner une chance de passer en Angleterre.

Vous en connaissez beaucoup, vous, des Français, des Hongrois, des Anglais… capables de faire la même chose chez eux ? Dans un autre pays européen ? Dans un pays musulman ?

Ces êtres chouchoutés par les « no borders », par le pouvoir, par les lois dites anti-racistes ont oublié d’être humains. Ils ne savent pas que, en France, les droits de l’homme vont avec la citoyenneté et le respect de la nation. Mais de nation ils n’en ont qu’une, la oumma musulmane qui leur donne, croient-ils, tous les droits.

Et aujourd’hui un homme innocent est mort.

Ce n’est pas moi qui incite à la haine. Ce sont eux. Tout seuls. Clandestins, no borders, politiques.

Souviens-toi, Macron.  Seulement  38% des électeurs inscrits ont daigné voter dimanche. Seulement 7% de ceux qui t’ont élu le 7 mai l’ont fait pour ton programme. Il n’y a pas et il n’y aura pas de lune de miel.

Christine Tasin

Calais : les barbares ont tué un chauffeur polonais, Macron-Collomb criminels

(Source : Résistance Républicaine)

-==-

Londres : cette fois, le « déséquilibré » a écrasé des musulmans______________________________________________________

A lire aussi : Attentat mosquée de Londres : Darren Osborne a-t-il donné le coup d’envoi de la Reconquista ?

______________________________________________________

Cela commencerait-il ?

Rien ne filtre pour le moment. La police parle d’attaque terroriste. Le Conseil musulman du Royaume Uni de  « manifestation violente d’islamophobie ».

Une camionnette à foncé hier soir sur un groupe de musulmans qui viennent de sortir de la mosquée.

http://www.liberation.fr/planete/2017/06/19/londres-une-attaque-potentiellement-terroriste-fait-un-mort-et-huit-blesses_1577829

http://www.20minutes.fr/monde/2089303-20170619-direct-londres-vehicule-fauche-pietons-faisant-plusieurs-blesses

Le maire de Londres trouve qu’une attaque contre d’innocents musulmans qui finissaient leurs prières pendant le mois sacré du Ramadan terrible. Vraiment ? Pire que des enfants écrabouillés devant un feu d’artifice ?

L’auteur est un seul homme, de 48 ans.

Cela fait penser à un règlement de compte.

Cela ne ressemble pas à une attaque de djihadiste mais à celle d’un Résistant au terrorisme ( ou  à l’islamisation).

Si tel est le cas :

Soit l’auteur est un proche d’une des victimes des trois derniers attentats qui ont endeuillé le sol anglais, rendu fou de douleur, assoiffé de vengeance. Et cela se comprend. Et nous avons déjà dit, ici, qu’en France ce genre d’actions était inévitable à court ou moyen terme parce que c’est humain.

Soit l’auteur est un patriote anglais qui n’en peut plus des mosquées, des emburkinées, de l’invasion musulmane et qui veut que la peur change de camp. C’est également possible. Les excès des uns génèrent inévitablement les excès des autres. Et on sait que cela est, aussi, inévitable à court ou moyen terme dans tous les pays européens, France compris, qui subissent l’invasion musulmane.

Soit l’auteur est un patriote anglais qui a décidé de lutter contre le terrorisme avec le système oeil pour oeil, dent pour dent. Ce qui peut aussi se comprendre quand les Sans-dents ébahis comprennent que leurs dirigeants, chargés de leur sécurité, ne font pas le dixième de ce qu’il faudrait pour protéger les leurs. La peur doit changer de camp. Les élites ne bougent pas ? Le peuple le fera.

C’est inévitable, qu’on le veuille ou pas. Sauf à ce que les dirigeants des pays européens prennent enfin les mesures nécessaires… Mais eu égard au paysage politique en Europe occidentale, ça pourrait arriver… quand les poules auront des dents.

Dans ce cas, l’attaque de la nuit dernière à Londres pourrait bien faire des petits partout.

Christine Tasin

http://resistancerepublicaine.eu/2017/06/19/mondres-1-musulman-tue-et-10-autres-blesses-londres-va-proteger-tous-les-musulmans/

Christine Tasin

Londres : cette fois, le « déséquilibré » a écrasé des musulmans

(Source : Résistance Républicaine)

-==-

Des élèves musulmans marquent leurs copies de lettres arabes pour bénéficier de l’indulgence de correcteurs musulmans …L’alphabet arabe est un dérivé de l’alphabet araméen. La première attestation d’un texte en alphabet arabe remonterait à l’an 512 de l’ère chrétienne. Wikipedia (louyehi) _____________________________________________________

La triche musulmane : des élèves musulmans marquent leurs copies de lettres arabes pour bénéficier de l’indulgence de correcteurs musulmans…

EST CE NOUVEAU ? Il semblerait que NON.

Certains profs de l’enseignement public ou privé un peu plus « avertis » voire initiés aux compromis avec la « vérité » musulmane se sont aperçus que beaucoup de copies lors des examens de contrôle ainsi que durant des épreuves du BAC, BREVET DES COLLÈGES, CAP, BEP, portaient de petits signes à peine visibles pour les néophytes.

Il suffisait de porter attention à ces petits signes qui ne sont autres que des lettres arabes ressemblant à s’y méprendre à des pattes de mouches pour beaucoup.

Image (le signe SÂD) ………………………….. ص

En fait, l’étudiant (e) ne fait que MARQUER SA COPIE ANONYME dans l’éventualité où un correcteur appartenant à l’OUMMA s’occuperait de sa copie pourtant anonyme !

Disons que ce petit signe donne un avantage certain si le correcteur se sent appartenir à la communauté.

Il fallait y penser !

Je déteste personnellement ce « marronnier » médiatique autour des épreuves du BAC avec les éternels reportages sur la 1ère épreuve de philo mais ce qui m’horripile le plus et que je tente d’éviter (parfois sans succès), ce sont les cris et pleurs des élèves ayant réussi ou complètement raté leurs épreuves.

Par contre, je me force à regarder la « tendre caméra » s’éternisant sur les lycéens issus de la diversité ayant réussi l’incroyable : avoir son bac malgré….

Le roman des Misérables hugolien revisité par les caméras et micros amis sur ces lycéens qui souffrent tant mais qui réussissent à avoir leurs bacs…Rahhhh ! Ils adorent ça au 20 heures ! 😀

On se demande pourquoi du reste. Les écoles de la République phagocytées par tant d’élèves issus et blablabla…ont des profs, des écoles et des savoirs identiques partout.

Si dans certains lycées et collèges le boxon s’installe, il faut aller chercher les problèmes dans les barrettes de shite ou dans les autres « médocs » que l’on se refile pour planer un chouille durant les cours. Difficile de mêler business et apprentissage des savoirs hein…

CA C’ÉTAIT AVANT !

Je ne regarderai donc plus ces pauvres opprimés bacheliers de la même façon puisque le « SIGNE » même s’il est très répandu et reste aléatoire puisque le correcteur peut ne pas reconnaître ledit signe, il n’empêche !

Cela reste une tricherie et rien d’autre !

On peut aussi dire, sans excès de parano, que certains profs réquisitionnés durant les épreuves d’examens soient initiés sans être musulmans ! Ils sont assez à gauche pour tenter de repérer « l’opprimé de service » et devenir très indulgent lorsqu’il notera « le petit ».

C’est une prof qui m’en a parlé. Pas plus tard qu’hier les aminches !

Elle s’était plusieurs fois penchée sur des copies où de petits signes qui ressemblaient à des pattes de mouche apparaissaient régulièrement. Elle est partie chercher une loupe et a tenté via internet de savoir si cela correspondait à quelque chose puisqu’il était identique sur plusieurs copies.

Qu’un élève s’amuse à écrire une lettre arabe qu’un kouffar de prof ne connaît point, c’est une chose. Si cette lettre arabe apparaît sur plusieurs copies, ça devient un signe de reconnaissance.

Elle s’en est ouvert à des collègues qui lui ont répondu que ce manège durait depuis un bon moment mais qu’eux n’en avaient rien à foutre puisqu’ils ignoraient tout bonnement le « message ». Ils en ont discuté entre eux comme d’une bonne blague tout en se disant que dans le fond, si les correcteurs de leurs élèves relevaient LE SIGNE et en tenaient compte pour leur notation, ce serait bien dégueulasse.

Fini, circulez, y a rien à voir ! Si quelques centaines de « reçus » par la grâce d’Allah et d’un frère ou une sœur de l’oumma s’arrangeaient entre eux, qui pourrait le savoir ?

Imaginons maintenant que le même système existe au niveau universitaire pour les partiels… ça craint quand même non ?

Nous allons avoir une série de diplômés vachement bons…en arabe et en diversité (il paraît que ça devient rentable en Occident) !

Quand on pense que ces cramés du bulbe invoquent constamment le       « complot judéo-maçonnique » et autres .onneries du genre, on a envie de se marrer au regard du « ALERTE A MOHAMED’» ou signe SÂD se baladant sur les copies d’examens.

Vous pourrez toujours vous brosser pour trouver des preuves de ce complot merdique qui ne pourrait être mis à jour qu’à la faveur d’une enquête longue et pénible puisqu’elle consisterait à :

– examiner des centaines de milliers de copies sur plusieurs années.
– éviter que les profs réquisitionnés pour les exams ne soient pas musulmans ou islamo-compatibles.

IMPOSSIBLE DONC !

Nous l’avons donc dans le … ! Il se trouvera toujours des frères et sœurs prompts à se venger sournoisement que le voile leur soit interdit à l’école et qui nourriront assez de haine pour AIDER LE PETIT FRÈRE ET LA PETITE SŒUR QUI UN JOUR FUT COLONISE ! Yep ! La haine arabo-musulmane et islamo-gauchiste est aussi tenace que ça. Vous verrez bientôt les suites…

Juste pour le fun, j’aimerais pouvoir examiner ces copies du Bac ! Rahhh…

Reste plus aux non-musulmans qu’à ’apprendre quelques lettres en arabe et de les refoutre sur leurs copies d’exam ! Qui sait ? Ca pourrait les aider aussi nan ? 😆

Nina

Cette lettre » SÂD » est collée à l’ arrière de leurs bagnoles et signifie « je suis Arabe ».
C’est au Machreq….. Au Maghreb, je ne sais pas …

Des élèves musulmans marquent leurs copies de lettres arabes pour bénéficier de l’indulgence de correcteurs musulmans …

(Source : Résistance Républicaine)

-==-

Allemagne : les crimes d’honneur musulmans se multiplient_____________________________________________________

Allemagne : chez les barbares, les crimes d’ « honneur » mal placé se multiplient

Les joies de l’islamo-fascisme et l’évolution sociétale occidentale de la femme sous la dhimmitude chariatique

Par Soeren Kern
Source : Gatestone Institute

Le tribunal a écouté le récit du meurtre commis par Amer K., qui croyant que sa femme, mère de ses trois enfants, voulait divorcer, l’a poignardée dans la poitrine et au cou plus de vingt fois avec un grand couteau de cuisine.
« Puis il a saisi le couteau et l’a plongé dans sa poitrine, [pénétrant] le péricarde et le muscle cardiaque. Un deuxième coup a ouvert la cavité abdominale gauche. Nurettin B. s’est alors emparé d’une hache. Avec le côté contondant, il a frappé à la tête, lui fracassant le crâne. Puis il a attrapé une corde et formé un nœud coulant qu’il a serré autour du cou de la victime amarrant l’autre extrémité au point d’attelage situé à l’arrière de [sa voiture] … Il a roulé ensuite à 80 km/h jusqu’à ce que la corde se casse. » – Le procureur national Ann-Kristin Fröhlich, reconstruisant les actes du mari.

A Ahaus, un demandeur d’asile nigérian de 27 ans a poignardé à mort une femme de 22 ans, qui avait offensé son honneur en rejetant ses avancées romantiques.

Le procès d’un Kurde qui a ligoté une de ses trois épouses et l’a traînée au sol derrière sa voiture dans les rues d’une ville de Basse-Saxe a attiré l’attention sur l’épidémie de violence qui sévit actuellement en Allemagne au nom de l’honneur musulman.

La violence d’honneur – qui va de la maltraitance psychologique au meurtre, en passant par la violence physique et sexuelle – est généralement pratiquée au sein d’une famille ou d’un clan par les hommes contre les femmes quand ces dernières sont accusées d’être un vecteur de honte pour la famille ou le clan.

Les infractions d’une femme à l’honneur sont variées : elles vont du refus d’un mariage arrangé, à une relation avec un non-musulman ou une personne non approuvée par la famille, en passant par le refus de demeurer prisonnière d’un mariage abusif ou le désir de s’ouvrir à un mode de vie jugé trop occidental.

En réalité, les lignes entre les crimes d’honneur et les crimes passionnels demeurent floues et tout comportement féminin perçu comme un défi à l’autorité masculine peut entraîner des représailles, parfois extrêmement brutales.

Le 22 mai, un tribunal de Hanovre a eu à juger Nurettin B, un Kurde de 39 ans, originaire de Turquie, qui a tenté d’assassiner sa deuxième épouse, Kader K., 28 ans, après qu’elle lui a demandé de fournir une pension alimentaire pour leur fils de deux ans. Ann-Kristin Fröhlich, procureure nationale, a reconstitué les agissements de Nurettin B, ainsi :

« Le 20 novembre 2016, vers 18 heures, Nurettin B. a pris sa voiture à Hamelin pour rencontrer Kader K. Le coffre contenait un couteau, une hache et une corde. Son fils âgé de deux ans qui avait passé le week-end avec lui était sur le siège arrière de la voiture. Dans la rue, le couple séparé a commencé de se disputer et Nurettin B. a frappé son ex-femme. Puis il a saisi le couteau et le lui a plongé dans la poitrine. La lame de 12,4 centimètres a traversé le péricarde et le cœur Une deuxième coup a percé la partie gauche de l’abdomen. Nurettin B. a ensuite sorti la hache. Avec le côté contondant, il frappé la tête et le haut du corps, lui fracassant le crâne.

« Puis il a saisi la corde et formé un nœud coulant qu’il a passé au cou de la victime. L’autre extrémité de la corde a été fixée au crochet d’amarrage situé à l’arrière de sa VW Passat noire. Nurettin B. a démarré parcourant les rues à 80 km / h. Mais après 208 mètres, la corde s’est rompue. Kader K. a été projetée contre le trottoir. Nurettin B. a conduit ensuite jusqu’au poste de police ou il s’est rendu. L’enfant était toujours assis sur le siège arrière. »

Le président du tribunal, Wolfgang Rosenbusch, a demandé à Kader K., qui a été dans le coma pendant plusieurs semaines, de raconter sa version des faits. « L’horreur » a commencé au lendemain d’un mariage conclu, en mars 2013, selon la sharia islamique a-t-elle déclaré (un mariage non reconnu par la loi allemande). Nurettin B. a interdit à sa femme de conserver ses amis et d’entretenir des relations avec sa famille. Elle n’était autorisée à quitter la maison que pour se rendre à l’épicerie et chez le médecin. La possession d’un téléphone mobile lui était interdite. Rosenbusch a demandé : « Avait-il un problème avec les femmes ? » Kader K. a répondu : « Il croit que les femmes sont des esclaves ; elles doivent se taire ».

En mars 2011, l’Institut Max Planck a publié une étude marquante sur les meurtres d’honneur. Cette recherche qui recense et analyse tous les crimes de ce type qui ont eu lieu en Allemagne entre 1996 et 2005, a révélé une inquiétante progression : de deux crimes d’honneur commis en 1998 on est passé à 12 en 2004. En 2016, plus de 60 ont été recensés, une augmentation de 400%, selon le site web Ehrenmord.

Le nombre réel de crimes d’honneur est probablement beaucoup plus élevé. Mais la censure que la police et les médias exercent pour éviter de nourrir le ressentiment anti-immigration empêche de connaître le nom et l’origine nationale de nombreuses victimes ou assassins, ainsi que les circonstances entourant ces violences. De nombreux crimes d’honneur sont en effet travestis en « litiges domestiques » (Familienangelegenheiten).

L’année 2017 semble bien partie pour décrocher la palme de la violence d’honneur en Allemagne ; sur les cinq premiers mois de l’année, pas moins de 30 homicides d’honneur ont pu être recensés, dont les suivants :

18 mai. À Berlin, un bosniaque de 32 ans, Edin A. a assassiné son ex-compagne, une Allemande de 35 ans nommée Michelle E., après qu’elle ait mis fin à leur relation violente. Il a également enlevé et torturé son fils de 12 ans, l’obligeant à regarder le meurtre de sa mère. Les voisins ont déclaré qu’ils avaient régulièrement alerté la police sur le comportement violent d’Edin A. Mais la police n’est jamais intervenue.

17 mai. A Pforzheim, un Tadjik de 53 ans a poignardé à mort sa femme âgée de 50 ans sur son lieu de travail, une crèche chrétienne. Il n’est pas clairement établi que la femme se soit convertie au christianisme.

17 mai. A Hardenberg, un Irakien de 37 ans a poignardé à mort sa femme âgée de 37 ans pendant son sommeil. Les cinq enfants du couple, âgés de quatre à quinze ans, étaient à la maison au moment du meurtre. Ils ont été recueillis par des proches.

8 mai. A Neuendettelsau, un demandeur d’asile éthiopien âgé de 24 ans, Mohammed G., a poignardé sa petite amie de 22 ans dans l’estomac au restaurant ou ils étaient attablés. Il a déclaré qu’elle l’avait « provoqué ». La femme était enceinte de cinq mois ; le fœtus est décédé au cours de l’attaque.

4 mai. A Fribourg, un demandeur d’asile syrien âgé de 33 ans a poignardé sa femme, une Kurde chrétienne de 24 ans, qui avait rompu avec lui mais était revenue dans l’appartement pour récupérer des effets personnels. Les trois enfants du couple – six ans, trois ans et dix mois – ont été confiés aux services de protection de l’enfance.

29 avril. À Prien am Chiemsee, un Afghan de 29 ans a poignardé à mort une femme afghane de 38 ans, Farima S., qui s’était convertie au christianisme. L’attaque a eu lieu à la sortie de l’épicerie ou l’homme l’attendait en embuscade.

23 avril. À Syke, un Irakien de 32 ans, Murad B., a étranglé sa femme de 32 ans, Mehe K., devant leurs trois enfants âgés de 1 an, 2 ans et 9 ans.

23 avril. À Dresde, un réfugié pakistanais de 29 ans, Shahajan Butt, a assassiné sa petite amie, une Vietnamienne de 41 ans nommée Thu T. La police dit que l’homme, arrivé en Allemagne en décembre 2015, est devenu enragé quand il a vu que la jeune femme n’avait pas posté de photo sur lui sur sa page Facebook. Il l’a alors soupçonnée d’avoir un autre petit ami que lui.

16 avril. À Mayence-Finthen, un demandeur d’asile égyptien de 39 ans a poignardé sa femme de 32 ans. La police a déclaré que le couple avait eu une dispute au moment de l’attaque. Leurs deux enfants sont entre les mains des services de la protection de l’enfance.

5 avril. À Leipzig, un Syrien de 34 ans a poignardé sa femme de 28 ans qui réclamait le divorce. Les deux enfants du couple, témoins de l’attaque, ont été confiés aux services de protection de l’enfance.

31 mars. À Gütersloh, un Syrien de 43 ans a brûlé sa fille de 18 ans avec une cigarette et a menacé de la tuer. Quand la police s’est présentée, le père a tenté d’empêché sa fille de quitter le domicile. Après que la police ait réussi à mettre la jeune fille en sécurité, le père et le fils ont attaqué la police, qui a eu recours à un spray au poivre pour les repousser. La fille est actuellement sous protection policière.

15 mars. À Kiel, un Germano-Turc de 40 ans a poignardé sa femme, une Turque de 34 ans, devant une crèche. Les voisins ont déclaré que le couple était séparé se disputait sur l’envoi ou non de leurs trois enfants en Turquie.

4 mars. A Duisbourg, un demandeur d’asile syrien âgé de 30 ans, Mahmood Mahrusseh, a poignardé son ex-petite amie âgée de 32 ans. La femme a survécu ; son agresseur a été laissé en liberté.

3 mars. A Mönchengladbach, un demandeur d’asile âgé de 32 ans, Ahmed Salim, a tué une Allemande de 47 ans, Nicole M. Il n’aurait pas supporté qu’elle mettre fin à sa relation avec lui. L’homme a été arrêté sous le nom de Jamal Amilia, en Espagne. Dans sa demande d’asile, il avait écrit qu’il venait d’Israël. Sur un autre dossier de demande d’asile déposé dans un autre pays, il a écrit qu’il était originaire du Maroc. Il est censé être d’origine irakienne.

2 mars. À Scheeßel, un Irakien de 42 ans a poignardé à mort sa femme de 52 ans, également originaire d’Irak. La police a décrit le meurtre comme un meurtre d’honneur. Les enfants du couple ont été confiés aux services de protection de l’enfance.

25 février. À Euskirchen , un Germano-Turc de 32 ans a poignardé à mort son ancienne amie, une Allemande de 32 ans qui avait démarré une liaison avec quelqu’un d’autre.

17 février. À Offenbach, un Turc de 32 ans, Volkan T., a assassiné Silvia B., son ex-petite amie, âgée de 40 ans. Il n’aurait pas supporté que cette femme, mère de deux enfants, mette fin à sa relation avec lui.

15. février à Bielefeld, un Irakien âgé de 51 ans a tenté de tuer sa femme âgée de 51 ans avec un marteau alors qu’elle assistait à une classe d’allemand dans une école locale. L’homme était apparemment en colère que sa femme soit en contact avec d’autres étudiants.

10 février. À Ahaus, un demandeur d’asile nigérian de 27 ans a poignardé à mort une femme de 22 ans qui avait offensé son honneur en rejetant ses avances romantiques. La femme, une hindoue, était employée au centre d’accueil où résidait l’agresseur. Il a été arrêté à Bâle, en Suisse.

7 février. A Hanovre-Mühlenberg, un Serbe de 21 ans a poignardé son ex-petite amie après qu’elle ait mis fin à leur relation et commencé de sortir avec quelqu’un d’autre.

1 février. A Hambourg, un Afghan de 26 ans a poignardé la femme dont il était séparé au cours d’une dispute ; la jeune femme âgée de 28 ans a survécu.

15 janvier. À Bremen-Vegesack, un Turc de 39 ans a assassiné sa femme syrienne âgée de 40 ans, parce qu’elle voulait divorcer. La victime en était à son neuvième mois de grossesse ; le bébé à naître est également mort des suites de l’attaque.

5 janvier. A Waldshut-Tiengen, un Turc âgé de 47 ans a poignardé son ex-femme alors qu’elle se promenait avec un ami. Elle a tenté de fuir mais il l’a poursuivie et lui a enfoncé un couteau dans le dos.

4 janvier. A Cologne-Buchheim, un Irakien de 44 ans a tué sa fille de 19 ans parce qu’il n’approuvait pas qu’elle ait un petit ami. Deux jours plus tard, il a appelé la police. « J’ai tué ma fille », a-t-il dit. L’homme pourrait n’être jamais traduit en justice ; Il aurait fui en Irak.

Soeren Kern est senior fellow de l’Institut Gatestone, basé à New York.

Allemagne : les crimes d’honneur musulmans se multiplient

(Source : Résistance Républicaine)

-==-

Pré-saint-Gervais : une racaille poursuivie par la police se tue… Les flics trinquent_____________________________________________________

Pré-Saint-Gervais : une petite racaille poursuivie par la police se tue… Et bien sûr, comme le monde marche sur la tête, les policiers trinquent !!!

Somptueusement grandiose !!!!!!!!!!!!!!!

Une racaille de 25 ans, se tue à scooter en tentant d’ échapper à une interpellation des flics en patrouille.

http://www.leparisien.fr/le-pre-saint-gervais-93310/le-pre-saint-gervais-les-proches-d-un-jeune-homme-dans-le-coma-denoncent-une-bavure-18-06-2017-7062894.php

Résultat : un collectif se crée pour dénoncer les « bavures des flics » qui n’ont rien fait d’ autre que leur boulot…

Les « révoltés » dans leurs exquises contrées d’ origine auraient déjà tous été incarcérés, délicieusement traités à coups de baffes, de pieds, de gourdins, de crosses de fusil… Rien de plus naturel quand tu fais le con et que tu braves la Loi.

Mais ici, on est en France… vaste dépotoir.

Et au lieu de mettre tout ce joli monde en taule style Midnight Express, on va sûrement nommer une « commission d’enquête » style « grosse » commission !

L’ igépéhaine va convoquer ses fliquounets et les engueuler, voire les menacer de les virer….

Et tous ceux de notre bord, encore une fois se déchaîneront sur les ….Forums !

Je, nous ne sommes pas allés voter hier…

Ras le bol définitivement de la « chose » politique…

Constatant simplement que les dictatures extrêmes ont toujours été les filles de cette moquerie générale de gouvernants indignes…

Machinchose

Pré-saint-Gervais : une racaille poursuivie par la police se tue… Les flics trinquent

(Source : Résistance Républicaine)

-==-

A lire aussi : Naturellement, les haineux barbares crient vengeance. Que dirions-nous, nous les cibles de ces ordures !!  Sur WhatsApp, des musulmans appellent à venger l’attaque contre la mosquée de Finsbury Park

Vu du Québec : la France va souffrir…

80 « jeunes » saccagent la piscine de Montpellier mais un médiateur va être nommé !!!!

Un Frère musulman suppléant d’une députée « en marche » élue, Sira Sylla…

C’est sans fin : Grande Bretagne, un homme hurle « Allahu Akbar » et tente d’attaquer un policier

-==-

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s