Conflit arabo-Israélien : le manque de substance du président Macron

https://i2.wp.com/www.dreuz.info/wp-content/uploads/2017/06/Macron-1.jpg_____________________________________________________

Le salarié des Français au poste de président Emmanuel Macron a accusé lundi la « colonisation » israélienne de menacer la solution à deux Etats. (!!)

« Je réitère ma condamnation de l’attaque vendredi à Jérusalem mais aussi la poursuite de la colonisation qui menace une solution à deux Etats », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse commune avec le roi de Jordanie Abdallah II.

Le nouveau président a tout à apprendre.

Il ne connaît pas son sujet, et ne sait pas ce qu’il dit. Les journalistes hélas, n’en savent pas plus que lui, et ne sont pas outillés pour le corriger.

L’humble rédacteur de cet article a toujours cru que la présence israélienne en Judée Samarie n’est pas une colonisation car les terres n’appartiennent à personne, que ce sont des territoires disputés, donc par définition non « colonisables ». Mais comme je suis un journaliste honnête et rigoureux, j’ai voulu vérifier, des fois que la situation aurait évolué, car le président français avait l’air assez sûr de lui dans ses propos.

Je me suis donc rendu sur le site internet du Comité spécial de décolonisation de l’ONU, où l’ensemble des 17 territoires considérés comme colonisés au regard du droit international sont répertoriés.

Et Israël n’est pas dans la liste (personne n’accusera l’ONU d’avoir un parti pris pro-israélien !)

Et en parcourant la liste que vois-je ? La France, citée deux fois !

C’est la France, qui est accusée par l’ONU de coloniser la Polynésie française et la Nouvelle Calédonie ! Arroseur arrosé, si Macron n’avait pas accusé Israël de colonisation, je ne serais probablement pas allé voir cette liste, et n’aurais pas vu que l’accusateur est au banc des accusés et l’accusé est innocent.

Voici le lien vers le tableau, vérifiez vous-même.

https://i0.wp.com/www.dreuz.info/wp-content/uploads/2017/06/Colonies-Dreuz.jpg

Une erreur profonde d’analyse

Au-delà de ses lacunes en droit international, le président Macron fait une erreur profonde d’analyse.

Macron « condamne l’attaque de vendredi à Jérusalem ». Lui qu’on décrit comme possédant une intelligence remarquable ne comprend pas que ce sont les attentats terroristes contre les Juifs israéliens qui constituent un obstacle à la paix, donc à la solution à deux Etats ? (OU BIEN NE VEUT-IL PAS COMPRENDRE PARCE QUE CELA L’ARRANGE ?  louyehi)

Les attentats qui touchent la France sont identiques à ceux qui atteignent Israël :

  • Des deux côtés de la Méditerranée, les auteurs sont des musulmans, radicalisés ou pas, et les personnes ciblées sont des « infidèles » au regard de l’islam.
  • Des deux côtés, les armes utilisées sont des couteaux et des véhicules.
  • Des deux côtés, les personnes visées sont des policiers et des civils.

Là s’arrête la comparaison. Macron ne voit pas que pour le reste, un fossé culturel sépare le peuple français du peuple israélien.

  • Lorsque le 20 avril, Macron annonce aux Français, dans un tweet, qu’ils doivent s’habituer à vivre avec le terrorisme, l’absence de réaction des Français ne le surprend certainement pas.

Nous vivons et vivrons durablement avec la menace terroriste.

  • Lorsqu’il ajoute que le terrorisme est un « impondérable [une] menace qui fera partie du quotidien des prochaines années », et qu’à part quelques molles réactions, les Français décident de voter pour lui et de l’élire à la tête du pays, il s’imagine benoîtement lorsqu’il parle de l’obstacle à la paix que les Israéliens raisonnent comme les Français. Il croit que les attentats commis contre des Israéliens n’ont pas plus d’impact que ceux commis contre des Français. Il imagine les Israéliens aussi résignés que les Français.

Et là il se trompe. Profondément.

Si un candidat israélien aux élections appelait les Israéliens à accepter le terrorisme, il serait instantanément éliminé de la course. Les médias, pourtant de gauche, seraient scandalisés et feraient leurs gros titres de cette nonchalance.

En Israël, le citoyen attend du gouvernement non pas qu’il traite le terrorisme comme un « impondérable » auquel il doit s’habituer, mais comme un fléau dont il doit le débarrasser – et pas avec des mots comme l’a fait le président Hollande pendant 5 ans.

L’armée israélienne s’active sans répit pour prévenir les attentats. Elle communique régulièrement sur les résultats qu’elle obtient, comme aujourd’hui par exemple :

View image on Twitter

Voici comment nous essayons d’empêcher ces armes d’atterrir entre les mains des terroristes

Ainsi, Emmanuel Macron ne comprend pas que l’obstacle à la paix, ce sont les attentats terroristes commis par les Arabes palestiniens contre les juifs.

Macron ne comprend pas que l’obstacle à la solution à deux Etats, c’est lorsque le 17 juin, un terroriste a poignardé à mort Hadas Malka, une jeune policière de 23 ans à Jérusalem, pendant que deux autres tiraient sur les policiers.

Ils ne voit pas que milliers de personnes ont assisté à son enterrement, ainsi que des membres du gouvernement, et que le pays tout entier a souffert avec sa famille, car les juifs, c’est bien connu, se soutiennent les uns les autres.

L’obstacle à la paix, Macron ne saisit pas que c’est lorsque Mahmoud Abbas baptise une place de Jénine du nom d’un terroriste, Khaled Nazzal, responsable d’un attentat en 1974 qui a coûté la vie à 22 enfants juifs et 4 adultes lors du massacre de Maalot.

Et si Emmanuel Macron n’est pas capable de comprendre cela, s’il n’est pas capable de comprendre que les Juifs n’accorderont pas un Etat à des terroristes, peut -être qu’il n’est pas aussi intelligent que l’on veut bien le dire. Depuis cet instant, je demande des preuves.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Sources :

https://www.un.org/en/decolonization/nonselfgovterritories.shtml

http://www.newsweek.com/israels-netanyahu-attacks-abbas-twitter-ahead-kushner-visit-627430

https://www.i24news.tv/fr/actu/israel/diplomatie-defense/148167-170618-enterrement-de-la-policiere-israelienne-tuee-lors-de-l-attaque-de-jerusalem

Conflit arabo-Israélien : le manque de substance du président Macron

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s