Israël – 21 juin 2017

https://i0.wp.com/www.dreuz.info/wp-content/uploads/2017/06/TF1-Israe%CC%88l-Dreuz.jpg_____________________________________________________

Dreuz.tv : Pendant que dans les écoles « palestiniennes », on apprend à tuer des Juifs…

ll arrive un moment où même les médias les plus acharnés contre Israël, dont TF1 fait partie, même si c’est à un niveau moindre que France 2, ne peuvent ignorer totalement les faits sur le terrain.

Israël est une nation Start Up, qui a livré au monde plus d’innovations technologiques par habitant qu’aucun autre pays.

Force est donc pour TF1 de reconnaître qu’un tel succès dans les domaines de pointe est le résultat du système éducatif israélien.

Le journal parlé, qui se complaît d’habitude dans les comparaisons, n’ira pas cependant jusqu’à souligner que les enfants palestiniens, de leur côté et dans le même temps, ne sont éduqués que dans la haine et la destruction.

https://player.vimeo.com/video/222335973

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Pierre Rehov pour Dreuz.info.

Dreuz.tv : Pendant que dans les écoles palestiniennes, on apprend à tuer des Juifs…

-==

Résultat de recherche d'images pour "photos de la nouvelle colonie d'Amichaï en Israël"

Radio Canada titre : Israël construit une nouvelle colonie en Cisjordanie

Tout d’abord, précisons pour la enième fois pour les ignares anti-sionistes qui nomment la Judée-Samarie « Cisjordanie », que cette région est bien plus légitime que le Canada, que les ancêtres des Canadiens, venus d’Europe pour coloniser des peuples vivant là depuis des millénaires  ont scandaleusement dupés et corrompus. Ils ont commis là-bas un véritable génocide à l’encontre des tribus indiennes (mais alors il n’y avait aucun média pour en témoigner sur le vif), en trompant, en humiliant et en massacrant les tribus indiennes, que les colons ont réduites à quelques pauvres hères ne faisant plus qu’amuser les touristes dans des cirques qu’ils nomment « réserves », tout comme on parque des animaux.

Alors, pour la morale que ces gens-là se permettent de dispenser si généreusement à Israël, qui est sans contestation possible souverain également en Judée Samarie, sachez que cette région a été juive depuis plusieurs millénaires. Israël critique-t-il les constructions canadiennes ? Non bien sûr, cela ne regarde pas Israël. Ainsi, nos « cousins » du Québec  feraient mieux de se pencher sur leur sulfureux passé et de s’occuper de leurs propres affaires avant de mettre le nez dans celles d’Israël, lesquelles ne les regardent pas davantage !! louyehi

Voici le texte de Radio.Canada :

20 juin 2017 – Radio-Canada avec AFP

« Aujourd’hui, les travaux ont débuté sur le terrain, comme je l’avais promis, pour créer une nouvelle colonie pour les colons d’Amona », a annoncé via Twitter le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou. (notons au passage qu’en anglais, « settlement », un mot probablement employé par le Premier ministre israélien, peut également se traduire par « hameau », ou « habitations », et curieusement, les anti-sionistes emploient exclusivement le terme « colonie » ! louyehi)

En février dernier, une quarantaine de familles avaient été évacuées de la colonie d’Amona, une colonie dite « sauvage », c’est-à-dire illégale même aux yeux de la loi israélienne.

C’est la nouvelle colonie d’Amichaï qui doit accueillir ces familles.

En milieu d’après-midi mardi, un bulldozer dégageait déjà l’endroit où seront construites deux nouvelles routes menant à la colonie.

Les travaux consistent pour l’instant à aplanir le terrain en vue d’y installer une dizaine de maisons mobiles, a indiqué un porte-parole de la principale organisation des colons à l’AFP.

« Après des décennies, j’ai le privilège d’être le premier ministre qui construit une nouvelle colonie en Judée-Samarie », a ajouté Benyamin Nétanyahou sur le réseau social.

La Judée-Samarie est le nom biblique utilisé par les dirigeants israéliens pour désigner la Cisjordanie, un petit territoire palestinien occupé depuis 50 ans par l’armée israélienne et où vivent plus de 400 000 colons de façon illégale, selon le droit international.

L’Autorité palestinienne et l’ONU critiquent l’initiative d’Israël

Le porte-parole de la présidence palestinienne, Nabil Abou Roudeina, a qualifié l’initiative de « tentative de faire échouer les efforts américains ». (Tout le monde devrait maintenant savoir qu’après plus de 60 ans de luttes armées, d’attentats perpétrés contre les Juifs d’Israël et de négociations échouant les unes après les autres, du seul fait du refus obstiné du moindre compromis de la part des pseudo palestiniens, que ce que veulent les Arabes, c’est uniquement détruire Israël et non se partager le pays, ce dernier, au fond, ne les intéressant pas plus que cela ! louyehi)

« Israël ne croit pas aux efforts américains » et cette nouvelle colonie en est la preuve, estime-t-il.

L’émissaire des Nations unies chargé du Proche-Orient a pour sa part dénoncé la hausse importante du nombre de colonies israéliennes dans les territoires palestiniens ces trois derniers mois, et ce, malgré une résolution de l’ONU qui en réclame l’arrêt.

« Aucune mesure n’a été prise » pour se conformer à la résolution adoptée en décembre, a déploré Nickolay Mladenov devant le Conseil de sécurité, auquel il présentait un rapport sur la région.

L’annonce du début des travaux de la nouvelle colonie survient au lendemain de l’arrivée de Jason Greenblatt, l’envoyé des États-Unis, qui doit rencontrer des responsables israéliens et palestiniens pour tenter de relancer les négociations de paix suspendues depuis 2014.

Il sera rejoint mercredi par le gendre et conseiller de Donald Trump, Jared Kushner.

Depuis l’arrivée au pouvoir du nouveau président américain, considéré comme plus favorable aux positions israéliennes que son prédécesseur Barack Obama, Israël a procédé à cinq annonces d’extension de colonies portant sur plus de 6 000 logements.

Donald Trump avait d’ailleurs invité Israël à faire preuve de modération dans sa politique de colonisation des territoires occupés. « J’aimerais vous voir revenir un petit peu sur ces colonies », avait-il déclaré en conférence de presse, au moment de sa visite en Israël.

Benyamin Nétanyahou avait pour sa part soutenu que « la question des colonies n’est pas au coeur du conflit ».

Le gouvernement israélien cherche à créer les conditions propices à la poursuite de la colonisation des territoires palestiniens, sans toutefois s’aliéner l’administration américaine.

La construction de colonies s’est poursuivie sous tous les gouvernements israéliens depuis 1967*, (date de la reconquête d’une partie des anciennes terres d’Israël, quand l’Egypte, la Syrie et la Jordanie voulurent s’attaquer au tout petit pays des Juifs, les Arabes avaient échoué. Car non seulement, Israël réussit à contenir cette offensive concertée, mais l’Etat hébreu avait repoussé ses ennemis jusqu’au-delà du Jourdain et du Golan, de même que le Sinaï. Comme le note le site Europe-Israël dans un rappel historique, « c’est alors que l’on commença à parler d’un ‘peuple palestinien’ comme ‘fer’ de lance de la lutte du monde arabe contre Israël) rompant la continuité territoriale des territoires sur lesquels les Palestiniens souhaitent créer leur État, menaçant du même coup la viabilité d’un tel État.

C’est alors qu’on commença à parler d’un « Peuple palestinien » comme « fer de lance » de la lutte du monde arabe contre Israël.

(date de la reconquête d’une partie des anciennes terres d’Israël, quand l’Egypte, la Syrie et la Jordanie voulurent s’attaquer au tout petit pays des Juifs, les Arabes avaient échoué. Car non seulement, Israël réussit à contenir cette offensive concertée, mais l’Etat hébreu avait repoussé ses ennemis jusqu’au-delà du Jourdain et du Golan, de même que le Sinaï. Comme le note le site Europe-Israël dans un rappel historique, « c’est alors que l’on commença à parler d’un ‘peuple palestinien’ comme ‘fer’ de lance de la lutte du monde arabe contre Israël.

Voici d’ailleurs ce que dit à ce propos Zouheir Mohsen, leader de la Saïka, composante pro syrienne de l’OLP, dans une déclaration au journal néerlandais Trouw en mars 1977 : «  Le peuple palestinien n’existe pas. La création d’un état palestinien n’est qu’un moyen de poursuivre notre lutte contre l’état d’Israël pour notre unité arabe. En réalité, aujourd’hui, il n’y a pas de différence entre Jordaniens,Palestiniens, Syriens et Libanais. C’est uniquement pour des raisons tactiques et politiciennes que nous parlons d’un peuple palestinien, puisque les intérêts nationaux arabes sont mieux servis par l’existence d’un peuple palestinien distinct opposable au Sionisme. Pour des raisons tactiques, la Jordanie, qui est un état souverain avec des frontières délimitées, ne peut pas avoir des prétentions sur Haïfa et Jaffa, Beersheva, ou Jérusalem alors qu’en tant qu’arabe palestinien, j’ai indubitablement le droit de l’affirmer. Mais au moment même où nous recouvrerons nos droits sur l’ensemble de la Palestine, nous n’attendrons pas une minute pour réunir la Palestine à la Jordanie« .

Israël construit une nouvelle colonie en Cisjordanie

(Source : Radio Canada)

-==-

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s