Courir pour Sarah

______________________________________________

Courir pour Sarah

« Run 4 Sarah Halimi Z’al et autres victimes du terrorisme »*, tel est le nom du « run » – ou de la course – organisé par Jonathan Behar et le groupe de bikers ROOTS 26 dont il fait partie, dédié « aux victimes du terrorisme et tout particulièrement à Sarah Halimi ».

Plus précisément ROOTS 26 invite

tous les possesseurs de deux-roues et ceux qui voudraient les suivre à pied à défiler jeudi 29 juin, à partir de 19 h, depuis la place du Marché à Neuilly-sur-Seine jusque devant le Quai des Orfèvres.

A cette heure, se sont déjà ralliées au défilé le collectif Haverim et les Crazy Runners.

L’objectif ? Ne pas se résigner au meurtre de Sarah Halimi. Soulever la chape de plomb que nous sommes nombreux à ressentir depuis son assassinat.

Pour rappel, Sarah Halimi a été torturée puis défenestrée dans la nuit du 3 au 4 avril 2017 par son voisin.

L’examen par les avocats de la famille de Sarah Halimi, du CRIF, du Consistoire et du Bureau National d Vigilance Contre l’Antisémitisme (BNVCA) ne laisse hélas subsister aucun doute sur le caractère antisémite de l’assassinat perpétré par son voisin, un islamiste radicalisé (Lire : Assassinat antisémite de Sarah Halimi : on paie encore Copernic©).

Ne pas se résigner, donc.

Concrètement, ce n’est pas seulement honorer sa mémoire, mais c’est aussi et surtout tout savoir  – ET FAIRE TOUT SAVOIR – sur les éléments du dossier.

Qu’on nous dise l’intégralité de ce qui s’est passé cette nuit, et pourquoi cela a été rendu possible.

Comment on en arrive à ce qu’une française soit tuée chez elle car juive par un islamiste qui l’avait auparavant menacée, torturée avant d’être tuée, et torturée puis tuée devant des forces de police qui ont – pour des raisons qu’on ignore encore – attendu une heure avant d’intervenir.

Notons à cet égard que la famille de Sarah Halimi dénonce l’inertie de la police le soir de son assassinat et vient de déposer plainte contre elle pour «non-assistance à personne en danger».

Comment on en arrive à ce que l’assassin ait été considéré (l’est-il encore à ce jour ?) comme suffisamment irresponsable de ses actes puisqu’interné au lieu d’être mis en garde à vue.

C’est enfin, et peut-être faudrait-il commencer par cela, faire savoir à nos compatriotes ce qui s’est passé cette nuit-là, et les amener à se poser les mêmes questions et à exiger les mêmes réponses.

Car cet assassinat de Sarah Halimi n’est en aucun cas un drame communautaire.

Car non seulement Sarah Halimi était Française, et avait droit en cela à la protection de l’Etat Français qui doit assurer la sécurité de tous ses citoyens et faire en sorte qu’ils ne soient jamais agressés quelle que soit leur ethnie ou leur religion.

Non seulement, le meurtre d’une personne en raison de sa religion doit interpeller quelle que soit sa nationalité.

Mais en plus, la haine qui a conduit à torturer et à tuer Sarah Halimi est la même que celle qui amène les islamistes et ceux qui ont adopté leur idéologie à tuer les chrétiens, musulmans, et toute personne non soumise à leur « théologie ».

Bref, sortir de cette bulle qui nous oppresse, et sensibiliser.

« Le meurtre de Sarah n’a pas eu l’impact qu’il devrait avoir. Une femme assassinée, torturée et défenestrée parce que juive ? Nous ne pouvons pas rester là à attendre que ça se passe. » déclare Jonathan.

Jonathan Behar/vidéo Franny Fisher

« Il faut faire du bruit et sensibiliser ».

Et mettre enfin un mot sur ce qui se passe.

C’est insensé, de la folie, qu’on traite tous ces assassins d’irresponsables mentaux. (afin de les protéger en les soustrayant systématiquement à la justice ! louyehi) Ils sont pleinement conscients de leurs actes !

https://i2.wp.com/jforum.fr/wp-content/uploads/2017/06/jo1-453x600.jpgJonathan Behar/Photo Franny Fisher

« Que faut-il donc pour faire comprendre ce qui se passe ? Permettez-moi ce parallèle et cette comparaison : lorsque les allemands ont commis leur génocide et ont tué des millions de juifs, d’homosexuels, de résistants…, quelqu’un aurait-il seulement songé à considérer Hitler, ses officiers, les soldats des camps de déportation et d’extermination comme pénalement irresponsables ?

On voulait qu’il soient mis hors d’état de nuire. Point.

Et le procès de Nuremberg en est la preuve.

Ils ont condamné et non mis en maison de psychiatrie ces gens qui ont tué ceux qui n’étaient pas comme eux.

Les islamistes qui tuent ceux qui ne veulent pas se soumettre à leur idéologie, c’est exactement la même chose ! »

INFORMER, QUESTIONNER, ALERTER, voilà le but poursuivi par ce run.

« Nous devons, je crois, nous prendre en main », précise Jonathan.

« Cela a toujours été ma philosophie : ne pas attendre que l’on agisse pour vous. C’est celle aussi des bikers de ROOTS26, qui se sont déjà mobilisés pour plusieurs causes : enfants malades, écoles en difficultés, distributions de colis aux nécessiteux, etc. »

Nous prendre en mains, et runer donc, puisque tous les possesseurs de deux roues et de deux pieds sont conviés.

Franny Fisher pour JFORUM

Voir la vidéo : Courir pour Sarah©

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s