« Sarah Halimi : on ne lâche rien ! »©

Photo Stéphane A., alias Aaron White Beard
______________________________________________________

« Il fallait faire du bruit, montrer que nous ne sommes pas résignés, que nous voulons que la vérité soit faite, qu’on appelle les choses par leur nom. Faire du bruit, mais dignement, pour Sarah Halimi. Pour toutes les victimes du même terrorisme aussi, mais avant tout pour Sarah, pour que son assassin soit puni pour ce qu’il est : un terroriste ».

Défi relevé par l’auteur de ces mots, Jonathan Behar, à l’origine, avec son club de bikers Roots26, du « Run 4 Sarah Halimi Z’al et toutes les victimes du terrorisme« ,  et les motards, cyclistes et coureurs à pieds, qui se sont joints à cette course ce jeudi 29 juin en fin de journée, qui les a fait défiler depuis la place du Marché à Neuilly-sur-Seine jusque la place du Châtelet à Paris (Lire notre article : Courir pour Sarah©).

Faire du bruit pour être vus et entendus de tous, car ce crime commis par un islamiste qui a torturé et tué sa voisine car elle était juive doit enfin et une fois pour toutes sortir de la communauté, car ce n’est pas un crime communautaire.

Il est vrai que peu à peu la presse nationale consent enfin à évoquer l’assassinat de Sarah Halimi, qui a eu lieu dans la nuit du 3 au 4 avril 2017 pour ce qu’il est : un meurtre avec préméditation, antisémite, précédé de tortures par un islamiste, un acte terroriste.

A ce jour, l’assassin Kobili TRAORE n’a toujours pas, à notre connaissance, été interrogé par la police car il a réussi à se faire passer pour quelqu’un qui n’aurait pas sa raison (Lire : S.Halimi : pourquoi je n’ai pas voulu poursuivre les policiers et Assassinat antisémite de Sarah Halimi : on paie encore Copernic©)

https://i1.wp.com/jforum.fr/wp-content/uploads/2017/07/PHOTOSA4-450x600.jpg          Photo Stéphane A., alias Aaron White Beard

Comment tolérer cela ?

Le sentiment de chape de plomb, celui, aussi, que, consciemment ou non, les Français dans leur majorité ont l’air de considérer ce crime comme un crime communautaire, est à l’origine de ce mouvement, comme de l’indignation générale de la communauté juive.

« Je fais partie des root’s 26, déclare Stéphane A., alias AARON WHITE BEARD de son nom de biker, et nous avons en nous les valeurs républicaines de la fraternité, de l’égalité, et de la liberté.

Nous sommes fidèles à ces valeurs qui sont aussi encrées* dans notre judaïcité.

https://i1.wp.com/jforum.fr/wp-content/uploads/2017/07/PHOTOSA4-450x600.jpg      Photo Stéphane A., alias Aaron White Beard

Le vecteur de ces valeurs est la moto, elles nous rassemblent et font de nous des hommes solidaires. Nos actions sont uniquement pacifistes… Nous portons le flambeaux des bonnes actions à travers divers dons dans la communauté et hors de la communauté.

Le run 4 Sarah Halimi équivaut pour nous à la sortie du silence autour d’un acte terroriste et antisémite. Nous ne voulons pas du silence, mais de la reconnaissance d’un véritable acte terroriste pour que la famille puisse faire son deuil. L’injustice n’est pas la justice…

En résumé un terroriste ou une personne qui s’en inspire doit être jugé de la même manière.

Nous devons offrir aux générations futures un monde en paix, et chaque initiative qui va dans se sens, même si elle est petite, doit être encouragée. Transmettons des valeurs de paix mais pas d’injustice. »

* dans le sens aussi de tatouées 🙂

https://i1.wp.com/jforum.fr/wp-content/uploads/2017/07/PHOTO-SA1-268x357.jpgStand du run, avant le départ, place du Marché à Neuilly/Photo Franny Fisher

Vidéo Franny Fisher (voir en bas de l’article)

C’est mus par tout cela que près de 100 motards, cycliste ou coureurs se sont joints au run jeudi soir.

Un défilé qui a su se faire remarquer sans jamais dépasser la limite facile à franchir qui sépare la visibilité du vulgaire, la parole de la provocation.

https://i2.wp.com/jforum.fr/wp-content/uploads/2017/07/PHOTOSA3-600x600.jpgPhoto Stéphane A., alias AARON WHITE BEARD

Un défilé digne.

ET des forces de police exemplaires qui ont assuré la sécurité du convoi tout son long.

« Les amis, suite à l’événement d’hier, où nous avons défilé dignement la tête haute, nous créons cette page afin de vous tenir informés de la suite et de nos prochaines actions pour que Justice soit faite pour Sarah. Hazak encore à tous, on ne lâchera à rien : « Run 4 Sarah Halimi Z’al – Nous ne pouvons nous taire face au silence », déclare Jonathan Behar.

https://i2.wp.com/jforum.fr/wp-content/uploads/2017/07/run7-542x483.jpgLaurent Pariente du Collectif Haverim et Jonathan Behar/Photo Franny Fisher

https://i2.wp.com/jforum.fr/wp-content/uploads/2017/07/PHOTOSA5-450x600.jpgPhoto Stéphane A., alias Aaron White Beard

https://i0.wp.com/jforum.fr/wp-content/uploads/2017/07/run5-600x450.jpg       4 des coureurs à pied qui se sont joints au RUN 4 Sarah Halimi/Photo Franny Fisher

En effet, il ne faut rien lâcher.

Voir la vidéo : Sarah Halimi : on ne lâche rien ! ©

Franny Fisher pour JFORUM

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s