Sébastien Jallamion : J’ai momentanément quitté la France pour ne pas me retrouver en prison

Résultat de recherche d'images pour "émoticone accusateur"

Pour fuir l’INJUSTICE FRANCAISE qui veut à tout prix mettre un innocent en prison pour tenter de s’en débarrasser –  nous savons que les prisons françaises sont presque entièrement remplies de musulmans, la plupart violeurs ou (et) meurtriers, qui agressent les Français en cellule – cet innocent que l’on traite comme un criminel pour avoir dit la vérité sur l’islam assassin, ce policier sur lequel on s’acharne, a dû fuir son pays, la France, qu’il aime et qu’il défend ! Un comble, quand on sait  que les musulmans, eux, ne se gênent pas pour non seulement insulter la France et les Français en toute impunité , mais les violent et les assassinent !  Depuis 2001, en Europe 2 363 morts dans des attaques terroristes et près de 8 200 blessés. Les Français subissent en moyenne 26 783 agressions sexuelles par an, ET C’EST UN FRANCAIS QUI DENONCE CELA QUE L’ON VEUT METTRE EN PRISON !

ALORS VOUS, SERVILES LÂCHES QUI DIRIGEZ LA FRANCE ET HANTEZ NOS INSTITUTIONS, VOUS QUI FAITES HONTEUSEMENT ALLEGEANCE A L’ENNEMI ET QUI VENDEZ LA FRANCE A L’ISLAM, VOUS ÊTES DES SALAUDS, DES TRAÎTRES, DES CRIMINELS, DES ENNEMIS DE LA FRANCE ; HONTE A VOUS !

MAIS LE PEUPLE SAURA SE SOUVENIR DE VOS FORFAITS. louyehi

Le policier Sébastien Jallamion lâchement attaqué en pleine rue par un groupe de musulmans. Il n’a dû la vie sauve que grâce à un passant qui a fait fuir les attaquants.

Mobilisons nous pour sauver Sébastien Jallamion des griffes de l’Injustice Dictatoriale Française !

A lire aussi : Délatrice de Jallamion, Ouarda Laareg a-t-elle encore des amis dans la police ?

J’accuse tous les salauds qui ont mis en danger de mort Sébastien Jallamion

Coraneries : Sauver le soldat Jallamion, un devoir patriotique

______________________________________________________

Ceux qui ont suivi les épreuves qu’il m’a fallu traverser depuis ce jour de septembre 2014 où j’ai publié sur un compte Facebook anonyme des articles en réaction à l’enlèvement et à la décapitation de notre compatriote Hervé Gourdel en Algérie par un groupe de djihadistes répondant à l’appel de l’Etat Islamique savent que ça n’a pas été un long fleuve tranquille.

Ces épreuves, je les raconte dans mon livre A mort le flic ! Édité chez Riposte Laïque, sans concession.

Couverture du livre A mort le flic ! Sébastien Jallamion

A mort le flic ! de Sébastien JALLAMION, préface de Maître Frédéric PICHON

Aujourd’hui, je me retrouve devant une situation ubuesque : celle d’un ultimatum qui m’a été adressé m’intimant, après que tout a été fait pour me priver de ressources, de m’acquitter de la somme de 5.000 euros avant le 4 juillet 2017, sous peine de devoir séjourner 200 jours en prison. Ce sont les jours amendes auxquels j’ai été condamné définitivement, et ce alors même que je ne disposais plus de revenus.

Ayant tenté en vain d’obtenir un délai ou un échelonnement, les deux étant impossibles, je me retrouve donc de facto condamné à une peine d’emprisonnement déguisée, à l’heure où la règle pour la plupart des délinquants de droit commun est à la liberté dès lors qu’ils sont condamnés à moins de 24 mois de prison ferme.

Par conséquent je ne dispose que de deux alternatives : soit accepter de séjourner en prison au risque d’y être confronté à une population notoirement violente et dont je sais le désamour qu’elle éprouve pour les membres des forces de l’ordre, soit quitter mon pays pour demander l’asile à une démocratie étrangère, en laissant derrière moi le peu qu’il me reste.

Je ne connais pas d’autre exemple, dans une démocratie occidentale, s’agissant d’une peine de privation de liberté prononcée à l’encontre d’un justiciable pour s’être exprimé sur des réseaux sociaux, mais je sais qu’à travers mon cas se profile un danger certain qui nous concerne tous.

A l’heure où ce texte sera publié, je serai réfugié en Suisse, sans savoir ni quand ni comment je pourrai un jour regagner la mère patrie, mes proches, ma famille…

De là,

j’entends continuer à résister, à me battre par tous les moyens possibles contre cette injustice, et pour l’avenir de mon pays dans lequel je tiens à ce que nos enfants puissent vivre librement, sans subir de représailles au motif qu’ils seraient patriotes.

Je remercie ceux qui me soutiennent, et remercie également tous ceux qui feront la démarche de commander mon livre et d’en faire connaitre l’existence autour d’eux, car son contenu est de nature à éclairer l’opinion sur des réalités qu’aucun média ne leur révélera jamais.

Aujourd’hui comme hier, je ne baisse pas les bras, car le combat que je mène en vaut la peine.

Sébastien Jallamion

Pour se procurer le livre choc de Sébastien Jallamion, A mort le flic !

Boutique Riposte Laïque : Lien

Chèque à l’ordre de Riposte Laïque, BP 32, 27140 Gisors

Amazon : Lien

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s