LE DJIHAD FAIT A L’OCCIDENT ET LES CONSEQUENCES DES GRANDES INVASIONS BARBARES DU XXIe SIECLE – 5 juillet 2017

Résultat de recherche d'images pour "photos du drapeau français en berne"  La France bientôt en deuil de sa nation, remplacée par des nuées de barbares. PEUPLE DE FRANCE, TU N’AS PAS VOULU TE CONFRONTER A LA REALITE ET AGIR EN CONSEQUENCE. DESORMAIS  IL EST TROP TARD. LA MACHINE INFERNALE EST EN MARCHE ! CELA NOUS INCITE A COMBATTRE DAVANTAGE LES BARBARES DE LA SECTE ISLAMIQUE JUSQU’A CE QU’IL N’EN RESTE PLUS UN SEUL SUR NOTRE TERRITOIRE POUR QUE NOTRE DESCENDANCE CONTINUE A NAÎTRE FRANCAISE DANS NOTRE PAYS ! VIVE LA FRANCE  ! louyehi
______________________________________________________

Entretien avec Priscille des Minières, de SOS Chrétiens d’Orient, qui vient de passer neuf mois à Al Koch en Irak

Nicolas

  » On va tous vous exterminer « , « Vous connaîtrez la même chose en France « 

(Source : Résistance Républicaine)

-==-

CES MÂLES DOMINATEURS MUSULMANS QUI EXIGENT LA MUTILATION DES PETITES FILLES, LEURS FUTURES ESCLAVES, AU NOM DE LA SECTE ISLAM, MORTIFERE ET LIBERTICIDE 

Chaque heure, une petite fille est excisée au Royaume Uni : un multiculturalisme devenu fou

La défense de la « liberté de religion » éclaire d’un jour cru les affirmations mensongères de personnalités musulmanes – comme Reza Aslan, le médiatique expert religieux irano-américain et Linda Sarsour, l’activiste palestino-américaine – qui proclament avec insistance que les mutilations génitales féminines (MGF) « ne sont pas une pratique islamique. »

Selon les statistiques du National Health Service (ministère de la santé), pas une heure ne passe sans qu’une fillette du Royaume-Uni ne subisse cette atroce intervention – et ce, 30 ans après son interdiction.

Les Mutilations génitales féminines ne sont pas un crime moins épouvantable que le viol ou l’esclavage, mais les féministes autoproclamées en Occident – y compris les musulmanes comme Linda Sarsour et les non musulmans qui partent en croisade contre « l’islamophobie » – gardent le silence ou nient tout lien entre ces pratiques barbares et l’islam.

Deux médecins du Michigan originaires d’Inde et la femme de l’un d’eux ont, le 22 avril dernier, été traduits devant un grand jury pour se défendre de l’accusation de mutilation génitale sur deux petites filles de sept ans. Les avocats ont axé leur défense sur le droit à la liberté religieuse de leurs clients musulmans.

Les accusés sont membres de Dawoodi Bohra, une secte islamique indienne. Dans cette affaire fédérale, la première du genre depuis l’interdiction des mutilations génitales féminines (MGF) en 1996, la défense a basé son argumentation sur le fait que cette pratique est un rituel religieux qui, en tant que tel, doit être protégé par la loi américaine.

Un plaidoyer qui éclaire involontairement – mais crûment – les déclarations mensongères de personnalités musulmanes comme Reza Aslan, le médiatique expert religieux irano-américain et Linda Sarsour, l’activiste palestino-américainequi affirment avec insistance que les mutilations génitales féminines (MGF) « ne sont pas une pratique islamique ».

La mutilation génitale féminine, ou circoncision féminine, est définie par l’ablation du clitoris et / ou des grandes lèvres du vagin. Le but de cette pratique est d’éliminer tout désir et plaisir sexuels chez une femme afin qu’elle arrive vierge au mariage et demeure fidèle à son époux par la suite.

L’Organisation mondiale de la santé ajoute :

Les mutilations sexuelles féminines sont des interventions qui altèrent ou lèsent intentionnellement les organes génitaux externes de la femme pour des raisons non médicales.

Ces pratiques ne présentent aucun avantage pour la santé des jeunes filles et des femmes.

Elles peuvent provoquer de graves hémorragies et des problèmes urinaires, et par la suite des kystes, des infections, la stérilité, des complications lors de l’accouchement, et accroître le risque de décès du nouveau-né.

On estime que plus de 200 millions de jeunes filles et de femmes, toujours en vie, ont été victimes de mutilations sexuelles pratiquées dans 30 pays africains, du Moyen Orient et de l’Asie où ces pratiques sont concentrées.

Chaque année, près de trois millions de femmes sont en danger en raison de telles pratiques.

L’immigration de masse de personnes originaires d’Afrique, du Moyen Orient et d’Asie dans les pays occidentaux a entraîné une dramatique et dangereuse augmentation des MGF en Europe, en Grande-Bretagne et aux États-Unis. Selon les statistiques du National Health Service, pas une heure ne passe sans qu’une fillette soit atrocement mutilée au Royaume-Uni seulement – et ce, 30 ans après l’interdiction de telles opérations.

Un rapport de la Commission européenne a également estimé qu’environ 500 000 femmes en Europe ont subi une MG, et que de nombreuses autres sont à risque. En Allemagne, par exemple, une clinique a été ouverte en 2013 pour fournir une réparation physique et psychologique aux victimes de mutilations génitales. Environ 50 000 femmes résidant en Allemagne sont concernées dont 20 000 à Berlin. Cette clinique baptisée Centre de la fleur du désert, a été lancée et financée par l’actrice et mannequin somalienne Waris Dirie, devenue également une activiste anti-MGF.

Le 15 mai, suite à l’affaire des médecins mutilateurs du Michigan, la Chambre des représentants du Minnesota et le Sénat du Michigan ont voté une loi qui étend à leurs États les peines fédérales promises aux parents qui soumettent leurs filles à ce rituel. Bien logiquement, les mères et pères sont responsables des mutilations subies par leurs filles – ou, la grand-mère comme ce fut le cas pour Ayaan Hirsi Ali, écrivain d’origine somalienne.

Dans une interview donnée au journal britannique l’Evening Standard en 2013, Hirsi Ali – une musulmane qui a abjuré sa foi et qui est devenue une implacable critique de l’islam et de la charia, pour tout ce qui touche les femmes notamment – explique pourquoi il est si difficile de poursuivre les membres de la famille impliqués dans les MGF :

« Cela m’a été fait à l’âge de cinq ans, et 10 ans plus tard, et même 20 ans plus tard, je n’aurais jamais témoigné contre mes parents », a-t-elle déclaré. « C’est un problème psychologique. Les gens qui font cela sont des pères, des mères, des grand-mères, des tantes. Aucune petite fille ne les enverra en prison. Comment peut-on vivre avec cette culpabilité ? »

Le problème qui est posé – et qu’il faut aborder parallèlement à la pénalisation – est celui d’un multiculturalisme occidental devenu fou. La décision de la spécialiste santé et science du New York Times, Celia Dugger, de cesser d’utiliser le terme « mutilation génitale féminine » parce qu’il est « connoté au plan culturel » n’est qu’un exemple parmi d’autres.

« Il existe un fossé entre les occidentaux (et aussi certains africains) qui militent contre ces pratiques et les personnes qui obéissent au rite, et il m’a semblé que les mots utilisés élargissaient ce gouffre », a-t-elle écrit.

Les MGF ne sont pas un crime moins épouvantable que le viol ou l’esclavage. Mais les féministes autoproclamées en Occident – y compris des musulmanes comme Linda Sarsour et les croisés non musulmans de l’« anti-islamophobie » – gardent le silence face à ces pratiques barbares ou nient leur lien avec l’islam. Celia Dugger soutient-elle l’ esclavage, une autre pratique revendiquée par l’islam et pratiquée encore aujourd’hui en Arabie Saoudite, en Libye , en Mauritanie et au Soudan, ainsi que par l’Etat islamique et Boko Haram ?

Les législations anti MGF sont importantes mais pas suffisantes. Le temps est venu d’être vigilant non seulement contre les mutilateurs et les familles qui y ont recours, mais aussi pour dénoncer et discréditer quiconque tente de protéger cette brutalité.

Khadija Khan est journaliste et éditorialiste pakistanaise, actuellement basée en Allemagne.

https://fr.gatestoneinstitute.org/10616/mutilation-genitale-feminine

Chaque heure, une petite fille est excisée au Royaume Uni : un multiculturalisme devenu fou

(Source : Résistance Républicaine)

-==-

15000 fichés S pour radicalisation… Où ne pas passer vos vacances…____________________________________________________

Au moins 15 000 fichés S pour radicalisation… Où, en France à part Calais, ne pas passer vos vacances, y compris à la campagne…

Où ne pas passer vos vacances…
https://www.valeursactuelles.com/sites/default/files/styles/image_article/public/2017-06/VALEURS4205_001.jpg

Carte des 15 000 fichés S pour radicalisation

https://i0.wp.com/static.resistancerepublicaine.eu/wp-content/uploads/2017/07/carte-radicalisation.png
http://www.valeursactuelles.com/sites/default/files/styles/image_article/public/2017-06/Capture_23.PNG

Carte à comparer avec la carte des mosquées… Pour ceux qui croiraient encore que les mosquées seraient des endroits où l’on canaliserait la haine et la réprimerait.

https://i0.wp.com/static.resistancerepublicaine.eu/wp-content/uploads/2015/11/carte-mosquees-immigration.png

CARTE D’UNE FRANCE VEROLEE PAR L’ISLAM

Face  à ça, des jeunes tout feu tout flammes pètent les plombs… Et ce sont eux qui vont se retrouver en prison, en bonne compagnie ! A devenir fou.

Republica Islamaya Francarabia

15000 fichés S pour radicalisation… Où ne pas passer vos vacances…

(Source : Résistance Républicaine)

-==-

L’immigration menace vos enfants : stop immigration !_____________________________________________________

L’immigration menace vos enfants : stop immigration !

https://twitter.com/hashtag/SaveEurope

On peut suivre le fil avec le hashtag #SaveEurope sur Twitter.

**********

La vie de votre enfant est en train de changer.

La vie que vous connaissez est en train de changer.

Pendant que votre enfant joue, nous, Européens, sommes en train d’être remplacés.

Un foyer sûr appartiendra au passé.

Les migrants apporteront leurs guerres chez nous.

Vous devrez vous battre pour survivre.

La sécurité deviendra le privilège de nos élites politiques. (Nd Schwarze Rose: se souvenir de Valls et de Macron qui nous disent de nous habituer aux attentats.)

Est-ce le futur que vous voulez?

Vous pouvez arrêter cela.

Agir maintenant. Exiger un changement.

Stop à l’immigration de masse.

Traduction Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

A noter que cette vidéo avait initialement été tournée pour SaveTheChildren qui voulait faire accepter les réfugiés. Un tissu de propagande et de mensonges au regard des migrants composés à 80% d’hommes qui déferlent aujourd’hui chez nous et qui agressent nos femmes et nos enfants.

Nos remerciements à Alain Jean-Mairet

.

L’immigration menace vos enfants : stop immigration !

(Source : Résistance Républicaine)

-==-

https://i0.wp.com/www.dreuz.info/wp-content/uploads/2017/07/A.-Meluzzi.jpg_____________________________________________________

Italie : création d’un parti anti-islamiste

A la veille de la présentation officielle du «Parti anti-islamisation» (Pai), prévue mardi 4 juillet à Milan, le cofondateur Alessandro Meluzzi, psychiatre et pope orthodoxe révélé, les objectifs et les défis qui attendent le mouvement dans une interview, accordée au quotidien « Il Giornale».

«Le principe fondateur du “ Parti Anti-islamisation ” le Pai se base sur l’incompatibilité entre la Société, fondée sur la liberté individuelle et la charia, la loi islamique. Nous voulons nous opposer à toute forme de radicalisation de l’islam et à toute tentative de soumettre la liberté sociale et culturelle occidentale à l’idéologie islamique. Or, s’ils devenaient majoritaires, les musulmans supprimeraient tous nos droits fondamentaux.»

«On ne pouvait pas nommer ce parti “ Anti-islam ” car la Constitution italienne garantit la liberté de culte et prévoit également que les confessions religieuses autres que catholiques ont le droit de s’organiser selon leurs propres statuts, mais à condition que ces derniers ne s’opposent pas au droit juridique italien. Or, c’est exactement ce que fait l’islam, quand il est appliqué de manière radicale, conformément à la charia. Nous avons donc appelé notre mouvement “ Parti Anti-Islamisation ” et nous sommes prêts à nous présenter aux prochaines élections.»

Adversaire déclaré du «Parti islamique» créé par Hamza Davide Piccardo, visage de l’islam italien, qui vise à obtenir 2 millions de voix lors des prochaines élections, le Pai sera-t-il la digue, qui arrêtera le déferlement du fondamentalisme musulman en Italie ?

Quels sont les objectifs du Pai ?

Informer nos concitoyens de l’avenir qui les attend, d’un point de vue culturel et démographique, si on laisse progresser l’islam. Nous aimerions que l’islam, s’il est « la grande religion de paix », dont parle l’Union des communautés islamiques d’Italie, soit en mesure de réaffirmer la suprématie de la Constitution sur le coran.

Il y a aussi la donnée démographique...

A supposer que les flux migratoires s’arrêtent, hypothèse invraisemblable vu les débarquements continuels de clandestins, il y aura en Italie en 2040 entre 18 à 20 millions de musulmans. Vous pensez qu’alors, il sera encore autorisé d’exposer les jambons dans les charcuteries italiennes? Ils nous ont déjà enlevé la crèche et la Croix dans les écoles gardiennes et primaires, ainsi que la mortadelle dans les cantines.

Pourquoi un parti «anti» ?

Tout d’abord, c’est un mouvement, prêt à se transformer en un parti, si les formations politiques s’avèrent incapables de hisser bien haut le drapeau de la résistance à l’islamisation. C’est cela le grand défi d’aujourd’hui.

Où le futur parti pense-t-il aller pêcher les voix ?

Parmi ceux, qui sont écœurés par la gestion para-mafieuse du flux migratoire. Notre réservoir électoral se trouve parmi les 50% d’Italiens, qui se sont abstenu de voter et parmi ceux, qui ne s’agenouillent pas devant l’angélisme du Jésuite Bergoglio.

Quelle différence y a-t-il entre vous et Matteo Salvini (Lega Nord) ou Giorgia Meloni (Fratelli d’Italia) ?

D’un point de vue idéologique, aucune, les deux sont cohérents avec notre ligne politique. S’ils restent fermes sur ce point, ils recevront notre appui..

Sera-t-il un parti laïque ?

Certainement. Les partis se doivent de l’être. La République italienne est fille des Lumières et depuis la loi des Garanties (loi votée le 13 mai 1871 au Parlement italien destinée à garantir les droits de la Papauté) jusqu’aux Concordats, la séparation entre l’Etat et l’Eglise a été bien marquée.

Pourquoi un tel mouvement est-il indispensable en Italie ?

Je vous donne un exemple. Le mouvement gender, qui ne concerne que 10-12% de la population italienne, a suscité une énorme mobilisation. Dès lors, la majorité des Italiens, préoccupés par l’islamisation du pays, devraient commencer à s’organiser. Ils doivent le faire avant qu’il ne soit trop tard. J’ai vu le destin de mes frères Assyro-chaldéens, ce qui s’est passé en Egypte, en Irak et en Syrie, où les Chrétiens sont minoritaires. Seul Bergoglio s’imagine pouvoir résoudre la tragique situation des Chrétiens dans ces pays– où s’est déroulé un véritable génocide– en douceur, avec des petits gâteaux et du vin, boisson que les musulmans par ailleurs n’apprécient guère.

Le thème central est le rapport entre l’Etat et l’islam. Comment pensez-vous dénouer ce nœud ?

Il sera impossible de le faire sans un changement radical de l’islam. Or, nous ne voyons aucun signe, aucun espoir, aucun futur. L’islam ne peut pas être modifié. Il s’agit d’un système juridique colossal, qui ne prévoit pas la laïcité de l’Etat. Existe-t-il un pays islamique laïc sur les 53 pays de la carte géographique ? Voyez le sort de Nasser, Saddam et Kadhafi ! Tous ceux, qui avaient créé une force autonome de l’Etat, comment ont-ils terminé leur vie ? Je n’ose penser à ce qui pourrait arriver à nos systèmes juridiques.

Que pensez-vous du Parti islamique de Piccardo ?

Ce parti est une menace. Les musulmans, par leur démographie galopante, sont en train de nous coloniser et grâce à nos lois ils nous domineront. Si le musulman vote pour le parti islamique, il n’y aura plus aucune dialectique démocratique, mais le fondamentalisme politique régnera. Nous ne pouvons accepter ceux qui essayent de gagner grâce au vote de la loi « Droit du Sol » 800 000 nouveaux électeurs gratis, plus les différents regroupements familiaux. L’Italie serait en danger.

Vous vous êtes beaucoup exposé. Vous ne craignez pas pour votre vie ?

Cyrano de Bergerac disait : «un homme après soixante ans peut décider de mourir dans son propre sang ou dans sa propre urine». Ceci dit, je ne veux pas jouer au héros, mais dans ma vie, j’ai toujours dit ce que je pensais. Et en tant qu’Evêque orthodoxe, je crois en la vie éternelle.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

Source: «Il partito anti-islamizzazione raccontato dal suo cofondatore Meluzzi» Il Giornale.it (traduit et adapté par Rosaly)

Italie : création d’un parti anti-islamiste

-==-

https://i2.wp.com/static.europe-israel.org/wp-content/uploads/2017/07/femme-niqab-pousette.jpgCela devait arriver : un musulman déguisé en femme sous protection du niqab ! Ce sac poubelle devrait être purement et simplement interdit ! louyehi ______________________________________________________

Afin de passer inaperçu, l’auteur de la fusillade, qui a fait un mort et six blessés dans le quartier de la Reynerie à Toulouse, s’était déguisé en femme munie d’une poussette. Il y avait également caché son arme, un fusil d’assaut.

On en sait un peu plus sur le mode opératoire de l’auteur de la fusillade à Toulouse, laquelle a fait un mort et six blessés dans le quartier de la Reynerie dans la soirée du 3 juillet.

Le tueur avait revêtu un niqab, le voile intégral islamique ne laissant voir que les yeux afin de se faire passer pour une femme, rapporte La Dépêche du Midi. L’individu poussait également une poussette dans laquelle il avait dissimulé un fusil d’assaut Kalachnikov.

La fusillade avait éclaté peu après 21h, dans ce quartier de Toulouse classé «zone urbaine sensible», où les règlements de compte sont nombreux, rapporte l’AFP. Les médias locaux avaient dans un premier temps évoqué un tireur circulant sur une moto ou un scooter.

Un homme de 27 ans a été tué et six personnes blessées.

Fusillade à Toulouse : vêtu d’un niqab, le tireur avait caché sa Kalachnikov dans une poussette

(Source : Europe-Israël)

-==-

https://i1.wp.com/static.europe-israel.org/wp-content/uploads/2017/07/t%C3%A9l%C3%A9chargement-1.jpg_____________________________________________________

André Yuste, maire PS de Lognes a délivré un permis de construire pour une mosquée dirigée par des individus fichés

Le maire de Lognes André Yuste , membre du Parti Socialiste, a été une des voix fortes appelant à voter pour Emmanuel Macron contre le Front National. Il se félicitait dans sa lettre à ses administrés que sa ville soit riche d’une diversité culturelle et que le FN ne soit qu’à 10%, un des scores les plus bas du département.

Quelques semaines plus tard, le 29 mai, sa municipalité délivre un permis de construire pour une mosquée, portée par l’ Association Fraternelle Multiculturelle de Lognes (AFML), notablement fréquentée par des salafistes. Il faut savoir que la mosquée salafiste voisine de Lagny-Sur-Marne ayant été fermée administrativement, une grosse partie des fidèles se dirige vers Lognes pour prier le vendredi.

On ne manque pas d’être surpris lorsqu’on se penche sur le profil des animateurs de l’AFML. Son président, Moussa Tamboura, est fiché S. D’ailleurs, l’école islamique qu’il a créée est fréquentée par l’ancien président de la mosquée de Lagny, frappé lui par une interdiction de sortie du territoire. L’imâm de Lognes, le jeune Yassine Bouaicha, est de nationalité tunisienne. On s’inquiète vraiment lorsqu’on sait que ce dernier a été formé par son compatriote Béchir Ben Hassen, interdit de prêcher en Tunisie même, qui s’est illustré après la tuerie de Charlie Hebdo en rappelant qu’il faut « exécuter ceux qui maudissent le prophète » (sermon du 10 janvier 2015).

source

Le maire PS de Lognes a délivré un permis de construire pour une mosquée dirigée par des individus fichés

(Source : Europe-Israël)

-==-

A lire aussi : Val-de-Marne : un père de famille violemment agressé dans un bus par 4 «jeunes»

Submergée, Anne Hidalgo demande un plan d’urgence pour les migrants

Il voulait tuer au moins 3 Juifs, « Le Coran dit qu’il faut vous tuer »: un musulman condamné pour apologie de terrorisme

« Si les Suédoises se font violer par les migrants, ils n’auront pas ma haine »

Corse : l’arrêté «anti-burkini» de Sisco est légal

Allemagne : un relevé de compte de Pôle emploi indique qu’une famille de migrants a reçu 4 285€ en un mois

Trop vieille pour les djihadistes de Daesh, une terroriste britannique désespérée, «Mrs Terror», souhaite rentrer au pays

Migrants: l’Autriche prête à déployer l’armée

Le Festival de musique suédois annulé après une série de cas de viol

-==-

Les problèmes causés quotidiennement par « les migrants » étant trop nombreux, nous ne pouvons tous les citer ici. louyehi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s