SCANDALE D’ETAT A DENONCER : le Premier ministre confirme les 11 vaccins obligatoires en une injection !

Scandale d’Etat : le Premier ministre confirme les 11 vaccins obligatoires !

NOUS AVONS LE PIRE GOUVERNEMENT QUE LA FRANCE AIT CONNU SOUS LA 5e REPUBLIQUE !

REAGISSONS ! 

FRANCAIS, NE LAISSONS PAS EMPOISONNER NOS ENFANTS ! LUTTONS POUR NE PAS ENRICHIR A NOS DEPENDS  LES LABORATOIRES PHARMACEUTIQUES, DONT LES DIRIGEANTS, outre le fait d’être des traîtres à leur patrie, SONT DEVENUS DE PARFAITS MALFAITEURS QUI NE PENSENT QU’A S’ENRICHIR AU DEPENDS DES PETITS FRANCAIS, DONT ILS N’ONT CURE. SANS COMPTER LES myriades de PETITES MAGOUILLES POLITIQUES DE NOS DIRIGEANTS !! louyehi ____________________________________________________

Urgence absolue : le Premier ministre confirme les 11 vaccins obligatoires !

Dans son discours de politique générale, le Premier ministre Edouard Philippe vient de confirmer que l’Etat va rendre obligatoires 11 vaccins pour les nouveaux-nés. Probablement dès le 1er janvier 2018.

Voici les extraits de la lettre de Santé nature innovation qui alerte sur ce scandale d’état et appelle à une pétition contre ce déni de démocratie :

« En comptant les rappels, imaginez 25 à 40 doses sur des défenses naturelles immatures (avant l’âge de 18 mois, le système immunitaire du bébé n’est pas achevé).
Or, personne à ce jour n’a étudié les risques d’injecter autant de vaccins en aussi peu de temps.
Aucun scientifique ne sait ce que peuvent donner à court et moyen terme tant de vaccins, en termes d’allergies, de maladies auto-immunes, sclérose en plaque ou autre.

Rendre obligatoires onze vaccins pour toute la population est un non-sens médical car les réactions à un vaccin sont strictement individuelles. Elles dépendent de l’état physiologique et de l’hérédité de celui qui le reçoit. Les effets secondaires éventuellement dommageables sont donc totalement imprévisibles.

Ces vaccins sont chargés d’adjuvants, aluminium, squalène et contiennent de petites doses de formaldéhyde et d’antibiotiques. Injectés dans le corps des nourrissons, ces substances sont suspectées d’avoir parfois des effets indésirables à moyen ou à long terme.

C’est donc un véritable scandale, un déni de démocratie.

Nous pouvons encore l’arrêter.
Rassembler des milliers de signatures est notre seul espoir que le gouvernement se dédise publiquement.

Signez et partagez le plus largement possible la pétition contre ces 11 vaccins obligatoires, en transférant, en partageant sur Facebook ou sur tout autre réseau social, par n’importe quel moyen à votre disposition, le message ci-dessous :

http://petitions.ipsn.eu/mobilisation-vaccins-enfants/index.php

Où est le principe de précaution ?

C’est bien simple : rien n’est prévu, à part les sanctions pour les familles récalcitrantes (exclusion des écoles, crèches et autres collectivités, amendes voire peines d’emprisonnement pour les parents).

Mais ce n’est pas eux qui se retrouveront en chaise roulante ou sur un lit d’hôpital en cas de réaction imprévue au vaccin !!!

A qui cela profite-t-il ?

Le débat ne respecte pas l’indépendance. On sait que :
– Le Président du Comité de Vaccination, le Pr Alain Fischer est en lien étroit avec le laboratoire Sanofi dont il a reçu en 2013 le Prix “Sanofi-Pasteur”;
– La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a reconnu dans le journal Le Parisien que « les industriels allaient gagner de l’argent avec cette mesure ». On parle de 110 à 120 millions €/an ;
Elle était au Conseil d’Administration de deux laboratoires très impliqués dans les vaccins, Novartis et Bristol-Meyers Squibb, de 2009 à 2011 ;
Emmanuel Macron lui-même a publiquement bénéficié de l’intense soutien pour sa campagne de Serge Weinberg, président de Sanofi, principal producteur français de vaccins !

À peine élus, la première mesure évoquée est de généraliser l’obligation vaccinale. C’est trop gros, c’est trop ÉNORME.

Ils contournent la décision du Conseil d’Etat
La ministre de la Santé contourne la décision du Conseil d’Etat du 8 février 2017.

Cette décision demandait le retour dans les pharmacies du seul vaccin obligatoire, le DT-P (diphtérie, tétanos, polio) sans qu’il ne soit associé à d’autres vaccins facultatifs.

Rendre tous les vaccins obligatoires est frontalement contraire à la volonté de la majorité des Français. La précédente ministre de la Santé Marisol Touraine, qui avait affirmé « la vaccination, ça ne se discute pas », n’a pas été réélue. Pas plus que la majorité du précédent quinquennat qui refusait le débat sur la vaccination.

Rappelons que plus de 1 100 000 personnes ont signé la pétition pour le retour du DT-P sans aluminium ! »

Alors forçons Macron, qui vient de reconnaître le droit de pétition, et sa clique gouvernementale empêtrée dans ses conflits d’intérêts à faire marche arrière dans ce scandale d’état qui s’annonce sans la mobilisation de chacun.

En signant, comme déjà plus de 500.000 parents, cette pétition pour la protection de nos petits enfants :

http://petitions.ipsn.eu/mobilisation-vaccins-enfants/index.php

Il s’agit d’un cas d’urgence absolue.

(Source : Riposte laïque)

 

Publicités

Une réponse à “SCANDALE D’ETAT A DENONCER : le Premier ministre confirme les 11 vaccins obligatoires en une injection !

  1. A reblogué ceci sur josephhokayem.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s