Europe – Vos droits sur vos enfants progressivement retirés

https://i1.wp.com/www.dreuz.info/wp-content/uploads/2017/07/ob_0695c5_banderole-a-florence.jpg______________________________________________________

Le gouvernement italien a adopté en mai dernier un décret-loi rendant obligatoires 12 vaccins pour pouvoir inscrire des enfants à l’école.

D’après une dépêche d’Euronews, la décision a été prise face à un pic de rougeole dans le pays depuis le début de l’année.

Il sera désormais impossible d’inscrire à la crèche ou à la maternelle des enfants de 0 à 6 ans non vaccinés.

Cependant, le Mouvement “5 étoiles” a dénoncé un cadeau à l’industrie pharmaceutique, et les Italiens sont descendus dans la rue pour protester.

Ce n’est pas une urgence, mais c’est un sujet de préoccupation auquel le gouvernement tente de répondre. Je suis convaincu qu’avec les étapes graduelles, les familles italiennes bénéficieront d’un niveau de protection bien plus élevé pour leurs enfants qu’actuellement, a déclaré le président du conseil italien Paolo Gentiloni.

Après avoir dépassé les 90 %, le taux d’enfants de deux ans vaccinés contre la rougeole en Italie a chuté à 85 % en 2015, alors que l’OMS recommande un taux de 95 % pour empêcher la circulation de ce virus très contagieux, en général bénin, mais qui peut provoquer des complications parfois mortelles.

Censure des médias et collusion possible avec l’industrie du médicament

Francesca Alesse, membre de Vaxxed, qui recense les accidents dus aux vaccins, s’est rendue en Italie :

Comme jamais auparavant, le décret-loi proposé par le ministre de la Santé vient d’être signé par le Président italien Sergio Mattarella. Alors qu’en Italie seuls quatre vaccins avaient été rendus obligatoires, ce nombre a maintenant triplé pour atteindre 12 vaccins obligatoires.

Aucun décret-loi n’a jamais été aussi rapidement adopté par le système législatif italien. Les raisons de cette précipitation sont incompréhensibles étant donné que l’Instituto Superiore Di Sanita (Version italienne du CDC) avait lui-même déclaré que, contrairement à ce que précisait le décret lui-même, il n’y avait aucune urgence. Il n’y a pas d’épidémie, le nombre de cas de rougeole et de méningite au cours de cette année a été nettement inférieur à celui de l’année précédente.

Selon l’OMS, la vaccination contre la rougeole a permis d’éviter 20,3 millions de décès dans le monde entre 2000 et 2015.

Réaction massive et levée de boucliers de la population

Des milliers de parents ont protesté contre la nouvelle loi le 3 juin dernier, des manifestations de protestation avaient eu lieu dans 21 villes italiennes.

Ces mesures prendront effet à la rentrée scolaire en septembre 2017 et concernent 800.000 enfants qui devront recevoir une vaccination massive au cours d’une très courte période, sans que les parents aient leur mot à dire.

Ayant pensé à tout, les bureaucrates ont piégé les parents : les enfants d’âge scolaire non vaccinés seront malgré tout autorisés à fréquenter l’école, mais leurs parents seront condamnés à une amende de 500 à 7.500 euros. Les enfants n’appartiennent plus à leurs parents, mais aux Eurodéputés et aux politiciens, qui eux se votent des lois d’exception.

Avec le rejet de l’immigration par quasiment tous les peuples européens, des lois votées au mépris de l’opinion de la population, l’UE est entrée dans une sombre période de confiscation de la démocratie entre les mains de la gauche.

Cependant, le gouvernement français dit travailler sur l’instauration d’une « clause d’exemption » pour les parents farouchement opposés à la vaccination de leurs enfants, dans le cadre de son texte de loi qui rendra obligatoires onze vaccins, a indiqué jeudi dernier la ministre de la Santé Agnès Buzyn sur RTL.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Stammers pour Dreuz.info.

Sources :

http://fr.euronews.com/2017/05/20/douze-vaccins-obligatoires-pour-les-enfants-italiens

http://vaccineimpact.com/2017/italians-take-to-the-streets-to-protest-new-mandatory-vaccination-law/

http://www.courrier-picard.fr/41415/article/2017-07-06/vaccins-obligatoires-le-gouvernement-travaille-une-clause-dexemption#

Vos droits sur vos enfants progressivement retirés : 12 vaccins obligatoires pour inscrire vos enfants à l’école

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s