FRANCE DECADENCE : Cela s’accélère… Gare aux vipères : plus d’antidote en France… Pas assez de bénéfices ?

Faites gaffe aux vipères, plus d’antidote en France… Pas assez de bénéfices ? _____________________________________________________

Ça commence à faire beaucoup : les histoires de vaccins/antidotes manquants, comme par hasard, ceux qui ne sont plus rentables… Il y a dans ce pays un réel problème de santé publique, et il dure depuis des années.

Plus d’antidote pour les morsures de vipère, sous prétexte que l’on changerait de process et que ça va mettre des années ?

Ça fait combien de décennies que l’antidote existe ? Jamais de problème de stock… Sauf à présent que nous sommes dans une marchandisation effrénée. Etrange, non ? Et comme par hasard un nouvel antidote est en préparation, qui doit sortir dans deux ans…

Le journal titre qu’il n’y aurait plus d’anti-venin en PACA mais on apprend que dorénavant il faudra aller faire ses courses en Angleterre… Cela signifie qu’il n’y en a plus nulle part en France. Charmant.

Bref, si vous vous faites mordre par une vipère en PACA, adressez-vous au ciel ou à ses saints, parce que, le temps que l’on mette en place tous les protocoles, que l’on fasse venir d’Angleterre un des derniers antidotes présents sur la planète, vous serez bel et bien mort.

Au fait, Microleon, gouverner, ce n’est pas prévoir ?

Santé : Pénurie d’anti-venin de vipère dans toute la région PACA

Christiane Vignaud a bien cru mourir. Mordue par une vipère, elle est prise en charge par les secours et amenée à l’hôpital de Digne-les-Bains, malheureusement en pénurie de sérum anti-venin. L’antidote, le dernier de la région PACA, sera finalement acheminé de Marseille pour lui sauver la vie.

Par Fabien MadigouPublié le 23/05/2017 à 16:33Mis à jour le 24/05/2017 à 16:21

C’est une pénurie d’ampleur nationale. Le dernier « Viperfav » (un sérum anti-venin de serpent) de la région PACA a été utilisé voilà trois semaines à l’hôpital de Digne-les-Bains. Christiane Vignaud a pu en bénéficier après avoir subi une morsure de vipère. Mais l’ancienne infirmière aura dû attendre plus de 11h avant de recevoir le précieux antidote. Après de nombreux appels téléphoniques, une ambulance part finalement chercher le sérum à l’hôpital Sainte-Marguerite de Marseille ! La Haut-Alpine est sauvée mais il s’en est fallu de peu.

Une production arrêtée suite à un changement de « process »

Le laboratoire Sanofi Pasteur, qui fabrique le précieux liquide composé d’immunoglobulines d’origine équipe, a cessé sa production. Raison invoquée : un changement de « process« . Joint par téléphone, la responsable communication de Sanofi pour les vaccins affirme que « c’est quelque chose qui est inhérent à la production de produits biologiques. Ces modifications qui doivent être apportées, prennent du temps et parfois plus de temps. »

Mais dans les milieux médicaux que nous avons sollicité, il se dit aussi que le produit n’est pas rentable. Le « Viperfav » nouvelle génération ne devrait pas être commercialisé avant 2019. En attendant, seule solution, importer d’Angleterre un produit quasiment similaire…

https://www.google.fr/amp/france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/bouches-du-rhone/metropole-aix-marseille/marseille/sante-penurie-anti-venin-vipere-toute-region-paca-1259489.amp

Christine Tasin

Faites gaffe aux vipères, plus d’antidote en France… Pas assez de bénéfices ?

(Source : Résistance Républicaine)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s