LE DJIHAD FAIT A L’OCCIDENT ET CONSEQUENCES DES GRANDES INVASIONS BARBARES DU XXIe SIECLE – 12 juillet 2017

 

______________________________________________________

SCANDALEUSE FRANCE : Dinard, protection maximale de 17 clandestins qui ne risquent rien et  sont des dangers potentiels, mais rien pour les enfants de nos écoles menacés par leur terrorisme m’sieur Macron ?

De mieux en mieux…

Nous vous avions signalé l’inacceptable décision d’ouvrir un CAO à deux pas de la page à Dinard :

http://resistancerepublicaine.eu/2017/05/22/dinard-30-hommes-seuls-dans-la-force-de-lage-a-cote-dune-plage-remplie-dados-en-maillot-de-bain/

Eh bien, c’est fait. Ils sont là… 17 sont arrivés, bénéficiant de protections et moyens considérables que même Charlie Hebdo n’a jamais eus, et pour cause…

Nourris, logés, blanchis, avec en sus un petit pécule pour le nécessaire, protégés comme personne.

Il est géré par un organisme mandaté par l’Etat et la charge de la structure revient à cet organisme, lequel dispose localement d’un travailleur social (M.P) sur site les jours ouvrables de 9 H 00 à 18 h 00. La structure est placée sous la responsabilité de Mme C.

De nuit le site est surveillé par uns société de sécurité qui dispose sur place d’un agent (de 18 à 9 h 00). Ce dispositif est également effectif les congés de fin de semaine et les jours fériés.

Aucune personne étrangère au dispositif d’accueil (l’accréditation vaut pour l’organisme de gestion et la société de sécurité exclusivement) n’est autorisée à pénétrer sur le site.

Les bénévoles dûment recensés et triés seront autorisés dans un second temps. Le but est aussi d’éviter l’envahissement par les « bonnes volontés » mal gérées.

Le personnel de surveillance de la société de sécurité a été sensibilisé à l’appel 17 Police-Secours

« Une demande provenant du CAO sera traitée comme une urgence, quel que soit le moment.».

« La menace peut venir de personnes mal intentionnées qui souhaiteraient s’en prendre à la structure sinon aux personnes qu’elle héberge. Dans ce cas, il s’agit de se montrer particulièrement réactifs.

Et tout cela contre qui ?

Des djihadistes ?

Que nenni.

Contre les citoyens patriotes qui  pourraient avoir envie de les expulser, tout simplement, du CAO où ils n’ont rien à faire, et de notre pays où ils n’ont rien à faire.

Pendant ce temps, à Manchester des musulmans ont tué des enfants.

Pendant ce temps, à Lille, deux musulmanes ont été arrêtées qui se préparaient à tuer de nos enfants.

Pendant ce temps, pas une école, en France, n’est protégée, en plein état d’urgence, alors que l’EI a clairement encouragé les siens à tuer encore plus pendant le ramadan. 

La tranquillité des clandestins est une priorité pour Macron.

La vie de nos enfants, Macron s’en tape.

Il l’a dit. Il faut s’habituer au terrorisme… Il n’y a rien à faire. Il faut garder toutes les forces de police, tout l’argent destiné aux entreprises de sécurité pour ceux qui nous envahissent.

Macron est un immonde salaud et ceux qui relaient et appliquent sa politique de même.

La République est foulée aux pieds chaque jour. Il n’y a plus d’égalité devant la loi, la préférence étrangère est brandie à tous les étages et les citoyens relégués, considérés comme des ennemis…

Dinard. Révélations sur le dispositif mis en place pour les migrants

https://i0.wp.com/www.breizh-info.com/wp-content/uploads/2017/05/dinard_migrants.jpg

 

29/05/2017 – 05h50 Dinard (Breizh-Info.com) –Nous évoquions l’arrivée de migrants à Dinard , dans un CAO (Centre d’Accueil et d’Orientation) établi dans le centre-ville de la commune. C’est fait, ils sont 17 à être arrivés, tous des hommes, majoritairement érythréens et soudanais.

 

Et comme vous le lirez ci-dessous, ordre est donné à ce que leur sécurité soit désormais la priorité des services de la police nationale locale…

 Nous nous sommes en effet procurés une note adressée aux travailleurs qui seront en relation avec ces migrants, aux agents de sécurité ainsi qu’aux forces de l’ordre. Nous vous la retranscrivons ci-dessous, afin que chacun puisse voir comment se met en place un accueil de migrants dans une petite commune de la taille de Dinard :

« Le CAO de Dinard est opérationnel. Il accueille à ce jour 17 hommes âgés de 18 à 40 ans de nationalités majoritairement érythréenne et soudanaise.

Le centre est situé chemin des Corbières à Dinard.
Il est géré par un organisme mandaté par l’Etat et la charge de la structure revient à cet organisme, lequel dispose localement d’un travailleur social (M.P) sur site les jours ouvrables de 9 H 00 à 18 h 00. La structure est placée sous la responsabilité de Mme C.

De nuit le site est surveillé par uns société de sécurité qui dispose sur place d’un agent (de 18 à 9 h 00). Ce dispositif est également effectif les congés de fin de semaine et les jours fériés.

Un annuaire des responsables et des contacts sera prochainement édité.

Les personnes accueillies ont la liberté d’aller et venir. Elles disposent d’un pécule leur permettant de procéder à des emplettes personnelles, le gite et le couvert étant fournis au centre.

Les consignes qui ont été données aux personnes accueillies sont de ne pas se déplacer en groupe trop important, dans un souci de discrétion et pour réduire l’impact de leur présence au sein d’un environnement peu habitué ou pas habitué.

Le « couvre-feu » est en principe prévu à 22 heures mais sans obligation de réintégrer le centre à condition bien entendu que les allées et venues, les sorties et les retours soient dûment enregistrés par le gardien.

A l’instant « T » le gardien dispose de la liste des présents et des absents sur site.

Aucune personne étrangère au dispositif d’accueil (l’accréditation vaut pour l’organisme de gestion et la société de sécurité exclusivement) n’est autorisée à pénétrer sur le site.

Les bénévoles dûment recensés et triés seront autorisés dans un second temps. Le but est aussi d’éviter l’envahissement par les « bonnes volontés » mal gérées.

Le personnel de surveillance de la société de sécurité a été sensibilisé à l’appel 17 Police-Secours

A noter que, selon les informations que nous possédons,  « Une demande provenant du CAO sera traitée comme une urgence, quelque soit le moment.».

Priorité aux migrants donc, concernant la sécurité puisque la note explicite : « La menace peut venir de personnes mal intentionnées qui souhaiteraient s’en prendre à la structure sinon aux personnes qu’elle héberge. Dans ce cas, il s’agit de se montrer particulièrement réactifs. »

Enfin, il semblerait que la police municipale de Dinard ne soit pas enchantée à l’idée de devoir, elle aussi, s’occuper de ce public particulier et que cette dernière invoque le rôle donné à l’Etat, et non pas à la municipalité, pour maintenir l’ordre public.

Gilles Pennelle, principal leader politique d’opposition à la gauche en Bretagne, responsable du groupe FN à la Région Bretagne, s’est rendu récemment, en compagnie du candidat aux législatives Philippe Miailhes, devant le CAO pour dénoncer « la préférence étrangère », comme le montre la vidéo ci-dessous :

https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fpennellegilles%2Fvideos%2F1733078650036405%2F&show_text=0&width=560

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

http://www.breizh-info.com/2017/05/29/70591/dinard-revelations-dispositif-mis-place-migrants

Christine Tasin

Dinard, protection maximale de 17 clandestins mais rien pour les enfants de nos écoles m’sieur Macron ?

(Source : Résistance Républicaine)

-==-

Un pêcheur de 82 ans poussé dans l’eau par 2 « jeunes »

___________________________________________________

Un pêcheur de 82 ans poussé dans l’eau du canal du Loing à Montargis par 2 malchances pour la France

Histoire de novlangue, histoire d’eau :

» Deux jeunes ont précipité un homme de 82 ans qui pêchait dans le canal du Loing.  »

http://www.larep.fr/montargis/faits-divers/2017/07/10/un-pecheur-de-82-ans-pousse-dans-l-eau_12480136.html

» deux jeunes …..  »
Bon on a compris !

Un pêcheur de 82 ans poussé dans l’eau

Deux jeunes ont précipité un homme de 82 ans qui pêchait dans le canal du Loing. Une plainte a été déposée après cet acte gratuit qui aurait pu être dramatique.

C’est une drôle de mésaventure qu’a vécue un pêcheur de 82 ans, le lundi 3 juillet. Aux alentours de 16 heures, alors qu’il se trouvait le long du canal du Loing, rue du Port à Montargis, deux jeunes l’ont poussé à l’eau avant de prendre la fuite.

Le pêcheur, domicilié à Amilly et sociétaire du Gardon amillois où il s’occupe de l’école de pêche, doit son salut au fait de ne pas avoir paniqué, même s’il a bu la tasse, et de s’être accroché au parapet. Il a été maintenu à cet endroit par deux passantes. C’est un automobiliste, après avoir compris la gravité de la situation, qui a réussi à remonter l’homme jusqu’à la berge.

« C’est fou ce qui est arrivé. Mon père s’était installé à cet endroit, avec un autre ami pêcheur, et il a fini dans l’eau. Il est traumatisé », explique sa fille. « C’est sûr qu’il ne retournera pas à cet endroit. Comme il pêche depuis qu’il a trois, quatre ans, il y est retourné du côté de Conflans-sur-Loing et Amilly. »

Le gendre du pêcheur tient à faire savoir que les circonstances de cet acte gratuit auraient pu avoir des conséquences dramatiques.

Une plainte a été déposée au commissariat de Montargis. (Cette plainte sera-t-elle traitée ? Aura-t-elle des suites ? Cherchera-t-on les malfaiteurs ? Malheureusement, rien n’est moins sûr !!! louyehi)

Alexis Marie

Un pêcheur de 82 ans poussé dans l’eau par 2 « jeunes »

(Source : Résistance Républicaine)

-==-

Allemagne : une police de la vertu islamique terrorise Berlin

_____________________________________________________

VALEURS DIABOLIQUES DE L’ISLAM Allemagne : une police de la « vertu islamique » terrorise Berlin

Une centaine d’islamistes tentent d’imposer ouvertement la charia dans les rues de Berlin. La police locale enquête sur une série d’attaques violentes dans la capitale allemande.

Ils essaient de terroriser les Tchétchènes :

« Frères et sœurs musulmans. Ici, en Europe, certaines femmes tchétchènes et hommes tchétchènes qui ressemblent à des femmes font des choses inimaginables. Vous le savez, je le sais, tout le monde le sait. Par conséquent, nous disons, à cet instant, nous sommes près de 80. Mais davantage veulent se joindre à nous. Celles qui ont perdu leur ‘nohchalla’ [c’est-à-dire, leur identité nationale et leur mentalité, encore un nouveau mot, quel peuple fascinant…ndlr], qui flirtent avec des hommes d’autres groupes ethniques et se marient avec eux, les femmes tchétchènes qui ont choisi la mauvaise voie, et ces créatures qui se font appeler des hommes tchétchènes – si on nous en laisse la chance, nous les remettrons sur le droit chemin. Nous avons prêté serment d’allégeance au Coran, nous prenons la rue. Ceci est notre déclaration d’intention : ne dites pas que vous n’avez pas été averti ; ne dites pas que vous ne saviez pas. Puisse Allah nous donner la paix et engager nos pieds sur le chemin de la justice ».

C’est beau, on dirait du Charles Baudelaire…

Une centaine d’islamistes tentent d’imposer ouvertement la charia dans les rues de Berlin. La police locale enquête sur une série d’attaques violentes dans la capitale allemande.

Cette police de la morale autoproclamée serait composée de salafistes de  Tchétchénie, une région à majorité musulmane sunnite dans la Fédération de Russie, explique le journal Tagesspiegel. Le groupe serait dirigé par les ex-soldats armés qui ont servi sous Djokhar Doudaïev, le premier président tchétchène (séparatiste), assassiné en 1996.

Ces « justiciers» utilisent la menace pour dissuader les immigrés tchétchènes de s’intégrer dans la société allemande et ils souhaitent aussi introduire un système juridique islamique parallèle en Allemagne.

Les autorités allemandes ont jusqu’à présent échoué à arrêter le groupe, principalement parce que les victimes de ce gang n’osent pas porter plainte.

« Nous avons prêté serment d’allégeance au Coran, nous prenons la rue »

Depuis le mois de mai, une vidéo circule sur WhatsApp, dans laquelle le groupe menace de mort les autres Tchétchènes résidant en Allemagne qui ne respectent pas les lois coraniques.

« Frères et sœurs musulmans. Ici, en Europe, certaines femmes tchétchènes et hommes tchétchènes qui ressemblent à des femmes font des choses inimaginables. Vous le savez, je le sais, tout le monde le sait. Par conséquent, nous disons, à cet instant, nous sommes près de 80. Mais davantage veulent se joindre à nous. Celles qui ont perdu leur ‘nohchalla’ [c’est-à-dire, leur identité nationale et leur mentalité, ndlr], qui flirtent avec des hommes d’autres groupes ethniques et se marient avec eux, les femmes tchétchènes qui ont choisi la mauvaise voie, et ces créatures qui se font appeler des hommes tchétchènes – si on nous en laisse la chance, nous les remettrons sur le droit chemin. Nous avons prêté serment d’allégeance au Coran, nous prenons la rue. Ceci est notre déclaration d’intention : ne dites pas que vous n’avez pas été averti ; ne dites pas que vous ne saviez pas. Puisse Allah nous donner la paix et engager nos pieds sur le chemin de la justice ».

Le site Meduza , animé par une société de médias indépendante russophone de Lettonie, affirme que tous les Tchétchènes résidant à Berlin qu’elle a interrogés sont au courant de l’existence de ce groupe.

Selon les statistiques officielles, plus de 60 000 Tchétchènes résident en Allemagne, mais leur nombre réel pourrait être beaucoup plus élevé. Au cours des cinq dernières années, plus de 40 000 Tchétchènes ont demandé l’asile politique. Beaucoup d’entre eux ont franchi illégalement la frontière polonaise avec l’Allemagne.

Republica Islamaya Francarabia

https://fr.express.live/2017/07/11/berlin-police-morale-musulmane-charia-berlin-tchetchenes/

Republica Islamaya Francarabia

Allemagne : une police de la vertu islamique terrorise Berlin

(Source : Résistance Républicaine)

-==-

UN SCANDALE DE PLUS. 4 salariées de l’hôtel Accor de La Crèche (Deux-Sèvres) racheté par l’Etat pour accueillir des clandestins licenciées par SMS !!!!

COLERE ! NOS CONCITOYENS FRANCAIS JETE A LA RUE PAR UN GOUVERNEMENT COLLABO INDIGNE, QUE DEVIENDRONT-ILS CET HIVER PENDANT QUE CES COUCOUS SE PRELASSERONT DANS NOS HÔTELS ET QUE NOUS DEVRONS PAYER TOUJOURS PLUS D’IMPÔTS POUR LEUR GARANTIR UNE CONFORTABLE VILLEGIATURE EN ATTENDANT QU’ILS NOUS EGORGENT ? L’ETAT LAISERA LES NÔTRES CREVER DE FAIM ET DE FROID. NOMBRE  D’ENTRE NOUS FERONT SANS DOUTE UN JOUR OU L’AUTRE PARTIE DE CES FRANCAIS MISEREUX MIS DEHORS PAR L’ETAT FRANCAIS QUI LES ABANDONNERA A LEUR SORT . PIRE, ILS SERONT SANS DOUTE TRAQUES PAR UNE POLICE ISLAMISEE!

Le summum du dégoût. On ne peut plus symbolique.

Que font donc les syndicats qui ont appelé à voter Macron ?

Lire notre article sur l’arrivée massive et rapide des clandestins à La Crèche

http://resistancerepublicaine.eu/2017/07/01/deux-sevres-la-creche-ils-nous-ont-cache-les-92-migrants-quils-nous-envoient-ca-va-chauffer/

Les salariées apprennent leur licenciement par SMS

Les quatre salariées de l’hôtel Accor de La Crèche (Deux-Sèvres), racheté par l’État pour accueillir des réfugiés, n’ont reçu aucune proposition de reclassement.

« Bonjour, il y a de fortes chances que l’hôtel ferme le 25/07 à 12 h (sic) ». C’est le SMS surréaliste qu’ont reçu les salariées de l’hôtel Accor de La Crèche le 17 mai dernier, envoyé par Pascale Chardon, leur directrice.

En effet, depuis mars, un projet de restructuration est en cours au sein du groupe Accor pour rénover son parc et vendre ses hôtels les moins rentables à Adoma, structure de l’État chargée des hébergements d’urgence.

« Avec tout ce qu’on a donné pour l’hôtel »

Au total, en France, ce sont ainsi 62 hôtels qui ont été vendus à l’État. Près de 400 emplois sont menacés, dont quatre à La Crèche.

Depuis le plan social décidé en mars, les salariées n’ont eu aucunes nouvelles de leur direction, à part ce SMS. Depuis, silence radio. La directrice de l’hôtel est partie en vacances cette semaine et n’a, pour l’heure, pas répondu à notre sollicitation.

« Quand on pose des questions, ils esquivent, ils tournent autour du pot. On ne sait même pas si on travaillera jusqu’au 25 juillet… », dénonce, furieuse, une des salariées.

Menacées si elles s’adressaient à un journaliste

Elles préfèrent rester anonymes, la direction les a menacées de licenciement pour faute grave si elles s’adressaient à un journaliste. « Quand on a découvert dans La Nouvelle République que les migrants devaient arriver la semaine prochaine, on a compris que ça irait très vite », raconte Stéphane Weinberg, de l’Union départementale de la CGT (lire NR du 1er juillet).

En effet, la préfecture a annoncé le 23 juin à Philippe Mathis, maire de La Crèche,

que 92 migrants devaient arriver la semaine prochaine pour être hébergés dans cet hôtel.

Depuis, c’est un véritable branle-bas de combat dans la ville de 5.700 habitants, alors même que le conseil municipal était favorable à l’accueil de réfugiés. Seulement, le nombre de migrants annoncés et le délai laissé à la commune pour s’organiser ont passablement refroidi l’élan de solidarité.

Côté salariées de l’hôtel, pas de proposition de reclassement, voire même des pressions,

selon elles :

La directrice m’a conseillé le départ volontaire. On se fout de notre gueule !

En attendant d’en savoir plus, elle a dû annuler ses vacances, pour rester à disposition de l’entreprise, sans pouvoir chercher du travail ailleurs tant qu’elle n’est pas licenciée. 

« C’est un manque de respect envers les salariées, tenues à l’écart, un manque de respect de la population de la commune et un manque de respect des réfugiés, dont les conditions d’accueil seront déplorables, assène Stéphane Weinberg. C’est de l’argent public donné à Accor pour rénover son parc et licencier ».

Une salariée, dans le groupe depuis près de dix ans, conclut dans un souffle : « Avec tout ce qu’on a donné pour l’hôtel… »

nr.niort@nrco.fr

Laura Buratti

http://www.lanouvellerepublique.fr/Deux-Sevres/Actualite/Economie-social/n/Contenus/Articles/2017/07/05/Les-salariees-apprennent-leur-licenciement-par-SMS-3157576

Maxime

4 salariées de l’hôtel racheté par l’Etat pour accueillir des clandestins licenciées par SMS

(Source : Résistance Républicaine)

MORALITE :

POUR FINANCER TOUT CELA… LES IMPÔTS AUGMENTERONT EN 2018 ET LES BAISSES ANNONCEES REPOUSSEES AUX CALENDES GRECQUES !!

France : les impôts augmenteront en 2018, les baisses annoncées repoussées aux calendes grecques

Faut bien que des .ons de Français paient pour les « chances » !

France : les impôts augmenteront en 2018…
CSG, impôts locaux, taxe carbone vont bondir, tandis que les baisses prévues par le candidat Macron sont repoussées. Revue de détail.

Les promesses n’engagent que ceux qui les reçoivent. Les Français vont encore en faire les frais l’an prochain. Dans son discours de politique générale, le Premier ministre a annoncé le report de quasiment toutes les baisses d’impôts annoncées par le candidat Macron. Il ne reste plus que la hausse de 1,7 point de la CSG compensée en partie par la suppression des 3,15 points de cotisations chômage et maladie payées par les salariés. Ces deux mesures interviendront, elles, dès le 1er janvier. En cause : le dérapage des déficits publics révélé par la Cour des comptes.

La suppression complète de la taxe d’habitation pour 80 % des ménages est repoussée à 2022, la réforme de l’ISF qui devait sortir de l’assiette imposable tous les actifs non immobiliers, l’instauration de la flat tax de 30 % (prélèvements sociaux inclus) sur les revenus du capital n’interviendront qu’en 2019. Tout comme la transformation du CICE en baisse des charges. Un report assorti d’aucune certitude que, cette fois, ces mesures ne seront pas l’an prochain encore repoussées. Le retour du déficit public sous la barre des 3 % du PIB est d’autant moins acquis que se profilent de nouvelles charges du fait de la hausse des taux d’intérêt (augmentation de la charge de la dette) et que ces réformes devaient contribuer à redonner du dynamisme à la croissance, redonner de l’attractivité à notre pays.

Exit les mesures sur le capital qui devaient inciter les expatriés à rentrer

Exit en 2018 la baisse des charges et la baisse de l’impôt sur les sociétés qui devaient relancer l’investissement aujourd’hui en berne. Exit toutes les mesures sur le capital qui devaient inciter les expatriés à rentrer, à investir sur leur épargne sur des placements qui financent l’économie. Pire : en 2016, ces revenus seront encore plus taxés qu’aujourd’hui du fait de la hausse de la CSG. Exit la relance du pouvoir d’achat au travers de la disparition progressive de la taxe d’habitation. Au total, les ménages paieront en 2018 plus de CSG sur les revenus salariaux, leurs pensions et sur les revenus de leur épargne, plus d’impôts locaux, plus de taxe carbone. Édouard Philippe a, en effet, annoncé l’accélération de la montée en puissance de cet impôt qui frappe la consommation de carburants. Il avait été prévu que cette « contribution climat », qui a représenté pour chaque Français en moyenne un coût supplémentaire de 86 euros en 2016, atteigne 200 euros bien avant 2020. S’y ajoute la hausse du prix du paquet de cigarettes, qui devrait passer en moyenne progressivement de 7 à 10 euros.

 Autre contre-message : la baisse des dépenses publiques se transforme en une stabilisation, ce qui, certes, exige des économies compte tenu de l’inflation et de l’évolution naturelle des dépenses, mais on est loin d’un programme drastique de retour à l’équilibre par la maîtrise des dépenses.

Dans un pays où le ras-le-bol fiscal est fort, les Français accepteront-ils d’attendre un an de plus ? Emmanuel Macron en fait le pari.

http://www.lepoint.fr/economie/les-impots-augmenteront-en-2018–05-07-2017-2140718_28.php

 

Je suis convaincu que dans 2 ans certains Français auront du mal à s’asseoir!

Note de Christine Tasin

« En cause, le dérapage des finances publiques révélé par la Cour des Comptes »… Euh, qui était Ministre de l’Economie il y a encore quelques mois ? Image associée

Quant aux syndicats qui pleurent, après avoir appelé à voter Macron, qu’ils crèvent ! C’est ainsi que le syndicat enseignant UNSA pleure sur le gel du point d’indice, le jour de carence des fonctionnaires etc. Et il n’est pas le seul !

Republica Islamaya Francarabia

France : les impôts augmenteront en 2018, les baisses annoncées repoussées aux calendes grecques

(Source : Résistance Républicaine)

-==-

https://i1.wp.com/static.europe-israel.org/wp-content/uploads/2017/07/rechte_spalte_gross.jpg____________________________________________________

Une opération «Defend Europe» (défendons l’Europe) est menée par le réseau européen Génération identitaire (GI) et en particulier ses antennes française, italienne et allemande. Grâce à une collecte de fonds lancée mi-mai sur internet, et malgré une campagne d’opposition qui a poussé le service de paiement en ligne Paypal à geler leur compte, les militants ont récolté plus de 87’000 dollars (87’000 francs) auprès d’un millier de donateurs.affrété par des militants patriotes, vogue vers la Méditerranée afin de rediriger les réfugiés vers la Libye.

Ces fonds ont permis de louer le C-Star et son équipage, qui sont partis en fin de semaine dernière de Djibouti, doivent franchir jeudi le canal de Suez et embarquer des militants à Catane (Sicile) la semaine prochaine avant de gagner la zone des secours au large de la Libye.

L’objectif est «de montrer le vrai visage des ONG soit-disant humanitaires, leur collaboration avec les mafias de passeurs, et les conséquences mortelles de leurs actions en mer», explique Clément Galant dans une vidéo diffusée par GI sur les réseaux sociaux. «Lors de notre mission, lorsque nous croiserons des bateaux remplis de clandestins, nous appellerons les gardes-côtes libyens pour qu’ils puissent venir les secourir et nous veillerons à leur sécurité le temps de leur arrivée», ajoute-t-il.

Ces fonds ont permis de louer le C-Star et son équipage, qui sont partis en fin de semaine dernière de Djibouti, doivent franchir jeudi le canal de Suez et embarquer des militants à Catane (Sicile) la semaine prochaine avant de gagner la zone des secours au large de la Libye.

L’objectif est «de montrer le vrai visage des ONG soit-disant humanitaires, leur collaboration avec les mafias de passeurs, et les conséquences mortelles de leurs actions en mer», explique Clément Galant dans une vidéo diffusée par GI sur les réseaux sociaux. «Lors de notre mission, lorsque nous croiserons des bateaux remplis de clandestins, nous appellerons les gardes-côtes libyens pour qu’ils puissent venir les secourir et nous veillerons à leur sécurité le temps de leur arrivée», ajoute-t-il.

«Provocation à la discrimination»

L’objectif est que les migrants soient reconduits en Libye. Les gardes-côtes italiens considèrent pour leur part que la Libye n’offre pas de «port sûr» au regard du droit maritime et organisent toujours le transfert vers l’Italie des migrants secourus sous leur coordination

Opération « Defend Europe » : Un navire composé de militants anti-immigration reconduit les migrants en Libye

(Source : Europe-Israël)

-==-

A lire aussi :  Etranges touristes à Nice, l’extrême-gauche casse à Hambourg, les racailles chassent le flic en Suisse

Pas contents de l’accueil, des clandestins mettent le feu à leur camp à Lesbos

Orléans : un islamiste provoque les fidèles de la …

-==-

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s