La cigarette tue, le rap aussi

La cigarette tue, le rap aussi _____________________________________________________

Pendant les vacances, on a du temps à perdre. Alors le moment est venu de s’intéresser à la planète rap. Mais pas à Soprano Maître Gims ou Black M, ça, c’est du rap de tafioles comme ils disent. Non, à du lourd, du sanguin, du bestial transpirant et testostéroné.

La vidéo du motard vaudois pourchassé par une meute d’ethno-racailles à Lausanne a, comme on dit, fait le « buzz ». Selon 20mn.CH, « la présence d’un rappeur franco-congolais a provoqué un effet de groupe inquiétant en plein jour ». Comme un banal cumulo-nimbus juste avant l’orage donc…

Ne revenons pas sur la novlangue du journaliste mais sur ce fameux rappeur :  Kalasch Criminel. C’est un « artiste » de Sevran, du quartier de Rougemont, albinos et d’origine congolaise.

« Sauvagerie », « Arrêt du cœur », « Enterrez-les » sont ses riantes odes à la fraternité.

« 10 12 14 Bureau », malgré un titre énigmatique, est également un chef d’œuvre de sensibilité :

C’est aussi un joyeux luron prêt à faire rire et danser en boom avec Kaaris :

Hé ho, à la DGSI, c’est vraiment « l’ultra droite » qui vous fait peur ?

Frontalier74

La cigarette tue, le rap aussi

(Source : Résistance Républicaine)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s