Macron-Jupiter est-il favorable à la liberté de la presse – enquête

 https://i0.wp.com/www.dreuz.info/wp-content/uploads/2017/07/DD1Q0rNXoAAINVz.jpg
______________________________________________

Au soir du second tour, alors que la victoire de Macron était connue, l’équipe de Macron s’était plaint auprès du directeur de l’information de France télévision de la trop grande place accordée au discours de Jean Luc Mélenchon.

Michel Field, le directeur de l’information de France Télévisions, reçu un coup de téléphone d’un conseiller du président, furieux, et il s’aplatit (que Field s’aplatisse, personne n’est surpris) : « J’ai mis ça sur le compte de l’exaltation de la soirée », excuse Michel Field. A faux jeton, faux jeton et demi.

La France se classe au 34e rang mondial en termes de liberté de la presse, et cela convient très bien à la classe politique française, dont aucun dirigeant n’a jamais réclamé plus de neutralité et d’honnêteté.

Plus tôt cette année, un « Collectif des Usagers des médias du Service public de l’Audiovisuel » s’est créé, auquel Dreuz a été associé aux côtés de Valeurs actuelles, Causeur, Ojim, etc., qui réclamait le pluralisme dans l’audiovisuel public, dont le penchant à gauche n’est pas caché. Flop : personne, même à droite qui le subit de plein fouet, n’a relayé – et l’on connaît la sanction que Fillon a reçue à la présidentielle.

Le dernier Canard enchaîné revient sur le coup de téléphone de l’équipe Macron à France 2, demandant de cacher les images défavorables au président. (source @Alertesinfos) :

https://i0.wp.com/www.dreuz.info/wp-content/uploads/2017/07/DErgVOxXcAAZyHM.jpg

Puis il y eu la polémique sur le choix des journalistes triés pour les déplacements du président.

Ces jours-ci, l’Élysée a décidé d’exiler la salle presse hors du palais :

https://i1.wp.com/www.dreuz.info/wp-content/uploads/2017/07/DErkJ07XYAA03W9.jpg

(source @alerteinfos)

Puis la porte-parole de l’Élysée a lâché, avec maladresse : « Nous appelons les médias quotidiennement quand on a des divergences d’interprétation”.

Un journaliste de l’Express qui a osé brisé l’omerta vient de déclarer :

  • Après un papier qu’ils (L’Élysée) n’ont pas aimé, j’ai été blacklisté…».
  • «J’ai reçu des pressions “lunaires”» confie un autre journaliste à propos de l’équipe du président Macron.

Le 12 juillet, dans un article publié sur l’Express, où la journaliste évoque pudiquement le « verrouillage de la communication » pour ne pas parler de contrôle style URSS (lexpress.fr/comment-emmanuel-macron-verrouille-sa-communication), on peut lire :

« Verrouillées. À triple tour. Depuis que le président s’est installé au Château, les relations avec la presse sont pour le moins barricadées ». 

Verrouillé, barricadé ? C’est le sens que le président Macron donne au mot transparence qu’il a promis aux électeurs ?

Romain Herreros, journaliste au HuffPost va encore plus loin : il relève que l’attachée de presse du président ment sans hésitation pour tromper les Français :

  • En mai dernier, FranceInfoTV — oui vous avez bien lu — dénonçait comment l’équipe de Macron traitait les journalistes : « Travail de sagouin », « gros connard »…
  • Le 18 mai, 25 sociétés de journalistes — dont celle de franceinfo – ainsi que des directeurs de rédaction, Reporters sans frontières, écrivaient au président pour protester contre l’organisation de sa communication. Macron était accusé d’avoir décidé selon le degré de soumission ou de sympathie envers le président, quels journalistes couvriraient ses déplacements.
  • Au soir du premier tour, Macron invite l’élite bobo parisienne à la Rotonde. Les images tournent en boucle. Les médias se rappellent, et c’est de bonne guerre, de Nicolas Sarkozy invitant ses proches au Fouquet’s pour fêter sa victoire en 2007. Sauf que Macron, encore plus arrogant, fête une victoire qu’il n’a pas : on est au 1er tour, et tout peut encore arriver.

Réaction immédiate : les conseillers de Macron se mobilisent et appellent frénétiquement les médias audiovisuels pour qu’ils coupent les images. « Vous voulez faire passer le FN, c’est ça ? », lancent-ils, selon des propos rapportés par — Le Monde.

  • On se souvient que le lendemain de cette soirée à la Rotonde, un journaliste de Quotidien, l’émission de Yann Barthès sur TMC, lance : « La Rotonde, c’est votre Fouquet’s ? »

Emmanuel Macron, aussi cinglant qu’hypocrite réplique au journaliste « vous n’avez rien compris à la vie »… « je n’ai pas de leçon à recevoir du petit milieu parisien ». A la Rotonde autour de lui ne se trouvait… rien d’autre que le petit milieu parisien, mais celui qui mange au râtelier et profite.

  • Quelques jours plus tard, Emmanuel Macron en remet une couche lors d’une conférence de presse, et lance à un journaliste : « vous n’êtes pas réveillés là ! Vous n’êtes plus en lien avec le terrain ! (…) Tournez la page, redescendez, vous ! Passez à autre chose, passez à la vraie vie du pays ! » : décodage : faites ce qu’on vous dit et tout ira bien.
  • Dans le documentaire « Emmanuel Macron : les coulisses d’une victoire », diffusé sur TF1 au lendemain de la victoire, on voit Sibeth Ndiaye, la relation presse de l’Élysée, hurler contre un journaliste des Inrocks. Son tort : avoir cité une interview de Macron dans l’Obs où il prend la défense de La Manif pour tous, et affirme qu’il parlera avec Zemmour et de Villiers.

Sibeth Ndiaye au journaliste:

« Non, il n’a pas dit : ‘On a humilié La Manif pour tous, putain !’ Faites votre boulot les gars aussi. Non, mais là, ça me saoule. Franchement, là, je suis saoulée (…) Ça, c’est pas du travail de journaliste. C’est du travail de sagouin. »

Le journaliste s’était contenté de reprendre Macron mot à mot.

  • Élysée, 17 mai : Pendant que le tout nouveau gouvernement pose pour une photo officielle dans le vestibule, les journalistes sont priés de sortir de la cour du palais présidentiel, et l’ordre est donné de fermer la grille de l’Élysée. Tout un symbole. C’était une première.

Depuis, la grille de l’Élysée ne s’est jamais totalement rouverte. « Le président ne fait pas de commentaire », c’est désormais la règle.

Je vous rassure, depuis, les Inrocks se sont couchés. Comme France télévision, comme le Monde, comme Yann Barthès, comme les autres. Ne leur demandez pas d’être courageux.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Jupiter est-il favorable à la liberté de la presse – enquête

Sources :

http://www.francetvinfo.fr/politique/emmanuel-macron/recit-je-parle-du-sujet-que-j-ai-choisi-comment-emmanuel-macron-preside-une-communication-sous-controle_2262673.html

http://www.lesinrocks.com/2017/07/news/mensonges-pressions-les-etranges-methodes-de-sibeth-ndiaye-pour-defendre-macron/

http://www.francetvinfo.fr/politique/emmanuel-macron/travail-de-sagouin-gros-connard-quatre-fois-ou-emmanuel-macron-et-son-equipe-s-en-sont-pris-aux-journalistes_2198280.html

http://www.20minutes.fr/politique/2074463-20170524-video-macron-medias-retour-semaine-redefini-relations-entre-elysee-presse

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s