N’en déplaise aux chauvins, l’histoire de la Rafle du Vel’ d’Hiv est bel est bien française

https://i0.wp.com/www.dreuz.info/wp-content/uploads/2017/07/Vel-dHiv2.png_____________________________________________________

Je n’arrive toujours pas à comprendre lorsqu’on me dit que le Gouvernement de Pétain n’est pas la France.

S’il n’est pas la France, il a toutefois accompli ses actes au nom de la France, dont certaines de ses lois et règles sont d’ailleurs toujours en vigueur.

Ce que je retiens de l’histoire événementielle est l’envoi dans les camps de la mort nazis plus de 73 000 êtres humains pour le simple fait qu’ils étaient juifs. Le crime absolu aux yeux de Pétain et ses sbires.

  1. Les milliers d’exécutants de cette basse besogne aidés par des miliciens du PPF n’étaient pas des fonctionnaires de l’État de Patagonie, les moyens logistiques, de transport, les fichiers préfectoraux, les centres de transit, ne battaient pas le pavillon de Mars et n’étaient pas localisés sur la planète des singes.
  2. Que ce régime ne soit pas représentatif de la France, ni élu démocratiquement, et qu’il soit, comme le qualifiait de Gaulle, « illégitime, nul et non avenu », c’est un point de vue discutable et empreint d’arrière-pensées politiques, mais cela ne doit pas non plus occulter la réalité de la territorialité et la nationalité de ce crime contre l’humanité dans l’indifférence générale.
  3. Toutes les spéculations fantasmagoriques sont permises, si ça peut soulager les aigreurs patriotiques de certains, mais il y eut un jour marqué du sceau de l’infamie dans l’histoire de la France, ne leur en déplaise.
  4. L’ignominie n’est-elle pas aussi le refus de se regarder dans le miroir de l’histoire justement, et de vouloir la maquiller pour masquer des stigmates, comme si les faits innommables incriminés étaient une simple péripétie ?
  5. Ces manœuvres dont la finalité à laisser croire que Vichy n’est pas la France, ce qui reste indéfendable, sont une nouvelle mort infligée aux victimes de la barbarie humaine.
  6. Il ne s’agit pas d’actes de repentance ou de contrition, puisqu’aucun homme politique français n’a exprimé ses regrets aux Juifs, il s’agit de compatir pour ces morts qui n’ont pas demandé à finir leurs jours dans des chambres à gaz, et d’apprendre à s’instruire de son histoire pour ne plus jamais reproduire ce que certains de nos compatriotes avaient accompli dans un moment de folie humaine, de lâcheté symptomatique de leur haine du Juif.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

N’en déplaise aux chauvins, l’histoire de la Rafle du Vel’ d’Hiv est bel est bien française

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s