Biodiversité et abeilles : la trahison de Macron

Depuis que Travert, député de la Manche, est ministre de l’agriculture, tout va de travers pour la biodiversité et pour Emmanuel Macron
Pourquoi le gouvernement veut réintroduire les pesticides et insecticides « tueurs d’abeilles » ?
 
Depuis dix ans, les gouvernements français ont abandonné les apiculteurs. Ils ont laissé proliférer les prédateurs des abeilles, de l’acarien varroa au terrible frelon asiatique. Et généré des catastrophes pour les pays voisins. Ainsi, le frelon asiatique est passé de France en Suisse depuis le 26 avril dernier, date où le premier nid a été découvert dans le canton du Jura. Ces dernières semaines, de nombreux apiculteurs helvétiques sont confrontés aux dégâts de ce prédateur des abeilles, destructeur de 120 000 ruches françaises pour la seule année 2016. En 10 ans, la France a perdu 15 000 apiculteurs et 70 % de ses colonies d’abeilles. Une hécatombe qui avait connu son paroxysme, de 2007 à 2017, sous les ministres de l’agriculture Bruno Le Maire et Stéphane Le Foll, qui accordaient des dérogations de mise sur le marché à des produits hautement toxiques interdits par la Commission Européenne. Les apiculteurs français croyaient le danger écarté depuis le remplacement de Manuel Valls par Edouard Philippe. Mais, visiblement, il y a toujours péril en la demeure.

Quelle mouche a piqué Stéphane Travert, ministre de l’agriculture, le 27 juin à l’aube ? Dans un document que s’est procuré RMC, on apprenait le mardi 27 juin la volonté du ministre Travert d’autoriser à nouveau les pesticides « tueurs d’abeilles ». Pourquoi vouloir réintroduire des pesticides et insecticides « tueurs d’abeilles » à base de néonicotinoïdes ? D’autant qu’Emmanuel Macron lui même s’était engagé pendant la campagne à ne pas revenir sur cette interdiction. Les associations d’apiculteurs ou de défense de la biodiversité y voient « la main des lobbys des industries des pesticides et insecticides » après que le mystère de la disparition des abeilles et des insectes lié aux insecticides a été élucidé. D’autant plus que le ministre de l’Agriculture a refusé le moindre euro à l’apiculture. On peut aussi citer les sinistres occasionnés par le frelon asiatique, prédateur des abeilles, qui file le bourdon aux apiculteurs, et qui vient d’être repéré en Suisse et en Ecosse, suite à l’inaction des pouvoirs publics français. Pourtant, les apiculteurs de l’hexagone restent performants et récoltent des médailles pour les meilleurs miels du Sud Est de la France. Président de l’Union Nationale de l’Apiculture Française (UNAF), qui fédère 90 % des apiculteurs de France, Gilles Lanio lâche dans le magazine « Abeilles et Fleurs » « En ce qui concerne les pesticides et insecticides, que de gesticulations, de positions contradictoires sur le dossier des néonicotinoïdes… Un ministre de l’agriculture qui veut, à l’entendre, appliquer l’interdiction au niveau européen, mais qui souhaite des dérogations au niveau français… ».

Nicolas Hulot : « Il faut sauver les abeilles des néonicotinoïdes »

Avec ce premier couac gouvernemental dans la République en Marche, contradictoire avec le programme électoral d’Emmanuel Macron, le ministre de la transition écologique Nicolas Hulot a « tenu la barre » face à son collègue de l’agriculture qui allait de travers. Fort de l’appui du Premier ministre Edouard Philippe, Nicolas Hulot a su rassurer les apiculteurs et les Français : « Les interdictions ne sont pas levées. Dès lors que la santé est mise en cause, je ne veux faire aucune concession…. ». ‘Nicolas Hulot s’est ensuite expliqué sur son compte @N_Hulot, « @RMCinfo les interdictions de neonicotinoides & épandage aérien ne seront pas levées, les arbitrages ont été rendus en ce sens ».

Dans un tweet, @EPhilippePM confirme les arbitrages, mais aussi un travail côté législation européenne. Rassurant dans une France où le mauvais fonctionnement des services publics est pointé du doigt, où la retraite d’un enseignant lorrain a été suspendue depuis 3 mois à cause de La Poste, où la Banque Postale n’est plus à l’écoute de ses fidèles clients, où les apiculteurs sont seuls à assumer la nouvelle gouvernance du sanitairela position courageuse de Nicolas Hulot a rassuré un grand nombre de Français.

Nicolas Hulot a gagné son arbitrage en faveur des abeilles et le nouveau ministre prépare sa loi et un immense chantier : les états généraux de l’alimentation. Ceux-ci aborderont les questions liées à la production agricole, à la consommation et à l’environnement. Un projet ambitieux qui devrait se traduire par une loi protégeant davantage la santé des consommateurs. Car si les abeilles crèvent en consommant les nectars des fleurs, des arbres fruitiers ou des cultures, les consommateurs mangent ensuite les fruits ou graines issus des mêmes fleurs et produits par la sève des mêmes plantes. Cherchez l’erreur….

Francis GRUZELLE Carte de Presse 55411 Lire aussi ces articles qui constituent un complément d’information :

http://ripostelaique.com/foll-beurre-tuant-9-milliards-dabeilles.html

http://ripostelaique.com/deux-poisons-tuent-la-france-monsanto-et-lislam.html

http://ripostelaique.com/ardeche-le-maire-dannonay-interdit-lislamiste-integriste-omar-erkat.html

http://ripostelaique.com/migrants-lardeche-francis-gruzelle-denonce-mensonges-de-letat.html

http://ripostelaique.com/exclusif-orphelinats-galere-de-noel-enfants-places.html

http://ripostelaique.com/conditions-de-travail-prehistorique-a-grotte-chauvet.html

http://ripostelaique.com/france-quil-manque-plus-a-nos-politiques.html

http://ripostelaique.com/valence-quatre-spahis-protegeaient-mosquee-attaques-voiture-folle.html

http://ripostelaique.com/tantonville-les-migrants-arrivent-dans-le-chateau-cazeneuve-a-gagne.html

Francis Gruzelle

Biodiversité et abeilles : la trahison de Macron

(Source : Riposte laïque)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s